Catharsis et animes

Saikano quoi, rien à dire. Cité qu’une seule fois je suis déçu…

Now and There aussi.

+1 Azhag, juste pour soutenir cet anime qui roxe. Saikano c’est bien, mangez en.

Miyazaki en général, j’ai pas tout vu de lui, mais meme Totoro m’a plus B)
Bebop, Samurai Champloo, Evangelion evidemment
noein, pour son autre graphisme
Fruit basket, j’ai trouvé ça emouvant
Love hina pour l’humour et l’emotion aussi
Monster, un MUST j’adore cet auteur y rien a faire :smiley: et meme si c’est pas encore un animé « 20th century Boy » est une des mes histoires préférées (si pas mon histoire préférée :D)
Naruto pour sa loooooogueur B)
et Dorothée pour m’avoir fais découvrir la japanimation (tres maladroitement mais bon :P)

Yop,
Je suis un lecteur de la zone, généralement je n’aime pas trop poster mais je me devais de répondre! B)
Il y en à pas mal en fait chaque anime fait son petit effet mais voila ceux qui ont eu un impact :

Berserk, tellement la fin était inattendu pour moi j’ai eu un choc. (D’ailleurs je suis preneur si l’un d’entre vous connais des animes du même genre.) :-

Monster, j’ai vraiment accroché à l’ambiance ainsi que l’intrigue et la fin dans le village est tout simplement magnifique ! :stuck_out_tongue:

L’arme ultime (je ne suis pas sur du titre). Je n’ai pas accroché mais j’ai quand même regarder jusqu’au bout et je dois dire qu’on en sors pas indemne. :stuck_out_tongue:

Jyu-Oh-Sei, j’aurais tellement que ce soit plus long, du coup la fin est un peu précipité mais j’ai vraiment adoré !(une série que je conseil à tout le monde) :smiley:

Et il y ‘en à d’autre mais c’est suffisant pour le moment ! B) :smiley:

Si le but de la catharsis etant de se purger de sentiments en regardant des oeuvres les representant.
Perso c’est ce que je fais en regardant certains animes fort chargés emotionnellement

Bussiere

  • Now and then, here and there, une seule personne la cite, et c’est un de mes anime preferer!
  • Love Hina, parceque ca se finis (oui m’en faut pas plus B))
    Sinon, il y en a deux qui sont pas finis mais qui me mette souvent larme a l’oeil :

Major et capeta.

Bizarrement, j’aurai presque versé ma petite larme pendant certain passage de One Piece (Oui le shonen ultra defouloir). Nottament toute l’histoire de Chopper (kromimi le tonakai !!) et dernierement à la fin de l’histoire de Robin, quand elle s’ouvre à son équipage.

Les OAV Ruroni Kenshin ont été citées, du moins les premières, Tsuiko Hen, mais il faut avouer que les dernières, les Seisouhen, apportent leur lot d’émotion.
Surtout après avoir eu le temps de s’attacher aux persos le long des 28 tomes (ou des 95 épisodes) de la série.

Et personne ne parle d’ Elfen Lied ?!? B)

Je plussune sans réserve sur One Piece : Chopper effectivement, mais aussi l’histoire de Nami, la fin de Skypeia (le flashback sur Norland)… à chaque fois je me fais avoir et je finis par verser ma petite larme. Cette série est décidément fabuleuse B)

Bebop, Champloo…

Sinon, Ghost in the Shell SAC: quand les Tachikoma se sacrifient pour Batou. Je sais, c’est con, mais voila, ca me fait chialer. Aussi dans le 2nd Gig, quand ils se sacrifient derechef.

Facile, l’anime qui m’a le plus bouleversé (et ça m’étone un peu que personne n’y pense): X, la fin du monde vue par Clamp.
Tous les épisodes sont blindés d’émotions, certains vont jusqu’à vous mener aux larmes si vous êtes un peu sentimental (si si B) ) et les musiques y sont pour beaucoup (aaaaah Sadame).
Bref, on passe des larmes à la joie et vice versa en 2 secondes et demi, que du bon!

Comme beaucoup de monde, Cowboy Bebop, qui cultive cette mélancolie du début à la fin ( raaahh, “blue” !).
GITS SAC, effectivement, d’ailleurs pour ce passage aussi Yoko Kanno n’y est pas pour rien ! Sayonara, Batou-san ! B)
Evangelion ( sacrifice de Rei et tout ça… ) forcément un peu.
Scrapped Princess avait aussi un ou deux passages “lacrymogènes”, dans mes souvenirs.

Maté quelques épisodes, et franchement pas aimé… overdose de fan-service ( un peu osé plus que le traditionnel “ecchi” ), “humour” scato, gore, et pas grand chose derrière pour justifier le tout. B)

Un peu HS, mais Jin-Roh, c’est bon , mangez en !

Elfen Lied, c’est un peu plus que ça quand même, mais il est vrai qu’il faut aimer (ça se calme quand même passé le 4-5e épisode, même si ça revient en force sur la fin).

Pas arraché des larmes, mais j’ai été choqué et terrassé par la “révélation” qui arrive pour le héros vers la fin de la série, et souvent tout triste pour sa chérie (ou “cousine” ? C’est ce que me disaient les sous-titres, j’espère que ça a été mal traduit ^^).

Sinon, comme tout le monde, Cowboy Bebop, plein de passages déjà cités.

Et par contre, j’ai pas cru voir, et pourtant c’ets quand même connu : Full Metal Alchemist.

Entre l’épisode sur la mort de la mère, le final ignoblement cruel pour les deux frères et plein d’histoires annexes à vous arracher les larmes dans le dedans de la série, je crois que c’est celle qui m’a le plus retourné. Et j’ai vraiment chialé pendant pratiquement l’intégralité du dernier épisode (disons toute une moitié). Et dès que j’entends “Bratja”, j’deviens mélancolique et tout triste, saloperie d’anime #@! (OST TUEUSE !)