Un jeu à porter ONU

Nous, geeks au poil brillant et gamers assidus, aurions parfois tendance à croire que le jeu vidéo engagé se limite à America’s Army. Pourtant, aux antipodes de la propagande américaine on trouve Food Force : une simulation humanitaire élaborée pour Le Programme Alimentaire Mondial de l’ONU.

Basé sur six mini missions et destiné à sensibiliser les jeunes, le jeu montre combien il est complexe d’apporter de l’aide aux populations victimes de catastrophes ou vivant dans des zones infestées de gens kakis se foutant sur la tronche sous des prétextes idiots. Et puis d’ailleurs ils seraient bien plus sexys en rose, c’est moche le kaki. Bref. Entrecoupé de petites vidéos didactiques et d’encouragements à mettre la main au portefeuille, Food Force veut trancher avec la vision habituelle des jeux de guerre : on ne dégomme pas tout ce qui bouge, on aide ceux qui en ont besoin.

Le site officiel nous invite donc à télécharger le jeu PC ou Mac au plus vite et bien sûr, gratuitement : gardez cet argent pour des œuvres humanitaires, par exemple !

Source : Reuters.

Ca roxx comme initiative :stuck_out_tongue:
Bon je l’essaierai demain, là il est tard, je suis fatigué :P"
J’editerai.

On connais le nom des devellopeur ?
Rien n’est dis sur le site, ou alors j’ai pas trouvé.

Oui enfin attention, c’est plutôt destiné aux jeunes joueurs, faut pas s’attendre à un truc aussi bien foutu qu’America’s Army. Mais j’aime bien l’idée aussi, c’est un axe de communication intéressant à partir du moment où il se lie avec un dialogue entre parents et enfants, c’est censé être fait pour :slight_smile:

Moi je doawn loade ça ce soir …

Hé hé hé … Je sens le « Blupi’s Power » revenir en moi.

Je vais le graver, entre ma boite de jeu d’UrU et celle dudit Blupi, sa place est toute prête …

Ouais parce que les gens soit disant « gentillets » comme les sims ou le seul intérêt est en fait de devenir la pire ordure du monde, ça va deux minutes. Peut-être celui-ci pourrait enfin être intéressant ET iinstructif …

Allez je dirai ça demain :stuck_out_tongue:

Mais il a rien de gentillet, Uru, c’est pas parcequ’on fait pas un seul frag de tout le jeu qu’il est gentillet, il serait plus dramatique. NAN MAIS OH.
(Qui a dit “les fanboys sont des cons” ?)

Sinon moi aussi j’aime bien le principe. Je downloade ça tout de suite, et si ça me plait, j’irai faire du tourisme dans le tiers monde.

Je vais peut-être un peu casser l’enthousiasme ambiant en vous montrant ce que Pete Boule en pense…

Son point de vue est intéressant mais:

Si on continue par là, la guerre non plus n’est pas un jeu. Or la majeure partie des jeux actuels parlent de guerre.

Exactement ce qui se passe avec la guerre, ouais. +1
Mais dans un sens il a pas tort, le Bouli.

[quote name=‘LeBaronNoir’ date=’ 17 Apr 2005, 10:54’]Je vais peut-être un peu casser l’enthousiasme ambiant en vous montrant ce que Pete Boule en pense…
[right][post=“351021”]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

Je vais peut-être casser ton propre enthousiasme mais, une fois de plus, Peteboule écrit sur un sujet qu’il ne connaît pas, j’en veux pour preuve le passage où il parle d’achat du jeu par les parents pour se donner bonne conscience alors qu’on parle ici d’un jeu gratuit.

En tant que journaliste moi lire de telles conneries, ça m’énerve.

J’ai jamais dit que j’étais enthousiaste ou quoi que ce soit à ce propos.

[quote name=‘coccobill’ date=’ 17 Apr 2005, 11:54’]Si on continue par là, la guerre non plus n’est pas un jeu. Or la majeure partie des jeux actuels parlent de guerre.
[right][post=“351039”]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

Le problème soulevé est que ce type de jeu ne s’adresse pas au même public que Food Force.
Resterait à voir vraiment le contenu de celui-ci…

Quelqu’un l’a testé ? Pas vraiment le temps, et je suis sous Linux.

Autant l’humanitaire ne me laisse pas indifférent, autant là je dois dire que je suis surpris qu’on s’en prenne aussi violemment à une initiative au nom du politiquement correct, parce que c’est ça hein… Je viens de survoler la quarantaine de lignes où il démolit ce qui n’est qu’un logiciel éducatif gratuit qu’il n’a probablement jamais lancé (moi non plus, bien qu’au courant depuis quelques jours, je n’ai jamais réussi à atteindre la page officielle avant aujourd’hui… enfin bref…).

Ce que je vois sur le site c’est une façon un peu ludique de faire prendre conscience aux enfants des problèmes rencontrés par une association humanitaire qui veut venir en aide a une population. Le soit-disant problème de “virtualisation” n’en est pas un à mes yeux, puisqu’on implique directement le public visé, en tous cas beaucoup plus qu’avec les pubs et autres reportages habituels vite zappés à l’heure des repas. Et puis j’ose imaginer que l’ONU a bien étudié la question, fait appel à des experts avant d’investir.

En ce qui me concerne, je pense que c’est un outil intéressant et, après l’avoir essayé, je pense que, si il existe en français, je vais le proposer aux élèves du collège où je bosse.

J’ai testé le jeu (maintenant on peut savoir de quoi on parle.)

Bon, alors je pense qu’en gros, il faudrait marquer quelque part pour tous les râleurs : “Attention, ce jeu n’est pas un jeu” comme cela il seront content.

Non, mais trève de plaisenteries. Ceci n’est pas vraiment jeu, c’est plutôt une explication des problèmes que peu rencontrer une organisation humanitaire plus ou moins gouvernementale, et des moyens qu’elle peut mettre en oeuvre pour contourner le dangers qui attendent les personnes qui la compose une fois sur place.

Il y a des mini-jeux de temps en temps, mais qui ne sont que des mises en scène de problèmes spécifiques. Tout cela n’est aucunement affolant, et personnellement, contrairement à ce qu’a dit Bouli, je ne pense pas qu’un jeu, du moment qu’il est bien fait, réduise l’intérêt que l’on peut porter à telle ou telle chose.

Dans ce jeu, on montre la faim comme un problème que l’on peut résoudre si “chacun” fait quelque chose, comme le veut le bon vieux principe de solidarité qui n’innonde pas non plus les chaumière occidentales autant qu’on pourrait le souhaiter.

Et puis ce jeu qui n’en est pas vraiment un ne donne pas envie d’y jouer mille ans pour finir avec plus de bonus, de points, etc. C’est purement un logiciel éducatif pour les plus petits de manière à les sensibiliser au problème de la faim dans le monde en présentant le fait que ce n’est pas irrémédiable.

Au fait, UrU m’a fait flippé à mort par moment, alors qu’il n’y a aucun moyen de mourrir ou de tuer, mais pourtant, dans Garheseen, je suais à grosses gouttes, tout comme dans les deux Eders. Je voulais juste signifier que ce jeu n’a rien de violent, on est une sorte d’archéologue, et pas du genre Indiana Jones, et on ne fait qu’explorer. Bref, jeu passionnant, mais pas violent, et puis encore plus sympa avec Until UrU (personne n’a vu ma pub subliminale :P)

[quote name=‘yavin’ date=’ 17 Apr 2005, 12:09’]Je vais peut-être casser ton propre enthousiasme mais, une fois de plus, Peteboule écrit sur un sujet qu’il ne connaît pas, j’en veux pour preuve le passage où il parle d’achat du jeu par les parents pour se donner bonne conscience alors qu’on parle ici d’un jeu gratuit.

En tant que journaliste moi lire de telles conneries, ça m’énerve.
[right][post=“351043”]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]
Il en avait fait une belle aussi dans une news sur les reflex numériques qui était farcie d’âneries à chaque ligne.

Quand à ce “jeu”, c’est un moyen de faire passer une information sans trop de propagande à des jeunes par le biais d’un medium qu’ils maîtrisent et qui ne les intimide pas. Sur le principe, c’est la base de toute pédagogie et dans les faits c’est pas trop mal foutu, bon point donc.

Sans compter que si ça crée UNE vocation, une seule parmi ceux qui y joueront, le jeu aura rempli sa mission.

Et le 20h ne montre pas plus la réalité du travail d’aide humanitaire, on ne peut PAS montrer que parfois les ong sont obligées de filer 90% de l’aide à des troupes gouvernementales ou rebelles pour en faire passer 10% et ainsi apporter une aide substantielle à quelques uns. On ne peut PAS trop montrer que la réalité de l’aide n’est pas d’asseoir des gens à une table de banquet pour leur filer un gigot d’agneau mais les mettre sur une balance afin de calculer l’apport nutrionnel nécessaire à leur survie. Ce sont des aspects glauques qui s’ils sont trop affichés auraient pour conséquence une baisse dramatique des dons et de l’interêt porté sur ces causes. Tout comme on ne peut PAS non plus trop montrer que des dizaines de pays se montrent généreux sur la catastrophe de décembre pour négocier de juteux contrats de reconstruction etc.

La réalité n’est jamais marrante et rarement affichée, perso je rejoins ce qui a été dit, c’est une bonne initiative à partir du moment où elle s’accompagne d’une discussion sur le sujet.

Quant à écrire un article pour critiquer ça, c’est un tel brassage de vent qu’on pourrait en faire une éolienne capable d’alimenter Paris en électricité pendant deux ans :slight_smile:

[quote name=‘ThomakWarheaD’ date=’ 17 Apr 2005, 13:36’]J’ai testé le jeu (maintenant on peut savoir de quoi on parle.)

Bon, alors je pense qu’en gros, il faudrait marquer quelque part pour tous les râleurs : “Attention, ce jeu n’est pas un jeu” comme cela il seront content.

Non, mais trève de plaisenteries. Ceci n’est pas vraiment jeu, c’est plutôt une explication des problèmes que peu rencontrer une organisation humanitaire plus ou moins gouvernementale, et des moyens qu’elle peut mettre en oeuvre pour contourner le dangers qui attendent les personnes qui la compose une fois sur place.
(…)
[right][post=“351067”]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

+1

Je viens tout juste de le finir (j’insiste bien sur le mot FINIR), chaque (court) petit jeu est accompagné d’un documentaire explicatif, on ne s’éloigne donc jamais vraiment de la réalité. On est en présence d’une sorte de documentaire interactif scénarisé et non d’un jeu video à proprement parler, je comprends d’autant moins la reaction de certaines personnes. Comme dit yavin, y’a même pas matière à polémiquer. Point barre.

[quote name=‹ yavin › date=’ 17 Apr 2005, 14:21’]Quant à écrire un article pour critiquer ça, c’est un tel brassage de vent qu’on pourrait en faire une éolienne capable d’alimenter Paris en électricité pendant deux ans :stuck_out_tongue:
[right][post=« 351084 »]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

Si on utiilsait les gens qui brassent de l’air pour faire tourner les éoliennes, on aurait plus trop de problème d’energie dans le monde. c’est quand meme l’un des autres problèmes majeurs de 21ème siècle quand on y pense.

Sinon, une bonne initiative des Nations Unies que ce jeu qui n’en est pas un… c’est vrai, si ça suscite une vocation, un don… ca méritera d’avoir été fait… :stuck_out_tongue:

Rien que la musique du site m’énerve… :stuck_out_tongue: