Logiciel avec auto-indentation

Bonjour,
je cherche un logiciel comme notepad2 / metapad / notepad++ (ou alors ils le font déjà mais j’ai pas compris comment) qui fait bien de l’auto indentation en un seul clic comme dans le script editor de mIRC où il suffit de cliquer sur {}

alias salut { say kikoo if (%a == 10) { inc %b } } qui me transforme ca en : alias salut { say kikoo if (%a == 10) { inc %b } } où meme mieu qui passe de ca: alias salut { kikoo } à ca alias salut { kikoo }
Enfin voila une grande page de code pour un petit logiciel.
Si quelqu’un a ca sous la main :stuck_out_tongue:

déjà c’est « indentation » :stuck_out_tongue:

Ensuite Eclipse le fait (mais c’est un poil lourd comme prog juste pour ça), JEdit le fait aussi je crois, et doit y en avoir d’autres.
Normalement tout éditeur de code correct se doit de proposer ça.

Jext peut-être, en fait ça dépend des langages…

J’ai deja du le dire mais context rulez da world.

LoneWolf
Message rapide

J’ai essayé Context, en fait les autres trucs que j’ai utilisés font la meme chose.
“Indentation du bloc” ca decale bien, mais je sais pas si c’est possible qu’il me detecte mes { } et qu’il indente tout bien en fonction de ca…
Ou alors j’ai mal utilisé la fonction

Emacs et Vi font cela très bien depuis des décennies, notamment sous Windows. Pour emacs, il existe plusieurs styles possibles pour les langages reconnus par défaut. Et n’importe quel langage exotique possède ses feuilles de style dispo sur le net…

Je ne pense pas qu’il y ait une fonction “évidente” qui s’autorise à mettre des sauts de ligne sur les { }: le programme suppose que si tu n’en mets pas, tu as sans doute une bonne raison. Dans le pire des cas, tu peux passer un filtre (genre sed) qui insèrera un saut de ligne après/avant chaque occurence de {/}… On peut p’tet modifier un style d’emacs pour qu’il force ca (pour différencier les contextes dans lesquels les {/} sont invoqués)…

Sans vouloir faire mon chieur, Emacs et Vi n’ont pas de concurrents comme éditeurs de texte. Point barre. Désolé…

[quote=“vectra, post:6, topic: 29558”]Emacs et Vi font cela très bien depuis des décennies, notamment sous Windows. Pour emacs, il existe plusieurs styles possibles pour les langages reconnus par défaut. Et n’importe quel langage exotique possède ses feuilles de style dispo sur le net…

Je ne pense pas qu’il y ait une fonction “évidente” qui s’autorise à mettre des sauts de ligne sur les { }: le programme suppose que si tu n’en mets pas, tu as sans doute une bonne raison. Dans le pire des cas, tu peux passer un filtre (genre sed) qui insèrera un saut de ligne après/avant chaque occurence de {/}… On peut p’tet modifier un style d’emacs pour qu’il force ca (pour différencier les contextes dans lesquels les {/} sont invoqués)…

Sans vouloir faire mon chieur, Emacs et Vi n’ont pas de concurrents comme éditeurs de texte. Point barre. Désolé…[/quote]

Vi ???

Vim, je dis pas mais Vi il a un peu mal vieilli. En plus l’auto-completion n’arrive dans vim qu’avec la version 7 qui n’est pas encore stabilisée. Sinon, je conseillerais quand meme un vim 6, on peut presque tout faire avec dans le domaine de l’édition de texte.

Perso j’admet qu’Emacs et Vi n’ont pas de concurrents en ce qui concerne les raccourcis claviers les plus inergonomiques jamais créés :stuck_out_tongue:

(J’aime pas emacs ni vi, c’est comme ça. Désolé…)

:stuck_out_tongue: quand même hein.

[quote=« majinboo, post:7, topic: 29558 »]Vi ???

Vim, je dis pas mais Vi il a un peu mal vieilli. En plus l’auto-completion n’arrive dans vim qu’avec la version 7 qui n’est pas encore stabilisée. Sinon, je conseillerais quand meme un vim 6, on peut presque tout faire avec dans le domaine de l’édition de texte.[/quote]

Pour Vi(*), je dis ca comme ca. J’ai jamais utilisé. Mais pour avoir feuilletté les manuels (et trollé un peu aussi :stuck_out_tongue: ), je sais qu’ils ont les memes fonctionnalités.

[quote=« Azhag, post:8, topic: 29558 »]Perso j’admet qu’Emacs et Vi n’ont pas de concurrents en ce qui concerne les raccourcis claviers les plus inergonomiques jamais créés B)

(J’aime pas emacs ni vi, c’est comme ça. Désolé…)

:stuck_out_tongue: quand même hein.[/quote]

Non, c’est pas la peine de sortir (que j’te colle une baffe)… :stuck_out_tongue:

Bon, d’abord, hein, on peut completement refaire tous les raccourcis-clavier, et c’est conseillé si on veut effectivement utiliser des fonctions de manière routinière. Ceux par défaut sont juste choisis pour mapper une proportion suffisamment importante des fonctions d’emacs, pas pour etre ergonomiques. D’ailleurs, je ne mémorise que les noms de fonctions, et non pas les raccourcis à la con avec C-a M-e etc…

Ensuite, j’avoue que c’est hardos de se mettre à emacs de son propre chef, mais quand on t’y force dans ta formation, tu t’y mets, et généralement tu dis ‹ merci › dès lors que tu as réussi à passer le premier pic d’apprentissage. Question productivité, c’est carrément énorme… C’est toujours mieux de passer un peu de temps à apprendre des trucs en plus sous emacs que de faire le tour des sharewares qui réinventent la roue en implémentant un tout petit sous-ensemble d’emacs :stuck_out_tongue:

Tiens y’avait longtemps vi et emacs… :stuck_out_tongue: J’ai toujours entendu dire que c’était très puissant mais il faut être un poulpe (pour le nombre de touches en même temps) et avoir une mémoire d’éléphant (pour retenir des combinaisons de touches pas du tout évidente.)

zdnet a une logithèque assez important plus que telecharger.net quand on cherche quelque chose de très spécifique
http://downloads-zdnet.com.com/3120-20-0.html?qt=indent

et en cherchant indent sur google.fr on n’en trouve un certain nombre dont gnu indent (pour le C).

edit:
et ultra edit ?

Pour Emacs et Vim, y’a des versions gratuites avec les fonctions classiques de l’éditeur accessibles par des beaux menus qu’on utilise avec une souris. En bonus dans le menu, ils donnent le racourci clavier qui correspond. Ca peut etre un bon moyen de s’y mettre.

Vectra> Emacs is a nice OS … but it lacks a good text editor :stuck_out_tongue:

Ben justement, tu le fais, ton chieur … comment tu veux qu’une discussion intelligente suivent des propos aussi idiots, aussi caricaturaux et aussi trollesque …
Tu connais TOUT les editeurs de texte ? tain chapeau … ah non, tu ecris plus bas que tu as jamais utilisé vi(*) … Tu es pourtant bien categorique …
Je connais tres bien emacs (utilisé professionnellement pour coder en C++ pendant 1,5 ans), et effectivement, c’est un super editeur de texte, avec un mode macro qui tue, plein de mode sympa, super customisable…
Je connais assez bien aussi vi (utiliser pendant 4 ans), et si je lui reconnais enormement de fonction, je n’aime vraiment pas : le fait d’avoir a changer de mode pour editer / manipuler m’horipile au plus haut point, mais c’est tres personnel …
Et j’en connais plein d’autre, tous aussi bien. Et avec plein de defenseur tout aussi integriste que toi qui affirme que “point barre, ya pas mieux …”

Quand tu auras compris que le meilleurs editeur est celui que tu maitrises, ce qui du coup, te fait perdre toute objectivité, car tu maitrises forcement moins bien les autres, et que du coup, ils te paraissent mieux tu auras fait un grand pas … et tu eviteras de balancer des phrases toutes faites aussi pretentieuse que ridicule …

Ben

C’est amusant parce que moi, j’utilise un peu tout. Vim tres souvent parce que admin sys (et moins lourd niveau ressources), mais j’adore xemacs avec son auto indent extraordinaire (utilisez tab et il positionne correctement la ligne, en un seul tab alors que dans d’autres, il en faudrait 3) pour faire de la programmation (C et PHP)

Sous windows, j’aime bien context mais je me dit maintenant qu’il faudrait que j’essaye (x)emacs

Bref, de mon point de vue, chaque editeur a des avantages et des inconvenients, et en ressortir un “arbritairement” est difficile. Perso, j’ai suggere context parce qu’il est facile a installer et qu’il gere plein de format en colorify (meme LaTeX :P)

LoneWolf
Paix sur la terre des editeurs de texte

[quote=« cben76, post:12, topic: 29558 »]Ben justement, tu le fais, ton chieur … comment tu veux qu’une discussion intelligente suivent des propos aussi idiots, aussi caricaturaux et aussi trollesque …

Tu connais TOUT les editeurs de texte ? tain chapeau … ah non, tu ecris plus bas que tu as jamais utilisé vi(*) … Tu es pourtant bien categorique …[/quote]

Le genre anti-troll est souvent tout aussi obsessionel que celui dont il prétend nous défendre :stuck_out_tongue:

Tu rates le coche ici. Pour Vi, je viens de dire que toutes les fonctionalités qu’emacs possède, vi les propose aussi. Right? Tu comprendras que je n’en utilise qu’un seul, surtout après avoir vérifié mes dires.
Et si tu cherches un peu, tu verras que toutes les trolls-lists genre emacs vs vi se soldent par un draw, y’a pt’et une raison.

Emacs et Vi sont deux éditeurs de référence dans le genre multi-applications. Ils n’ont pas de rivaux dans le sens où ils ont été developpés dans l’optique d’être des platte-formes d’édition complètes, professionnelles et productives. Emacs a connu un paquet de versions, et gnu-emacs propose une architecture complètement repogrammable, notamment pour impliquer la communauté dans son développement et son adaptation, et donc d’en faire un système complètement ouvert.

Le gros avantage est qu’il permet de garder dans un pot commun toutes les fonctions communes à l’édition de texte, puis à celle de code quel que soit le contexte visé. En gros, blindé de fonctionnalités avancées car on ne repart pas de rien à chaque fois.

Comme tu dis. Tu remarqueras que j’ai pris des précautions pour ne pas être catégorique à son sujet, comme dirait un certain.

Je vois surtout des solutions partielles et ad-hoc. Je ne sais pas lequel attribut est le pire, d’ailleurs. Emacs est centré sur la productivité, possède à peu près (je ne suis pas une encyclopédie) toutes les fonctionalités
qu’on voudrait bien en attendre, et si une manque à l’appel, c’est souvent qu’on a mal lu le manuel ou pas encore chargé le package. Au pire (j’abuse), on peut assez facilement la coder.

Je comprends qu’on hésite à recommander un tel outil à un débutant, mais à un informaticien, non.

oulà, ca devient du coaching online. Comme déjà dit, je pense qu’un informaticien ne peut être éternellement utilisateur lambda de ses logiciels. Dans la mesure où l’éditeur de texte est sa principale cheville ouvrière, je recommande un des outils de référence. rien de plus. Ca évite d’apprendre cinquante logiciels qui font moins qu’emacs en moins bien, mais avec des menus. Time is money…

Si on (je, aussi) enseigne emacs, c’est pas pour emmerder les étudiants. On ressent clairement les bienfaits apportés sur leur cursus à l’échelle de 3 ans, et eux aussi. Et ca fait plusieurs facs/ensi par lesquelles je passe, p’têt qu’on est tous des intégristes?

Je suis bien d’accord avec toi, chevalier blanc d’usenet. Je pense que ton intervention est encore plus agressive et hâtive que ma ‹ conclusion › fut autoritaire.
Pour faire bref, je ne suis pas certain que non-emacs ait tant besoin qu’on le défende. En tous cas, je ne vois pas l’intérêt de le défendre en agressant bien une personne physique, surtout de manière aussi incongrue (et désuette, prennons ca avec umour :stuck_out_tongue: )

Avec emacs, en une pression de touche, tu peux indenter/coloriser d’un coup tout un buffer (ou fonction, classe): joie. Mais c’est vrai qu’on prend plutôt l’habitude d’indenter sa ligne plus vite que la lumière.

C’est un vrai sujet à troll… A croire que les geeks n’ont que ca à fiche.
Je ne m’attendais quand même pas à un troll emacs&vi vs the world :stuck_out_tongue:

C’est vrai que les facs, c’est très reconnu pour leur soutient inconditionnel aux logiciels propriétaires, à Microsoft et tout…

Pour en venir au sujet, j’aime bien Emacs, mais pour moi, c’est un peu l’éditeur de texte du siècle dernier. Déjà, il a le gros défaut de prendre quelques 60 Mo sous Windows et l’interface est laide à souhait. Les raccourcis claviers sont des trucs inventés en ces temps héroïques où avoir des touches ailleurs que sur le pavé alphanumérique était un luxe quasiment inconcevable. Il n’existe pas de moyen facile et simple de changer les raccourcis claviers, il y a quelques bizarreries assez chiantes comme le fait qu’il détecte bien que la molette est utilisée mais ne trouve moyen que de faire bipper le buzzer de la carte mère tant qu’on n’est pas allé au fin fond des options très précises lui dire quoi faire. D’ailleurs, il n’existe pas de façon simple et claire pour personaliser son Emacs.
La bestiole est exclusivement en Anglais, les manuels sont très unixiens et passent donc pas mal de temps à expliquer comment avancer dans le texte sans les flèches ni souris. Enfin, comme dit largement plus haut, les raccourcis claviers sont des trucs spéciaux et à part, spécialement conçus pour montrer qu’il y a une vie après le Ctrl-c, Ctrl-v, et Ctrl-s, sans oublier que la touche Alt semble une inovation trop récente puisque c’est un prof qui a fini par nous expliquer que le M des raccourcis clavier, c’était la touche Alt.
Ceci dit, c’est le seul éditeur de texte où je peux certifier qu’il indente correctement du code, c’est à dire qu’en mettant une accolade puis un retour à la ligne, j’ai droit à une indentation automatique. Je ne sais plus si Eclipse ou Jedit en sont capables.

Donc en gros, il faut tester et retenir celui qui convient le mieux. En trouver n’est pas très difficile, pas plus qu’en trouver un capable de colorier syntaxiquement tous les langages connus et largement utilisés. C’est ensuite une question de goût, de choix des couleurs employées dans la coloration syntaxique et d’interface.

VIM et emacs savent tres bien indenter. Et sous MacOS X j’utilise TextMate (extrement bien foutu) qui m’indente tout un code aussi.
Sous Windows … je pensais que les trucs genre notepad++ le faisait … ca m’etonne que ça le fasse pas.
Mais les ide de MS sont aussi pas mal sous Windows :stuck_out_tongue:

Non en effet et puis c’est pas le sujet là.

Sur le troll emacs/VIM on lit tout et n’importe quoi… il faut savoir faire un .emacs ou un .vimrc bien rempli pour les exploiter réellement.
Apres c’est vrai qu’une interface graphique ca peut-être plus conviale, mais bon, là encore on détourne le sujet.

Hahahaha :stuck_out_tongue: Les bons debats d’universitaires sur le retour. Ca fait parti du folklore, c’est amusant, on blague et on rigole. Je croyais qu’on en etait arrive a un stade ouc’etait comme « qui c’est le plus fort, l’hipopotame ou l’elephant? » ou « le surfeur d’argent peut il battre spiderman? ». Mais non, apparement pas encore, il faut bien une origine a un truc qui fait doucement rigoler le reste des « collegues ». Ils fournissent les petits ciseaux pour prendre soin de sa barbe avec? Remarque non, pas la peine…

Je propose un debat ADA vs oCaml une fois qu’on en a fini avec celui la.

:stuck_out_tongue: hé…
Enfin, c’est peu pour un OS (j’déconne).

Quand elle existe, elle est purement palliative, histoire de guider les débutants. Elle est supposée ne pas être nécessaire, ou bien servir pour des contrôles genre arbres de projets…

J’ai lu point par point, et je t’assure que la réponse est non à chaque fois. Me serais pendu depuis le temps…
J’ai peut-etre eu le bol de tomber que sur des bonnes versions de gnu-emacs (je ne vais pas dire que Xemacs est un fork apostat, sinon Glop va se tordre de rire de plus belle :stuck_out_tongue: ).

Clairement, faut refaire les raccourcis avec soit C, soit M, et sans rallonge, en sélectionnant les fonctions dont on a besoin et qu’on va utiliser… En fait, faut très vite éditer son propre .emacs dans lequel on définit ses raccourcis (contextuels). C’est simple et bateau (2ème séance de TD). Faut juste tester les fonctions qui nous plaisent, leur trouver le raccourci qui va bien, etc. Tu te fais ta config top moumoutte tu customises ton emacs. Ca ne devient pathologique que quand tu passes plus de temps sur la config que tu n’en gagnes au taf.

Et hélas, tous les mauvais goûts sont dans la nature… Le code jaune sur fond noir, ca fait son petit effet quand tu passes derriere…

Sinon, question doc, je t’avoue que celle de gnu-emacs, c’est surtout un guide du développeur, donc bien agréable pour le nioubi. Heureusement, O’reilly est là, et pas mal de bons tutos trainent sur le net. Je reconnais qu’on apprend pas mal emacs en lisant des fichiers de config, faut bien le dire. C’est aussi pour cela qu’on encadre l’aprentissage d’emacs…

Ben tant mieux. Faut bien entretenir les Zygomatiques entre deux interventions de l’autre gros sans barbe-mais-sans-cheveux-non-plus qui fait des trucs rigolos sur scène à chaque Devcon MS. Chacun son gourou…

Tiens, c’est plutot mignon comme sobriquet ca.

Par contre je trouve ton comportement etrange. Tu post un messages de trois lignes toutes pourries, completement subectives sur un sujet tout sauf objectif, ton conclue ton post par un “c’est comme ca et pas autrement point barre j’ai raison”.
Puis tu traites de chevalier blanc le gars qui te remets en place (d’une maniere un peu abrute certes, mais bon, des fois ca va plus vite) parce que justement ton attitude amene a tous sauf a la discussion. Et enfin tu nous ponds un texte plutot agrumenté qui developpe ton avis point par point …

Alors ma question est : pourquoi ne pas sauter les etapes pourries et aller directement au post interessant ? c’est quand meme mieux de poster que ton dernier message non ?
Ca evite de te faire classer dans la categorie “gros troll sans argument relancant des debats sterils deja joués milles fois” …
Enfin ce que j’en dit moi …

Ben

PS : pour repondre un peu sur le fond quand meme : j’attends pas un etat de l’art d’un editeur de texte, jusqu’il soit pratique, rapide et fonctionnel. Donc je partage pas completement ton avis sur emacs, meme si je l’aime beaucoup. Je trouve les editeurs moderne plus efficace, et pour le code en particulier, les editeurs dedié (eclipse, vc#, …)

On se calme messieurs

Pour apporter ma pierre à l’édifice: vi, j’adore. Et je l’utilise beaucoup car je ne me connecte à mon linux qu’en ssh. Je n’ai pas besoin d’interface graphique sur mon linux. Alors c’est sûr, l’ergonomie est particulière.

Sinon, sous Windows, j’aime bien UltraEdit, car il a plein de fonctions, et doit certainement faire l’auto-indentation.
Mais vu que quand je “code”, c’est soit du perl (et sous Windows j’utilise Komodo d’ActiveState), soit du php (sur des Apache/php/mysql/linux) pour lequel j’utilise vi, j’ai pas grand chose à ajouter.