[Q&A] GameDev

[MàJ du 19 mai 2019 : le thread est maintenant dédié aux questions liées au game dev]


Alors, j’avais commencé par faire un long pavé mais je me suis finalement rendu compte que ça partait en MyLife, alors que ce n’était pas le but.
J’avais même trouvé un super titre :

**

WebDev et/ou GameDev : RSS, questionnement existentiel et gros nichons

**

Très rapidement : j’ai testé pas mal de choses en terme d’études.
Je me suis essayé aux langues (LEA Anglais-Japonais, LLCE Anglais) car j’ai une certaine aisance en anglais, et au commerce (BTS Management des Unités Commerciales en alternance chez Darty).
Avant ça, j’ai bossé en boutique Orange en temps partiel, et puis après ça, j’étais guide touristique dans une grotte (en Ardèche, Cc @Ivru).
L’an dernier, parce que j’approche tranquillement des 30 ans et que j’en avais marre de travailler les week-ends, j’ai démarré une formation “learning by teaching” en Developpement web et logiciel (qui est devenu web et web mobile en septembre, parce que le ministère en a décidé ainsi).
Passage d’un titre pro en Avril, pour obtenir l’équivalent d’un Bac +2 (sur le papier hein).
Je rentre donc en Stage ce Lundi, après 6 mois de formation, et pour 2 mois 1/2.

Je zappe la partie “je ne sais pas/plus où donner de la tête” car apparemment, c’est normal, faut pas s’inquiéter bla² pour aller droit au but : je ne m’amuse pas en WebDev.

Je m’explique : pendant la formation, en plus du “fils rouge” WebDev, nous avons eu l’occasion d’essayer différentes techno/langages : rust, c++, dart, ruby …
Pour ma part, je me suis essayé à Unity et au c# et même si je suis très probablement une brêle, je me suis vraiment amusé.

Pas seulement la partie soft et code, mais aussi la réflexion qu’il y a autour (la formation nous à aussi “appris” ce qu’il se passe en amont / pendant le dev : maquette, UML, méthodes agiles etc.).
C’est peut être ce qu’il ya de plus intéressant à retirer de la formation, pour ma part : il me faudra un long moment pour être capable de “coder par moi même” mais j’ai vraiment aimé toute la partie liée à la réflexion.

BREF.

Notre stage étant supposé être en lien avec la formation (front, back), et faisant souvent les choses à ma façon, j’ai trouvé un stage … sur Unity, pour un projet VR (application autre que JV mais finalement assez proche d’un walking simulator).

Le problème, c’est que je serais le seul sur le soft (j’entends par là que personne ne pourra m’aider sur place).
Même si j’ai commencé à prendre en main Unity, je n’ai pas fait que ça durant le stage.
Du coup, j’avoue avoir quelques interrogations, notamment sur la partie réflexion, conception.


Voilà pour le background (j’ai peut-être oublié des détails, mais il vous suffira de demander hein).
Maintenant, les questions :

1/ Des flux, en particulier, à suivre via InoReader (découvert ici, merci la Zone) pour se tenir efficacement au courant (WebDev / GameDev / Tech)

2/ Le process de réalisation pour un Waking Simulator (ou équivalent, j’aurais vraiment plus de réponse Lundi, voir ce soir) ? Est ce que c’est très différent d’une application classique ? Quid de la manière de travailler en VR ?

Et puis finalement …

Si tout se passe bien, fin Avril j’aurais un titre Pro niveau 3 (bac+2) en dev’ web/web mobile, alors que ben finalement, c’est pas ce qui me botte le plus.
J’ai vraiment envie de bosser dans le JV, mais pour certaines raisons, je ne peux pas repartir dans une formation / école (ou alors je largue ma copine et ses 2 petites) : quels sont les moyens pour entrer dans le monde du GameDev par rapport à ma situation. Si il n’existe pas de réponse autre que “passer par une école / formation longue” et bien, tant pis :’(
Mais j’ai toujours en tête le “ben moi, j’ai une licence en Anthropologie” lâché par un mec de chez GOA, au moment de mon stage de 3ème. Du coup je me dis que c’est toujours possible.

Je ne me souviens plus du poste qu’il occupait, malheureusement.
C’était à l’époque de l’extension Catacombs, de DAOC (peu de temps avant sa sortie d’ailleurs, j’ai souvenir d’un trailer vu en “”“exclue”"").

Voilà, en espérant pas trop passer pour un couillon.

Merci!

Hello,

Je vais juste réagir a

Des gens comme toi, avec un peu le même profil, j’en ai eu plein dans mes cours du soir quand je bossais au Cnam. Ce qui avait une motivation en béton ont tracé leurs chemins vers leurs objectifs sans trop de problème en combinant un taff la journée et les UE “nocturnes”. Donc pas impossible sans abandonner femme et enfants :wink:

Pour le reste, je laisse la parole au pro du gameDev.

1 Like

à mon humble avis reprendre des études n’est pas un souci, c’est pas facile bien sûr, mais t’as une motivation bien plus grande que les gens qui sortent du cycle obligatoire/lycée et tu sais ce que tu veux faire.
Si tu peux le faire en étant en emploi c’est encore mieux.
Le seul désavantage c’est que tu vas avoir bien moins de temps libre.

En résumé, si tes finances le permettent, reprendre des études reste le mieux.
Surtout que les bourses sont là aussi pour les gens dans ton cas, et il y a potentiellement plein d’autres aides.

Alors, 2 mois pour un truc en VR sans xp prealable, accroche toi. Mais c’est faisable. N’hesite pas a venir demander sur Discord si besoin.

Sinon, sur la question de savoir s’il est possible de bosser dans le JV, oui, probablement. Mais.

  • les salaires sont generalements plus bas qu’ailleurs (je vais me retenir de partir full gauchiste des le debut du message, mais on est toujours dans du bullshit de “metier-passion”)

  • la concurrence sur le marche du travail est rude. En face de toi tu trouveras toujours les sorties d’ecoles specialisees

  • il est tout a fait possible de faire une formation un peu plus generaliste en parallele, via le CNAM comme suggere plus haut (ou si tu fais partie des gens a la determination sans faille, tu peux aller sur le site du MIT, Stanford ou au pire, Udemy, et acheter un pack de 2-3 formations et faire ca de ton cote). A noter que si tu veux emigrer aux US/Canada, c’est mieux d’avoir des diplomes reconnus. Sinon, osef.

  • Continue a experimeter: c’est en forgeant qu’on devient Guy Forget. Tu apprendras bien plus en faisant que toute autre chose. Et le webdev est une porte d’entree comme une autre. Tu as les bases-basiques, maintenant tu peux commencer a experimenter avec d’autres techs pour voir ce qui se tranfere de l’un a l’autre.

Si tu veux faire du JV professionnellement, il te faudra un portfolio. Montrer que tu sais faire. Et ca, pas de secret: si tu ne sors pas d’ecole, tu dois faire ca sur ton temps libre. Vise petit, et fini ton projet. Repeat.

1 Like

Hey!
Merci pour vos réponses je vous ferais un réponse plus complète dans la journée, je dois bouger pour l’instant.
Légère précision pour la mission du stage, ça ne sera pas from scratch : l’idée c’est d’utiliser des assets existants pour faire une demo (si j’ai bien compris en tout les cas). J’en saurais vraiment plus d’ici lundi, et je viendrai préciser ici.

Je plussoie @Ewi pour parler du CNAM. J’ai fait l’ENSIIE (ex-IIE) qui à l’époque était une Grande Ecole d’Ingénieur en formation initiale rattachée au CNAM (et depuis elle a été rattachée à l’Université d’Evry). Nos profs faisaient aussi cours aux classes en formation continue pour devenir ingénieur diplômé. De manière générale les formations du CNAM sont reconnues par le monde pro, et le niveau est bon. N’hésite pas à te renseigner de ce côté.

Au sujet de tes questions sur le “domaine” dans lequel évoluer, avec du WebDev tu n’es pas limité à faire des sites Web. Tu peux vite apprendre dans ton taf tout un tas d’autres domaines connexes ou complémentaires qui pourront faire ta carrière de demain. Quelques pistes en vrac :

  • l’Internet des Objets (IoT) : si tu aimes un peu l’électronique par exemple, utilise énormément les notions d’API et d’HTTP que tu as déjà probablement commencé à voir sur la partie Web ;
  • le monde du Cloud, plus proche de l’infrastructure et des réseaux, où quasiment tout le monde se forme sur le tas ;
  • la sécurité, où là aussi les gens viennent plutôt après leurs études, et par goût ;
  • les méthodes de travail, et l’encadrement de projets avec les méthodes agiles ;
  • dans des endroits où il y a pas mal de monde, l’outillage des équipes et l’automatisation des processus (intégration, déploiement), qu’on retrouve dans la culture DevOps ;
  • la réalité virtuelle, la réalité augmentée, et de manière plus large pas mal de sujets de ce genre en robotique (vision artificielle, etc.) ;
  • l’IA ou le Big Data (bon là il faut en général être un peu matheux de base :D)

Et ça c’est sans compter qu’une fois dans une boîte tu peux aussi apprendre son métier (par exemple le métier bancaire informatique dans une banque, le métier du transport à la SNCF, ou dans ton cas ce que tu vises, le jeu vidéo dans une boîte de jeu vidéo ^^), pour t’orienter vers des postes de type MOA où tu rédiges les spécifications du logiciel et où tu es là pour faire le lien entre les personnes techniques et les personnes qui ne le sont pas du tout.

Bref, informaticien c’est un métier de terrain paradoxalement. Il met en jeu souvent plusieurs des points que j’ai cités, et très peu de gens restent 100% techniques (parce que c’est difficile de se tenir à jour au niveau techno sur le très long terme). Il y a de nombreuses passerelles vers plein de types d’activités, et beaucoup finissent par trouver ce qui leur plaît par hasard, en essayant. Donc ne panique pas. Tu vas trouver :wink:

2 Likes

L’école on s’en fiche si tu as un portfolio béton.
Tu bosses tous les jours plusieurs heures sur des projets de jeux, au bout de 2-3 ans ton profil devrait commencer à être intéressant pour espérer pouvoir rentrer dans la famille des gens qui mangent des pâtes sans beurre.
Après tu auras déjà eu un stage en temps que développeur Unity ça va énormément t’aider pour trouver.

Bon courage

Je rebondis là dessus pour ajouter que même si tu sors de l’école, il faut des stages et des projets persos que tu peux montrer.
L’école en elle même n’est pas suffisante, il faut tout faire pour ressortir de la masse.

@MoDDiB je ne veux pas m’avancer pour le monde du jeu vidéo spécifiquement. Mais pour le reste du marché de l’emploi informatique le diplôme a de l’importance, particulièrement en France. Il faut parfois des années et des années pour rattraper un retard en salaire, et il y a des plafonds de verre en France liés au diplôme.

De mon côté j’ai deux potes qui ont bossé dans le jeu vidéo après être sortis diplômés de la même école que moi, un dans le développement, un dans la QA. Les deux passionnés, enthousiastes et pas des mauvais du tout.

Celui qui faisait du dév a été rattrapé par le fait que c’est un marché très concurrentiel, et assez mal payé, avec des horaires plus importants qu’ailleurs, et une reconnaissance rarement à la hauteur. Il a fini par laisser tomber quand il a vu qu’il faisait presque x2 en salaire en venant dans la boîte où j’étais. Sauf que pour en arriver là il a fallu qu’on lui redonne le moral et la confiance en lui parce qu’il pensait qu’aucune de ses compétences ne serait valorisables en dehors du monde du JV. Au final il a trouvé chaussure à son pied niveau boulot en tant que lead d’une équipe de testeurs (mec rigoureux + communication facile => il a vite pu s’épanouir en QA et en encadrement).

Celui qui fait de la QA pour un studio de JV a eu des projets intéressants (je préfère ne pas citer, mais on parle d’un studio connu et de jeux qui ont fait la une des magazines), mais lui aussi était plutôt mal payé pour le job fait aux dernières nouvelles, et il disait que c’était extrêmement stressant. Il s’est accroché, mais il a pris énormément sur lui.

Et ça, quand on veut faire du JV, il vaut mieux en avoir conscience. De tous les domaines de l’informatique c’est probablement le plus dur, et où on peut le plus développer un syndrome de l’imposteur tellement la concurrence est rude.

Alors, moi je reponds juste en disant qu’il faut simplement que tu ailles t’inscrire sur la mailing list des emploi de l’afjv ici : https://emploi.afjv.com/connexion-candidat.php

Tu u verras les profils, les competences requises, et meme tu pourras postuler. Peut importe la maniere dont tu rentres, une fois entré, c’est bueno. Pour le reste, je suis pas vraiment d’accord avec @Histrion, mais le reste est plutot vrai de mon experience.

Bas, je suis mitigé, mes potes qui ont un master 2 Info sont bien moins payés que mes potes qui sortent d’ecole d’ingé… et ont une mobilité interentreprises bien plus faible.

1 Like

C’est un peu HS, mais pour les salaires il y a de vrais gaps à la sortie d’école et pour les ~10 ans suivants entre les différents diplômes.

A Paris par exemple le recrutement des SSII “cotées” (orthographe correcte by @Ravine) est totalement élitiste. Elles prennent majoritairement des ingénieurs diplômés, de préférence de Grandes Ecoles, ou des ingénieurs diplômés des bonnes formations du Maroc et de Tunisie. Et elles ne prennent quasiment pas en dessous de Bac+5, parce que pas mal de clients ne veulent même recevoir des CV non-ingénieurs…

Par contraste, à Nantes j’étais surpris de voir à quel point les gens issus de formations plus techniques sont nombreux. Depuis deux ans je bosse beaucoup plus avec des Bac+3, sur des projets qu’on aurait donné à des Bac+5 à Paris, et beaucoup plus adaptés à leur profil. Car à Paris paradoxalement les gens sont souvent sur-qualifiés en termes de diplôme et sous-qualifiés en termes de compétences techniques (et ils finissent souvent par viser l’encadrement ou le fonctionnel).

Quand je regarde le salaire que j’avais à Paris à Bac+5 + 2 ou 3 ans d’expérience, par rapport à certains collègues nantais qui sont Bac+3 + 4 ou 5 ans d’expérience, il y a un vrai gap. Et même en prenant en compte les 15% à 20% de différence entre Paris et Nantes.

Pour revenir au sujet initial, pour être bien payé dans le monde du JV sur le métier de développeur, je pense qu’il faut être un très bon. Et que si on est bon à ce point, à moins d’avoir vraiment la passion du JV ou une barrière de la langue, il vaut mieux aller à l’étranger où on est bien mieux reconnu quand on a pas le fameux Bac+5.

1 Like

Oueeeeeee en France c’est tendu quand meme…

:point_up: Pour etre bien paye dans le JV, il faut partir a l’etranger (et par “etranger” je parle du Canada, des US, et dans une moindre mesure des studios AAA du nord de l’Europe)

(sinon c’est "cotées” @Histrion )

2 Likes

et tiens, tant que j’y suis, ceci vient de passer dans ma TL, donc je partage: y’aura surement de quoi t’interesser la dedans

(et d’une maniere generale, jeter un oeil a de qui se passe sur Dev.to est une bonne idee)

Je connais bien moins le domaine que certains, mais, vu d’avion :

  • Le JV n’est pas aussi glamour que l’on crois. Il y’a aussi beaucoup de tâches répétitives.
  • en france, la majorité des jobs sera sur du jeu mobile de chie. Ou alors il faudra coucher avec @AnA-l.
  • tu seras mal payé et avec une sécurité de l’emploi hasardeuse.
  • les heures sup’ non payées semblent la règle (Salops ! Cc Lantier)

Je te conseille de lire les enquêtes canardpc/ mediapart sur le sujet sur les conditions de travail dans le jv.

Donc à mon avis, tu ferais mieux de te trouver un job en dev hors jv, et faire des projets perso en parallèle pour te frotter au domaine et te faire un portfolio.

J’ai la même envie que @nzx, à savoir que je suis dev web (3 ans d’xp now) et que j’aimerais faire du JV. Les enquêtes de CPC et le fait de suivre en général le milieu m’a fortement refroidi et je suis désormais la route que tu préconises. Même si je peux gérer le stress et la pression et que je n’ai pas besoin d’un énorme salaire pour vivre, faire des heures supp non payées, vivre dans l’incertitude et ruiner ma vie personnelle c’est non, j’arrive à un stade où j’ai envie de prendre soin de moi.

Du coup en changeant de taf j’ai demandé à avoir le même salaire net que mon précédent taf mais au 4/5eme, ce qui me laisse une journée supplémentaire pour taffer des projets perso. Pour l’instant je suis surtout occupé avec des sites mais à terme j’ai deux trois idées que je vais tenter de dev en utilisant probablement Phaser qui est en javascript.

J’ai un collègue développeur php qui s’est fait virer il y a quelques mois. Ce n’était pas trop son truc. Il bidouillait en soirée dans Unity depuis un moment. Il a envoyé son cv à Ubisoft Montréal, passé une interview là-bas et il commence le mois prochain :slight_smile:

L’autre question @nzx c’est “ou tu vis?/ou tu peux bouger?”. En France, le JV c’est malheureusement principalement la region parisienne, mais un peu aussi Lyon, et ca bouge beaucoup a Bordeaux dernierement.

Hey! Comme dis sur le discord, j’ai pas le temps de me poser de suite pour vous faire une réponse complète, mais j’ai bien tout lu avec attention, et j’ai 2/3 choses à dire haha. Merci bcp pour vos contributions en tout les cas.

Pour info, je suis dans le Gard (Alès). J’ai vécu pendant quelques années en Ardèche et plus longtemps encore sur la région parisienne.

Dès que je peux me poser, je vous fais un truc propre ! Merci encore !