Subnautica - Au bonheur des palmes


#1

image

Allez je me lance étant donné que plusieurs GZoniens s’y sont mis ces dernières semaines il est temps de présenter ce jeu méconnu, mais pourtant très sympa.

Mon expérience personnelle sur Subnautica remonte déjà à quelques mois. Si le jeu est sorti officiellement début 2018, ça fait plusieurs années qu’il était disponible en Early Access sur Steam.

Subnautica qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un jeu de survie, avec un côté bac à sable, en milieu aquatique.

Pour résumer et en essayant de pas trop spoiler l’histoire, le héros que nous incarnons fait partie de l’équipage d’un vaisseau spatial qui se retrouve en mauvaise posture et qui s’écrase sur un monde recouvert d’eau.
On prend le contrôle de notre personnage, à bord de sa capsule de survie perdue en plein océan et dans une situation un peu délicate.
Une fois la crise initiale gérée c’est le moment de se demander “Bon et je fais quoi maintenant ?”
Le contenu de la capsule de survie est assez limité. Vous avez accès à votre PDA équipé d’une IA qui va vous aider à survivre, un petit coffre, un module de craft et une radio (HS).

A partir de maintenant la seule manière d’avancer ça va être de plonger et d’explorer les alentours. Et je vous assure qu’au début on hésite, déjà parce que notre jauge d’oxygène se limite à quelques secondes et surtout parce qu’il y a tout un tas de bruits étranges sous l’eau.
De plus au loin on commence à apercevoir les premières créatures qui peuplent cet océan.

Alors, les premières plongées on ne s’éloigne jamais beaucoup de notre podlife qui représente notre seul abri à des centaines de mètres à la ronde et on commence à récolter quelques ressources sans savoir à quoi ça va bien pouvoir servir.
Puis vient la première nuit. Moi j’ai préféré la passer dans ma capsule au chaud :smiley: (je ne sais pas pour les autres joueurs, mais la nuit sous la flotte sans éclairage, au départ j’ai trouvé ça flippant)

Bref, voilà pour l’ambiance.

Plus ça va aller plus vous allez devoir nager loin et profondément, trouver des matériaux et des plans pour crafter du matériel pour vous aider.
Votre vaisseau en s’écrasant sur la planète a semé des bouts d’épave un peu partout, il va falloir les trouver et les explorer.

Au niveau des items à crafter, ça va aller du simple couteau qui vous servira tout au long du jeu à des véhicules qui vont vous permettre de vous enfoncer encore plus profondément sous la surface de l’eau, en passant par des bases sous marine, simple ou complexe suivant vos envies et vos idées !

Oui par ce qu’on à beau être en survie, si on veut se construire un château sous marin de 100 mètres de long et sur 5 étages pas de problèmes ! (enfin si quelques uns mais surprise !)

A noter d’ailleurs que malgré le côté bac à sable - récolte de matériaux/craft - le jeu a une histoire plutôt complexe et intéressante (des dizaines de documents ou entrée de codex à trouver) et surtout une fin !

Trailer officiel (risque de spoil) :

Résumé

https://www.youtube.com/watch?v=Rz2SNm8VguE

Tips en vrac:

  • Au début de votre partie vous avez le choix entre 4 modes de jeux:
  1. libre: vous gérez uniquement votre oxygène sous l’eau.
  2. Survie : en plus de l’oxygène vous allez devoir gérer la faim et la soif (personnellement j’avais commencé par ça vu qu’après tout c’est un jeu de survie, mais j’ai trouvé le mode plus contraignant qu’autre chose)
  3. Extrême: comme le mode survie mais sans alerte sur le niveau d’oxygène et surtout première mort = fin du jeu.
  4. Créatif: le jeu en accès uniquement bac à sable. pas de contraintes, mais l’histoire et tout le reste est désactivé.
  • Essayez de crafter le couteau assez vite, il va être très utile surtout si vous jouez en survie, il va falloir manger ^^

  • Soyez méthodique: ça peut être vite le bordel pour se repérer sous l’eau. Vous aurez accès à un objet à crafter qui va énormément vous aider: la balise. Hésitez pas à en abuser pour vous repérer.

  • Même si vous êtes courageux, le bestiaire de subnautica est assez hostile et vous êtes pas dans un FPS avec bazookas ou autre railgun. La fuite est souvent la meilleure option :smiley:

  • L’océan est divisé en différents biomes. Chacun présente ses caractéristiques visuelles (faune/flore) et les matériaux présents différent de l’un à l’autre.

  • Ayez toujours des piles en réserve. Tout votre équipement marche avec ça. Et se retrouver dans le noir à 200 mètres de profondeur parce que votre lampe torche à plus de pile, c’est ballot.

Voilà faudra compléter au niveau des tips j’oublie plein de trucs je suis sur, mais les personnes qui jouent actuellement vont certainement rebondir sur ce thread !

Je précise également qu’une extension est prévue pour 2019 : Subnautica: Below Zero
Ca sera un jeu indépendant du premier au niveau de l’aventure.
Premiers éléments à découvrir :


#2

Peut-être le jeu qui m’a fait le plus déconnecter depuis 10 ans. Y jouer a été vraiment incroyable. Après j’ai un fort penchant pour l’eau et les jeux solos-solitude au casque les volets fermés, mon shoot d’immersion.

Du coup les expéditions sous-marines pendant 3h à chercher un objectif toujours fuyant tout en surveillant mes niveaux de batteries/soif/faim/santé/oxygène/température en découvrant sans fin de nouvelles espèces de faune/flore au hasard d’une cavité dont j’ai oublié le chemin de retour tout en étant à l’affut de chaque bruit, le tout à -650 mètres de profondeur, ça m’a touché en plein (pendant 94 heures).

Mentions spéciales à tous les effets sonores du jeu (très, très immersifs), au scénario à extirper soi-même du monde (pour une fois qu’une histoire m’accroche), à la carte à établir patiemment pour avancer (avec une visibilité de 10-15 mètres dans un océan rapidement opaque, bon courage :wink:), à ces moments où la mâchoire se décale légèrement quand on comprend qu’on peu faire ça, qu’on peut aller là.

Quelques conseils :

  • casque audio, un jeu dans le jeu
  • c’est affaire de goût mais le mode survie ajoute énormément à l’expérience de vulnérabilité suivie d’une maîtrise progressive de sa progression
  • avoir des plages horaires de 2-3h est un réel plus pour en profiter, c’est un jeu d’expéditions où l’on part à l’aventure plein de confiance avec un objectif précis, où l’on se perd au premier imprévu pour rebondir sur des découvertes, pour se perdre à nouveau ou suivre une route imprévue etc. jusqu’au retour pour refaire le plein avec cette envie d’y retourner pour poursuivre le sillon.
  • éviter à tout prix tout screen/texte/vidéo d’autres sites ou guides avant de l’avoir fini, c’est toujours un spoil
  • lire les commentaires élogieux sur Steam est assez amusant, mon avis ici passe pour modéré
  • bonne config recommandée

Merci Grag Ske pour le sujet, tu m’as permis d’y replonger en écrivant, et de découvrir le projet de l’extension (je ne doutais pas qu’ils allaient enchaîner). En aucun cas je ne cliquerai dessus cela dit, je verrai ça une fois dans l’eau :upside_down_face:


#3

C’est amusant, mais on est plusieurs sur discord à penser que la gestion de l’eau et de la nourriture casse plus le rythme qu’autre chose, étant donné qu’il est assez facile de s’en procurer.
Pour ce qui est de la maitrise de la progression, je trouve que la façon dont le jeu amène à gérer ses réserves d’oxygène est bien plus pertinente.

Sinon oui c’est assez extraordinaire comme expérience, parfois assez déroutant, parfois frustrant quand vous tournez en rond pour trouver un schéma que tout le monde a déjà, mais il y a toujours cette petite excitation de la découverte, qui pousse à aller plus loin. On ne sait jamais sur quoi on va tomber…
Et puis cette diversité des biomes, c’est assez fabuleux. Un sacré open world / survival …


#4

L’une de mes plus grosses claques vidéo-ludique de ces dernières années.
J’y suis allé à reculons et j’ai finalement apprécié jusqu’au bout…

Pour la bouffe et la boisson, au début du jeu, tu te dis que ça sert à rien, mais il ya plusieurs objets qui rendent plus facile leur gestion et obtention, voire l’automatisme… Moi ça ne m’a pas gêné du tout. Prévoir son stock de sel et toujours avoir son couteau qui cuit le poisson, en milieu de partie est devenu une base avant l’expédition.
Surtout que : si on s’assoit sur un banc ou une chaise, le besoin en eau et nourriture ne baisse plus.

Ce que j’aurai aimé savoir en début de partie :
Faire tout de suite le scanner et scanner, tout tout et tout.
Faire rapidement le couteau, et savoir que l’on peut couper des algues (pas juste ramasser l’huile).
Le diamant, bin faut creuser plus profond ^^ (logique ^^).
Y paraît qu’on peut déplacer la bouée flottante qui produit l’air…
Vous pouvez construire une mini base au point de départ pour commencer a stocker… Et construire votre véritable base ailleurs plus tard.
Et toujours avec sur soit, comme dit plus haut : une pile et au moins 2 ou 3 balises…

Ah et jouer avec un casque, bonne idée ça :slight_smile:


#5

Et un DLC finalement en stand alone qui est déjà annoncé :
https://unknownworlds.com/subnautica/subnautica-below-zero/


#6

Oui, Subnautica est un jeu fabuleux. Voilà c’est dit. Maintenant vous avez deux choix, soit me croire sur parole soit vous faire votre propre idée et vous lancer vous aussi dans l’aventure. Si le côté survival craft open world vous fait peur n’ayez crainte, on a passé toute la période early access depuis plusieurs mois et le jeu est autrement plus fini et plus intéressant que bon nombre de ses concurrents. Car oui en plus d’être un jeu de survie Subnautica se permet d’avoir une intrigue très bien ficelée qui le place dans le chapeau des jeux SF à faire absolument. Et si vous aimez bien vous faire peur là aussi le jeu en a dans le coffre.

Bref, énorme coup de coeur 2018.


#7

Ok ok ok … je le prends promis :smiley:


#8

Yep j’avais précisé en fin de mon poste :wink:
Par contre ce que j’ai pas dis c’est qu’en 2019 c’est la sortie de l’early access .

J’espère que la période EA va pas durer aussi longtemps que pour Subnautica et qu’on aura vite une version finale.
Suivant le prix j’achèterais peut être dès la sortie, mais pas sur d’y jouer tout de suite pour pas subir les premières versions buggées ^^.


#9

Excellent jeu, je confirme, et je deteste la flotte !
Un peu répétitif sur la fin du mode scenar, mais quel trip ! J’attends le DLC avec impatience.


#10

Si vous tombez sur la capsule temporelle (en français), je vous ai laissé quelques objets bien pratiques pour rendre plus confortable vos “débuts” dont le module pour le sous-marin qui recharge les batteries grâces aux zones chaudes (bien pratique vers la fin du jeu pour vous éviter des allers retours inutiles ^^ )


#11

Tu es sympa toi :wink:

Ça me fait penser que j’en ai pas parlé des capsules temporelle je vais mettre ça là en balise spoil.
Alors oui Subnautica est un jeu solo, il existe cependant une petite interaction “multijoueur”

Au grès de vos explorations vous pourrez donc tomber de façon totalement aléatoire suivant les parties, sur des capsules temporelles. Il s’agit en fait de capsules envoyées par de précédents joueurs lorsqu’ils ont fini leurs parties. Vous pourrez donc obtenir des objets super utiles ou des trucs complètements nuls suivant la bonne volonté de ces joueurs :smiley: Après il y a aussi un facteur chance, trouver une capsule temporelle en début de partie avec un objet utile = combo gagnant ça peut permettre d’accélérer votre partie considérablement !


#12

Je me joins au concert de louanges sur ce jeu. Je ne suis pas spécialement fan des jeux de survival crafting, mais dans ce cas précis le scénario qui pousse subtilement à progresser et explorer est vraiment très bien foutu. Je n’avais jamais vu ça ailleurs.

Un bémol cependant, les allers-retours entre armoires pour le crafting sont vite pénibles.
C’est pour ça qu’à mon goût le mod EasyCraft est complètement indispensable pour apprécier le jeu quand on est là surtout pour l’exploration et la découverte.


#13

Alors, moi j’ai honte car j’ai laissé le jeu en plan.

J’y ai joué l’année dernière pendant l’été. J’ai assez vite accroché au jeu. Surtout grâce à l’intrigue. Je suis tombé sur des trucs complètement WTF auxquels je ne m’attendais pas. Des choses ou des lieux mystérieux. J’ai failli mourir à plusieurs reprises dans un drôle d’endroit. Je suis revenu tout content à ma base d’avoir survécu.

Puis je me suis à nouveau reconcentré sur l’agrandissement de ma base. C’était avant que je parte en vacances et qu’au retour je joue à un autre jeu (j’aurai pas du). Depuis je n’ai pas eu le courage de me remettre au jeu. Pire que ça, je n’ai pas envie de recommencer une partie car j’ai peur de rater des trucs. Il faudrait que je m’y remette…

Je galérais peut-être aussi avec une ressource (la bouffe je crois) car je devais régulièrement revenir à la base pour en refaire.

Des personnes y ont joué en VR ? Ça doit être le pied :slight_smile:


#14

C’est classique ça, le nombre de jeux que j’ai abandonné à cause d’une coupure vacances :confused:


#15

J’en ai eu une assez rapidement avec des Swim Charge Fins, c’était juste parfait.


#16

Z’êtes relous à faire des reviews aussi dithyrambiques, c’est pas comme si j’avais pas déjà un backlog de 2 ans et que je jouais à WoW …


Je teste ça se WE, j’en peux plus de voir tous ces gens enthousiates ici et sur discord :smiley:


#17

Pareil, vous faites chier. J’ai super envi d’y jouer maintenant …


#18

Il faut bien prêcher la bonne parole :grin:

Alors, n’hésitez pas à venir demander un peu d’aide sur discord pour passer les premières heures qui sont parfois un peu rudes.
En reprenant les conseils de @GragSke

  • Craftez le couteau rapidement, il sert à se défendre contre certaines créatures et à découper coraux et plantes. Roast me, j’ai du bien mettre 2 h à piger ce concept tout con en cherchant à crafter de la fibre. En gros, un coup de couteau dans la Vigne d’orin (on en trouve à 100 mètres au nord et au sud du départ) et voilà. Je vous laisse chercher pour le reste.
  • Le cuivre, c’est la vie. N’hésitez pas à crafter des caisses pour entasser tout ce que vous trouverez, notamment les minéraux précieux
  • Autour du pod, cherchez bien, il doit y avoir de quoi crafter les balises. Les balises, c’est la vie aussi.

Le scénario se déroule au fur et à mesure de messages radios, et je crois que tant que vous n’allez pas les lire ca reste en stand by. Ne soyez pas pressés, ne brulez pas les étapes, équipez vous correctement (palmes, masque de plongée profonde, suite anti radiation : des que vous pouvez, craftez les).

Si les experts ont d’autre choses à rajouter …


#19

Scannez absolument tout ce que vous pouvez !


#20

Un conseiller alacon: si ça fait du bruit c’est que c’est méchant, à une exception près. Bon, trois exceptions là comme ça, mais d’ici à ce que vous croisiez les deux autres vous aurez largement appris à distinguer les menaces.