Enterrement de vie de garçon

Aussi loin que ma mémoire remonte je crois n’avoir jamais assisté à un mariage. A bientot 27 ans (putain !!! 27) je me doutait bien que ca allait bientot changer.

Et en effet, mon meilleur ami se mari en Juin et il m’a choisi comme témoin. C’est sympa de sa part seulement voilà : Je suis en charge de l’enterrement de vie de garçon et je sais trop pas comment ca se passe… Le seul point de référence est un documentaire américain titré “Very Bad Thing”.

J’ai une certitude : on ira se faire un Paintball parce que ça fait des années qu’on en parle et que ca sera une bonne occasion de le faire. Mais ça n’occupe qu’une heure ou deux sur tout le week-end.

Pour le reste, j’en sais rien, j’ai bien vu des gens bizuter leur pote dans la rue mais ca me motive moyen. Seulement ca fait peut-être partie de la “tradition” ? D’ailleurs est ce qu’il y a des “traditions” à respecter à par t le fait que ce sera une murge phénoménale ? Combien de personnes j’invite ? D’ailleurs qui j’invite ? Je lui pose la question ? Où sera l’effet de surprise ?

Enfin voilà, je suis preneur d’idées, de témoignage et de bons souvenirs (voire de mauvais pour pas faire d’erreurs). Je me met surement la pression pour pas grand chose, mais j’ai vraiment pas envie de louper mon coup.

Alors les mauvais souvenirs:
moi on avait mélangé les gens (pas moi qui me mariait hein) et… disons que ça n’a pas super bien pris (d’un côté y avait ceux qui sortent en boite et de l’autre ceux qui vont au ciné d’art et d’essai et concerts rock de groupes obscurs) (le dernier c’est moi). Les machins mal préparés: le faire tourner dans la rue habillé en caleçon en chantant un truc TOUT seul (pas très motivé le gars sur le coup) (surtout que personne ne connaissait les paroles puisqu’inventées la veille) (pendant qu’il chantait seul les autres parlaients 5 mètres derrière lui). Passage dans un sex shop avec 2€ dans la fente pour voir une fille qui danse (sais pas si elle était nue ni comment ça se passe là-dedans): bofbof… Encore tourné un peu dans le quartier à putes de la ville. Ces conneries-là on duré une heure et après hop… une petite boite de nuit de barakies pendant 5-6h avec du son de merde, des gens de merde, une ambiance de merde et des prix de merde (bon ok les boites de nuit c’est pas mon style)(surtout quand ‘ils’ decident de faire une cagnotte de merde) (fin bref).

Ah et quand je croise des gens qui enterrent des vies de garçons ou brulent des culottes il y a une chose qui me rend un peu triste à chaque fois c’est quand la fille/le mec est seul déguisé/pas déguisé à devoir “faire des trucs” (quêter, vendre des préservatifs, etc.) pendant que ces copains/copines sont plus loin, bras croisés et ne bougent pas ou si peu. Genre c’est ton copain/ta copine qui ‘anime’ la fête, fait le ‘show’ et est assuré de la bonne ambiance du truc. Je crois pas que ça doive se passer comme ça.

Tout ça pour dire que le bizu, si les gens participent pas “avec” ça a vraiment l’air bien naze.

Donc voilà, ça c’était ma mauvaise expérience que j’en déduis que la prochaine fois j’essayerais d’influencer le machin pour qu’on fasse un truc qui plait au gars sans qu’il se fasse chier. Et que tout le monde participe (déjà une maison avec tous ses potes et une super ambiance chaleureuse ce serait cool je pense, pas de besoin de coco ou de putes les nichons à l’air) (ou alors c’est la tradition) (mais on l’emmerde) (la tradition).

Moi j’inviterai les gens qu’il aime bien, ses amis, des gens qu’il n’a pas vu depuis longtemps. Pas de ‘petit comité’. Après aussi ça me ferait chier d’apprendre qu’un de mes meilleurs potes a fait son enterrement sans moi (cas hypothétique hein) (tout le monde sait que je n’ai pas de potes dans le vraie vie). Je ferais plein de jeux rigolo (genre jeux de scouts, pêcher des pommes avec la bouche, etc…). L’obliger à faire un gateau en allant mendier les ingrédients chez les voisins (qu’on aura mis au courant hein) (et qui lui proposeront des énigmes ou des défis à faire pour avoir les ingrédients) (tiens c’est pas con comme idée… faut voir s’il s’entend bien avec les voisins).

En gros (moi) je crois qu’il faut rester dans le simple et le sympa (mais j’ai ptet tout faux).

'Fin bref voilà.

(on l’aura compris: je n’ai pas d’amis et les scouts me manquent beaucoup) (et j’aime les parenthèses)

1 Like

Bah c’est simple, le principe est de s’éclater comme un fou avant le mariage. A toi de voir ce qui lui plairait le plus (virée, teuf, etc), c’est toi qui le connaît le mieux. :stuck_out_tongue:

Je pense aussi. Ne pas se prendre la tête :stuck_out_tongue:

Genre son premier amour !

(oh ça va hein)

Moi j’aimerais bien qu’on me fasse faire toutes les choses magiques que j’ai jamais faites, genre faire du patin en plein hiver à New York, mater un lever/coucher de Soleil dans un endroit particulier, passer une nuit avec un sac à dos sur une colline avec une vue plongeante et engager un conteur pour avoir des étoiles plein les yeux toute la nuit, faire une fête dans une usine désafectée etc.

[quote=“yavin, post:4, topic: 27833”]Genre son premier amour !
(oh ça va hein)[/quote]
C’est une vraie bonne idée ta boutade yavin. De quoi lui procurer une bonne dose d’émotion (mais non ils retomberont pas amoureux)… Je retiens! :stuck_out_tongue:

Sinon moi j’ai jamais fait ça mais alors le genre “bizuttage” en pleine rue, sexshop, stip-teaseuse ça fait plutôt beauf qu’autre chose (IMHO)… Sur un week-end il y a beaucoup de choses à faire quand on à l’argent alors voilà quelques suggestions qui me semblent chouettes:

-Samedi aprèm’: paintball/kart/offrez lui un baptème de parapente, chute libre, saut à l’élastique conduite sur circuit (bon moi je rêve d’être à la place du mort sur un circuit type rally avec un type comme Loeb au volant)… C’est sa fête donc inutile de lui faire faire des trucs “humiliants” (même gentilement) surtout si c’est pas un gros déconneur habitué à vendre du PQ aux passants sur le Champ de Mars. Enfin, un truc en petit comité, voir à deux si vraiment c’est ton meilleur pote de toujours et que, bah, c’est important de se retrouver avant qu’il ne saute le pas.

-le soir: grosse teuf? Pourquoi pas si il a un bon “stock d’amis” disponible. Une fête, une vraie avec un bon DJ derrière les platines. Ou sinon le club mais pas le truc de “baraki” (^^ j’adore cette expression!), renseignez pour trouver la bonne adresse (y a des connaisseurs sur Cafzone). L’idéal? Un concert pour se mettre en jambes puis une virée en club. Pas de jaloux et les plus alérgique au dance-floor auront été remué par le concert ce qui les rendra beaucoup plus coopérants. Bon, ça implique le bon artiste au bon moment mais avec un peu de chance tu vas découvrir que, “Putain y a [artiste] que [meilleur copain] adore juste le week-end de son enterrement de vie de garçon!”.

le dimanche: commatage, si vous avez bien fait la bringue vous vous sentirez tout “cotoneux” (sans forcément avoir la gueule de bois) et là avec les quatre ou cinq meilleurs amis c’est journée posée où l’on se relate les vieux souvenirs en se matant les films cultes du groupe et en sirotant de la bière blanche. Bon petit repas le soir, à nouveau en petit comité, avec une tambouille classe faite par les meilleurs amis. Après le dîner vous le laissez tranquille, il aura sûrement besoin de se “retrouver”…

Bon, en gros c’est ce que j’aimerai qu’on m’“offre” dans l’hypothèse où j’opte pour le marriage un jour. Evidemment c’est très personnel et je suis quelqu’un de posé qui aime faire la fête mais tiens aussi souvent à ma solitude. Tout dépend donc de son tempérament, de ses goûts… C’est ton meilleur ami donc tu dois être à même de savoir ce qui le botte. Bon courage parce que moi aussi ça me foutrait dans un stress pas possible. ^^

Garuffo.
Si je me marie, je te prends en témoin.
Ca sent le week-end idéal pour finir sa vie de célibataire.
Mélange des genres (avec le calme à la fin), nickel.

Sinon, dans le honteux, j’en ai bien vu un qui était déguisé en bite de velours durant 8 heures. Tout de suite, ça, jamais. Et pourtant je suis pas du genre pudique en soirée.

Oui on sait Neomatt :stuck_out_tongue:

attendu mais efficace…une bonne lapdanse chez les guetta…pas forcement donné, mais on s’en souviens :stuck_out_tongue:

et bien sur la mega cuite qui s’en suit, le lendemain, glandage ultime entre pote…

Le principe est de ne pas le mettre mal à l’aise car il n’osera pas le dire et le gardera pour lui.
De plus, il ne faut pas prévoir des activités qui amusent uniquement le marié, uniquement les participants ou uniquement les passants. Il faut que ça convienne à tout le monde car le marié observe aussi la participation des invités. Et voir qu’ils sont passifs et qu’ils se contentent de suivre n’est pas l’idéal.

J’ai assisté à un enterrement de vie de garçon original qui peut déplaire mais qui a bien plu dans notre pays de dégénérés. Début d’après midi, le futur marié et les copaings vont au super marché et négocient auprès des caissières un énorme stock de petits suisses.
Puis remontée en ville avec le caddie plein.
Passage dans la petite rue piétonne (c’est une petite bourgade avec un centre historique et pleins de terrasses de café) du marié en caleçon (rugbyman donc pas géné). 2 amis se positionnent derrière lui en tendant une grande bache plastique pendant que d’autres négocient avec les gens en terrasse des cafés le lancé de petits suisses sur le marié moyennant finances.
Le marié est donc recouvert rapidement de petits suisses, les gars qui tendent la bache aussi et le tout fini en bagarre générale de petit suisse dans la franche rigolade générale. Les patrons de cafés sortent les sacs de farine (classique chez nous) et une bataille rangée associe tout le monde.
Voilà, c’est potache, c’est particulier mais totu le monde se marre et participe.

Excellent Badaluc!

Avec des potes on prépare aussi l’enterrement de vie de garçon d’un de mes meilleurs amis, et ça s’oriente sur saut à l’élastique, gueuleton, puis après-midi paintball, gueuleton, et pourquoi pas pour finir soirée dans la boîte où on allait quand on était jeunes, s’éclater sur de la techno toute la nuit. Ouais, on était jeunes j’ai dit. Et je sais pas si cette boîte est toujours bien remarque.

Pour mon meilleur ami, on s’était “baladé” dans un parc de la ville en début de soirée, on avait craché du feu, fait du baton de feu, failli foutre le feu à un arbre par maladresse, puis resto sympa, et ensuite grosse teuf.
Le truc marrant, c’est qu’avant d’aller faire cette grosse teuf, on l’avait emmené les yeux bandés dans un karaoké où sa future femme faisait son enterrement de vie de jeune fille, et sans qu’ils sâchent que l’autre était là, on les avait fait chanter ensemble sur la même chanson, sans qu’ils puissent se voir et savoir qui était l’autre qui chantait. Le truc marrant, c’est qu’il s’est amusé à massacrer la chanson, et que sa femme de son côté a dit à ses copines: “mais qui est ce con qui chante n’importe comment?!”. Et drôle ensuite, c’est la gueule du patron du karaoké quand on s’est barré juste après cette chanson, alors qu’il avait fait dégager plein de monde pour nous laisser la place, pensant qu’on allait rester longtemps. Bonjour les vidéos le lendemain soir pendant le dîner du mariage :stuck_out_tongue:

Ca tombe bien, je reviens justement de l’enterrement de vie de garçon d’un ami, ça a duré deux jours :stuck_out_tongue:

Moi non plus je ne suis pas du tout pour le fait de placer le gars dans des situations ridicules… si il n’aime pas… parce qu’ici le pote en question, il s’est promené tout le week-end en costume de lapin et c’est limite lui qui nous traînait pour aller faire des conneries. L’idée que j’ai trouvée pas mal ca a été de lui faire faire des trucs amusants en rapport avec des anecdotes vécues les années précédentes, et de l’accompagner autant que possible. Ou alors on le laisse commencer seul, le temps de prendre des photos, et puis on le rejoint.

Alors au programme, ça a été une promenade en ville avec achat de carottes. Ensuite, paintball surprise, càd qu’on l’a amené jusque sur le terrain les yeux bandés, avec la complicité des organisateurs. Là, chasse au lapin avec chacun 2 billes seulement dans le chargeur, histoire que ce ne soit pas un massacre. De toutes façons on l’a tous manqué, sauf votre serviteur, qui n’a pas réussi à enlever la sécurité du marqueur avant la fin de la partie. Ensuite, paintball normal en équipe pendant deux heures. Après, souper dans une soirée de village, où le DJ a bien voulu passer à fond un CD totalement ignoble 100% private joke, sur lequel on a tous dansé un genre de sirtaki en giclant de la sueur partout, le tout devant les regards médusés de quelques centaines de personnes qui se demandaient vraiment ce qu’on foutait. Retour en ville, et brûlage de marcel (private joke encore), puis retour maison pour dodo. Et le lendemain, un karting et un resto, bien sage parce qu’on était complètement moulus de la veille.

Niveau private joke, j’ai oublié les régulières… gargarisations (plusieurs fois pour certains, moi une m’a suffi, j’ai failli crever) avec de l’alcool artisanal à 45°, et ça c’est très dur.

Pour ceux qui organisent et qui ne sont pas mariés : attention, la vengeance est un plat qui se mange froid…

exact, soyez soft.

si vous lui faites faire des trucs, tombez pas dans le gravelleux, c’est lourd, et veillez a respecter ses gouts et sa personnalité, “sous peine de mauvaise ambiance vous faites chiez je me casse” assuré.

les sortie: suis contre les boites franchement pas cool pour 'lambiance, a moins que le futur marié soit accro et demandeur…

le mieux c’est de trouver un petits resto festif, a la rigueur repere connu pour les anniv et autres enterrement de vie de garcon, quand on est plusieurs dnas le meme cas, ca met l’ambiance, qui reste ouvert tard, puis de terminer peinard chez quelqu’un, m’enfin ca c’est mon avis…

et si vous le deguisé, faite pas trop ridicule, et prevoyez un habits de rigueur pour les autres convives (tous de la meme couleur, ou avec un signe distinctif identique aufutur marié, ou t-shirt personnalisé…) ca mettra l’“enterré” plus a l’aise…

nous on avais aussi prevu pour quelque uns des activité commune : karting, bowling, ce genre de truc pour occuper avant le repas… la aussi ca aide a mettre l’ambiance en douceur pour les gens qui ne se connaissent pas.

et surtout surtout: prevoyez le moyen de locomotion non alcolisé : renseignez vous sur qui ne boit pas, si tout le monde bois renseignez vous pour les taxi… ce serait con de gacher une fete avec un truc aussi grave…

Souvenirs, souvenir …

Je vais raconter ce que j’ai vécu avant mon marriage.
En fait, il faut en général que ce soit inoubliable positivement.
Vers 16h, une 20aine de potes sont venus à mon boulot (un commerce) juste avant la fin de mes heures et m’ont apportés une jolie tenue de pouf, bas résilles et perruque compris. Les clients étaient plutôt content, j’ai définitivement perdu 99% d’autorité que j’avais sur eux. Seul déguisé de la sorte (ah oui, j’avais 2 ballons à la place des seins que tous le monde tripotait), j’ai traversé la ville pour aller me souler dans un bar avec 15 personnes. Vers 19h, j’ai eu droit à un strip tease avec une certaine Cameron, que même dans ‘le vendredi c’est permis’ elles sont pas si belle. On en parle encore aujourd’hui avec les yeux qui pétillent. Toujours déguisé, on est allé manger dans un restaud et c’est là que le second jeu a commencé. Fini le tripotage, certains se sont mis dans l’idée de me rouler des pelles à répétition. Vers 1h du matin, on a filé en boite (je ne me rapelle ni du nom, ni du lieu), toujours déguisé et de plus en plus saoul.
La folle qui faisait n’importe quoi au milieu de la piste avec pleins d’inconnus qui me caressaient les fesses. Et comble du comble, certaines filles en ont profité aussi. La nuit s’est terminée vers 6h, le rimel en vrac, complètement saoul mais debout et heureux. On s’est juré de ne jamais raconter ce qu’on avait fait aux filles, pour l’instant on tient (ma femme ne vient pas ici).

Alors maintenant, je vais donner un conseil à un gars qui pourrait se marier bientôt et se retrouver dans ce genre de situation. Il n’y a que deux façon de faire face à ce genre d’évènements. Soit on rechigne à chaque instant, on fait tout à reculons en ralant, soit on fonce tête baissée et on se fout de ce qui peut arriver. C’est la 2eme solution qui j’ai adoptée dès le début et j’ai passé une excellente soirée/nuit. C’est un peu comme un JDR, il faut se lancer parfois.

Voila mon enterrement de vie de garçon, et si c’était à refaire, ce serait sans problème.

PS : J’ai pissé dans les toilettes des filles, RP oblige :stuck_out_tongue:

PPS : Si je les retrouves, je met des photos.

Expérience perso assez proche de celle de Phral, si ce n’est que c’est là que je me suis rendu compte que mes meilleurs potes me connaissaient pas du tout. Finalement j’ai fait comme phral et je me s’en suis foutu. J’ai passé leur déguisement à la con mais honnêtement, quand ça fait 10 mois que tu prépares un mariage qui soit à la fois le plus chouette pour toi et pour tes potes qui y sont invités, se retrouver à se faire chier à faire des trucs tout seul qui te font pas rire c’est vraiment ultra-décevant.

Donc rapelle toi un truc, cet enterrement c’est POUR LUI ! Et ce n’est certainement pas à ses dépens.

Donc 1) assure-toi de bien connaître ton pote et de lui faire un truc que LUI aimerait. 2) si tu prévois des déguisements et autre trucs complètement cons à faire tu DOIS participer et être prêt à faire bien pire.

Si tous mes potes s’étaient déguisés en grosse chaudasse mal maquillée pour qu’on aille ensemble écumer les bars ça m’aurait largement fait plus rire.

Mais je vois que les conseils plus haut ont largement été dans le bon sens.

Dans le style RP, un pote à mon beauf s’est fait “enlever” au boulot. Il travaille chez un concessionnaire. Ses potes ont prévenu son patron qu’ils venaient le chercher à 14h. Le patron a joué le jeu et lui a inventé un rendez-vous pour un essai de voiture. Les potes sont arrivés en caisse noire, vitres teintée, tous en costard et ont embarqué le futur marié dans le style “FBI, montez dans la voiture !”

Mon enterrement etait genial. Ils s’etaient bien defoulé. Bon les trucs qui ridiculisent franchement c’est pas top.

Alors ils m’ont fait cela sur 2 jours :
Vendredi rentrant du taff vers 17H30 : apero tranquil.
Ils me disent qu’on va faire un film style james bond, et c’est moi qui joue james bond.
Bref on arrive sur un parking au bord de seine, et la cascade , frein à main and co, pendant 10 minutes.
Puis la les flics arrivent à 3 bagnoles :stuck_out_tongue:

Controle, fouille, alcoolemie (apero inside :stuck_out_tongue: ) bon j’avais compris car ils etaient assez soigné dans les gestes, ils faisaient attention ^^

Mais allez pouf embarqué au poste avec les giro menotte au poing avec mes poto.
Allez 1 h en cage, ca fait bizarre quand meme.
Puis deshabillage en regle à poil, le à poil était pas prevu mais j’ai joué le jeu ^^
Puis ils m’amenent à la douche et la douche de champagne.
CE qui m’a choqué c’est qu’il y avait des vrais mecs dans les cellules à coté, et surtout la camera etait bloqué par un gobelet ^^

Puis demo de capoera dehors avec les flics.
On les a remerci avec des packs de bieres :stuck_out_tongue:
Puis beuverie chez un pote jusqu’a 4 h

C’etait genial

Puis le lendemain ils arrivent à 6H :stuck_out_tongue: me kidnappent , dans le coffre, et petit dej dans la foret à la fraiche.

Puis paintball pendant 2H puis l’apres midi Accro branche ( extra) . Et retour @home. Tres bon souvenir, surtout la camera ^^

Bref je conseil quelque chose avec bcp d’orginalité, et pas de trucs degradant meme si ca fait rire les autres, je ne pense pas que le marié apprecient . Ou alors des challenges : avoir 10 preservatifs sans en acheter en demandant à des demoiselle .
Et perso je ne voulais pas de truc type strip tease and co avec girls. Car bon des derrapages sont vites , arrivés alcool, efforie.

Bref

[quote=“guinness, post:14, topic: 27833”]et veillez a respecter ses gouts et sa personnalité, “sous peine de mauvaise ambiance vous faites chiez je me casse” assuré.[/quote] tout à fait.

J’ai déjà vraiment du mal à comprendre comment on peut s’amuser avec certains exemples que je vois dans ce thread, mais tout les goûts sont dans la nature, mais c’est clair que je pense qu’il faut être sûr que la personne apprecie ce genre de c***nerie. Moi on me ferait ce genre de trucs, je le prendrais très mal et ça me gacherait tout, surtout dans un moment qui est censé être l’un des meilleurs.

Cette vision correspond plus à ce que devrait être un Enterrement de vie de garçon:[quote=“garuffo, post:6, topic: 27833”][…]Sinon moi j’ai jamais fait ça mais alors le genre “bizuttage” en pleine rue, sexshop, stip-teaseuse ça fait plutôt beauf qu’autre chose (IMHO)… Sur un week-end il y a beaucoup de choses à faire quand on à l’argent alors voilà quelques suggestions qui me semblent chouettes:

-Samedi aprèm’: paintball/kart/offrez lui un baptème de parapente, chute libre, saut à l’élastique conduite sur circuit […]… C’est sa fête donc inutile de lui faire faire des trucs “humiliants” (même gentilement) […]

-le soir: grosse teuf? Pourquoi pas si il a un bon “stock d’amis” disponible. Une fête, une vraie avec un bon DJ derrière les platines.
[…]Bon, en gros c’est ce que j’aimerai qu’on m’“offre” dans l’hypothèse où j’opte pour le marriage un jour. […]C’est ton meilleur ami donc tu dois être à même de savoir ce qui le botte. Bon courage parce que moi aussi ça me foutrait dans un stress pas possible. ^^[/quote]

+1 pour des trucs de groupe hors normes et pas beauf.

Laser quest , vr de groupe, paintball, escape game , gn et urbex, grosse Lan a l ancienne.

Tu peux faire un tas de trucs sympas en groupe sans aller dans le beauf.

Apres tu peux aussi faire selon les gouts de la personne (viŕée / road trip sur la route des vins par ex), rien qu un petit road trip entre potes avec des jeux de societé et visites de lieux ca peut le faire.

image

3 Likes