Recyclage ?

[quote=“Darpich, post:20, topic: 45526”]Se servir du verso des feuilles, ça peut faire faire des économies aussi…

(bon en entreprise c’est un poil compliqué -encore que-, […])[/quote]
Même pas, dans ma boîte c’est ce qu’on fait pour tous les documents imprimés à usage interne, et vu le nombre de fax de pub qui arrivent, on gagne une quantité impressionnante de papier.

Hop je dis bétise, je me corrige, donc ce qui est peu recyclé serait:

Les enveloppes à fenêtre en plastique,
les étiquettes autocollantes,
le papier fax thermique ;
les chemises colorées teintées dans la masse ;
le papier calque ;
le papier paraffiné.

et jamais recyclé:
les mouchoirs en papier, les couches, la vaisselle jetable, les lingettes, les papiers alimentaires…

source EKWO.org, je ne sais pas ce que ça vaut, mais bon

Oui voilà, c’est ce que je me disais, pour la pub. Mais bon après faut faire gaffe avec les documents “sensibles” (que le brouillon de la paye de untel serve pas aux mails du voisin…), ce qui implique un minium de tri, mais rien de vraiment méchant. Et il est vrai que ça permet d’économiser énormément.

Ah récupérer les bouchons aussi. Y a une asso qui s’occupe de les collecter et ça finance des fautueils roulants(oui bon Bigard parraine, mais l’intention est louable).

Totalement d’accord, on réalise pas toujorus l’importance qu’ont certains docs qui finissent à la poubelle.

Par contre,tout ça n’implique pas qu’un minimum de tri, mais aussi une foutue rééducation de l’ensemble du personnel, à la batte de baseball à clous ! Z’imaginez même pas les réflexions alakon©™® que je me suis pris parce que j’imprimais sur le verso des feuilles déjà utilisées et que j’incitais à imprimer en recto/verso… Genre “Ouais mais c’est bon, on n’est pas à dix pages près vu ce qu’on jette tous les jours” et autres “Ah ouais mais nan quoi c’est chiant pour pointer, faut tourner les pages”

Bande de boulets, mes collègues B)

dans ma boite, le papier utilisé par erreur est souvent réutilisé en tant que papier pour les blocs notes, réutilisé dans des imprimantes pour des impressions brouillons. Une fois que le papier est totalement inutilisable, il est soit broyé et enlevé par une société de recyclage, soit mis dans des contenaires spécialements conçu pour le recevoir.

Dans tous les cas, le tri sélectif est passé par là B)

A la limite, vous pouvez compacter le papier, faire des buches et vous chauffer B)

Pensez bien à recycler votre papier, parce qu’il m’en faudra 45 m³, soit 2700 kilos pour l’isolation de ma maison.

Je compte sur vous.

j’espere que ta toiture sera bien bien bien etanche…

Là où je travaille en ce moment, on a un système de doubles poubelles. On a aussi plein de petites affiches incitatives autour de la photocopieuse : “Ce que vous recycler, vous ne le respirez pas” et un truc du même genre pour rappeller qu’une impression peut aussi servir de brouillon sur le verso.

On a même un joli “Sauvez les ours polaires, éteignez la lumière” Sur la porte pour sortir des toilettes.

Si tu cherches à mettre en place une solution àpascher, c’est ce genre de petit slogans bien placés que tu dois mettre en place (avec les doubles poubelles qui vont avec evidemment) Le plus dur dans le tri selectif, c’est de changer les habitudes de celui qui ne triait pas.

HS :

Pour rebondir sur le commentaire de fabiouchka : http://www.williams.edu/HistSci/curriculum/101/garbage.html

C’est un article du NY times de 1996, l’article est un peu long et en anglais bien sur mais je crois me rappeller qu’il avait ete repris par courrier internationnal. Il y a tout un tas d’informations dans cet article dont quelques unes sont plus qu’interressantes :

  • a l’epoque recycle une tonne de papier polluait plus d’eau que d’en faire une nouvelle (je ne pense pas que cela ai change).
  • il rappelle que les arbres utilises pour faire du papier ne sont plantes que pour cette unique raison, consommer moins de papier ne sauve pas vraiment un arbre en fait.
  • il lui semble que le recyclage est plus un “racket” generalise qui permet a quelques entreprises de gagner beaucoup d’argent sans produire de benefices reels pour l’environnement.
  • etc… l’article est vraiment interressant a mon avis.

Autant il me semble important de limiter la consommation de papier, d’utiliser celui-ci au maximum autant depuis la lecture de cet article (il y a plus de 10 ans donc) je regarde avec suspicion le recyclage.
J’oserai ajouter que determiner le cout pour l’environnement d’un produit ou d’un comportement est particulierment difficile et que bien des solutions dites “ecologiques” correspondent plus a des prises de positions ideologiques qu’a des solutions reflechies (Avec un bon exemple la production d’electricite).

Voila desole pour le hors sujet mais la lecture de cet article m’avait pas mal eclaire a l’epoque.