Kickstarter & co : comment slalomer entre les arnaques du crowdfunding


#101

A part Star Citizen je n’ai rien backé dans cette liste, mais je me rappel avoi hésité pour Unsung Story.


#102

Godus et Star Citizen… J’avais oublié le fiasco de Molyneux. Bon, je ne sais pas si ça compense mais j’ai finalement obtenu le remboursement de mon pledge SC…


#103

@Ghadzoeux Tu as fait comment du coup ? Tu partagerais pas les templates de tes courriers ? Je ferai bien la meme chose :slight_smile:
Y’a persona 5 qui me fait de l’oeil sur PS4, autant utiliser ces 60€ pour un jeu qui existe :slight_smile:


#104

Je suis allé ici et j’ai simplement demandé un remboursement. J’ai juste dit ça :

Hello,
The game is nothing like I expected. It’s been too many years now for only a hangar module.
I’d like to have my money back as I’ll never play the final game.

Best regards

Le gars m’a répondu par le laïus standard en vantant la sortie imminente de la 3.0. Je n’ai eu qu’à confirmer mon choix, redonner quelques points de vérification de mon compte et en 10 jours c’était réglé.


#105

Bon, je viens de le faire aussi.
Merci :slight_smile:

Edit : putain 15 Octobre 2012 mon pledge quoi … Ca fait 4,5 ans !!

J’espère que le refund sera accepté.


#106

Imagine les mecs qui y ont claqué 1000€, meme avec les rendements a 2% de N26 ils auraient de quoi acheter squadron42 gratuitement :innocent:


#107

Dès le départ, j’ai été très méfiant avec Star Citizen. La cinématique “in-game” super tape à l’oeil et des ambitions déjà assez importantes avec un ancien dév qui fait son come-back avec plein de promesses à la Molyneux pour un kickstarter de 500.000$. Pour moi, c’était juste pas possible de backer ça.

Et de l’autre côté, il y a de petits développeurs indépendants qui rament pour faire kickstarter leur jeu qui possède déjà une démo jouable… :confused:


#108

Une démo jouable ahah le truc de débutants, les gens ils paient pour du rêve, pour le concret y a les promos steam :wink:


#109

Le plus drole c’est que si t’as bosse avec des gens qui étaient a Origin a la bonne époque et que tu leur payes des bières (genre Frank Savage mon ancien boss chez Xbox par exemple, cherchez ses credits sur WC3 et autre, il aime parler et il aime les bières), ben ils auraient pu t’expliquer le topo direct sur Chris Robert et ses ambitions/capacite a gérer une équipe et que derriere lui a l’époque y avait des lieutenants pour ramasser les morceaux, adoucir le truc, et une équipe de gens super talentueux et super passionne (et un nombre de nolife+divorce a faire peur), bref tout plein de monde et de contraintes pour garder le gars dans les clous. T’enlève ca, tu lui fous le gros melon * 10 avec le kickstarter et les gens qui connaissent que la facade de ces projets mythique et t’as une catastrophe garantie.


#110

Bon, refund recu. Le SAV est excellent, on a fini par passer par Paypal.


#111

Pareil, ils ont été rapide et efficace.


#112

Vous avez bien fait d’en reparler j’avais zappé !
Demande de refund envoyée !


#113

Holi : la startup française qui avait levé 800 000 € sur Kickstarter pour un réveil s’est volatilisée


#114

Avec un nom comme ça en même temps ils étaient prévenus…


#115

« UN PROTOTYPE N’EST PAS UNE DÉMONSTRATION DE FAISABILITÉ »

Bah, si , non ? Quand même un peu en fait.

S’ils s’étaient associés à Insuppo Inc., ça aurait mis la puce à l’oreille des gens :slight_smile:


#116

Non, faire un prototype c’est une preuve de concept.
Mais hélas faisa <> concept
Une faisabilité c’est aussi de quantifier les gammes de Fabrication qui permettent de garantir la qualité et à un prix et un volume compatible avec le marché avec un niveau de qualification nécessaire en production qui ne soit pas démentiel. Demande à Boston dynamics de commercialiser ses robots . Le prototype fonctionne , la démonstration de faisabilité je demande à voir pour l’instant. Si pour le fabriquer faut les meilleurs ingénieurs de la boutique qui connaissent son fonctionnement par cœur et arrivent à le maintenir en état opérationnel , c’est juste pas viable .

mais la confusion est savamment entretenu par le monde de la start-up hélas. prenons l’exemple de la e-legend Peugeot c’est un proto , on appelle même ça un Concept car ( porte bien son nom) . mais la faisa pour une commercialisation n’est pas prés d’arriver.


#117

Hum ok.
en fait, pour moi la confusion se fait au niveau de faisabilitié = possibilité de le faire; du coup s’ils ont un proto, c’est qu’ils sont capables de le faire.
Après, effectivement, j’avais pas pensé que ce doit être de manière industrielle.


#118

Et puis il y a proto et proto.

La boite qui promettant un bracelet projecteur “tactile” sur ton poignet avait fait un proto… mais le “bracelet” était un projecteur, le tactile marchait bof et l’image était illisible.


#119

Y’a proto et démonstrateur. De mémoire le démonstrateur n’est la que comme proof of concept et peut être très éloigné de la solution finale. Un prototype est sensé être une première implémentation technique de la solution.

Après on le répète suffisamment, le crowfunding c’est un investissement à risque sans garantie.


#120

Comme je l’ai dit, je fais partie des joyeux pigeons de Holi.Donc mon avis n’est pas forcément subjectif.

Le sentiment d’avoir été pis pour un neuneu réside sur plusieurs éléments:

Le projet était présenté comme super avancé, en phase finale. en fait, c’était loin d’être le cas.
Lorsque il y avait encore une chance de se faire rembourser, la communication était du style “tout va bien, on est en retard mais on est au top.”
Le fait de commercialiser le produit mais en t’expliquant que désolé, toi en tant que backer tu pouvais aller te faire… heuu tu devais attendre peut-être plus tard on espère.

C’est l’accumulation, qui fait mauvais genre