Suis-je un nerd ?

Hier soir je faisais part à un pote/collègue que je trouvait très nerd l’ambiance qui regnait à la Hotline de Club-Internet le WE. Pour vous situer un peu le tableau, les gars compilent leur noyau, font du C et autres joyeusetés pendant qu’ils répondent au tel. Je me dis : ces mecs n’ont pas de vie, ils doivent déjà passer tout leur temps à faire ça la semaine, mais en plus ils nerdisent le WE…

Mon pote me répond alors, que moi aussi, quand j’aurais plusieurs WE de hotline dans les pates, je ferais pareil. Bien sûr je rétorque que non, moi j’ai une vie à côté, j’ai une copine, etc…

Mais là j’ai un coup de flippe. Déjà, il est 04:08, premier symptome de la nerd attitude. Deuxième symptome, plus grave, ma copine voulait que je parte avec elle en Dordogne, et j’ai dit non, j’ai du boulot bla bla. Enfin, troisième symptome, je me retrouve, à 4h du mat’, en train de jouer à DoD tout en installant FreeBSD sur mon portable, qui se trouve juste à côté de moi. Tout cela passerait si je n’avais pas tout de suite enchaîné par la reconfiguration du noyau pour pouvoir transférer les photo de mon appareil photo…

La nerd attitude m’a pris par surprise… Je vais me coucher avant qu’il ne soit trop tard.

Huuummm… vaste sujet détourné.
Sachant que je suis salarié-(ex)-étudiant en Lettres travaillant comme hot-liner (mais pas chez un FAI…) depuis 3 ans, qu’en plus je bosse de nuit 2 nuits par semaine (y compris les week-end et les jours fériés, le 31 Décembre au boulot, c’est mieux qu’en famille avec les engeulades qui vont avec…), que je traine mon DEUG depuis 4 ans etc… Que dire de plus ?

Rien de neuf si ce n’est prodiguer quelques conseils aux geeks futur-étudiants envisageant de bosser dans une hotline…

Il m’est d’avis qu’il ne faut pas se leurrer… Bosser dans une hotline est effectivement un boulot pépère… à mi-temps ET quand on est étudiant !

Bosser tous les week-ends à 4000 boules par mois, c’est le max que vous pouvez espérer (au-dessus d’un certain plafond, vous pouvez dire adieu à vos APL / ALS et si vos parents vous déclarent encore sur leurs impôts, gagner plus de fric leur fera plus à payer (+ 7000 balles dans mon cas)).

Perso, je crois que tous les jobs de Hotliner à mi-temps ne demandent pas une formation de l’espace… Tant que vous savez lire, écrire et parler correctement (et pas dans le style SMS-Loft Story 2 de certains posts des forums d’Internet…).
Chez Tonton, tout est inscrit sur l’écran, reste qu’à répéter “bêtement”, par exemple… Ce sont les joies du Taylorisme appliquée ! Et plus sérieusement, il y a sans doutes derrières toutes ces conneries de procédures, des raisons de bureaucrate (Certification ISO des procédures = gage de qualité du service pour les patrons).

Pour l’argument “c’est mieux que de bosser chez MacDo”, sans rentrer dans le débat de l’exploitation des employés, je tiens juste à vous prévenir de l’usage de cet argument qui tue : évitez de vous plaindre de vos conditions de travail, du fait que votre job n’est pas reconnu (vous vous appliquez, on vont prend pour une merde) car vos boss estiment que vous êtes mieux lotis chez eux que chez le clown.
En clair, si votre job devient invivable, quittez-le !!! Ne perdez pas votre temps à raisonner vos boss de l’utilité d’améliorer certaines conditions de travail, ils n’ont qu’à comparer (… ce qui est incomparable d’ailleurs) votre petit boulot de hotliner à celui du serveur d’en face pour mettre un terme à vos revendications (expérience vécue, un peu cliché, certes mais ça existe).

Fatigue physique et morale : dans le cas d’un service de hotline, les deux sont liés… Si vous passez ne serait-ce que 3 heures à ne raisonner que des boulets, les neuronnes grillées se traduisent souvent en fatigue réelle…
Là, c’est à vous de voir si vous pouvez supporter le rythme.

“Ca dépend si la souffrance physique est plus dure à supporter pour toi que la souffrance morale. Parce que parler à des incompétents qui te tiennent pour responsable de leurs problèmes, qui ne comprennent rien à ce que tu leur dit et qui peuvent être aggressifs/malpolis SANS que tu ne puisse t’enerver, c’est une vraie souffrance morale !
Et à la rigueur, c’est peut être pire que la fatigue physique qui elle, te fais bien dormir la nuit…”

Voilà exactement le genre de truc qui mettent mon pace-maker en alerte… Faut avoir les nerfs solides quoi (et une certaine répartie…).

“Bah les clients aussi tu peux les insulter s’ils t’insultent… J’ai déjà vu ça plusieurs fois, les sups ont rien dit… De toute facon le client ne peut rien dire vu que c’ets lui qui a insulté le premier.”

Ouais, mais perso, j’préfère leur clouer le bec une fois pour toute en les mettant face à leur torts, d’une voix calme et posée. Endossant la casquette du sups au moment où je prends mon service, ça facilite un peu les choses… héhé !

Et les études ? Elles stagnent. Un risque à prendre, j’assume et m’en vais lire le site caché derrière le ça (on dirait mon job…)

En clair les djeuzns, un poste à mi-temps de hotliner (et pas que chez un FAI, essayez France-Télécom, SFR, les agences de pubs, de sondages que-sais-je encore ?) est un bon plan, mais exige plus de votre part une résistance morale et physique qu’autre chose. Selon l’activité, vos études peuvent en pâtir, mais on peut également très bien concillier les deux à la fois. Ca dépend de votre glade-attitude…

On pourrait continuer à dériver sur d’autres aspects négatifs de ce genre de travail, mais comme le souligne Lerige :

“Je sais pas pour vous, mais je trouve que votre petite discussion tourne en rond. Non sérieusement, vous avez une expérience professionelle différente les uns des autres qui vous fait tenir un discour propre : donc aucun argument ne se recoupe et le problème n’avance pas…D’ailleurs vous n’aidez pas beaucoup le tonton dans cette affaire.”

Alors Tonton, j’aimerai bien t’aider, mais reformule un peu le sujet de ton post : tu te fais du mourrons paske t’es entouré au taf de mecs qui se font chier, ou tu rends compte (seulement aujourd’hui ?) que tu es un geek, un vrai ?

[quote][quote]c’est pas vraiment pire que garder des gosses infernaux …[/quote]je crains que si… les gosses ils t’insultent pas. les gosses tu peux leur dire qu’ils sont vraiment cons il y a peu de risques qu’ils aillent le répéter à leurs parents. les gosses si tu leur dis assez séverment de cliquer sur « oui », ils vont pas cliquer sur « non », pour voir… [/quote]Bah les clients aussi tu peux les insulter s’ils t’insultent… J’ai déjà vu ça plusieurs fois, les sups ont rien dit… De toute facon le client ne peut rien dire vu que c’ets lui qui a insulté le premier.

Pour l’histoire du clic, t’es sûr que t’as déjà vu des vrais gamins ? :slight_smile: Parce que dans le genre, « je fais le contraire de ce que tu me dis de faire rien que pour te faire chier », y a pas mieux…

Avant chez Club, pour être hotliner N1 (niveau 1), il suffisait de savoir lire : tous les N1 ont un script qu’il suffit de lire pour “résoudre” les problèmes. En fait, on nous oblige même à les suivre à la lettre. Problème : ceux qui n’y connaissaient vraiment rien arrivaient quand même à faire du sale boulot. Donc aintenant la sélection est plus “stricte” : sur 10 dans ma formation, on est que 2 à être resté. En fait ils cherchent des gens qui aient un rien de compétences techniques mais avec un parler aisé. Au final, les N1 qui maitrisent un minimum n’utilisent quasiment plus le script, et pour éviter de surcharger les N2, font des choses qu’ils ne devraient pas…

Pour être N2, c’est une autre paire de manche. Là, il faut avoir un minimum de connaissances, en particulier en matière de réseau. C’est donc évidemment plus dur, mais en étant N1, tu peux devenir N2 après un petit exam. Je pense que le N2 est accessible à presque n’importe qui ici.

Sinon, ben c’est plutot cool comme boulot. Il y a évidemment toujours des cleints mécontents, mais à part ça l’ambiance est très détendue. T’as du Net rapide, tu peux t’installer ICQ ou MSN, tu peux consulter tes mails, t’as 45 min de pauses en plus de l’heure de déjeuner, etc… Pour certain, rester le cul sur une chaine pdt 8 heures peut gpener, moi étant étudiant je suis habitué… Et pis les casques sont longs on peut facilement se lever, se mettre en silencieux, et tapper la discute avec son voisin…

Bref, un boulto ke je recommande le WE

[quote]Je sais pas pour vous, mais je trouve que votre petite discussion tourne en rond. Non sérieusement, vous avez une expérience professionelle différente les uns des autres qui vous fait tenir un discour propre : donc aucun argument ne se recoupe et le problème n’avance pas…D’ailleurs vous n’aidez pas beaucoup le tonton dans cette affaire.

Voila pour les propos de l’arbitre[/quote]
pas faux, si je fais ce boulot un de ces jours je vous donnerai mes impression si ca vous interesse …

Je sais pas pour vous, mais je trouve que votre petite discussion tourne en rond. Non sérieusement, vous avez une expérience professionelle différente les uns des autres qui vous fait tenir un discour propre : donc aucun argument ne se recoupe et le problème n’avance pas…D’ailleurs vous n’aidez pas beaucoup le tonton dans cette affaire.

Voila pour les propos de l’arbitre :slight_smile:

[quote]c’est pas vraiment pire que garder des gosses infernaux …[/quote]je crains que si… les gosses ils t’insultent pas. les gosses tu peux leur dire qu’ils sont vraiment cons il y a peu de risques qu’ils aillent le répéter à leurs parents. les gosses si tu leur dis assez séverment de cliquer sur “oui”, ils vont pas cliquer sur “non”, pour voir…

[quote]Effectivement…
Ca dépend si la souffrance physique est plus dure à supporter pour toi que la souffrance morale. Parce que parler à des incompétents qui te tiennent pour responsable de leurs problèmes, qui ne comprennent rien à ce que tu leur dit et qui peuvent être aggressifs/malpolis SANS que tu ne puisse t’enerver, c’est une vraie souffrance morale !

Et à la rigueur, c’est peut être pire que la fatigue physique qui elle, te fais bien dormir la nuit…[/quote]ouais mais non en fait le chantier c’est vraiment hard !! je crois que c’est le boulot le plus éprouvant que tu puisses faire. (non non je suis pas traumatisé mais je connais assez bien le milieu)
par ailleur c’est vrai que tu dois rester calme en tant que hotline mais bon si tu fais ca le WE … c’est pas vraiment pire que garder des gosses infernaux …

[quote]Et en plus, tu entretient ton corp.[/quote]sur ça, j’ai pas de problème …

Et en plus, tu entretient ton corp.

Effectivement…
Ca dépend si la souffrance physique est plus dure à supporter pour toi que la souffrance morale. Parce que parler à des incompétents qui te tiennent pour responsable de leurs problèmes, qui ne comprennent rien à ce que tu leur dit et qui peuvent être aggressifs/malpolis SANS que tu ne puisse t’enerver, c’est une vraie souffrance morale !

Et à la rigueur, c’est peut être pire que la fatigue physique qui elle, te fais bien dormir la nuit…

c’est sur mais y a differents degrés dans la “souffrance”

De toute façon, tous les boulot mal payé sont dure.

[quote][quote] non hot-liner c’est assez pépère je pense.[/quote]Pépère n’est pas le terme que j’utiliserais…
Fais nous 15 jours de hot-line sans t’énerver et reviens nous dire que ça a été pépère sans mentir… :stuck_out_tongue: [/quote]
OK, mais fais moi 15 jours de chantier sans avoir envie de mourrir …

non sans rire je dis pas que c’est la belle vie mais bon quand meme c’est pas éprouvant certains autre boulot.

[quote]non hot-liner c’est assez pépère je pense.[/quote]Pépère n’est pas le terme que j’utiliserais…
Fais nous 15 jours de hot-line sans t’énerver et reviens nous dire que ça a été pépère sans mentir… :stuck_out_tongue:

[quote]Si tu veus un boulot chiant, mais ou tu ne pues pas la friture quand tu en sort.
Tu peut le faire. :casstet:[/quote]

c’est encore fesable … j’ai des potes qui ont fait du chantier : tu peux pas faire pire !! ou encore magazinier dans un hyper ou bosser à l’usine …

non hot-liner c’est assez pépère je pense.

Si tu veus un boulot chiant, mais ou tu ne pues pas la friture quand tu en sort.
Tu peut le faire. :casstet:

Hotline de Pakar Bell et Nec se trouve à Angers!!

je suis en DEUG MIAS, j’ai foiré la 2ème année (pas trop bosser en fait … :music: ) vous pensez que je pourrai essayer ?

En général, les hotlines fonctionne avec des gens compétent et/ou inculte au monde informatique.
Les problèmes des gens sont référencé dans un logiciel qui reproduit l’éreur sur l’écran du hotliner. Et là, il lui reste plus qu’à lire la solution au problème qui s’affiche pour résoudre le problème.

Tien, sa viendrai pas du logiciel l’incompétence.
:music:

hmm… ils prennent vraiment n’importe qui ? genre étudiant en lettres ?

oui mais moi je veux pas tomber sur des gens comme
ça (

Comme pour les fasfood, être un étudient dans la dèche, mais pas assez pour avoir un boursse.