The Hobbit - An Unexpected Journey (bon c'est pour dans 1 an par contre ..)


#161

Vu comme souvent en ce moment avec mon fils et lui en sort avec une seule envie de le revoir mais moi je me dit wtf pourquoi avoir retirer tant de chose sur la première trilogie et en avoir rajouté autant dans la suivante surtout que l’amourette et vraiment un rajout inutile il y aurait eu des chose plus intéressante a développer comme Beorn et le séjour de bilbon quand les nain sont prisonnier des elfes et même l’évasion.

Mais comme pour la première trilogie on ne ressent pas l’effet de temps des bouquin on as l’impression que tout ce passe sur quelques semaine alors que c’est bien plus long que ça.


#162

Pareil que Ghadzoeux, foutage de gueule.
Le premier avait ses défauts mais fonctionnait en tant que film. La Désolation de Smaug souffre du syndrome du 2e film dans une trilogie : aucun rythme propre. Pourtant, il y a beaucoup d’actions, mais j’ai trouvé que ça empêchait plus de s’attacher aux personnages qu’autre chose. En espérant que le prochain relève le niveau…


#163

Bha tu vois, je me suis littéralement fait chier pendant le premier alors que j’ai bcp accroché au rythme du second justement. 
(et puis y’avait moins de comique grand guignolesque dans le second… :sweating: )


#164

Pour l’épisode 2, la première moitié est un peu en dessous, et la seconde clairement au dessus, grâce à Smaug.


#165

Bilbo est barbant.
En synthétique.

J’apprécie beaucoup le SdA, en livre et film. Je n’ai pas lu le livre du Hobbit, je ne peux comparer avec les films. Mais j’ai trouvé les films ennuyeux, révélateurs d’un manque de rythme tout du long, encore plus au fond des mines (épisode 2), doté de scènes anormalement étirées (combat contre Smaug). P Jackson s’est fourvoyé dans la narration et les rares moments enchanteurs (le repas des nains dans le un) n’éclipsent pas une trilogie déjà superflue. Il s’est fait plaisir indéniablement (la fuite en tonneaux) mais n’a pensé qu’à lui.


#166

Moi j’ai kiffe ma race, et comme le premier, a la fin, mon cerveau a fait “Quoi ? Deja ? Mais non allez, on a encore un peu de temps la, faypaytay la suite direct !”

Ou je suis tres bon public, ou vous etes tous tres tres exigeants.


#167

Non, je pense être assez éxigeant, et j’ai surkiffé comme un gamin. Mais c’est peut être aussi parce c’est exactement les films auquel je m’attendais. Fun, sans prise de tête et très léger dans son traitement. On sent pourtant que Jackson tente (et réussi IMHO) a faire monter la tension dans le second volet en rattanchant la quête des nains au retour et à la montée en puissance de Sauron. Et puis merde, 30 minutes de fight contre un dragon quoi!


#168

[quote=“Ravine, post:166, topic: 54062”][/quote]

Je ne sais pas si je suis très exigeant, mais le principal c’est que tu ais aimé. Ça me fait toujours mal au fondement daller au ciné (3D d’ailleurs) et de m’emmerder pendant. Ce soir je vais voir le loup de Wall Street.


#169

Grand an de l’univers de Tolkien, j’en suis à me demander si j’irais voir le 3e à sa sortie…

Un peu le même ressenti que Ghadzoeux, c’est quoi cette amourette à deux balles (surtout que la haine entre nains et elfes est quand même retranscrite dans le film), et qu’ils arrêtent avec les vire-voltages permanents (et vas y que je saute dans le vide, que j’y trouve une corde et que je l’attrape… et je fais du café en même temps, j’aiguise mon épée, et je cire mes chaussures. On aurait dit de mauvais QTE…)

Je comprend que le film soit moins épiques que LSDA, mais on peu faire un film ‘pour enfant’ en le rendant féerique, et pas forcément débile (les elfes qui bondissent sur les têtes des nains… je m’attendais à voir jarJar binks dans un tonneau …)

Bref grosse grosse déception pour ma part


#170

Ah yes, le doublé Dragon + apparition de Sauron, aïe aïe aïe ! J’avais la jouissive impression que ça n’en finissait pas, j’ai adoré ! Et ces araignées, ghuuuuh >_< … Crispant.
Certes, on peut aisément reprocher au film certaines séquences très orientées kids (n’oublions pas que les elfes pèsent peu) qui assassinent l’immersion dans le film (quoique cette séquence était tellement nawak que j’en ai bien ri) mais ça reste un bon film d’aventures.
Mention spéciale au caméo de Peter Jackson qui m’a fait péter une barre dès le début du film :smiley:


#171

[quote=“OlendelL, post:170, topic: 54062”][/quote]
Oui j’ai ri aussi, c’est exactement le même que dans The Fellowship. Jolie clin d’oeil.


#172

[quote=“nothuman, post:171, topic: 54062”][/quote]
il n’apparaissait que dans la version longue je crois


#173

Arte lance une petite série de documentaires sur l’un des personnages emblématiques de l’heroic fantasy : le dragon !

Le premier épisode est consacré à la genèse de Smaug avec la complicité de John Howe. Je viens de le regarder, c’est très intéressant. Il y a aussi une intervention de George R.R. Martin.