Quand Google pose ses Qbits sur la table ☺️

Voilà.
Des impressions, des avis, des retours ?
Go for it.

Une expérience de pur labo, avec un papier un poil optimiste, des journalistes qui y pipent rien —> gros buzz.

Le résultat du papier est probablement intéressant scientifiquement, mais l’impact n’est surement pas pour tout de suite.

1 J'aime

Est ce que ça pourrait avoir un rapport avec IBM qui vient d’annoncer son dernier « serveur quantique » ?

Google et IBM auraient décidé de se tirer la bourre ?

Mais dans le papier du figaro, il n’y a malheureusement aucune vraie info et beaucoup d’approximations un peu limites.
Par exemple « S’il existe déjà des prototypes d’ordinateurs quantiques, ces derniers ne peuvent actuellement que réaliser des tâches similaires à celles effectuées par un ordinateur normal »
Ben non, un ordinateur quantique ça va plus vite … pour certains types de taches très précis. Si on essaye de faire tourner un programme « normal » avec un ordinateur quantique, dans plein de cas, il ira même plus lentement que sur un ordinateur normal. Et dans l’article, ils ne semblent pas parler de taches nouvelles qui n’existaient pas en informatique « classique » vu qu’ils font des comparaisons sur le temps que ça prendrait à un ordinateur normal.
Et là on ne sait même où se situe cette expérience par rapport à la concurrence. En gros Google a fait venir le mec du Figaro pour dire que eux aussi ils bossaient dans l’informatique quantique, et le journaliste était content de pouvoir faire un papier « cool » sans trop se casser le cul.

Je me suis permis de modifier le titre, histoire de coller à l’article :wink:

2 J'aimes

Ouai et c’est plus à propos :slight_smile:

Du coup je suis comme beaucoup de gens je pense et j’ai du mal à réaliser ce que c’est qu’un ordinateur quantique.
Y a une CM ? Un Pros? Tour pareil qu’un normal?

Si quelqu’un pouvait éclairer ma lanterne là dessus ça serait bienvenu

Ça ressemble à ça:

https://www.challenges.fr/assets/img/2019/09/20/cover-r4x3w1000-5d850387b8a07-q-system-one-500-1.jpg
C’est le dernier né de chez IBM. C’est gros, ça consomme beaucoup mais sur un court moment. Il faut voir ça comme un ordi dans le cloud destiné à exécuter des fonctions avec peu d’entrées mais fortement combinatoires.

Avec ce type d’ordinateur il faudra repenser tout nos algorithmes mais surtout on va pouvoir dire adieu au problème d’explosion combinatoire :wink:

1 J'aime

Ok.
Du coup c’est fait pour résoudre des calculs très complexes je suppose. mais de quel type en application dans la vie de tous les jours ?

C’est plus spécifique que « les calcul très complexes ».
Il faut repartir sur les spécificités du « calcul quantique ». Je vais très résumer et faire une approximation à l’emporte pièce.
En gros, en quantique, une particule n’a pas un état donné, mais une superposition des états qu’elle peut avoir.
Du coup, en faisant un ordinateur qui exploite ça, au lieu d’avoir des bits qui valent 000, 001, 010 etc … et de devoir tester chaque possibilité à chaque fois, tu peux utiliser une particule qui aurait les 8 états en même temps et dérouler tous les tests en une seule itération.

C’est intéressant pour tout type de calculs où tu dois tester n combinaisons. Au lieu de tester les n combinaisons « une par une », tu peux en test X d’un coup, X dépendant du nombre de qBits de l’ordinateur.
Par exemple: je veux chercher des trucs dans une base de données énorme, ou je veux tester si telles clefs permet de déchiffrer telle chaine de caractère…

Pour la version longue et plus juste, je te renvoie là, c’est beaucoup mieux expliqué et ça devrait être plus clair après:

2 J'aimes

En gros ça peut servir à casser même les plus gros cryptages ?

*Chiffrements :slight_smile:

Théoriquement oui, ça permettrait d’accélérer grandement le déchiffrement « brute force », entre autre chose.
Ca peut aussi servir, justement, à faire du chiffrement spécifique « incassable » :slight_smile:

2 J'aimes

Oui. C’est même le but premier je pense (et s’en prémunir aussi)

On peut débattre, et je pense qu’il faudrait que de vrais experts viennent donner leurs avis ici mais de mon point de vue, il y a aussi:

  • L’IA (vu que pour faire des réseaux de neurones complexes, on doit parcourir des arbres de plus en plus conséquents)
  • Simulations complexes (météo …)

Bref, il y a pas mal de débouchés possibles qui doivent se tirer la bourre :slight_smile:

1 J'aime

+1 pour l’IA. C’est vraiment un point qui me fascine et où j’ai l’impression (peut être fausse, je ne suis pas forcément calé en la matière) que informatique quantique + IA ça peut donner des choses assez folles.

Oui bien sur mais si on regarde l’état de l’art, on a pour l’instant que très peu de « plus-value » a utiliser des QBites en IA ( en 2017/2018, le gain n’était pas foufou ~5 a 10% j’ai pas fait de maj depuis :persevere:)… alors qu’en crypto le gap est tellement important…

Sinon : https://youtu.be/OWJCfOvochA

Et je rajoute aussi la vidéo de « in a nutshell » sur le sujet:

Entre tout ça, on devrait pas être mal :slight_smile:

3 J'aimes

j’ai failli dire la météo mais j’ai pas osé de peur de dire une connerie :slight_smile:
Merci pour la vulgarisation.
Je suis sûr qu’un petit article sur GZ parlant de ça serait le bienvenue car je ne vois à l’heure actuelle dans la presse aucun article en FR expliquant la chose simplement.

1 J'aime

Génial ta vidéo: avec du Zelda et du Pokémon dedans c’est parfait :slight_smile:
Comme dit le pingouin: « too much knowledge » :stuck_out_tongue:

Attention, il y a de grosses simplifications mais dans l’idée c’est un bon debut.

2 J'aimes

Encore un peu de vulgarisation : https://www.institut-pandore.com/physique-quantique/informatique-ordinateur-quantique/