[Boulot] démarche à faire entre 2 CDI (Pole emploi ?)

Bonsoir,

J’ai filé ma démission (apres plus de 10 ans dans la même boite) et mon contrat de travail se termine fin mars.
J’ai un nouveau job qui commence début mai.

Est ce que je suis censé m’inscrire à Pole emploi pour les 5 semaines de pause ?
J’ai cru comprendre que c’était indispensable pour « avoir une continuité » au cas ou mon nouveau poste ne conviendrait pas et que je me retrouve au « vrai » chômage dans 4 mois :slight_smile:

C’est plus prudent, si tu as un pb pendant ta période d’essai.
Pour être sûr, fais le 3639, ils sont là pour ça, et généralement efficaces

1 « J'aime »

Pas sûr qu’ils t’inscrivent (les stats…)…mais tu peux tenter le coup.
Si par malchance tu ne fais pas l’affaire pendant la période d’essai, et que TON employeur (et non pas toi) met fin à ton contrat, tu pourras t’inscrire sans souci à Pôle Emploi.
Après 10ans de CDI, ta démission est « légitime » si tu quitte ton CDI pour un autre CDI, et donc tu pourras bénéficier de l’Allocation Retour Emploi (ARE) pendant 24 mois

De toute manière PE ne t’indemnisera pas pour tes 5 semaines, je pense que tu le sais déjà.

A toi donc de voir si tu veux tenter cette expérience ou non.

Mais dans les faits rien ne t’y oblige. (tu feras ton inscription après la rupture pendant la période d’essai si besoin, et tu expliqueras ta situation qui est relativement simple)

On ne va pas rentrer dans une polémique mais cette information est fausse.
Si tu es légitime de t’inscrire, tu l’es.

3 « J'aime »

Alors je concède que « les stats » n’a pas sa place dans ma réponse car elle ne répond pas à l’auteur. Je vais pas éditer pour ne pas biaiser la suite des réponses, et j’éviterai de donner mon avis perso (qui peut être tout de même sourcé, les stats Pôle Emploi, c’est autant un sujet à polémique que le nombre de cas positif en IdF…)

HS:
J’étaye un peu tout de même.
Pour moi, il n’est pas légitime pour s’inscrire à PE, d’où ma réponse rapide :
Il n’est pas privé involontairement de travail
Il ne sera pas indemnisé (car démission)
Il ne sera pas disposé à prendre un emploi rapidement (puisque j’imagine qu’il a une promesse d’embauche en main pour son nouveau poste), et donc ne répond pas à la définition de demandeur d’emploi au sens Insee (ElRed ne recherche pas d’emploi, il en a déjà un)
Du coup il va perdre du temps et il va en faire du temps à PE.
Et bien sur, le fait qu’il ne s’inscrive pas pendant son inter-contrat ne remettra pas en cause ses éventuels droits s’il y a un arrêt en période d’essai, qui proviendrait de l’employeur. (ce que disait fabiouchka dans sa réponse)

On peut continuer en mp si vous souhaitez la discussion afin de ne pas polluer le thread.

Fin du HS

Bonne prise de poste à ElRed !

Pour compléter :

Avec les sources : ici

1 « J'aime »

À toi de voir @ElRed.

Il faut simplement se méfier des délais de carence en cas de souci dans ta future période d’essai.

Merci pour vos réponses, je comptais bien appelé pôle emploi mais avoir des éléments avant est utlile pour préparer l’échange.

J’ai donc appelé cet après midi et :
=>Le fait que je m’inscrive ou pas ne remet pas mes droits en cause pour la suite (en cas de rupture de la période d’essai par mon futur employeur).
=>Si je m’inscris, je peux avoir des indemnités sur une période.
(Le mec au téléphone était vraiment très bien niveau conseils)

Il y a un simulateur ici :
https://candidat.pole-emploi.fr/candidat/simucalcul/perteemploi et du coup, j’aurais droit à 2 semaines d’indemnités (Dates de fin de contrats + congés payés )

Après 32 ans de taf… Ça me ferait tout drôle :smile:

4 « J'aime »

Tu es dans le cadre d’une démission ou d’une rupture conventionnelle?

Si tu es dans le cadre d’une démission, je suis intéressé d’avoir ton retour début mai sur le fait que tu es réellement touché des allocations « chômage »

Je me répète, mais démissionner n’est pas une privation involontaire d’emploi, et donc n’ouvre pas droit à une ARE, même si tu as plus de trois ans d’ancienneté sur ton poste.

J’ouvre la question aux spécialistes, car je n’ai retrouvé que des articles de presses en parlant.

Il était question d’ouvrir les droits aux allocations chômage à ceux qui ont démissionné, possible une fois tous les 5 ans ? Qu’en est il ?

Réponse officielle de ma femme.

L’ouverture des droits pour les démissionnaires est soumise à plusieurs conditions :

  • Avoir un projet de reconversion professionnel validé AVANT la démission
  • Avoir été en poste pendant minimum 5 ans CONSÉCUTIFS (chez un ou plusieurs employeurs)
  • L’allocation chômage est forfaitaire et non pas calculée en fonction du salaire précédent.

L’adresse officielle expliquant en détail les modalités.

Pour répondre à la question initiale; si @ElRed n’est pas dans le cas suscité, il ne lui sert à rien de s’inscrire SAUF si besoin d’aide pour retrouver du boulot et/ou projet de formation…

2 « J'aime »

oui mais, extrait du lien que je met à la fin de mon message, et déjà lu ailleurs :

Votre situation pourra être réexaminée 121 jours après votre démission

et d’autres trucs intéressants

« Juritravail, 16/2/2021: Comment toucher le chômage en cas de démission ? » :

https://www.juritravail.com/Actualite/solde-tout-compte-indemnites-allocation-chomage/Id/192

Je viens de donner la réponse juste au dessus. :face_with_raised_eyebrow:

Seulement dans un cas très précis ou le démissionnaire a retrouvé du boulot peu de temps après sa démission. Dans ce cas, il faut renvoyer un dossier à une instance paritaire pour faire une demande d’allocation durant la période chômée.

Et voilà le lien concernant les traitements des démissions chez Pôle emploi :

C’est un autre dispositif, et ça se fait pas du jour au lendemain (préparation du projet avec un conseiller en évolution professionnelle, validation du projet par une structure régionale s’appelant AT PRO, et enfin démission et inscription à PE pour l’indemnisation)

heu le forfait est 57% du salaire brut mensuel pour moi, donc calculée en fonction du salaire précédent.

Et re GZ Style, on a dévié du sujet initial…

Ça fait 4 mois sans tune, beaucoup de mon ne peut pas s’en permettre, et comme le souligne M le maudit, ça passe devant une commission paritaire. A ce moment est étudiée la demande et la personne a plutôt intérêt a avoir bien cherché un emploi pour justifier de son inscription à PE, preuves à l’appui. Dans mes 10ans d’accompagnement, à ce jour, pour le peu de personnes qui était dans ce cas, il a été plus simple d’accepter un taf un peu moins payer plutôt que d’attendre le feu vert de cette commission.

@JasperSto , les réponses que j’ai donné plus haut sont officielles, et non le sujet n’a pas dévié puisque j’ai répondu à @ElRed .

As-tu lu tous les lien que j’ai fourni ? J’ai l’impression que non.

C’est pas plutot le 3949 ? (le 3639 a l’air de concerner la banque postale)

1 « J'aime »

Je confirme, 3639 c’est La Banque Postale :smiley:

C’est le 3949 Pôle emploi pour demandeurs d'emploi - 3949 | service-public.fr

Est ce qu’il y a un lien entre inscription à Pole emploi et inscription à l’assurance maladie?
C’est peut-être utile de s’inscrire à Pole emploi pour maintenir une couverture.

Effectivement, mais il y a des processus qui continuent à tourner.

Mais je me mélange un peu, voilà les précisions pour l’assurance maladie et la mutuelle, (pour les points retraite ça doit jouer aussi de cotiser ou non à PE pendant la période sans emploi).