Stardust


Ce film est une tuerie.

Yavin a fait un remarquable billet sur son blog à son sujet
Billet auquel je voulais rajouter mon commentaire qui s’est peu à peu transformé, à tel point que je me suis dis : partageons cela avec la zone.

Yavin, honnêtement, je l’avoue, je ne t’ai pas fait confiance au départ.
Historiquement j’ai découvert ce film par sa bande annonce qui laissait présager une belle bouse de noël de plus. Bouse que je me serais biensur empressé d’aller voir en grande fan de Claire Danes.
Claire je t’aime, voilà c’est dit. Son rire et ses yeux pétillants me font vibrer. c’est une sorte de muse pour moi. Le genre de femme idéale, celle qui ne pète pas et qui est éternellement vivante et rayonnante. Complètement asexué ? Sans aucun doute oui. Le cul, c’est pas son rayon et pourtant elle l’a fort beau. Nan elle donne plutot dans l’incarnation de l’amour. L’amour des contes de fées justement. Je l’ai découvert dans Roméo et Juliette dont je suis un grand fan également et j’ai suivis un peu sa carrière par la suite. Rien y fait, quelque soit son rôle le charme agit. Je retrouve mon innocence d’ado dés que je la vois. Enfin je m’égare.
J’en étais à : je suis resté sur mes gardes malgré les conseils éclairés du monsieur, m’attendant tout de même à ne pas voir un film trop surprenant.
Mouahah ! J’en ris d’avance.
Une claque. Encore une, mais elle était belle, de celle qui te redescend sur terre en te faisant monter dans les étoiles avant. Quand tu te réveilles tu te demandes ce qui c’est passé et où tu es. L’esprit critique !! Vite vite, où j’ai bien pu foutre ce machin. Il était pourtant là y a pas deux heures. Oh et puis merde au placard, il me faisait chier finalement. Je vais en rester à mon sourire niai comparable à celui du premier amour, encore lui. On ne sait pas qu’on souri mais tous les gens qui te croisent te regardent d’un air entendu. Et quand tu t’en rends compte, tu t’arrêtes deux secondes et tu souris d’avantage en ayant l’impression que la clef de l’univers est toute proche. oui c’est ça, ça doit être ça. Il faut que je le dise au monde ! A moi le prix nobel ! Je rétablirais la paix sur terre.
Non, non, reprenons nous. Cette histoire d’amour a ces faiblesses, lesquelles ?
un petit coté ridicule peut-être. Dans les décors parfois carton pâte, ou les effets spéciaux criards. non je ne vois rien à dire à cela. C’est justement un des outils qui nous immergent instantanément dans un univers iréel. outils dont joue à merveille Matthew Vaughn. Et qui permet d’emmener le spectateur par le bout du nez absolument n’importe où.
La recette est donc peut-être là, dans le jeu. Le jeu qui nous fait tout oublier et qui nous transporte ailleurs. Là où tout est magie et rire d’enfants.

Arf, je m’excuse. Il est clair que je n’ai pas la verve de Yavin et que mon texte est loin d’être accrocheur.
Mais je vous assure que si vous vous laisser tenter, il se peut que vous soyez tout aussi surpris que je l’ai été.
Qu’est ce qui fait que vous crierez au scandale ou pas ? Je n’en suis pas maitre.
Comme dirait garcimor que j’aime à citer : “Des fois ça marche et des fois ça marche pas hihi !!”

Ce qui est certain c’est que l’énergie que ce film m’a donné est présente en moi et que je compte bien la garder toute ma vie et essayer au mieux de la transmettre à d’autres. Ici en laissant mon avis, ou dans mon travail en essayant de planter la graine chez les enfants.
Le message principal que je garde tient en peu de chose et est aussi simple et fragile que ne l’est le film. Il a été mainte et mainte fois répété par tous et de différentes manières. “L’amour gagne toujours à la fin”. “truth love”. “Il était une fois”. “Et il vécurent heureux”. “de grands pouvoirs …” “Artax !!” “Falcor c’est comme si le Nean n’avait jamais exister !!” “Bye, Willy. Thanks.”

marrant me suis tellement fait chier que je me suis endormi pendant ce film…je pensais donc pas voir un thread dessus.
claire danes m’exaspere plus que jamais, le “heros” est une bonne tete a claque.
non vraiment moi j’ai pas aimé.

Ah !! Voilà. J’en étais sur. en fait je pense que c’est l’avis de pas mal de monde.
Du coup je vais peut-être me diriger vers une thérapie pour essayer de comprendre son effet sur moi.
Et je peux comprendre que le jeu d’actrice de Claire énerve. elle est un peu “surmanièrée”.

reedit: en fait je lui trouve un coté Josh Whedon à ce film dans l’humour et la manière de s’amuser avec le spectateur.

Je suis allé le voir parce que quand même, c’est l’adaptation de mon écrivain fétiche : Neil Gaiman.
Si je ne l’avais pas connu, je ne serais surement jamais allé voir le film parce que oui, les BA montre un film de plus dans l’univers fantastique pour ados boutonneux et je serais passé à côté d’un bon film (rare de nos jours)
Stradust est à mon goût le livre le moins réussit de Neil Gaiman, soit. N’empêche, l’adaptation est franchement bonne. Certes, c’est un peu cul-cul par moment (la fin dégouline de guimauve) mais je trouve qu’il sort du lot et il m’a vraiment emballé.
Bref, un bon film à mon avis qui mérite d’être vu.
Ca change des films pour gamins avec des pingouins qui dance du rap sur la banquise avec “Woha!!!” la voix de Christina Aguillera parce que c’est le moyen qu’ils ont trouvé pour vendre leur daube.

Voila, film coup de coeur qui, même s’il n’est pas grandiose, permet de passer un très bon moment.
+1

Moi j’ai beaucoup aimé le film. Il a ce côté conte de fées incroyablement niais mais plein de second degré et d’auto dérision qui fait que Princess Bride est devenu un classique. C’est inattendu, c’est frais, et le budget plus que moyen du film le rend d’autant plus sympathique.

Je UP pour confirmer ce que disent les autres au-dessus : ce film est génial !

Comme DexterWard, Stardust est le livre de Gaiman que j’affectionne le moins. Alors, même si j’aimais Matthew Vaughn pour son précédent film (excellent Layer Cake), je n’attendais pas cette adaptation avec forte impatience. Comme tout le monde, j’ai eu tort.
Le film n’est pas extrêmement fidèle au livre et se permet quelques libertés, la plupart très bien vues (sauf la fin, qui était quand même moins guimauve dans le livre, mais soit, conte de fée oblige).

La distribution est parfaite, avec des caméos de Rupert Everett, Peter O’Toole et un Robert DeNiro à mourir de rire. Les effets spéciaux, les décors (par un fidèle de Burton) et la musique de Ilan Eshkeri (qui sonne parfois comme du bon Elfman), tout est au diapason.

Je n’attends plus grand chose de A la Croisée des Mondes, l’autre film de fantasy de l’hiver. J’ai vu Stardust, et je sais déjà que rien ne pourra le surpasser dans le genre, en cette fin d’année.

p.s : M. Vaughn, seriez-vous assez aimable pour voir avec Gaiman l’adaptation de Neverwhere, prévue pour 2009 ?

héhé, et voila je passe encore pour le vieux con de service :crying:
apres tout l’important c’est que ce film ai trouver son public :slight_smile:

Ahah mais CLAIR. Neverwhere powah !

Winny : j’avais pas vu ton thread, c’est super de l’avoir fait :slight_smile:

Pour le rapprochement avec Whedon, je suis assez d’accord, les deux bonhommes sont assez proches dans l’esprit. D’ailleurs une chouette interview des deux chez Time.

Je préfèrerais un Good Omens de Giliam que Neverwhere, mais bon… On fera avec ce qu’on a :slight_smile:

bébé Up pour un rajout :

Je viens de finir le bouquin.
Pour tout ceux qui ont raté le film sur grand écran : Lisez le bouquin.

Oui lisez le bouquin car cela serait dommage de passer a coté d’un chef d’œuvre. Par contre pour le film, même si il en ressort un peu d’émotion par moment il est d’une platitude navrante. Et c’est dommage vu le livre sur lequel il est basé :slight_smile:

Je viens de le voir et j’ai beaucoup aimé aussi. Je ne m’attendait pas à aussi bon film d’ailleurs, j’ai été très agréablement surpris. Il y a pas mal de second degré et de sous entendu salace, ça contrebalance avec la naïveté apparente du film.

[quote=« Baphomet, post:7, topic: 46656 »]héhé, et voila je passe encore pour le vieux con de service :cry:
apres tout l’important c’est que ce film ai trouver son public :)[/quote]

Marrant ça, moi je suis fan direct de ce genre de cinéma : rêveur, simple, drôle et malicieux - tu remarques : je ne mets pas naïf. En effet, je suis partisan du côté parti pris et j’aime encore à croire qu’on puisse délibérément laisser une chance à l’infime parcelle d’humanité cachée au dedans du fond de toi.

Ok je suis très bon public, mais ça dépend :crying:

J’ai encore un esprit critique (–> GhostRider est à chier! Comment on peut se laisser avoir par un truc comme ça Mr Cage???)

+1 pour ghostrider …yerk !

Vu dans l’avion tout à l’heure, sur le mode: “Allez, j’essaie de lui donner une chance… Pouf!, je m’endors!.. Allez, encore une chance… Et puis zut! Trop nunuchon.”

Donc au final tu n’as pas vu le film, et c’est moyen de critiquer quelque chose sans connaitre. :slight_smile:

Vu les efforts que j’ai produits pour essayer de voir cette chose, j’estime être particulièrement bien placé pour le critiquer. Après, à chacun ses critères et je ne conteste pas que d’autres y trouvent leur compte.
Moi, ça m’a endormi, c’est tout.

Euh le critère « je me suis endormi devant alors que j’ai fait un effort pour le regarder » me paraît quand même assez solide hein, nothuman :slight_smile:

Certes mais ajoute à ça « dans l’avion » et là ça devient juste risible.

Tu ne crois pas que de voir un film dans un avion peut être transportant ???