Stoi pas beau

Deux chercheurs du MIT Media Lab ont mis au point le Topobo un jeu de construction à mémoire cinétique. Ce qui signifie qu’il suffit d’enseigner à l’articulation de se mouvoir de telle ou telle façon pour que le mouvement soit répété indéfiniment. La simplicité d’utilisation de ce kit met la construction de créatures animées à la portée des plus jeunes.

Encore à l’état de projet, nul doute que ce concept verra bientôt, une lumière autre que le néon des laboratoires.

L’un des deux créateurs du Topobo s’était par ailleurs illustré en 2002 en co-inventant un système révolutionnaire de contrôle de jeu vidéo par jet d’urine.

Source : Gizmodo

La page officielle du projet Topobo (vidéos, explications détaillées… ) : ici

et comment elle fait l’articulation pour retenir le mouvement?

Bon, le Topobo, c’est sympa-fun-chanmé-j’en-prends-3, mais là, le jeu de chiotte, c’est le rêve de tout homme (que celui qui n’a jamais visé un mégot flottant dans des chiottes de bar me jette les dernières gouttes).

Et je vois déjà des contests (pour les 2 jeux, le premier favorisant plus l’intellect ).

Ca sent un chouia le fake, on dirait que c’est animé image par image à certains moments, surtout avec le gars en teeshirt derriere .

Et vous croyez qu’ils vont vraiment plus s’éclater que nous à leur age ? pas sûr…

[quote]Ca sent un chouia le fake, on dirait que c’est animé image par image à certains moments, surtout avec le gars en teeshirt derriere.[/quote]C’est le MIT hein, pas Bonaldi.

[quote]Ca sent un chouia le fake, on dirait que c’est animé image par image à certains moments, surtout avec le gars en teeshirt derriere .[/quote]Oui du fake au MIT, c’est trop leur genre :confused:

Oui du fake au MIT, c’est trop leur genre :confused:
Comment peut tu etre si sûr que ça n’est jamais arrivé dans toute l’histoire du MIT ?
Bref.
Je ne voulais pas dire que toute la news était un fake mais je pense que certaines des vidéos de démonstrations sont animées images par images.
Meme si le gars en teeshirt fait attention de ne pas bouger, tu peux voir les plis  bouger étrangement, surtout le second en blanc, l’éclairage également est un peu spécial.

[quote]Oui du fake au MIT, c’est trop leur genre :confused:
Comment peut tu etre si sûr que ça n’est jamais arrivé dans toute l’histoire du MIT ?
Bref.
Je ne voulais pas dire que toute la news était un fake mais je pense que certaines des vidéos de démonstrations sont animées images par images.
Meme si le gars en teeshirt fait attention de ne pas bouger, tu peux voir les plis  bouger étrangement, surtout le second en blanc, l’éclairage également est un peu spécial.[/quote]Je prends les paris. Mais un minimum de jugeotte me fait dire qu’un institut avec un tel rayonnement ne prendrait pas le risque de faire du fake, surtout si le premier venu peut démasquer la supercherie.

[quote]Bon, le Topobo, c’est sympa-fun-chanmé-j’en-prends-3, mais là, le jeu de chiotte, c’est le rêve de tout homme (que celui qui n’a jamais visé un mégot flottant dans des chiottes de bar me jette les dernières gouttes).[/quote]split split

Je ne sais pas mais selon la logique MIT=sérieux, je peux te trouver des pages sur des serveurs de l’ENS qui n’auraient rien à y foutre . En plus là ce sont des pages privées donc bon, il peut mettre ce qu’il veut dessus.

La vraie source intéressante ce serait un article, mais je connais pas les revus scientifique technologique donc c’est plus difficile… Mais comme je suis très bon : http://portal.acm.org/citation.cfm?id=985774

Maintenant, fake ou pas prrt j’men fiche, je trouve l’idée géniale (l’urinoir, les robots c’est sympa mais ça me fait moins rire

[Edit:] Euh, on est d’accord : publication = pas fake, au cas où quand même…[/quote]Ce message a été édité par Sheme_One le 05/10/2004

C’est sur tout ça c’est bien drôle, mais où est l’intéret scientifique?
Y’a des boulot sympa franchement, encore mieux que fonctionnaire, on ne fait rien mais au moins on s’amuse. Mais non je n’ai rien contre les fonctionnaires, voyons!

[quote]C’est sur tout ça c’est bien drôle, mais où est l’intéret scientifique?
Y’a des boulot sympa franchement, encore mieux que fonctionnaire, on ne fait rien mais au moins on s’amuse. Mais non je n’ai rien contre les fonctionnaires, voyons![/quote]T’inquiète qu’il y a très certainement soit 1° des applications scientifiques derrière (qui nous échappent), soit 2° du fric à gagner.

Ils sont sans doute fonctionnaires en plus ^^

Ceci dit, le principe qui est utilisé dans la répétition du mouvement est peut être novateur, maintenant l’appliquer à un objet ludique, pourquoi pas…
J’ai l’impression que c’est un grand truc américain ou plus largement des chercheurs en “nouvelle technologies” (oui, désolé, j’ai rien de mieux ).

Mais peut être que c’était juste un “passe-temps” ?

[quote][quote]C’est sur tout ça c’est bien drôle, mais où est l’intéret scientifique?
Y’a des boulot sympa franchement, encore mieux que fonctionnaire, on ne fait rien mais au moins on s’amuse. Mais non je n’ai rien contre les fonctionnaires, voyons![/quote]T’inquiète qu’il y a très certainement soit 1° des applications scientifiques derrière (qui nous échappent), soit 2° du fric à gagner.[/quote]L’application scientifique est alors bien caché. Je pencherai plutôt pour la deuxième hypothèse.

[quote][Edit:] Euh, on est d’accord : publication = pas fake, au cas où quand même…[/quote]Ha bon? La fusion froide? Le mercure rouge? L’homeopathie (vais me faire des amis sur ce coup la)? Le Piltdown Man? Les delires de Jan Hendrik Schon?
La fraude est courante en science comme ailleurs… et c’est meme facile (affaire Sokal…) Et encore la on parle que des fraudes volontaires, des mecs consciement de mauvaise foi.

Apres en science tout n’est qu’hypotheses jusqu’a ce qu’on puisse prouver que tu as tord. Faut toujours garder un esprit critique quel que soit la source. Quand un scientifique inconnu du bureau des brevets suisses (Einstein) contredit Newton il s’attaque pas a n’importe qui, juste un des (sinon le) plus gros pilier de la science moderne. D’ailleurs la source a rien a voir avec l’histoire, quel que soit le sujet d’ailleurs, une demonstration d’ou qu’elle vienne peut etre prouvee bonne ou bidon en appliquant les principes de la methode scientifique. Ca peut etre complique et pas etre facile, voire prendre du temps mais ca finit toujours par avancer.
Ce message a été édité par GloP le 05/10/2004

Il faut garder en tête que la branche Media Lab du MIT est assez ouverte et tolérante au niveau des sujets de recherche : 
True to the vision of its founders, Nicholas Negroponte and Jerome Wiesner, today’s Media Laboratory continues to focus on the study, invention, and creative use of digital technologies to enhance the ways that people think, express, and communicate ideas, and explore new scientific frontiers. For information on current research activities at the Lab, please see the Research section.

Known around the world as a center for cutting-edge research, the Media Lab, through its blurring of the traditional boundaries between the disciplines, and by nurturing relationships between academia and industry, is at the forefront of the new technologies that will, sooner rather than later, be a part of our daily lives.
http://www.media.mit.edu/about/index.html

Glop a dit: [quote]La fraude est courante en science comme ailleurs… et c’est meme facile[/quote]Ton étude qui dit que 5 à 10% des papiers sont bidonnés, t’es sûr que c’est pas un fake?

Il y a bidon et bidon j’imagine aussi. Genre conclusion valable et resultats expirementaux rendus plus “sympa”, non publication d’experiences (meme si pas concluantes) qui tendrait a porter ombre a la conclusion, petit ou gros “leap of faith” sur des hypotheses qu’on a pas verifiees, etc, etc 5 a 10% ou l’auteur a consciement pas tout dit, ou un peu (ou plus) tire la verite, ca m’etonne pas plus que ca moi perso. 5 a 10% de gens pas serieux c’est meme plutot bas comme mesure quel que soit le metier

Bah en même temps, vu que plus le temps passe, et plus les chercheurs ont un quotat de parutions à respecter (je pense surtout à la France dans ce cas là), et plus on aura des papiers “améliorés”. Vu que souvent le nombre de parutions est le critère d’entrée dans nombre de laboratoires publics ou privés, on comprend mieux pourquoi ces braves scientifiques, rien que pour pouvoir publier un truc, sont parfois obligés de gruger un peu.

Enfin de toute manière vu qu’au final, en France, pour rentrer au CNRS il faut avoir un piston, quelque soit les qualités des autres candidats…

Je ne dis pas que les 5 à 10% rentrent tous dans ce cas, mais cela doit être une part non négligeable.

Bon allez, j’arrête le HS, et je me met au boulot.