[Film] La saga Star Wars

star-wars
cinema

#1384

Pour Palpatine je vous conseille l’excellent Darth Plagueis de James Luceno, je ne sais pas si il fait parti du canon SW mais j’ai adoré et il est super coherent avec l’épisode I


#1385

Non de mémoire le bouquin (et donc surement le personnage) est passé dans l’univers Légends.

Et maintenant je pense pas que Disney développera le personnage de papatine/sidious. Dommage car je plussoie Dark Plagueis (le maitre de sidious donc) est un des Sith que j’adore aussi.


#1386

Nope, Sidious parle de lui à Anakin dans la prélogie.


#1387

Effectivement. Mais la prélogie c’était avant Disney et donc avant la mise aux oubliettes de l’UE.
Maintenant c’est toujours possible qu’ils fassent un spin off sur personnage du côté obscur mais j’y crois moyen.


#1388

Disney n’a pas du tout mis la prélogie aux oubliettes. Seulement l’UE.


#1389

Ah j’ai pas dis le contraire, désolé si je me suis mal exprimé.
Je vois juste pas Disney revenir sur un personnage qui a été évoqué une fois et dont le roman dédié est passé Legends.


#1390

En relisant, je pense que j’ai relu trop vite aussi :slight_smile:


#1391

Sith alors :frowning:


#1392

Nope, vu que je me suis tenu loin de tout ce qui parlait de TLJ avant la sortie. Je ne comprenais même pas les memes, au début.
Et au final j’ai rien raté : les porgs ont les voit 30 secondes et ils ne servent à rien.


#1393

FTFY :smiley:


#1394

c’est bien évidement la raison première de vendre des peluches mais sinon:

SOURCE:


#1395

J’adore ce genre d’anecdotes :slight_smile: Merci pour le partage !


#1396

Oh génial, devant le film ils me rappelaient complètement les troupes de macareux vues en rando sur les falaises islandaises.


#1397

Ouaip. Pareil pour moi. Quelque part pendant les années 90, quelqu’un m’a dit que le “vrai” nom de l’Empereur, c’était Palpatine. Puis, la prélogie est arrivée et surprise ! Voilà qu’entre en scène un sénateur nommé Palpatine. Du coup, ce qui m’aurait le plus surpris en 2005 avec l’Episode 3, c’est que Dark Sidious ne soit pas Palpatine.

J’ai vu l’épisode 8 vendredi. J’ai adoré. Ça faisait vraiment très longtemps que je n’avais réussi à plonger à ce point-là dans un film et son histoire. J’aime bien les surprises, et le film en regorge.

Au fond, on est averti assez vite : juste après la scène finale du VII, Luke jette négligemment son sabre derrière lui. Le ton est en quelque sorte donné : on n’est pas là pour voir des trucs à quoi on s’attendait raisonnablement. J’aime beaucoup cette délicieuse façon qu’a le film de subvertir un paquet d’attentes. On pensait que la course-poursuite Résistance Premier Ordre s’arrêterait une fois extirpés de leur planète : ça fait tourner une moitié du film. On pensait que le cas de Snoke ne serait réglé que dans l’Épisode 9 : coupé en deux au second tier du film en prélude à une scène d’anthologie. On pensait que Luke se fatiguerait un peu pour prendre ses responsabilités : hahaha non, c’était juste une bonne blague pour partir en beauté et tout le monde se fait avoir et croit au passage que c’est un Dieu. Pourtant, il nous avait bien prévenu qu’il avait déjà un peu merdé. On se dit que Rey est l’héroïne parfaite, comme Luke dans la première trilogie : on se demande si ses petits accès de colère et ses certitudes ne réservent pas quelques surprises.

Formellement, c’est très très chouette. Le suicide hyperspatial de Holdo décroche un peu la machoire, la bataille à la fin avec la planète de sel et les traces rouges des vieux speeders, la bataille contre la garde prétorienne de Snoke avec le décor rouge qui sombre peu à peu pour laisser place à la vision du destroyer géant en train d’exploser. Rien que pour ça, j’irai revoir ce film au cinéma.

Et il y a enfin un peu de subtilité. Leia regarde avec inquiétude le bilan des pertes après s’être échappé de leur base au début, et en rappelle froidement les conséquences. Luke a merdé, un peu, mais pas tant que ça avec Ren et ça a dégénéré. Ça rafraichit un peu pour du Star Wars et on se dit que peut-être dans la production certains ont lu les arguments rappelant que l’on peut voir Luke comme n’étant qu’un salopard de terroriste faisant péter l’étoile noire.

Je vais pas m’étendre sur les petites inventions formelles, les vagues nouveautés dans les pouvoirs de la Force et autre. C’était très bien et j’en redemande. Évidemment, on est un peu inquiet et on se demande où l’Épisode IX ira, mais pour l’instant, c’est pas mon premier souci, car au fond, tout est désormais possible.


#1398

Exactement mon ressenti. Et je dois dire que j’ai très envie d’y retourner dès que les salles ont un peu désempli histoire d’être mieux placé que pour ma première séance (tout en haut à droite…)


#1399

L’un de mes contacts a posté des images de ce livre. Ça a l’air pas mal :


#1400

J’ai pas celui là.
Mais j’en ai 2 plus anciens mais qui y ressemblent (complètes véhicules et locations) et c’est vraiment de chouettes bouquins.


#1401

Rhaaa enfin. J’ai celui pour la trilogie originale ainsi que les I, II et III. Mais je ne crois pas qu’ils en aient sorti un pour le VII, là je vais me jeter dessus. Les illustrations sont magnifiques et fournissent tout un tas d’infos techniques qui approfondissent le lore.


#1402

Juste sur ce point, parce que je le vois revenir souvent (je mets des guillemets, la citation supprime les balises spoiler) :
" Des bombes qui tombent d’un vaisseau sur un autre … dans le vide spatial… je vous laisse méditer la dessus mais Newton appréciera certainement "

Dans l’univers SW, il est acté que les vaisseaux ont une gravité interne (y compris ces fameux bombers, puisque la femme y est allongé au sol et à besoin d’une échelle pour monter). Partant de là il est normal que dans l’enceinte du vaisseaux les bombes tombent “vers le bas”. Une fois sorties du bombardier, il n’existe aucune force qui viendrait stopper leur “chute”. Tout va donc bien pour Newton, il dort paisiblement dans sa tombe. C’est donc tout à fait cohérent, voire réaliste.

"Que ce soit sur terre ou dans une autre galaxie, cela ne vient à l’esprit de personne qu’un droïde astromechano puisse rester piloter un croiseur pour que tout le monde puisse se barrer. Oui Holdo c’est à toi que je pense ! "

Il ne t’aura pas échappé que dans un univers qui maîtrise le saut spatial et l’intelligence artificielle (et 60 ans après des guerres menées par des armées entières de robots), les dog fight se font toujours dans des vaisseaux pilotés par des êtres humains ? Partant de là, il ne me semble pas fou d’imaginer que les droides ne puissent tout simplement pas piloter de vaisseaux (à cause d’une interdiction dans la conception, sur la base d’un équivalent local des lois d’Asimov par exemple.) Que des être humains soient envoyés au casse-pipe pour une mission qui semble à la portée du premier astrodroide est cohérent avec l’univers.


#1403

Piqué sur Facebook, mais ça résume tellement bien le ressenti que j’ai face aux flots de rage et de haine qu’on peut lire :