Dans Le Canap ' #18 : Michael Vincent, auteur de "Le banquier et le citoyen"

#1

Article publié sur : https://www.geekzone.fr/2019/04/09/dans-le-canap-18-michael-vincent-auteur-de-le-banquier-et-le-citoyen/
Ingénieur de formation, issu d’une famille modeste, Michael débarque dans le monde de la finance à Londres, dans la City, quelques années à peine après la crise de subprimes. Il passera ensuite de l’autre côté de la barrière, au coeur des institutions européennes, pour y réguler les banques. Un changement de cap plutôt radical…

14 Likes

#2

J’avoue, j’ai rigolé sur la case imposteur. GG les mecs. :wink:

2 Likes

#3

Enfin le retour ! :champagne:

Et chouette épisode, avec une thématique un peu différente mais qui passe bien !

1 Like

#4

C’était très bien. Je pense que peu importe le sujet si les interlocuteurs sont intéressants ça passera toujours très bien.

:+1:

3 Likes

#5

+1.

Sinon, ca parle a un moment de media “objectif”, avec l’exemple de John Olliver (que je regarde régulièrement, mais je rate souvent des concepts par manque de culture (politique) américaine) et je me disais que l’équivalent en France pourrait être le Canard Enchainé, non?
Je le lis pas souvent mais ca me parait assez proche de ce que fait John Olliver, utiliser l’humour pour expliquer/avertir sur un sujet pas forcement funky a la base.
Je pensais aussi a Mediapart mais comme je ne le lis pas, je ne connais pas du tout sa ligne éditoriale, sauf quand les autres media en parlent suite a un scoop (mais c’est une vision incomplète du media, du coup).
Est ce que je suis complétement a coté de la plaque avec ses deux media? Est ce qu’il en existe d’autre?

0 Likes

#6

Cela reste quand même des médias d’information. Contrairement à John Olliver, le côté divertissant est moins prononcé (surtout pour Médiapart, qui se veut vraiment un magazine d’investigation et d’information). Le Canard Enchaîné est certes “satirique” (selon sa propre définition), mais cela reste plus limité.

En France, toute proportion gardée, on a Quotidien qui essaye, tant bien que mal, d’informer sur des sujets qui sont peu abordés dans les autres médias, avec une volonté de pédagogie. Par contre, je trouve que les auteurs de Yann Barthès sont très moyens et que le côté “gaudriole” prend rapidement le pas sur le côté “information”, ce qui tue un peu le propos qui est derrière.

0 Likes

#7

Je dirai poliment avec toute la réserve qui m’est propre que chez eux la forme prend largement le pas sur le fond.
:slight_smile:

1 Like

#8

Ou encore : ils n’ont pas le talent de John LastWeekTonight Olliver… :wink:

1 Like

#9

Bon podcast, intéressant. J’ai trouvé primordiale la remarque sur la nécessité de s’informer dans différents médias, de bords opposés, pour avoir une vue d’ensemble des débats. Personnellement, je lis autant Le Figaro, l’Opinion, Les échos qu’Alternatives économiques. Ca me rappelle une remarque de Chomsky disant qu’il fallait que les gens de gauche lisent aussi les médias libéraux (au sens français) comme le Financial Times, car les acteurs économiques ayant besoin d’information fiables sur le marché, les entreprises, etc, on y trouvait souvent, paradoxalement, des renseignements moins biaisés que dans la presse de gauche, plus “sociale”. En termes “d’objectivité”, je trouve le Guardian et le Time vraiment excellents.

1 Like

#10

Super épisode. J’ai beaucoup aimé.
Gros +1 avec tout ce qui est dit (et qui est souligné juste au dessus) sur la nécessité d’aller voir un peu ce qui se dit en dehors de notre “bulle”.
N’oubliez pas de regarder Margin Call qui est cité au début (et The Big Short mais il est peut-être un peu plus populaire). J’avais adoré ce film à l’époque.

1 Like

#11

Margin Call c’est très chouette, mais c’est très romancé.
The Big Short est plus proche de la réalité.

1 Like