[Taf Asie] Going Asia, One way

[i]Note:

  • ce poste est un /mylife
  • s’il n’est pas dans la bonne section, désolé.
  • s’il n’a pas sa place : banzaÏÏÏ ![/i]

Voilà, c’est décidé depuis quelques semaines maintenant : j’me casse. L’Asie m’a toujours attiré et c’est un peu maintenant ou jamais. Ok, j’y ai jamais mis les pieds, mais je n’en serai pas à ma première expatriation (je connais l’Allemagne (ahem) et le Maroc).

Je pars donc mi/fin janvier pour l’Asie. Pour y vivre et travailler. Je sais, ça sera pas forcément facile (choc culturel) donc même si c’est pour 3 jours (humilité), 3 semaines (persévérance), 3 mois (j’tiens l’bon bout), 3 ans (objectif) ou plus je sais pas, mais j’y vais, c’est décidé.

Je suis à un tournant de ma vie et je me dis que c’est maintenant ou jamais. Et puis je m’ennuie ici. Mon taf actuel est vraiment sympa, mais j’ai envie de voir et vivre autre chose.

Destination ?
Bangkok, Singapour, Kuala Lumpur, Seoul ou Shangaï. Non, ni Pékin, ni Tokyo…mais je reste flexible quand même. Si on m’offre une super opportunité de boulot à ???, et bien j’irai.

A propos destination, pour ceux qui y ont déjà été, quels sont vos impressions sur ces villes d’un point de vue :

  • Adaptation culturelle pour un occi-geek ? (langue/nourriture/intégration)
  • Facilité de trouver un emploi autre que Taxi-Vélo (j’ai notamment un doute sur le côté « moderne » de Bangkok) ?
  • Ya d’la bomba.… les gens sont ils accueillants ? (en Asie, à priori, oui, mais sinon ?)
  • Et le climat, Coco ? Chaud et humide, je sais… mais,comparativement, entre ces villes ?
  • Je ne pense pas, mais est il envisageable d’y faire du vélo plus de 15 min sans : crever écrasé, crever asphyxié, crever ses pneux ? (oui, je fais beaucoup de sport et du vélo en particulier… c’est un peu ma drogue).

Travail ?
Oui, c’est pour travailler que je vais là bas. Non, j’ai aucune piste sérieuse pour l’instant. :slight_smile:

Les lettres de motivation et moi, ça fait 4, je l’ai bien compris. Et trouver d’ici un job (c’est à dire trouver un type assez fou pour m’engager sur email) je crois pas que mon profil (comprendre : je suis pas dans la finance, les mathématiques HL… fin bref, dans un domaine clair) me le permette (à ce propos, j’ai une formation ingé(Allemagne)+ Master en affaires internationales (France) + trilingue fr-de-en).

Mais bon, j’ai du karma positif en retard (genre un max) donc « on ne sait jamais ». Je suis TOUS les contacts/indices que l’on peut me donner. Ma seule chance c’est de connaitre la personne qui connait machin, qui connait truc, qui connait bidule et qui est PDG de Matsushita.

D’où ma question : Connaissez vous machin ?

Mes domaines de prédilection sont of course vélo/sport et info oups, NTIC… mais je reste trèèès open. Et comme je parle plusieurs langues… c’est sur l’import/export que je me vois le mieux défendre mon sushi.

J’ai déjà contacté rolyat et tOpaZ sur ce forum et tous les deux été réceptifs ET réactifs (merci!)… Je continue d’ailleurs mon « pistage » sur Singapour avec tOpaZ.

Je suis surement un peu naïf, optimiste à faire mourir de rire, illuminé, stupide ou je ne sais quoi de me lancer dans une aventure (ça reste très civilisé quand même) comme ça sans aucune piste tangible mais voilà, je ne me donne pas le choix, sinon j’avance pas.
Certes, j’ai publié mon CV un peu partout où je pouvais et je réponds à toutes les annonces que je trouve sur le net mais, en ce moment, je crois surtout au coup d’bol… :crying:

Certains d’entre vous sont peut être déjà sur place… comme tOpaZ ou Rolyat. Et pas forcément dans une grosse multinationale (celles ci sont déjà bien représentées sur le net), mais dans une petite, moyenne entreprise locale qui pourrait tirer avantage d’employer un gars comme moi. A votre bon coeur :cry:

Ca vaut ce que cela vaut, mais il y a pas mal de recrutement dans les grandes villes chinoises de promotteurs immobiliers, de cavistes, boulangers et traiteurs. Je sais bien que cela n’est pas forcement dans ta visée, mais ça peut toujours te permettre de manger pendant quelques semaines. Sinon, je n’ai jamais mis les pieds dans ces pays. Bon courage et bonne aventure. :slight_smile: navré de ne pas pouvoir t’aider plus avant.

:cry: Ben zut alors… Je pensais qu’il y aurait plus de réponses.

Bon, c’est pas grave. Mais j’en arrive à me poser des questions sur mon message… il y a un truc qui cloche ou vous avez tout simplement pas de réponse à donner (ce que je peux comprendre) ?

En tout cas, merci à Camembert pour son soutien :crying: mais la Chine pure et dure… non :slight_smile:

une idée comme çà. trouver déjà une ville qui te plairait. y aller pour prendre la température et voir si elle te plait. si c’est le cas, chercher un taff là bas.

car partir comme çà, j’ai des doutes…

Bonne chance Jim !

Je connais pas l’asie.
Mais un conseil , étudie le marché du travail avant.
Je serais toi, je commencerais pas regarder les annonces sur monster , (par exemple) et la tu vois ou ( doamine) et ou (géographie ) ca recrute.

Si tu ne veux pas de Chine pur et dure pourquoi Hong Kong ne figure pas dans ta liste? En dehors du coût de la vie élevé ça a tous les avantages que peut offrir un grosse métropole cosmopolite. Y ayant habité 2 ans, je dois dire que ce furent de bons souvenirs. Par contre, j’avais 16ans donc j’aurai du mal à te donner des pistes. :cry:

Ben voilà :cry:

Ldoud : les villes que je cible sont des villes qui justement, me plairaient. C’est pourquoi j’exclue la Chine que je trouve à priori trop hardcore pour un occidental dans mon genre. Et je sais bien que le projet est « risqué »… mais au pire c’est un simple échec, je rentre et « j’aurais essayé ». :slight_smile:

Lukkant : les sites « spécialisés » et les « grandes boîte » j’ai déjà essayé, sans succès pour l’instant.

guigr : Hong Kong oui, mais dans le même genre, je préfère Singapour car quand même moins cher.

:crying:

Tout d’abord, je vais sans doute jouer mon rabat joie et/ou dire des trucs qui ont l’air évidents, mais à mon humble avis, si tu peux essayer de trouver un job là bas avant de débarquer, c’est mieux. Malheureusement, la demande pour partir bosser en Asie (et pour ce que j’en sais, en Chine en particulier) est très forte, aussi la compétition est rude.

Je pense cependant qu’avec ton profil assez open (et ton trilinguisme bienvenu), il y a moyen que tu trouves quelque chose. Pas forcement en Chine cependant (si on parle d’import/export), car les boites ont plutot tendance à chercher des gens qui parlent chinois (c’est tellement mieux pour traiter avec les fournisseurs…).

  • Si tu as 27 ans ou moins, tu peux tenter de postuler pour un V.I.E (Volontariat International en Entreprise). Tu peux aller voir les annonces sur leur site web. Le salaire est en général largement suffisant pour bien vivre sur place, et tu peux assez vite te retrouver avec des responsabilités très intéressantes. Les places vers l’Asie sont chères, mais avec ton profil ça devrait plutot le faire (en particulier si tu as déjà de l’expérience).
  • L’autre solution, c’est comme tu l’as dit de débarquer sur place et d’y aller au systeme D. Ca veut souvent dire « faire prof d’anglais ou de français à l’alliance Française », mais au moins ça permet de rester sur place et d’avoir de quoi se loger et se nourrir :slight_smile: Le problème, c’est que ce n’est visiblement pas ce que tu cherches (et on va dire que professionnelement parlant c’est souvent une solution de dernier recours).

Pour ce qui est des destinations maintnenant:

  • Seoul : Très grand et très vivant. Par contre, les logements et la vie en général sont assez chers. Les avantages, c’est que ca reste un pays très moderne, avec des gens vraiment charmants.
  • Shanghai : Pour y avoir vécu un an et demi (et continuer à y passer tous mes week ends), je dois dire que c’est une ville très agréable à vivre, et surtout on peut y vivre comme on veut. Je m’explique : Si tu cherches la vie « à la chinoise », avec les petits bouibouis, les coins où personne ne parle un mot d’anglais, c’est possible. Si tu préfères vivre une vie plus « occidentale », avec des copains expats, les soirées dans les bars branchouilles et les repas aux restos occidentaux, c’est possible aussi (il y’a plein d’étrangers). C’est bien d’avoir le choix si tu ne sais pas trop encore ce que tu cherches.
  • Pekin : Si tu ne veux pas y aller pour ne pas être trop dépaysé, c’est que tu n’as sans doute jamais visité la ville :crying: Ca s’est en effet beaucoup modernisé ces dernieres années, et avec les JO ca n’est pas prêt de s’arreter. Si tu recherches l’authenticité de la Chine c’est clair que c’est beaucoup mieux que Shanghai (au niveau des lieux historiques en particulier, difficile de faire mieux dans la région) ; il est cependant également possible d’y vivre une vie plus occidentale pour ceux que ça interesse.
  • Singapore : Là, j’avoue que je n’y suis pas encore allé (ça ne saurait tarder), mais de ce qu’on m’en a raconté c’est vraiment chouette. Donc si tu as une piste là bas, fonce! (c’est sur que c’est plus aseptisé que la Chine, si t’as peur de venir à Pékin c’est plutôt là qu’il faudrait chercher).

Plus généralement, pour ce qui est de l’intégration culturelle, dans tous les cas je te conseille de te mettre intensemment à la langue locale dès ton arrivée (avec cours particuliers plusieurs soirs par semaine). Ca va être difficile de vraiment t’intégrer sans parler la langue, et tu risques de finir par passer à coté de plein de choses (même parler juste quelques mots aide déjà pas mal).

+1 avec ce qu’a dit deneb (28 ans pour le VIE/VIA je crois)

Pour compléter un peu avec ce que je connais :

  • Bangkok : hyper-industrialisé, moderne - comprendre metro aérien et sous terrain climatisé - (pas de taxi-vélo, ahaha j’en ris encore), plein d’occidentaux … plein de putes aussi (les occidentaux ca attire). Les gens sont relativement sympa, ya aussi des cons et des mecs qui chercheront à t’enfler (comme partout d’ailleurs, ni plus, ni moins). Niveau bouffe, si t’aime le riz, c’est bon. Je rigole il n’y a pas que ca, mais ca accompagne tout, un peu comme le pain chez nous. Peu parfois être assez épicé. En ‘truc local’, tu peux trouver des insectes grillés. Ils ont des salles de cinés et des malls à faire pleurer les plus gros complexes parisiens. Les gens en règle générale ne parlent pas très bien anglais. Je n’ai pas eu le temps d’aller en province (trop de taf et mission trop courte), dommage.

Pour le reste, c’est pas dans ta liste, mais l’Asie c’est grand et t’y a peut être pas pensé :

  • Manille : en fait, Manille ressemble beaucoup à Bangkok (excepter sur le plan religieux : boudhiste vs chretien), mais un (petit) niveau en deça en tout. C’est à dire assez industrialisé, moderne (pas de metro sous terrain et le metro aérien est pas top, pas de taxi-vélo non plus - ahaha -), pas mal d’occidentaux mais surtout des japonais ou des coréens … beaucoup moins de putes qu’à Bangkok. Les gens sont super cools et parlent super bien anglais (de tous les pays que j’ai fait, ce sont ceux qui parlent le mieux anglais). La bouffe n’est pas épicé du tout. En truc local, tu as le balut (erk). En ciné + malls, ca n’a rien a envier à la France ou à Bangkok. Si tu va en province, il y a des coins de rèves (c’est là que j’ai vu les plus belles plages). Franchement, c’est un pays que j’adore, excellent souvenirs.

  • Colombo : moyennement industrialisé, quelques grosses boites et un (petit) quartier d’affaire, il faut dire que les attentats des tamouls n’ont pas vraiment favorisé les investissement étrangers. Tu as très vite fait le tour de la capitale. Ceci dit en province il y a des super trucs à faire et à voir, des temples superbes, ville historique, etc. La bouffe locale te déchire à l’entrée et à la sortie tellement c’est épicé (encore plus qu’au Pakistan, fallait le faire). La culture est à cheval entre l’Inde et la Thailande c’est marrant. Niveau sécurité ca doit être un peu plus craignos maintenant depuis que les attentats on repris l’année derniere, à relativisé tout de même. Le tsunami leur a bien fait mal et ils ont encore du mal à s’en remettre. Pays sympa tout de même (mais pas 3 ans)

Je ne te parlerai pas du Pakistan même si ca fait partie de l’asie, c’est un peu chaud pour y aller comme ca à l’aveugle et ca ne doit pas forcément te botter.

Sinon pour le climat (les 3 villes du haut), hyper chaud et surtout hyper humide. Tu transpire sans rien faire. Le vélo n’y pense même pas, la piscine c’est mieux.

Ah oui, un autre truc, si tu y vas pour bosser comme ca, tu aura un salaire ‘local’, et là, c’est tout de suite beaucoup plus chaud pour assurer un train de vie à l’européenne. Bien prendre ca en considération… A mon avis il vaut mieux préférer le VIE/VIA.

Pour le VIE/VIA, il me semble qu’on peut commencer sa mission du moment qu’on a 28 ans ou moins, mais pour s’inscrire sur le site il faut avoir strictement moins de 28 ans (l’inscription est valable 6 mois renouvelable dans la limite du “28 ans ou moins”). Et j’insiste sur le fait que c’est un bon plan si tu veux partir à l’étranger avec des conditions plus qu’acceptables mais sans pouvoir le faire en tant qu’expat.

Ouaip, je confirme, on peut s’inscrire sur le site si on a moins de 28 ans. On peut partir en mission jusqu’au dernier jour de ses 28 ans si on était inscrit sur le site avant d’avoir eu 28 ans.
Deux bémols sur les VIE spécifiquement (je ne sais pas ce qu’il en est des VIA) :

  • Peut-être que ça a changé dans les deux dernières années, mais il n’y a pas tant de missions que ça par rapport au nombre de candidats. Pour en avoir parlé avec une personne de l’Agence de Développement de l’Alsace (une des régions les plus riches et économiquement dynamiques de France) qui avait fait une enquête VIE sur la région en 2005, c’était tout à fait marginal.
  • Les entreprises demandent quasi-systématiquement des profils d’école de commerce ou ingénieur. Si tu sors de la bonne vieille université publique, même avec un Master, ça va être difficile. (je viens de relire, t’es ingé donc c’est bon)

A noter aussi qu’on est pas obligé de s’en tenir aux offres publiées sur les sites des employeurs ou sur le site d’ubifrance. Il est tout à fait possible de contacter une entreprise de manière proactive pour leur proposer le VIE. La meilleure manière de faire dans ces cas là c’est de les contacter avec un genre de “teaser” d’une page pour leur expliquer ce que vous pourriez faire pour l’entreprise dans le cadre du VIE. Ca suppose bien sûr de s’être renseigné sur l’entreprise ciblée pour leur proposer un projet en phase avec leur marché.

Dernier point, ça dépend des pays mais pour l’Asie je pense pouvoir répondre avec certitude : la procédure de VIE prend des semaines, plus sûrement des mois. Donc pour mi-janvier il faut oublier cette option là.

D’une manière générale, je pense pareil que deneb, il faut trouver le job avant de partir. Pourquoi ? Parce que tu vas faire quoi quand tu seras sur place avec ton Visa touristique ? Rien, t’auras pas le droit de travailler et n’importe quel employeur sérieux refusera de t’employer. Je pense que beaucoup des pays en Asie refusent de changer le type de visa sur place donc ça veut dire que potentiellement il faut que tu reviennes en France pour faire une demande de visa de travail. Le temps que ça se débloque le taf t’est passé sous le nez…
Selon moi ce problème de visa est un vrai obstacle parce que crois moi beaucoup des entreprises locales ne seront pas super motivées pour s’occuper de toute la paperasse nécessaire.
Il faut peut-être plutôt taper dans les entreprises françaises qui ont des représentations à l’étranger, c’est plus susceptible d’aboutir.