Aphex Twin et Chris Cunningham

Voici un clip que je voulais faire passer sur PdG mais je pense qu’il vaut plus qu’un simple lien éphémère… C’est pour ça que je crée un nouveau topic:

La vidéo en question

Voilà, quand on regarde ce genre de clip, ça laisse pas indifférent je crois. Oui c’est bizarre et le mot “malsain” revient souvent. Mais voilà, Aphex Twin compose des musique expérimentales assez dérangeantes mais extremement bien ficelées. Difficile d’expliquer car elles ont toutefois l’air assez décousues mais elles sont fascinantes… sans doute un 6e sens chez lui.

Que dire alors de Chris Cunningham qui met en image ces musiques? Tout aussi dérangeant! O_o
Voilà, je vais pas commencer à faire une biographie des deux hommes (à la limite si j’en ai le temps j’éditerai), mais je voulais avoir un peu votre façon de voir ces deux hommes… Dérangeants? Tarés? Génies? Difficile de définir quelque chose qui est à part…

Edit: je mettrai ici après, toutes les infos que je trouve au fur et à mesure…

Bio d’Aphex:
Richard D. James nait en 1971 à Limerick en Irlande. Son nom Aphex Twin vient du fait qu’il ait eu un jumeau mort né et des effets APHEX (systems). Il grandit en Cornouailles, au sud ouest de l’Angleterre.
Parce que sa mère en lui donnant naissance croyait voir en lui la résurrection d’un enfant qu’elle avait perdu plus tôt, elle le baptisa du même prénom. Très tôt, le jeune Richard s’amuse à frapper directement les
cordes d’un piano à l’aide d’un marteau. Il fait ses premiers enregistrements à l’âge de 14 ans. Durant son adolescence, il joue sur un synthétiseur pourri, un ordinateur Spectrum Sinclair et un sampler bon marché. Par la suite, il prend des cours d’électronique au Kingston Polytechnic de Londres. « J’ai appris à construire des circuits à partir de presque rien. » Mais, il abandonne au bout d’un an. « Je voulais me barrer et faire de la musique. »
Source: Wikipedia

Bio de chris:
Pendant son année passée à travailler sur les effets spéciaux du films « A.I » de Stanley Kubrick (adapté plus tard par Spielberg), Chris Cunningham n’avait qu’une idée en tête: réaliser ses propres vidéos.
Sa rencontre, en 1995, avec Sean et Rob du groupe Autechre, lui permis de faire son tout premier vidéo-clip.
Il intègre dans ses travaux, sa pratique de la sculpture (pour le clip « Second Bad Vilbel », il a lui même construit une sorte de machinerie industrielle dans son jardin qu’il a ensuite filmée) et de la peinture (avant chaque tournage, il dessine des storyboards très précis de ses idées).
L’année suivante, il réalisa plusieurs autres clips pour d’autres groupes (Auteurs, Placebo…), et en 1997 commença une longue collaboration entre Chris Cunningham et le musicien électro Aphex Twin qui donnera naissance à plusieurs projets, notamment à deux vidéo-clips « Come to Daddy » et « Windowlicker », ainsi qu’à un film et une vidéo-installation.
D’autres artistes furent intéressés par son travail, son style, sa créativité… entres autres Björk et Madonna.
Ses inspirations lui viennent en marchant dans la rue, en écoutant de la musique: «parfois un son dans une musique déclenche chez moi un souvenir ou un rêve qui lance le processus…». Dans « Come to Daddy » par exemple, Richard D. James utilise des voix d’enfants, ce qui lui a rappelé que dans son adolescence Chris Cunningham se faisait poursuivre par des enfants plus jeunes que lui qui le terrorisaient, il a exploité ce souvenir pour son clip.
Source: Wikipedia aussi

Et d’autres vidéos du duo Aphex + Chris:
Flex (merci pr7)
Come to Daddy
Windowlicker
Monkey Drummer

Ca fait un moment que ce clip est une de mes référence. C’est en totale symbiose avec le superbe morceau d’Aphex Twin, je n’entends plus la musique sans me repasser l’oeuvre de Cunningham dans ma tête.
Ce qui est hallucinant, c’est qu’on a l’impression de voir la musique qu’on entends.
Outre la synchro parfaite, Cunningham a réussi a retranscrire la dynamique de quasiment chaque son d’Aphex en image, et ça c’est un boulot de malade sur une partition aussi complexe et destructurée et c’est ça qui caractérise ce film de prime abord, que c’est un boulot de cinglé.

D’ailleurs justement, je suis en train de bosser sur le clip de la musique d’un ami, Cunningham c’est mon inspiration majeure pour cette réalisation.

Après, je comprends parfaitement que les potes à qui je montre ce clip me regarde étrangement, parceque c’est clair, on peut difficilement faire plus malsain.

Edit : Dans le même genre mais sans plus aucune narration et d’ambiance malsaine, et avec ce principe de visualisation du son poussé vraiment à l’extrême, y’a le clip d’Alex Rutterford pour Gantz Graf d’Autechre qu’est la référence absolue. Je crois d’ailleurs que ce gars a bossé avec Cunningham, un peu, pour Rubber Johnny, et c’est le gars qui a fait le clip de Verbal d’Amon Tobin, si vous connaissez. Faskil confirmera.

Ah Rubber Johnny, oui, surement un des plus strange … mais mon coeur balance quand meme du coté de “Come To Daddy”.

Pour info, la musique d’AFX du clip de Chris Cunningham est “AFX237 V7” sur le second CD de l’album Druk Qz.

Si vous en avez d’autres dans le même genre, pas forcément du même calibre ( là c’est quand même du lourd, la grosse artillerie du genre experimental ), n’hésitez pas à balancer.

Héhéhé même combay chez moi. Tout le monde a dit que c’était serieusement strange et malsain, mais tous ont quand même avoué la qualité visuelle et sonore de l’ensemble.

Pour l’histoire, c’est un soir, tres tard, sur M6 ( ouch oui, c’etait il y a tres longtemps ) que j’ai vu pour la 1ere fois un clip d’AFX ( Come to Daddy ), et même si le terrain etait propice à faire de moi un amateur d’IDM, c’est comme cela que j’ai decouvert cela.

Wow, je connais surtout Aphex Twin pour ces (fabuleux) Ambient Works mais je savais qu’il avait touché à beaucoup de chose en électro. Mais alors là, la mise en image ça donne une dimension bien glauque au morceau.

Belegloss> Pour la bio de Cunningham je vais aller voir sur Wikipedia mais si tu as d’autres infos. :stuck_out_tongue:

Dans le même genre, ya celui ci aussi. En tout cas j’adore ces clips. Un des autres réalisateur que j’aime beaucoup aussi: Michel Grondy. Plus d’infos sur ce beau monde ici.

Voilà, pour que mon topic soit un peu plus complet, j’ai déjà rajouté un copié collé des des deux bio de Wikipedia (mais malheureusement elles ont pas l’air tout à fait complètes).
Je vais aussi rajouter les autres vidéos que je trouve et si quelqu’un a une explication un peu plus claire du pourquoi de « Aphex » dans son nom, je suis preneur! :stuck_out_tongue:

Un thread sur mon héros!
Aphex Twin est un génie qui me retourne le cerveau à chaque écoute d’un de ses titres.
Pas grand chose d’autre à dire, en partant de wikipedia il y a plusieurs liens interessants pour ceux qui veulent en savoir plus sur le monsieur.

GONDRY! Yay.
Désolé, je fanboyise sur Gondry. Son DVD fait souvent des tours dans le lecteur.

Sinon, pour les 7 DVD de la collection, les seuls que je trouve vraiment bons sont les 3 premiers (Cunningham, Jonze, Gondry) et celui de Jonathan Glazer. Les 3 autres sont de qualité variable: Corbjin s’en sort en nous ramenant dans la new-wave, Romanek a 2-3 perles (Cash qui chante tout doucement) et j’ai pas encore vu Sednaoui.

edit: j’adôôôôôre Aphex Twin. Windowlicker est juste trop bon comme clip, en grosse parodie de gangsta rap.

Ouah ces clips sont monstrueusement géniaux…

Pour moi c’est simple : La fusion Cunningham/ Aphex Twin illustre juste parfaitement l’expression « les grands esprits se rencontrent », et les derniers instants de Rubber Johnny, c’est carrément du Francis Bacon qui bouge !! Le choc !!

Je ne peux qu’encourager chacun à découvrir le DVD (accompagné d’un put… de bon booklet d’illustrations) ainsi que son DVD de la collection Directors Label (qui est malheureusement bien moins fourni que celui de Gondry, dommage).

Mais ce mec a juste crée le clip le plus terrifiant : Rubber Johnny donc…
le plus fendard : Windowlicker (la version longue)
le plus beau: All is full of love (pour Bjôrk)
Donc « massive respect !!! »

Copaaaaaaaain !!! :stuck_out_tongue:

Au fait quelqu’un saurait-il ce qu’il en est de « Spectral Musicians » ??

\o/ YouHou \o/

Merci, je ne connaissais que de nom, jamais attardé, et là Boumbadatrac, j’adore. Surtout rubber johny, génial. Bon, me reste plus qu’a découvrir le Mr et ses disques.

J’aime pas ce clip (Soit c’est trop chiant soit ca fout mal à l’aise) mais la musique peut-être sympa faudrait juste que je l’écoute à l’écart , je connais presque rien en Electro mais Aphex Twin est le nom qui revient tout le temps donc faudrait ptet que j’essaie.

Je deterre le thread pour signaler une nouvelle video du père Cunningham

Le clip de The Horrors “Sheena Is A Parasite”

Je fais un demi HS vu qu’Aphex Twin n’est pas de la partie, mais vu que le clip reste dans la thématique de Rubber Johnny, j’espère qu’on m’en tiendra pas rigueur…

Et la fin… yerk !!

Merci du lien, c’est toujours aussi glauque, mais c’est toujours aussi maitrisé, j’aime beaucoup B)

Ce qui est bien avec Cunningham c’est qu’il ne triche pas. Quant la musique est bien le clip est bien, mais quant la musique est moin bien le clip est aussi moins bien. Vous l’aurez compris, je ne trouve pas ce clip au niveau de ce que nous concocte d’habitude le monsieur.