Toi aussi deviens entrepreneur

yo! tous,

Cette bafouille pour me défouler mais aussi pour donner des infos qui pourraient intéresser certains d’entre vous.
J’ai appelé aujourd’hui le service d’assistance juridique de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris : 0892 705 100 - 0.332 Euros la minute, y a pas de petit profit.
Sachant que :
 - je suis salarié à mi-temps (CDI, toussa, etc.).
 - que je développe ponctuellement du site web pour des sociétés autres que celle qui m’emploie.
 - que je ne dépense pas d’argent pour cette activité supplémentaire.
 - que je veux facturer et ne pas me prendre la tête.
Question : que dois-je faire ?
Réponse : créer une entreprise en nom propre, dit aussi entreprise individuelle.
Pour cela : s’immatriculer à la chambre de commerce (SIRET), puis se référencer à mon centre d’impôts (No TVA). Emettre ensuite des facture avec les deux numéros obtenus.
Fiscalement : ajouter mes revenus de cette activité dans ma déclaration anuelle.

Jusqu’ici, tout va bien, ça me convient, vive la vie.
MAIS …

Il faut payer des charges sociales. Etant salarié à mi-temps, j’ai droit à une exonération la 1ère année. Ensuite c’est plein pot.
Question : oui, mais mon activité est ponctuelle, voire super-ponctuelle, il se peut que je ne gagne rien ou très peu sur une année. Dois-je payer mes charges malgré tout ?
Réponse : oui, environ 3600 Euros par an.

Réaction : gloup.

Autrement dit, le pékin moyen qui veut juste gagner un chtit peu d’argent dans son coin, de façon légale et déclarée, et ben il a le droit de raquer avant de faire quoique ce soit, et pas qu’un peu. Après ça on a des beaux discours sur l’initiative individuelle, les entrepreneurs, patati patata… Trop merci, vraiment.
Perso, j’ai rien contre le fait de payer des impôts et des charges. Quand je suis malade y a plein d’hopitaux pour m’accueillir, ça me coûte rien (ou presque), je suis allé à l’école publique, à la fac et en IUT et ça n’a pas pesé sur les épaules de mes parents ou les miennes, je roule sur des routes goudronnées, mes poubelles sont ramassées, etc, etc.
Mais pourquoi, pourquoi, pourquoi faut il que ce soit si compliqué et si lourd ? Pourquoi ne se base t’on pas sur un bête système de prélèvement à la source ? Tu gagnes tant, on t’en prend n % et ensuite on n’en parle plus… Pourquoi ???

Maintenant, la question finale : et le portage salarial ? Toujours avec cette douloureuse histoire de charges “fixes”, que se passe t’il ?
Pour ce que j’en sais du portage : tu facture 10000 Euros, la société porteuse t’en reverse environ 50%. Et théoriquement tu ne t’occupes de rien (sauf de ta déclaration d’impôts sur le revenu). Mais si je ne gagne rien ? Ou alors très peu (genre 2000 Euros en une année) ? Qu’est ce qui se passe ?

Antoine

Salut Antoine,

Bon premièrement je n’ai que des connaissances très vagues dans le domaine qui te concerne, en conséquence de quoi tu ne devrais pas t’attendre à grand-chose de ma part. Mon conseil est de t’adresser à un pro qui te répondra exactement ce qu’il en est. En effet, même si je suis une grosse quiche, il me paraît tout de même évident qu’il existe une solution convenable à ton problème (cad autre que celle qui consiste à cracher 4000 euros par an…). Je pense en particulier au régime des micro-entreprises qui, me semble-t-il, ne payent pas d’impôt. Sinon il est peut-être possible que tu puisses déclarer les bénéfices de ton activité de webmaster sous ton régime actuel de salarié (BIC, avec un certain plafond).

De toute façon il te reste toujours la solution de bosser au black…

[quote]…[/quote]nop faut …
qu’oi qu’en dise tes types je te le garantie tu n’est imposable que si tu fais des benefices …
nombre de jeunes entreprises ce sont fait avoir et ont payé des impots sans faire de benef …
va dans ton hotel des impots et demande a rencontrer un conseiller il te dira ca mieu que moi …
sinon donne moi du temps et je te sortirais le truc exact …
@+
Bussiere
dans les impots de pere en fisc
Ce message a été édité par GloP le 08/03/2004

[quote]Mais pourquoi, pourquoi, pourquoi faut il que ce soit si compliqué et si lourd ? Pourquoi ne se base t’on pas sur un bête système de prélèvement à la source ? Tu gagnes tant, on t’en prend n % et ensuite on n’en parle plus… Pourquoi ???[/quote]J’espere que c’est rhetorique comme question hein… parceque j’espere bien que tout le monde realise pourquoi… ca serait simple, ca couterait moins cher et ca eviterai beaucoup plus de fraude mais t’aurais la revolution au minitere des finances et dans toutes les administrations qui “les soutiennent“. Sans compter qu’en plus de la raison evidente, a la base ne pas gaspiller l’argent du contribuable, ne fait pas vraiment partie de la philosophie de l’etat… Sachant que 80% des francais s’en foutent et se contentent de la situation et qu’a la moindre tentative de reforme de droite comme de gauche c’est la levee de bouclier “on veut tuer le service public! on nous assassine!”… c’est pas pret de changer.

Voui, je n’aurai pas dis mieux que Gloppy. (à qui il faut que j’envoie mon CV en version anglaise que je suis en train de faire d’ailleurs en fait).

Le problème est l’administration en elle même. Vous n’avez pas idée des gachis qu’on trouve dès qu’on gratte le vernis. C’est clairement pas une organisation faite pour l’efficacité. C’est fait pour justifier sa propre existence, point barre. Et c’est un cercle vicieux : a force de complexifier pour s’assurer du boulot, ils sont vraiment débordés, donc ils embauchent, donc il faut de nouveau complexifier pour justifier les nouveaux employés qui bossent 16h par semaine, donc… etc.

Pour les impots, oui il ne faut payer que si tu fais du bénéf’ (ben tiens, heureusement !)

Par contre pour les charges sociales, ahah, rien a voir avec le bénéf Tu as des quotas, des sommes minimales, des patati et des patata. Mais en théorie, si tu n’es pas salarié de la boite que tu montes, tu n’as rien à payer du tout niveau charges sociales. Tu sors l’argent en tant que “bénéfices de la boite” (donc après la 1ere fin d’année ouvrant droit à bénéfs), et la boite paie 33% d’impot dessus, et de ton coté, c’est net d’impot (puisque la même transaction ne peut être imposée 2 fois blabla). Donc tu reportes tes gains sur ta feuille d’impots, et tu reportes un crédit d’impot, qui fait que ça va annuler l’impot généré par tes gains (compliqué, mais c’est ce que j’en ai retenu).

Le gros HIC, c’est que cet argent ne cotise ni pour la sécu, ni pour le chomage (donc ça ne t’ouvre aucun droit au chomage si tu as des soucis, tu te retrouves au RMI), ni pour la retraite (donc pas compté dans ta retraite finale).

Enfin voila quoi, les joies des sociétés en France. Ahah quels cons.

Et passer par une boite d’interim ça pourrait pas être la solution ?

Tu declare des heures compatibles avec celle que tu a effectuées réellement

Ta boite paye ton brut + 40 %(en gros) + un % négocié avec la boite d’interim .

Avantages : c’est légal, ca te donne des droits assedic, c’est simple

Inconvénient : heu pas trouvé

 

Bon avant de me faire incendier, je vais m’expliquer. L’évasion fiscale, ceux qui la veulent vraiment, ils pouvent le faire très facilement, même si on change pour un bête % et « hop on en parle plus ». Mais non, ce n’est pas aussi simple, hélas. C’est certain, il faudrait faire le ménage là-dedans, là je suis d’accord. C’est sûr, c’est pas très simple, et un peu plus de simplification ferait le plus grand bien.
Et je ne suis pas d’accord sur le 80% des français s’en foutent, désolé, je dirai 80% des français seraient pour qu’on diminue leurs impôts, donc essayer de faire des économies…
Petit rappel : la répartition des ressources de « l’Etat » dans les APU : 38,4 % pour l’Etat, 11.3% pour les collectivités locales, 49.2% pour les administrations de Sécu Sociale  et 1.1% pour les administrations de l’UE. Croyez pas que ce sont les fonctionnaires qui vous pompent tout votre fric, non, c’est plutôt la sécu ;p
(1er poste de dépense : les prestations sociales avec 45% de l’ensemble des dépenses, puis les dépenses de fonctionnement avec 36.5% et enfin les dépenses d’investissement avec 6%)
Enfin bon, je vais pas me lancer là dedans, y a tjs moyen de partir de sa petite expérience personnelle, « oui mais moi je connais machin qui travaille à bidule… » Donc et pour ne pas dévier, je vais tenter d’aider Antoine

T’es allé faire un tour sur http://www.apce.com/index.php ? je ne sais pas si ca pourra t’aider, mais a priori doit bien y avoir qqchose.
tient on dirait ton cas :stuck_out_tongue:
http://www.apce.com/index.php?rubrique_id=…ontenu_id=92299
il faudrait que tu essayes de faire une simulation pour voir combien te coûterait tes charges l’année d’après. Ca te donnera une bonne idée.
et puis bon, va voir ici aussi : http://www.service-public.fr/pro/theme/all…ts-charges.html

Nota bene : j’en veux pas à Glop, hein :stuck_out_tongue: mais bon, j’aime pas bien la traditionnelle rengaine de « y a trop de fonctionnaires », c’est vrai ds certains services, mais quand même, c’est souvent des a priori non fondés, pas des rumeurs, mais chacun est convaincu qu’il a raison car se croit compétent en la matière. Mais oui, ca semble si simple… voilà, vous excitez pas non plus, c’est pas la peine

Et encore un petit ajout : je suis d’accord avec urdle, dès qu’on vend un service, faut payer des charges, après, y a ptet bien des voies plus avantageuses que d’autres.
Ce message a été édité par Leif le 08/03/2004
Ce message a été édité par Leif le 08/03/2004
Ce message a été édité par Leif le 08/03/2004

[quote][quote]…[/quote]youpi, vive la réaction primaire… T’aurai fait un malheur du temps de poujade toi. Rooh, méchant Etat, y nous vole tout nos sous, ils se mettent tout dans la poche. Tient, je te rajoute la théorie du complot à ton actif, tous des pourris…

Et je ne suis pas d’accord sur le 80% des français s’en foutent, désolé, je dirai 80% des français seraient pour qu’on diminue leurs impôts, donc essayer de faire des économies…
Petit rappel : la répartition des ressources de “l’Etat” dans les APU : 38,4 % pour l’Etat, 11.3% pour les collectivités locales, 49.2% pour les administrations de Sécu Sociale  et 1.1% pour les administrations de l’UE. Croyez pas que ce sont les fonctionnaires qui vous pompent tout votre fric, non, c’est plutôt la sécu ;p
(1er poste de dépense : les prestations sociales avec 45% de l’ensemble des dépenses, puis les dépenses de fonctionnement avec 36.5% et enfin les dépenses d’investissement avec 6%)
[/quote]Euh, je pense que tu n’a pas compris ce qu’a dit GloP, il n’a pas dit que c’était l’Etat, le gros méchant pas bo & tout. Non. Il a dit que c’est une conséquence de l’organisation de l’administration fiscale. Tu parles de 45% des dépenses pour les prestations sociales, et 36.5% pour les dépenses de fonctionnement… AH ! Justement, l’administration en fait partie. Tiens donc. Ben oui, si on simplifiait la fiscalité, il y aurait moins de gachi, c’est logique, car moins d’intermédiaires, moins de monde à travailler dessus puisque c’est plus simple, donc moins de dépenses, pour faire rentrer autant d’argent. Seulement, moins de monde veut dire suppression d’emplois. Et la, ça pourrait pas passer auprés des fonctionnaires.

Et c’est ça qu’a voulu dire GloP. Et c’est ce avec quoi je suis tout a fait d’accord.

[quote][quote]

[quote]…[/quote]youpi,
vive la réaction primaire… T’aurai fait un malheur du temps de
poujade toi. Rooh, méchant Etat, y nous vole tout nos sous, ils se
mettent tout dans la poche. Tient, je te rajoute la théorie du complot
à ton actif, tous des pourris…

Et je ne suis pas
d’accord sur le 80% des français s’en foutent, désolé, je dirai 80% des
français seraient pour qu’on diminue leurs impôts, donc essayer de
faire des économies…
Petit rappel : la répartition des
ressources de “l’Etat” dans les APU : 38,4 % pour l’Etat, 11.3% pour
les collectivités locales, 49.2% pour les administrations de Sécu
Sociale  et 1.1% pour les administrations de l’UE. Croyez pas que
ce sont les fonctionnaires qui vous pompent tout votre fric, non, c’est
plutôt la sécu ;p
(1er poste de dépense : les prestations sociales
avec 45% de l’ensemble des dépenses, puis les dépenses de
fonctionnement avec 36.5% et enfin les dépenses d’investissement avec
6%)
[/quote]Euh, je pense que tu n’a pas compris ce qu’a dit GloP,
il n’a pas dit que c’était l’Etat, le gros méchant pas bo & tout.
Non. Il a dit que c’est une conséquence de l’organisation de
l’administration fiscale. Tu parles de 45% des dépenses pour les
prestations sociales, et 36.5% pour les dépenses de fonctionnement…
AH ! Justement, l’administration en fait partie. Tiens donc. Ben oui,
si on simplifiait la fiscalité, il y aurait moins de gachi, c’est
logique, car moins d’intermédiaires, moins de monde à travailler dessus
puisque c’est plus simple, donc moins de dépenses, pour faire rentrer
autant d’argent. Seulement, moins de monde veut dire suppression
d’emplois. Et la, ça pourrait pas passer auprés des fonctionnaires.

Et c’est ça qu’a voulu dire GloP. Et c’est ce avec quoi je suis tout a fait d’accord. [/quote]

mouais moi je vais defendre mon os …

dans les % inutiles y’a les personnes qui aident a remplir les declarations, ce sont des personnes qui vont dans les maisons de retraites ou qui aident les etranger a remplir leur declaration …

donc ils ne sont pas productif donc c’est eux qui avec ton idée sauteront en 1er …

bien sur tu peux automatiser pas mal de tache mais si tu veux brazil continue mon petit …

va discuter de ton cas face a un ordi bonne chance …

un de mes copains c retrouvé avec des impots immense parce qu’ilavait remplie ca feuille en francs ou lieu de mettre des euros imagine qu’il ai tdu negocier face à un ordi …

et puis ce mouvement a commencé les departs a la retraite

sinon dans le meme genre ces types inutiles on été les premiers a gueuler contre un recoupement des fichiers secu/police/impots …

t sur de toujorus vouloir mettre des ordis a la place ?

@+

Bussiere

Montre moi où j’ai parlé de mettre des ordinateurs à la place de gens ? Je serais curieux de le voir

Arrête d’extrapoler ce que je dis, j’ai juste dis que si le système fiscal était simplifié (connais-tu le système fiscal des entreprises ? moi j’en connais un tout petit bout pour l’avoir cotyé, et je peux te dire qu’il est loin d’être simple), eh bien il y aurait JUSTEMENT moins de plantages de personnes qui remplissent leurs déclarations, et que DONC il y aurait besoin de moins de gens en face pour les aider, puisque y’a moins de problèmes. CQFD.

Dans tout ça, je n’ai JAMAIS dis qu’il fallait mettre des ordinateurs à la place des gens, SURTOUT PAS ! Juste qu’il était possible de mettre moins de gens pour faire la même chose… mais le statut de fonctionnaire est tel que l’Etat ne veut/ne peut pas faire ça. Trop d’emmerde pour finalement peu de choses (du point de vue de l’Etat).

Enfin, zen, personne ne veut de brazil tu sais.

(Pour Antoine : tu comprends pourquoi ce serait difficilement réformable ?..)
Ce message a été édité par tuo le 08/03/2004

bon les gars, les reglement de compte c’est en dehors du saloon.

voici la reponse que devait passer urdle:

Alors dejà, pour ceux que ça interesserait, si notre ami Antoine cherchait à se faire un peu d’argent en faisant des sites web ou logiciels pour des particuliers, et pour un revenu faible (j’sais pas moi; 1000 euros par an, ptet que 2000 ou 3000 ca passe), il n’aurait pas besoin de les declarer (y’a ptet quand meme un papier à remplir, je sais pas. Un collègue vend un shareware et ne declare rien, mais en toute légalité car pour ces cas là, un arrangement existe avec les impots)

Seulement notre Antoine, là, il vend un site web à une entreprise.
A partir de là l’entreprise, elle, doit pouvoir justifier de tout ce qu’elle achete ou vend, dans sa comptabilité… comment justifierait-elle le pognon qu’elle refile à Antoine ?
Surement en classant ce pognon en “vol & pertes”, et le patron lui refilerait le pognon en liquide, bref, c’est ce qu’on appelle du travail au noir. Non seulement l’entreprise ne va pas payer d’impots sur ce qu’elle va filer à Antoine, mais Antoine non plus.

Antoine non content de “voler” les impots, va aussi voler le travail d’entreprise honnetes et spécialisées dans le site web. Là on se dit “c’est que antoine, tu vas pas nous chier une pendule pour un site web de merde facturé 100 euros”, mais si tout le monde fait comme Antoine, c’est un paquet de pognon qui est détourné des impots, et c’est aussi des entreprises qui meurent en plus, parceque des jeunes qui n’en veulent travaillent au noir là où une personne aurait pu bosser 6 heures pour faire un truc.

A titre de comparaison également, sachez qu’une personne qui touche 20 000 euros brut par an coute environ 200 euros/jour; donc Antoine travaille surement à un tarif absoluement imbattable face à une entreprise de sites Web, ce qui n’a pas manqué d’interesser l’entreprise qui loue ses service. On est donc bien dans le cadre du travail au noir.

Donc antoine, je suis désolé, si tu réalises un travail pour une entreprise, ce travail doit être déclaré, d’une façon ou d’une autre, et tu vas donc refiler au moins 50% à l’état, mais tu seras en droit de facturer 2 fois plus aussi ! (Oui, je sais, c’est l’entreprise qui te filais du pognon qui va faire la gueule, mais c’est COMME CA ! et puis c’est tout, c’est pareil pour tout le monde, et le premier qui discute j’le blast didjiou )

Je tiens à préciser que Leif et moi ne partageons pas (mais alors pas DU TOUT) les mêmes idées politiques (on a déjà eu l’occasion de se foutre sur la gueule sur certains sujet IRL), alors par pitié ne ramenez pas cela sur le tapis.

Allez… pleure pas Antoine c’est pas si grave
Ce message a été édité par Baphomet le 08/03/2004
Ce message a été édité par Baphomet le 08/03/2004

[quote]Euh, je pense que tu n’a pas compris ce qu’a dit GloP, il n’a pas dit que c’était l’Etat, le gros méchant pas bo & tout. Non. Il a dit que c’est une conséquence de l’organisation de l’administration fiscale. Tu parles de 45% des dépenses pour les prestations sociales, et 36.5% pour les dépenses de fonctionnement… AH ! Justement, l’administration en fait partie. Tiens donc. Ben oui, si on simplifiait la fiscalité, il y aurait moins de gachi, c’est logique, car moins d’intermédiaires, moins de monde à travailler dessus puisque c’est plus simple, donc moins de dépenses, pour faire rentrer autant d’argent. Seulement, moins de monde veut dire suppression d’emplois. Et la, ça pourrait pas passer auprés des fonctionnaires. Et c’est ça qu’a voulu dire GloP. Et c’est ce avec quoi je suis tout a fait d’accord.[/quote]Oui exactement, et de vous rappeller l’article 15 de la declaration des droits de l’homme:

”La societe a le droit de demander compte a tout agent public de son administration”

Il suffit pourtant de lire le rapport de la cour des comptes pour avoir les cheveux qui se dressent sur la tete.

Et oui 80% des francais s’en foutent de la maniere dont est geree l’argent par le service public. Du moment que quand ils vont a l’hosto on les met par dehors… ils veulent plus de service, moins d’impots, un cafe a lit le matin, et un massage du bas du dos, le tout sans payer un euro… Le probleme vient justement des reactions partisannes epidermiques completement ridicules comme celle que Leif a demontre (merci de me faire traiter de Poujadisme a la moindre critique du service public, super constructif). Le fait est la: l’etat gaspille des sommes phenomenales, les systeme PEUT etre ameliore et c’est pas defendre le service public que de dire “tant pis, c’est le prix a payer”.

Si a chaque tentative d’amelioration on se met a traiter tout le monde de neo revolutionnaire d’extreme droite je crois pas qu’on va arriver a quoi que ce soit de constructif et c’etait effectivement mon message: avec des gens braques comme on le voit sur un simple forum alacon on est pas pret de pouvoir changer quoi que ce soit et/ou faire evoluer les mentalites. On en est meme pas a proposer des solutions puisque le simple constat d’inneficacite ou de franc abus est deja considere comme une attaque partisanne, ou comme neo-poujadisme. Donc on reste dans des situation completement hallucinantes ou demagogie et politique de comptoir servent a poser les directions fondamentales de la gestions de sommes qui se comptent en milliards d’euros. Alors qu’avec un peu de bon sens et de logique c’est un sujet qui est TOUT sauf de la politique partisanne. Genial.
Ce message a été édité par GloP le 08/03/2004