[Linux][XFS][HDD] Boum! Formatage ou effacement d'une partition XFS

Bon, euh voila.

Y’a des gens à côté de moi qui viennent de faire un truc très beau. Genre, vous prennez une station de travail dédiée au traitement des IRMs, avec une belle partition contenant plein de données IRMs longuement acquises auprès de patients par une vraie IRM à plusieurs millions d’euros.

Vous formattez ou effacez la partition qui devait contenir près de 4go, et vous réécrivez 300Mo par dessus, et voilà, c’est magnifique.

Il y a des backups partiels à gauche à droite, mais il manque pas mal de choses quand-même. Sachant qu’il faut pas loin d’une heure pour réaliser une acquisition IRM (entre les réglages, l’installation du cobaye, le rapatriement de données, et l’acquisition aussi qd même), vous voyez l’étendue du désastre…

Le plus beau, c’est que la partition en question est une partition XFS, un système journalisé de chez SGI pour lequel il n’existe pas d’undelete ni d’unformat. C’est lié, parait-il, au principe de journalisation: il sécuriserait le filesystem contre les erreurs courantes, mais n’est pas concu du tout pour récupérer des fichiers effacés par pure bêtise. En gros, la seule échappatoire à un rm stupide, c’est de recourir à un backup, ce qui parait logique sur ce genre de station. Mais comme les utilisateurs sont très stupides, il n’y a bien sur aucun système de backup installé.

Ma question est: avez-vous eu vent de la possibilité de récupérer QUAND MEME des données sur un système de fichiers journalisé? Mr Reiser explique que les chances ne sont pas nulles, bien qu’infimes, donc je pose la question quand même…

Y en a un qui peu aller pointer à l’ANPE !

Bon, aucune idée de comment recup ça toi même.

Par contre, il y a quelques années, quand j’étais étudiant, un client avait crashé un disque avec des données super critiques, et on avait fait appel a cette boite :

www.datarescue.com (voir leur partie Labo)

Si la valeur de ces données est si grande, ca vaux peut-être la peine de leur passer ne fusse qu’un coup de fil pour savoir si eux ont une solution.

En plus ils sont francophones, situé en Belgique, donc pas bien loin…

Euh y’a pas de PACS qui stocke toutes les images ? C’est pas très normal tout ça. Sinon a priori c’est mort vu que le disque a été reformaté et que des données ont été écrites par dessus.

Ca veut pas dire ça, avec de bonnes méthodes (d’où l’idée d’appeler une boite spécialisée), on peut récupérer les données même si celles-ci on étaient écrasé.

Enfin, je suppose que c’est un peu désespéré pour les 300 Mo écrits par dessus le formatage tout de même…

Non pas forcément, puisqu’on considère qu’il faut réécrire 7 fois il me semble sur des données pour qu’elles soient vraiment irrécupérables. Cela est du en partie au fait que la tête ne réécrit pas exactement au même endroit sur le disque et donc ne “masque” pas parfaitement l’écriture précédente.

Maintenant effectivement ce genre de récupération risque de nécessiter une intervention en labo. Donc il faut évaluer la valeur des données et la comparer à celle d’une telle récupération.

Cependant, il n’y a pas des solutions logicielles pour déjà récupérer ce qui a juste été formaté? (ceci dit vu le format de fichier particulier, c’est pas gagné B))

Clair !
De toute façon si y’a pas de backups c’est tant pis pour leur gueule. z’avaient cas être professionnel.
Qu’ils se demmerdent.

Ne me remerciez pas…

[quote=“Madval, post:8, topic: 30694”]Clair !
De toute façon si y’a pas de backups c’est tant pis pour leur gueule. z’avaient cas être professionnel.
Qu’ils se demmerdent.

Ne me remerciez pas…[/quote]

Tu crois pas si bien dire…

La réponse pour la faisabilité du retrieval est “21” (*1200$) au moins.

Dans la journée, on s’est rendu compte qu’on possédait, de-ci de-là (j’insiste sur “de-là”), l’essentiel des données sur des CDs volants. Y’a un paquet de carotides, de rotules, de corps entiers perdus dans la nature, mais la plupart des acquisitions réellement exploitées sont présentes ailleurs chez les gens qui les exploitent, bien sûr. Donc, on a moins la pression.

Il y a bien quelques gens qui n’ont pas fait assez de backups, mais comme par hasard, il s’avère que ca coincide avec les 2 gros branleurs qui ont niqué la partoche. Comme il est pas question de casquer plusieurs plaques pour ramener leur taf à eux seuls, le tout en immobilisant la station pendant plusieurs semaines (partition sur le RAID), ca va se terminer de manière très prévisible.

Ces deux-là, quand ils vont rentrer de vacances, ils vont trouver leur punition toute prête. Bien fait.