Zika : le petit virus bénin devenu très méchant

Article publié sur : http://www.geekzone.fr/2016/01/29/zika-le-petit-virus-devenu-tres-mechant/
Depuis quelques derniers mois, le Zika, un petit virus peu connu, encore considéré comme relativement inoffensif il y a quelques années, secoue la communauté des maladies infectieuses et fait les gros titres des journaux. Nos confrères d’Ars Technica ont fait un bilan relativement exhaustif de la situation. En voici les grandes lignes. Il y a…

1 « J'aime »

a noter le boulot incroyable ( en terme de rapidité) réalisé par l’institut pasteur , ici à cayenne
http://www.pasteur-cayenne.fr/la-premiere-sequence-genetique-complete-du-virus-zika-circulant-en-amerique/

Concernant la propagation du virus, nos informations diffèrent legerement de celle mentionnées ici
on parle d’un million de cas probable , juste pour le bresil.

sachant que 80% des gens infectés ne développent aucun symptômes, une légère conjonctivite à la limite, ils sont donc porteur sans le savoir.
ajoutez à cela un accès au soin particulièrement difficile ( y compris en Guyane française), surtout pour les populations amérindiennes, et les clandestins
une periode de l’année - le carnaval - où tout le monde est dans la rue jusqu’à tard dans la nuit , ça tombe bien c’est le créneau horaire preferé pour le casse croute d’Aedes aegypti, le moustique incriminé.
et un j’men foutisme quasi total des gens sur place ( “oui , j’ai chopé le zika, mais pourquoi prévenir les autorités hein?” - pour pouvoir demousitquer le quartier et stopper la propagation , banane)
le virus se propage gentiment , sous le radar.

là où ça commence à craindre, c’est que tout le bassin des guyanes, et le bresil sont en plein baby boom ( perso je ne sort pas sans croiser au moins 1 ou 2 femmes enceintes) , donc si les estimations de L’OMS (4 millions de cas en 2016), sont fondées, et que le lien avec les microcephalites est averé, c’est une generation complete qui est menacé.

4 « J'aime »

Le comportement des personnes infectées relève bien souvent d’une grosse dose d’inconscience doublée d’ignorance, au final ça ressemble a de la folie furieuse. Pour une personne qui va subir des effets insignifiants combien vont se retrouver a l’hosto pour suivre des traitements bien plus lourds si tant-est que ces traitements existes.

Par contre la rapidité des mutations sur des virus benins commence un peu a foutre les chocotes… J’en suis pas a craindre une pandémie d’un virus mortel et foudroyant mais avec les grosses épidémies qu’on a sur les bras déja, je me demande comment la recherche médicale va pouvoir suivre si elle doit se battre sur 10 puis 20 puis 100 fronts a la fois… :confused:

mutation rapide,peu de symptomes, repartition mondiale
ma technique prefere pour eradiquer l’humanite a plague inc.

6 « J'aime »

J’ai trop pensé à ça aussi. Technique gagnante à 100 % !!

Alors que le chikungunya n’avait pas touché tant de monde que ça dans mon entourage en Martinique, en quelques semaines le Zika fait un strike. Ça a l’air de bien se propager…

Ca sent la bonne grosse merde ce truc… :frowning:

Disons que contrairement aux pays voisins qui “démoustiquent” à tour de bras, les Antilles Guyane respectent les normes européennes, sauf que aedes egypti, les produits conformes aux normes EU, il y est insensibles.donc pour l’heure, absolument rien n’est mis en place pour lutter contre la bestiole. Au mieux y’a un gus hier au carnaval qui a demander au public de vider les coupelles d’eau de nos vases en rentrant. Payes ta prévention.

L’année dernière, le chikun s’est arrêté juste avant le carnaval, en espérant que cette fois ci, cela ne contribue pas à aider sa propagation.

Ça m’avait fait rire à l’époque, je vous dirais si je vois passer la version Zika :

Oui, on s’énerve, on s’agace.
On fait beaucoup de bruit un virus c’est terrible.
Et quand on a de fortes présomptions que le véritable responsable des malformations soit le pyriproxyfène (pesticide made in monsanto), de suite il y a moins de monde dans les médias pour relayer l’information.

Sad World where are you going

Le hic c’est que ledit pesticide n’a jamais était utilisé en Polynésie,hors des cas de macrocéphalie y ont été détecté suite à l’épidémie de zika

question de néophyte mais, ça peut s’être baladé jusque la bas cette cochonnerie ? sous une une forme ou un autre ?

Qu’entends-tu par la bas ? Pour la forme de propagation c’est (liste non exhaustive) par le moustique, ou par voie sexuelle : un touriste infecté a pris l’avion et a refilé le virus à sa partenaire.

En Polynésie par rapport a ce que disait @wackselwease et l’utilisation du pesticide.

deux mode de diffusion,la baygoneuse

ou la dispersion dans l’eau des egouts etc…
dans les deux cas, la dispersion de l’argentine/bresil vers la polynesie doit etre nulle
et il me semble que la polynesie a ete touche avant l’utilisation du pesticide en amerique du sud

De fait, le rapport coordonné par le pédiatre argentin spécialisé en néonatalogie met en cause le pyriproxyfène alors que des cas de microcéphalie ont été détectés dans des zones où ce produit n’a pas été employé. Notamment à Recife.
[…]
Mais en Polynésie française, touchée par le virus en 2013, l’augmentation de microcéphalies a bien été détectée a posteriori.

Source: Virus Zika : le temps des rumeurs au Brésil.

L’utilisation massive d’insecticide c’est largement contreproductif à moyen-long terme, c’est à privilégier dans des zones bien précises sans quoi la pression de sélection est telle qu’on sélectionne rapidement les moustiques résistants et qu’on se retrouve bien baisé comme pour les bactéries et les antibios. C’est vrai qu’en alternant les insecticides et en étant carré ça peut fonctionner un bon moment, mais je reste assez sceptique.

Enfin, les autres solutions font moyennement rêver les populations genre le lâché de moustique OGM : http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20160314.OBS6336/virus-zika-les-etats-unis-vont-ils-lacher-des-moustiques-ogm.html

et la lutter contre toutes les eaux stagnantes à proximité des habitations (genre coupelles de pots de fleurs et compagnie qui par leur température et les rapides variations de niveau font en sorte que le moustique réalise de nombreux cycle de reproduction en peu de temps, mais ce genre de précaution me semble inaudible et difficile à mettre en place…

Bref c’est les même conseils que contre la dengue et c’est très dépendant de la réception des conseils par la population…
http://www.inpes.sante.fr/10000/themes/maladies-moustiques/dengue/index.asp

Ca fait penser au filme mimic :smiley:

Up d’outre tombe
La recherche avance (plus vite depuis que les pays emergeants ne sont plus les seuls touchés)
Le site cell.com publié aujourd’hui une bonne nouvelle puisque les deux souches du virus zika seraient combattu par les mêmes anticorps

http://www.cell.com/cell-reports/abstract/S2211-1247(16)30980-9?_returnURL=http%3A%2F%2Flinkinghub.elsevier.com%2Fretrieve%2Fpii%2FS2211124716309809%3Fshowall%3Dtrue

Édit: c’est bien que la recherche avance, parce qu’avec les Jo qui démarrent, la contamination (qui bat son plein au Brésil même si on en parle plus) va pouvoir de propager partout partout partout…
La partie de Plague.Inc continue.

3 « J'aime »

Clairement, entre le Brésil et son million (surement bien plus) de personne qui s’apprête a y passer quelques jours et le CDC qui avisent les gens a nese rendre à Miami la partie ne fait que commencer.