MBA? qui a testé?

Les threads sur les formations sont à la mode… Alors je me lance!
Bon je vais faire claire: jeune quasi trentennaire, je me pose la question de faire un MBA. Et je me demandais si il y avait des gens ici qui étaient passé par là.
je suis particuliérement intéressé par les conseils portant sur le GMAT, le test inévitable pour rentrer dans le moindre MBA sérieux.
A titre d’information, j’ai un profil vraiment particulier: maitrise de civilsiation américaine, CAPES d’anglais (enseignant 3 ans en collége / lycée), master 2 management des risques (information et sécurité) et là je bosse dans ce domaine dans une entreprise française.

Merci de vos conseils éventuels!

pug

[quote=“pug, post:1, topic: 32246”]Les threads sur les formations sont à la mode… Alors je me lance!
Bon je vais faire claire: jeune quasi trentennaire, je me pose la question de faire un MBA. Et je me demandais si il y avait des gens ici qui étaient passé par là.
je suis particuliérement intéressé par les conseils portant sur le GMAT, le test inévitable pour rentrer dans le moindre MBA sérieux.
A titre d’information, j’ai un profil vraiment particulier: maitrise de civilsiation américaine, CAPES d’anglais (enseignant 3 ans en collége / lycée), master 2 management des risques (information et sécurité) et là je bosse dans ce domaine dans une entreprise française.[/quote]

C’est pas un peu passé de mode le MBA ? En tout cas, c’est le ressenti que j’ai.

Je vois pas trop de quelle mode tu parles, le fait est que ça n’a jamais été à la mode en France.
Par contre, dès que tu vas un peu à l’étranger et que tu te frottes à des postes en management, tu entres en concurrence avec des gens de culture anglo-saxonne qui ont un MBA. Les recruteurs en sont très friands, ils savent exactement ce que c’est. Au milieu de tout ça, t’arrives avec ton DESS ou Master2 machin bidule, ça leur paraît moins évident.

Donc moi je dis : pug, si tu veux bosser en France, oublie ton MBA. Par contre, si tu veux bosser ailleurs, ça représente quand même un standard international de choix pour les postes en management.
L’ultime étant une formation technique type ingénieur complétée par un MBA.
Quelques considérations :

  • Bosse quand même 2 ou 3 ans dans ton domaine avant de faire tes candidatures. (J’avais un collègue en Inde qui avait un MBA à 23 ans avec 0 expérience pro, c’est pas très sérieux tout ça)
  • Serre toi la ceinture dès maintenant niveau budget, un MBA même moyen, ça douille.
  • Commence à voir dans quel pays tu veux le faire ton MBA et quel peut être ton budget.
  • Epluche bien les brochures pour voir quelles sont leurs conditions (années d’expérience pro, recommandations, langues, etc.)

J’ai pas de conseils pour le GMAT, je l’ai jamais passé et j’ai plus ou moins abandonné l’idée de faire un MBA pour des raisons financières (trop cher).
Une nouvelle fois, j’insiste sur l’étranger. Sauf si tu vises haut genre MBA INSEAD ou HEC, la France n’est pas le pays du MBA. Period.

+1, c’est TRES cher, très peu d’entreprises accepteront de balancer 50+ kE de formation. Et ça c’est juste le prix d’une formation moyenne. Bonne chance avec le fongecif.

Le mba ça me tentait très fort, c’était mon graal. Et puis en fait c’est une formation de riches, il faut avoir les ressources nécessaires pour claquer autant dans sa formation (et manger à côté, c’est des prix hors frais de subsistance).

Le gmat j’ai fait trois simulations, j’ai gratté ici et là des tests de formation mba, j’ai pas trouvé ça invraissemblablement dur. J’oserai même un “pipeau”, et pour tout dire le graal s’est fendu avec le son de cloche fêlée qu’ont ces diplômes d’écoles de commerce que l’on achète.

Bref, ça fait bonne figure sur le cv, c’est sélectif, mais pas élitiste à mon sens. Et surtout, ça superdouille.

[quote=“good_boy, post:4, topic: 32246”]+1, c’est TRES cher, très peu d’entreprises accepteront de balancer 50+ kE de formation. Et ça c’est juste le prix d’une formation moyenne. Bonne chance avec le fongecif.

Le mba ça me tentait très fort, c’était mon graal. Et puis en fait c’est une formation de riches, il faut avoir les ressources nécessaires pour claquer autant dans sa formation (et manger à côté, c’est des prix hors frais de subsistance).

Le gmat j’ai fait trois simulations, j’ai gratté ici et là des tests de formation mba, j’ai pas trouvé ça invraissemblablement dur. J’oserai même un “pipeau”, et pour tout dire le graal s’est fendu avec le son de cloche fêlée qu’ont ces diplômes d’écoles de commerce que l’on achète.

Bref, ça fait bonne figure sur le cv, c’est sélectif, mais pas élitiste à mon sens. Et surtout, ça superdouille.[/quote]
Tout à fait d’accord avec tout (sauf le GMAT, j’expliquerai B) )
Difficile de convaincre sa PME d’investir là-dedans.
Le faire de son côté de manière individuelle ? Dur, dur… Ils font payer à peine moins cher que pour les entreprises.
Pour moi c’est clair, si tu fais un MBA, il faut que ce soit dans un établissement vraiment réputé sinon ça vaut rien. Faire un MBA à peine moins cher mais qui est pas connu, je vois pas l’utilité. J’ai aussi l’exemple d’un copain qui a fait un MBA aux Pays-Bas à un prix moyen (des gros kilo euros quand même) dans un établissement sans réputation. L’établissement en question a coulé, il se retrouve avec un MBA qui ne veut absolument rien dire…

Parce que je connais un des membres de la commission d’admission à l’INSEAD, qui par la même me fournit une lettre de recommandation exigée pour la candidature (ils veulent deux lettres de recommandation de CEO d’entreprises dans lesquelles le candidat a travaillé), je m’étais renseigné pour y aller. J’ai les deux lettres, j’ai 960 au TOEIC (mini 950 pour faire candidature) et ils n’ont pas de minimum pour le GMAT (ceci dit la moyenne est quand même de 702 pour ceux qui ont intégré).

Bon ben j’ai vite abandonné, 45k euros l’année, sans compter les dépenses pour manger, se loger, etc, c’est juste pas la peine.
Sans compter que je n’ai probablement pas les capacités intellectuelles et ça m’amène au point concernant le GMAT.
Moi les maths, j’en ai jamais fait. Or le GMAT il faut quand même plus que le minimum en math pour ne pas complètement plomber sa note. Je comprends ce que dit good_boy, il n’y a probablement rien de sorcier, mais quand on a pas les bases, on a pas les bases.
Je regarde le cas de pug, CAPES d’Anglais, je me trompe peut-être mais il doit pas être très scientifique, et là franchement ça plombe la note.

Effectivement l’idéal pour moi serait de rejoindre l’INSEAD ou le MBA d’HEC. Et oui je sais que je rêve un peu éveillé.
Je reconnais tout à fait que je n’ai pas les bases en math mais j’espérais qu’en bossant, on pouvait arriver à un score honorable au GMAT. Je vasi réviser dans mon coin et en passer un blanc pour me faire une idée.
La question des recrutements à l’INSEAD m’intéresse beaucoup dans le sens où on lit tout et son contraire sur le net et que je fais une confiance modérée aux présentations de l’école elle-même (remarque valable pour toutes les écoles qui demandent un “budget” assez élevé, pas spécialement l’INSEAD ou HEC).
Je suis assez convaincu que la sélection est présente mais est elle aussi ardue qu’on le dit? Et puis une fois rentré, quid du vrai rythme de travail?
En tout cas merci de vos réactions

Pug

Soi-disant, le GMAT ne se travaille pas.
Selon moi ça ne veut pas dire grand-chose.
Ca voudrait dire quoi travailler le GMAT ? Regarder comment se déroule le test ? Se familiariser avec le type de questions ?
C’est possible, c’est même vite fait. C’est un test qui est assez simple dans son déroulement. Ca ne se travaille pas à proprement parler, c’est juste qu’il faut prendre la peine de regarder comment ça marche pour se familiariser.
Par contre, tu peux bosser certaines compétences qui sont testées par le GMAT. La logique je ne sais pas si ça se bosse, mais les maths oui.
Donc rien ne t’empêche de bosser les maths de ton côté. Mais il faut une sacrée dose de motivation, et énormément de temps pour progresser même sans viser un niveau trop élevé.
Pour ce qui concerne les infos de recrutement de l’INSEAD, tout est détaillé minutieusement sur leurs pages de recrutement.
Selon moi, il vaut mieux faire confiance à ça qu’à ce qui se dit sur d’autres sites. (je vois mal ce qui t’a paru suspect sur ces pages, tout est clair vis-à-vis des documents à fournir, de tout le processus, etc…)
Autre chose, ça coûte déjà plusieurs centaines d’euros juste de faire acte de candidature. Ajoute les frais pour passer TOEIC, GMAT et compagnie et ça fait déjà une somme rondelette…
Pour ce qui est de la sélection et du rythme de travail, j’ai pas plus d’infos que ça mais en regardant les infos sur le processus d’admission, tu réalises que ça va être très dur.

quote=“good_boy, post:4, topic: 32246” et pour tout dire le graal s’est fendu avec le son de cloche fêlée qu’ont ces diplômes d’écoles de commerce que l’on achète.
(…)[/quote]

Dis, tu ne fais pas de généralités sur les écoles de commerce là hein ? Ce sont bien “certaines” écoles de commerce que tu évoques bien sûr ? B)

Et sinon pour le MBA, ben je suis assez d’accord : c’est un graal…sous certaines conditions très restrictives : être riche, être sponsorisé par une boite / un mécène qui croit à mort en ta capacité à lui ramener 10 fois plus de fric que tu lui en aura coûté. Et c’est aussi là qu’il faut faire un choix : quand bien même tu aurais le MBA de tes rêves, il faudra ensuite t’investir à mort dans le taf dont les portes seront désormais ouvertes avec ce beau diplôme.

L’une de mes amies a fait un MBA relativement prestigieux (me rappelle plus là mais c’était aux US) payé par sa boite. Elle est maintenant à Londres, a un salaire de rêve pour une jeune de son âge mais elle a une bonne tête de déterrée, un capital stress absolu, une pression impressionnante sur les épaules, plus de vie sociale et encore moins de vie amoureuse.

Attention, je ne veux pas dire qu’il faut généraliser mais DANS CERTAINS CAS il faut bien voir que le MBA marque souvent le début d’une vie professionnelle très riche à laquelle il vaut mieux être préparé. C’est clairement un choix de vie aussi et pas uniquement un diplôme “standard” de plus.

Je te souhaite toute la réussite possible si tu te lances. C’est de toute façon une expérience très enrichissante…mais un peu chère tout de même !

[quote=“Madsnail, post:7, topic: 32246”]Pour ce qui concerne les infos de recrutement de l’INSEAD, tout est détaillé minutieusement sur leurs pages de recrutement.
Selon moi, il vaut mieux faire confiance à ça qu’à ce qui se dit sur d’autres sites. (je vois mal ce qui t’a paru suspect sur ces pages, tout est clair vis-à-vis des documents à fournir, de tout le processus, etc…)[/quote]
Quand je dis suspect, je pense juste que certaines formations se vantent d’être supra sélective et en font une espèce de gage de qualité (exemple caricatural: mon mba/ master/ diplôme est tellement bien que je suis obligé de prendre que des enarques pour qu’ils puissent suivre). J’ai vécu la même chose avec une formation où le dossier de candidature semblait super complet mais où la selection à l’entrée était quasi nulle.

Je préfére de loin lire l’avis de personnes qui sont passées par là et qui n’ont rien à “vendre”. Je répéte encore une fois que cette opionion est issue de mon expériecne propre et n’est pas du tout une accusation directe contre une formation spécifique.