Un Geek au Mont Blanc

Bien le bonjour ami glisseurs et glisseuse.

Il y a quelques années avec l’UCPA nous avions descendu une des deux pistes noires non damées ( “point de vue” ou “pylone”) partant du haut (là où faut un forfait spécial ou payer en plus) des Grands Montets pour faire un peu de poudreuse mais de façon secure.

Je pars la semaine prochaine 4 jours à Argentière (Chamonix) faire un petit break snowboard en solo. J’ai un niveau passe-partout et pas une grosse condition physique (même si je fais 2 fois par semaine du sport)… et ma mémoire flanche quand à la difficulté de cette descente (c’était y’a 10 ans)

[[ul]
[li]Quand est-il du nouveau minimum pour ces “pistes non damées” ?[/li][li]Même si il vaut toujours mieux descendre à au moins deux est-ce gérable seul ?[/li][li]si je trouve sur place quelqu’un de motivé (je pars en UCPA non encadré) mais ayant pas forcement un niveau terrible est ce que ça peut le faire ?[/li][/ul]

Je demanderais de toute façon des info sur place mais je suis sur que certains sont des amoureux de la puff et pourrons me conseiller efficacement.

Merci d’avance

la poudre balisée, c’est plus franchement de la poudre :smiley:

C’est tranquille, les Grands Montets.
Je l’ai fait il y a 2 ans, dans le meme circuit (Argentière, UCPA), et franchement, pas de quoi s’inquiéter. Ca monte haut, la poudre était belle, t’as juste un panneau de temps en temps pour te rappeler par ou c’est la station. Le niveau « passe-partout » est suffisant.

c’est pas faux, mais honnêtement quand on en gros 2,5 jours de snow par an … on se satisfait de peu :slight_smile:

[quote name=‹ LodeRunner ›]C’est tranquille, les Grands Montets.
Je l’ai fait il y a 2 ans, dans le meme circuit (Argentière, UCPA), et franchement, pas de quoi s’inquiéter. �?a monte haut, la poudre était belle, t’as juste un panneau de temps en temps pour te rappeler par ou c’est la station. Le niveau « passe-partout » est suffisant.[/quote]

Merci de l’info ça me rassure :smiley: manque plus qu’un grand soleil sur les serac (ortho ?) et hop le panorama sera parfait

Bah ça dépend, t’as la wii board?

(je suis déjà loiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin)

En tant que moniteur suisse de ski qui vais quand même skier quelques 20-30 jours par hiver (les mauvaises saisons), voici quand même quelques conseils (même si je ne connais pas le coin ni les faces en question):
[ul]
[li]N’y vas pas seul: même si c’est un itinéraire balisé, si tu te plantes et te fais mal, qui va alerter les secours ? Même pour un itinéraire balisé, j’essaie toujours d’y aller à deux au moins. Ensuite quand c’est du vrai hors-piste, je skie toujours avec quelqu’un qui connait bien la région et les coins à éviter selon les dangers, et on se munit de l’équipement de rigueur (pelle, sonde, baryvox).[/li][li]Renseigne-toi un minimum sur le danger d’avalanche avant d’y aller: là encore, il faut discuter avec des gens du coin, qui pourront te dire en fonction de la météo des jours passé quel est le risque d’avalanche (et accessoirement la qualité de la neige, pour viser le jour où ça vaudra vraiment la peine). Je ne sais pas pour la France, mais en Suisse on a un institut qui nous renseigne tous les jours sur les risques d’avalanche: www.slf.ch[/li][/ul]

Voilà, même si ça a l’air anodin un parcours balisé et que je peins un peu le diable sur la muraille, il y a quelques règles élémentaires à respecter en montagne sinon on peut très vite se retrouver dans la merde, et parfois ça peut carrément entraîner la mort, donc prudence.

Merci Longfield des rappels de sécurités.

Ca fait aussi du bien de le redire (et de le ré entendre) des fois