Pillars of Eternity

kickstarter
rpg

#421

OK, premier bug vraiment bizarre rencontré. C’est à la fin de la quête de compagnon de Serafen.

En quittant Sayuka, après avoir fini la quête, Malnaj attend en mer devant l’île, et parce que je lui ai menti la fois précédente en l’envoyant dans la mauvaise direction elle lance un abordage en bonne et due forme. Et là, au debut du combat, son équipage se jette sur elle… Puis sur moi. Et à la fin du combat il n’y a rien à looter. Ca sent le bug où, selon un arbre de discussion tu peux peut-être convaincre son équipage de se mutiner contre elle, et le script a été foiré parce que l’équipage se mutine même hors du choix.

Bref, rien de bien grave, j’ai quand même le bouton pour revenir à la carte du monde et finir le voyage. Mais ça fait bizarre.

Edit :

Ha bah dans la foulée un deuxième bug. Je ne sais pas si c’est lié à l’endroit où je l’ai utilisé (petit spoiler c’est dans le labyrinthe de Wael) mais quand j’utilise le sort de prêtre de niveau 8 “renvoi” sur des Ombres et autres esprits ils n’ont plus le cercle rouge mais ils continuent à m’attaquer et ils ne disparaissent pas. Ca m’a obligé à recharger et à les tuer autrement…


#422

Je viens de le terminer, et je suis un peu déçu. Deçu par l’histoire, complètement naze, par les quêtes de compagnons, toutes bien nules, par l’abscence de vrai donjon, par le manque général de vie et de variété dans les quêtes et par le classisisme sans risque de l’ensemble. Le setting des iles et de leur ethnis est bien foutu, c’est peut être le meilleur atout du jeu. Les combats sont classes, le système prend de l’ampleur par raport au premier, même s’il tombe très rapidement dans le grosbill (pure monk shattered pillars est OP, certaines armes aussi, l’arc Frostseeker par exemple) et c’est sans parler des combos multiclasses.

Je suis déçu parce que j’en attendais plus. Ca reste un excellent crpg dans la veine des glorieux ainés mais Larian Studio a prouvé que leur approche du rpg était (imho) bien plus intéressante.


#423

J’ai du mal a entrer dans ce jeu au final, il y a plein de petit truc qui me gène je pense
On repart sur une histoire de dieu des le début, dans mes souvenirs au moins, c’était pas aussi prononcé au début du 1er épisode, mais c’était déjà trop présent a mon gout
J’adhère vraiment pas au concept d’archipel, je trouve ca plus contraignant qu’autre chose
Sans doute amplifié par les mécaniques de jeu lié au bateau qui sont juste chiante je trouve
J’ai finit par me frayer un chemin jusqu’a la grande ville dont j’ai oublié le nom, qui pour le coup m’intéresse déjà beaucoup plus. Je suis encore loin d’en avoir fait le tour.
Pour le moment je reste perdu entre les différentes “factions” influencent le monde, je ne sais pas qui j’ai envie d’aider, ni c’est possible de tous les aider ou si aidant l’un je vais me couper de l’autre.
Ce que je ne voudrais pas en l’état n’étant pas décidé sur qui mérite mon support :wink:
Je vais continuer a explorer la ville, mais probablement a un rythme moins rapide que ce que j’aurai pu croire, au moins le temps de me sentir plus impliqué dans l’univers


#424

Tu peux aider tous le monde jusqu’à un certain moment. Après ça devient le classique choisir de soutenir une puissance où d’y aller solo, j’ai choisi solo parce qu’ils sont tous plus bête les uns que les autres et que le compromis n’existe pas.


#425

Bon bon bon. Je vais passer mon tour et attendre une bonne promo sur Divinity je crois bien…


#426

Après c’est pas un mauvais jeu, loin de là mais moins prenant que le premier, au point que je ne sais pas si je vais le finir tellement l’histoire est mouif/balek.


#427

cette solution m’intéresse :wink:


#428

Je rejoins les avis donnés plus haut. J’ai essoré le jeu (80h) pour mon premier run.

J’ai aimé :

  • les persos, très charismatiques je trouve (en particulier Serafen) ; on n’atteindra jamais l’égal d’un Jan Jansen (dans Baldur’s Gate 2) qui était juste mythique, mais on est pas mal du tout sur cet opus ;
  • le style des portraits, et l’intégralité des dialogues doublés ;
  • et de manière générale l’immersion dans les archipels, la culture des peuples et leurs relations politico-commerciales ;
  • le système de combats revu par rapport à PoE 1, bien plus fluide je trouve ;
  • les passages en mode “livre dont vous êtes le héros”, nostalgie oblige, qui s’intègrent assez bien au reste du jeu.

J’ai moins aimé :

  • les factions aux archétypes très prononcés, même s’il faut reconnaître qu’on évite le côté “chaotique mauvais -> loyal bon” puisque les archétypes sont plutôt fondés sur des traits culturels ; ça aurait mérité un peu plus de finesse ;
  • l’absence de vrai grand donjon, même si au final le jeu propose vraiment beaucoup de lieux très variés et que ça compense à mes yeux ce défaut (il n’y a pas un temps infini dispo pour les level designers malheureusement ^^) ;
  • la difficulté bien trop facile, même en “difficile”, aussi bien parce que les persos gèrent tout que parce que le loot est abondant ; Obsidian a eu la critique dans PoE 1 d’un loot trop pauvre, et ils ont poussé trop loin le levier dans l’autre sens…
  • le scénario qui est à la fois très intéressant (le background est fouillé, les enjeux sont très intéressants) et super mal géré (le tempo est foiré, et je spoil plus bas pour ceux qui ont fini pour parler du reste).

Au final un bon jeu, et une super ambiance. Typiquement le genre de jeu qui se prête très bien à de gros DLC avec des aventures supplémentaires qui ne concernent en rien la quête principale (genre “20 ans avant” ou “pendant ce temps à Vera Cruz”).

Pour ceux qui ont fini le jeu :

Le rôle du perso principal est vraiment frustrant. Impossible de jouer réellement anti-dieux. Impossible de leur dire un gros “merde”, ou d’essayer de les monter les uns contre les autres ou de les égaler d’une manière ou d’une autre en s’élevant à leur dépens. En gros le héro est vraiment juste un héraut, et je suis pas mal frustré à cause de ça. Après, Obsidian avait prévenu déjà dans PoE 1 : le monde de PoE implique qu’il y a vraiment des dieux, qui ont vraiment beaucoup de pouvoir, et que les kiths n’y peuvent rien. J’aurais juste voulu que la fin ne soit pas juste un dialogue en mode “bon bah, puisque t’es là, tu veux quelle fin” où quasiment rien du reste de l’aventure n’a servi. J’avais largement préféré la fin de Tyranny où au moins le perso principal est le véritable maître de ses choix.


#429

“I think that the feeling of exploration is really huge,” Sawyer said

C’est bien vrai.


#430

50h, fini ce soir et quelle fin, quel jeu ! Personnellement j’ai adoré. J’ai trouvé les combats bien moins fastidieux que dans le premier, l’histoire bien plus claire, les enjeux plus explicites.

J’ai finalement choisir d’envoyer paître tout le monde et d’aller dans le sens d’Eothas et de responsabiliser les kiths et qu’ils prennent en main leur destin.

Bref, vivement le mois prochain pour le premier DLC.


#431

Je m’y suis lancé bien après tout le monde et vu vos retours sur certains bugs j’ai l’impression que j’ai très bien fait :stuck_out_tongue:

Je n’ai pas encore fini la quête principale (loin de là) mais j’ai pas mal avancé dans l’exploration des îles et j’ai déjà fait tout l’add-on Beast of Winter. Il y a des passages que j’ai juste ADORÉ. Le moteur graphique a vraiment été amélioré sur certains points, notamment les ombres et ça se ressent!

La musique est excellente aussi, d’ailleurs suis-je le seul à avoir trippé en entendant la version Pillarsienne de Santiago ? :smiley:

Tout n’est pas rose bien sur, et pour moi le plus gros défaut de Pillars 1 est encore et toujours présent dans le 2, à savoir une difficulté très inégale: dans la même quête et/ou série de maps, on risque de tomber sur 1 ou 2 combats super durs alors que pour les autres, on va littéralement rouler sur l’adversaire.


#432

ah oui j’ai pas mentionné qu’avant de me lancer dans Read Dead j’avais enfin terminé cet épisode 2 qui aura bien eut de mal a séduire. J’ai pas accroché aux personnage que je ne connaissais pas déjà du 1, pas accroché a cette zone composé d’iles, et pas plus a l’intrigue principale. Mouais :confused:


#433

Il n’y a pas d’intrigue principale dans Pillars 2. Tu dois suivre un dieux ayant pris possession d’un colosse pour lui demander des explications. Ca tu l’apprends au bout de 5 minutes de jeu. Le reste c’est du lore ultra lourd. J’exagère à peine.


#434

oui voila. Ca ma soulé. J’ai plusieurs fois lâché le jeu.


#435

Les goûts et le couleurs, je suis littéralement resté scotché du début à la fin du jeu. Je me gardais la trame principale pour la fin mais les nombreuses quêtes secondaires sont tellement riches, les zones à explorer belles et variées, j’ai adoré.
J’ai eu plus de mal avec Beast of Winter, le premier combat étant curieusement très très difficile au point d’être rédhibitoire pour continuer :confused:


#436

Tu parles de quel premier combat? ça m’intéresse. C’est celui contre le premier dragon qui est en fait une ‘manifestation’ ?


#437

Oui, celui-là même, dans le tout premier village.


#438

C’est un des rares que j’ai trouvé trop faciles dans cette extension. Le combat ‘deuxième version’ m’a donné bien plus de mal. Un conseil, si tu veux le refaire plus tard: le bestiau est assez sensible aux attaques type knockdown / interrupt.


#439

Ayé, je viens de le finir. Exactement 100 heures passées dessus à rincer le jeu dans (presque) tous les sens (j’ai pas fait toutes les batailles du dernier DLC). On va pas se mentir, le jeu a des défauts… Certaines quêtes sont bien mieux ficelées que d’autres, les combats navals sont… anecdotiques, dira-t-on, la difficulté est vraiment TRÈS mal dosée et les combats sont parfois brouillons.

Mais à part ça… :star_struck:

Pour moi c’est un digne successeur des Infinity games. C’est tout ce que je lui demandais. On sentait bien le souffle épique le long du jeu, les décors étaient superbes, les musiques accompagnaient très bien l’action et l’exploration. Les factions n’étaient pas mal trouvées, d’ailleurs j’ai eu du mal à en choisir une en particulier. Un de ces jours je me ferai un plaisir de refaire un run, en profitant des dons de Berath :slight_smile:


#440