Open Pandora, la console des nerds

[center][/center]

En 2004, Gamepark, une société coréenne, sortait la GP32. Basée sur un processeur ARM à 133 Mhz, cette console avait été conçue de manière ouverte, pour que n’importe quel programmeur puisse coder le logiciel de ses rêves. Une communauté s’est rapidement créée autour de ce jouet pour geek, mais, faute d’un catalogue de jeux commerciaux viable, elle n’a connu qu’un succès d’estime. Et encore, ça, c’est la version polie…

Ce que moins de gens savent, c’est que durant le développement de la GP32 et de sa petite soeur, une scission eut lieu chez Gamepark. Suite à un désaccord sur la philosophie à suivre pour la conception de la nouvelle console, une partie du personnel (surtout des barbus) quitta Gamepark pour créer Gamepark holdings, et concevoir ainsi la GP2X, qui garde la philosophie ouverte de la GP32. Le projet de Gamepark, la XGP, censée concurrencer la PSP de Sony, ne sortira jamais suite à la faillite de la société en 2006.

La GP2X est basée sur un processeur double coeur ARM 920T / 940T cadencé à 200Mhz (mais qui peut monter jusqu’à 300 Mhz), et tourne sous une version adaptée de Linux. Elle permet de lire des vidéos au format mpeg 4, de faire tourner des émulateurs pour tous les ordinateurs et consoles jusqu’à la génération 16 bits (SNES, Megadrive, PC Engine, et Neo Geo, pour citer les plus populaires), ainsi que des jeux compilés nativement (Doom, Duke Nukem, Quake, Cave Story…). Une version plus récente, la GP2X F200, possède en plus un écran tactile. Bref, chez les barbus, on se fait plaisir !

Mais ça ne suffit pas pour certains. Insatisfaits de la GP2X, trois membres de la communauté, Craig “Craigix” Rothwell, Michael “MWeston” Weston, et Michael “EvilDragon” Mrozek, se sont mis à rêver sur les forums de ce que pourrait être la console portable Open Source ultime, au lieu de se chercher des pseudonymes moins ridicules. Alors que certains criaient au vaporware, leur projet a abouti, et les premiers prototypes ont été fournis aux développeurs. Le résultat est, contre toute attente, assez impressionnant.

Basée sur un processeur ARM Cortex™-A8 à 600 MHz (qui peut monter jusqu’à 900) épaulé par un DSP et un accélérateur 3D compatible OpenGL 2.0 ES, l’Open Pandora ressemble à une Nintendo DS qui aurait été conçue par des Soviétiques. Mmmh, oui je sais, dit comme ça, c’est pas super sexy… Mais attendez la suite (et puis rappelez-vous la première “Panzer” DS) !

Équipée d’un écran tactile 4,3 pouces d’une résolution de 800x480 pixels (à comparer aux 480×272 de la PSP de Sony et aux 320x240 de la GP32 et de la GP2X), d’un clavier compact ainsi que de deux pads analogiques, l’Open Pandora est en réalité un nano ordinateur portable, qui ferait passer l’eeePc d’Asus pour une baleine obèse. La connectivité n’est pas en reste, puisque la bête dispose d’un port USB 2.0 esclave, d’un port USB 2.0 maître, de modules WiFi, BlueTooth, de deux fentes pour cartes mémoire SD, d’un microphone, ainsi que d’une sortie vidéo (S-vidéo et composite), le tout dans un boîtier à peine plus gros qu’une Nintendo DS.

Côté logiciels, la console devrait pouvoir faire tourner FireFox 3, Quake 3, ainsi que des émulateurs PS1 et Nintendo 64. On peut d’ors et déjà voir sur les sites de vidéo des prototypes de la console. Pour les animations Flash, la console se heurte au même problème que l’iPhone, vu que les plugins Flash n’existent que pour l’architecture x86. Les développeurs sont cependant confiants quant à l’apparition de plugins libres, vu qu’ Adobe fournit désormais les spécifications pour le développement d’un plugin.

Conscients que leur produit ne s’adresse qu’à une communauté restreinte de nerds, les créateurs ont décidé de limiter la première production à 3 000 exemplaires, une seconde livrée devant arriver en 2009 en cas de succès. La console est en précommande pour 250 euros depuis le 30 septembre sur le site officiel.

Pour plus de détails, consultez la FAQ sur le Wiki.

De son côté, Gamepark Holdings espère sortir sa nouvelle console, la GP2X Wiz, au cours du mois d’octobre. Moins alléchante sur le papier, elle est également moins chère (180 dollars, ce qui nous fait 128 euros). L’avantage de tout ça : du choix même pour les nerds barbus amateurs de bidouilles sur machines portables. On vit une époque formidable. Mais si…

Impressionant!

Miam ! Mon geekometer s’affole (heureusement que je suis fauché :))

Je viens de comprendre pourquoi mes programmes ne marchent pas tous du premier coup : je suis geek, mais pas barbu, voilà !

Ce post gratuit et sans intérêt vous est offert par… ROLYAT!

Bon matin chez vous (ouais, enfin, ayez de beaux rêves, vue l’heure en Europe au moment où je tape ces lignes).

J’avoue que ça donne envie :slight_smile: <.

Après la chose me parait quand même assez massif et faut voir l’ergonomie des 2 joysticks.

Et puis le prix bien que abordable pour ce qu’offre la console reste quand même trop important pour moi.

Sinon très bonne alternative des classiques DS et PSP, même si évidemment le catalogue des jeux spécifiques est incomparable.

Si je décidais de macheter une console portable aucun doute que l’Open Pandora emporterai ma décision.

/me bave …
Faut vraiment que je me coupe la barbe :slight_smile:

Oui, si tu baves, il vaut mieux !

quid de l autonomie?

Koubiak

[quote=“koubiak, post:8, topic: 48341”]quid de l autonomie?

Koubiak[/quote]

Ca ressemble franchement plus à un mini PC (type EEE) qu’à une console de jeux portable. En tout cas la prise en main façon “manette de jeu” a l’air bien bien bizarre (oserais-je dire "pas confortable pour un clou ? . ah ben oui je l’ai dit).

T’es sûr que t’as bien regardé ? :wink: La Pandora est un rien plus grande qu’une DS Lite et les contrôles sont positionnés de façon très similaire.

Pandora : 140 x 83 x 27 mm
DS Lite : 133 × 73.9 × 21,5 mm

J’ai trouvé la DS assez inconfortable, à Mario Kart (en position normale) ou sur Brain Training (en position « livre »), la DS est trop petite et trop fine pour moi. Si la Open Pandora a les mêmes dimensions, elle aura le même défaut. De toute façon, je ne comptais pas acheter une console qui n’aura sûrement pas de jeux en dehors des jeux émulés, comme la GP32. En fait, je crois qu’on ne devrait même pas l’appeler « console » mais plutôt « outil portatif multi-fonction permettant de jouer à des jeux émulés ». :slight_smile:

[quote=« cedric, post:11, topic: 48341 »]T’es sûr que t’as bien regardé ? :wink: La Pandora est un rien plus grande qu’une DS Lite et les contrôles sont positionnés de façon très similaire.

Pandora : 140 x 83 x 27 mm
DS Lite : 133 × 73.9 × 21,5 mm[/quote]

Oui oui j’ai bien regardé. Et les mesures que tu donnes me confortent dans mon impression (qui n’est effectivement donc qu’une impression) : Quand tu joues à la DS, tu amènes ton pouce légèrement sur le dessus pour attendre la croix directionnelle et les boutons. Dans le cas de la Pandora, tu mets juste les doigts sur le clavier. Qui plus est, si tu as des mains de taille normal, la largeur (83mm) m’a l’air bien grande pour ne pas avoir l’arrête inférieure qui t’oblige a étendre plus la main que de raison (sachant qu’elle est également plus épaisse).

Mais encore une fois ce n’est qu’une impression que ne demande qu’à être infirmée par une prise en main de l’engin soviétique.

Vivement qu’un petit étudiant ukrainien nous sorte un émulateur DS… :slight_smile:

avec un seul écran?

c’est sur que vu la résolution on pourra toujours mettre les deux affichages l’un en dessous de l’autre en les basculant de 90°, mais j’ai quand même un énorme doute sur la jouabilité

[quote=“Rabban, post:15, topic: 48341”]avec un seul écran?

c’est sur que vu la résolution on pourra toujours mettre les deux affichages l’un en dessous de l’autre en les basculant de 90°, mais j’ai quand même un énorme doute sur la jouabilité[/quote]

Vu la faible résolution de la ds (256x192 pixels, 3") on pourrait afficher 2 écrans en hauteur sur la Pandora (800x480 pixels, 4.3"), mais ça risque d’etre assez petit.

ah, effectivement, je me suis planté dans mon souvenir de la résolution de la ds. enfin ça ne change pas grand chose sur l’utilisabilité du stylet (même si pour le coup, les jeux ne l’utilisant pas deviennent carrément envisageables)

@Rabban: l’écran de la Pandora est tactile, donc pas de soucis de ce côté là :slight_smile:

je parlais au niveau du positionnement de la main pour tenir le stylet sur l’écran, qui me parait bien moins naturel que sur l’ecran du bas de la ds.

Une liste “semi-spéculative” des émulateurs est disponible :
http://www.gp32x.com/board/index.php?showt…=41897&st=0