[RESEAU] Plage d'adresses IP privées

Hier soir, au boulot, les administrateurs réseaux (ils sont plusieurs parce que bon c’est pas simple leur métier B) ) ont changés la plage d’adresse IP, on arrivait à bout de notre 192.168.10.0, pour un magnifique 128.128.0.0. :smiley:

Mais 128.128.0.0 c’est pas une plage public ? On ne conseil pas d’utiliser une de ces trois là pour les réseaux locaux :[ul]
[li]10...[/li][li]172.16..* à 172.31.. (je m’en souvient jamais de celle là)[/li][li]192.168..[/li][/ul]
Bien sur cela peut marcher, mais il peut aussi y avoir des problèmes ? B)

J’ai loupé qqch ? Je dormais en cours ? :smiley:

Oui ca peut marcher jusqu’au jour où quelqu’un voudra acceder à une ressource externe dont l’ip sera dans le même réseau que vous

$ whois 128.128.0.0
OrgName: Woods Hole Oceanographic Institution

CIDR: 128.128.0.0/16

$ host www.whoi.edu
www.whoi.edu has address 128.128.76.85

J’espère que tu n’auras pas à aller sur leur site ou à leur envoyer des mails B)

Chelou cette histoire ils aurai pu vous passer en classe B… C’est des stagiaires ? B)

Et en plus si je ne m’abuse ca fout la merde au niveau de la passerelle car les routeurs laisse passer les adresse publiques

Arggggg…

Je ne veux plus entendre parler de cette appelation qui personne de sérieux n’utilise… La classe B c’est l’ensemble des adresses de 128.0.0.0 à 191.255.255.255 et qui ont un masque par défaut à /16. Toute autre combinaison est hors classe (et il y a très majoritairement ces autres combinaisons)

Plus seireusement, ils auraient pu augmenter la taille du masque (ou plutot la réduire)
192.168.10.0/24 --> 192.168.10.0/23
du coup les machines peuvent aller de 192.168.10.1 à 192.168.11.254.
Migration totalement invisible pour les users (même avec renouvelement du bail). Seul les nouveaux et anciens auraient eu de petits problèmes pour communiquer (et encore la passerelle est censée faire son boulot de passerelle)

Et si on voulait accéder à une adresse chez nous et que « des fois » on tape sur celle qui est publique ?! Possible ?? :smiley:

Je passe ! :smiley:

[quote]Plus seireusement, ils auraient pu augmenter la taille du masque (ou plutot la réduire)
192.168.10.0/24 → 192.168.10.0/23
du coup les machines peuvent aller de 192.168.10.1 à 192.168.11.254.[/quote]
Intéressant. /23 ça donne quoi comme masque ?! Google me dit 240 à la fin. :stuck_out_tongue:

Du coup je ne suis pas fou, certains par contre… B)

[quote=« laOuine, post:6, topic: 45396 »]Et si on voulait accéder à une adresse chez nous et que « des fois » on tape sur celle qui est publique ?! Possible ?? B)

Je passe ! :smiley:

Intéressant. /23 ça donne quoi comme masque ?! Google me dit 240 à la fin. :stuck_out_tongue:

Du coup je ne suis pas fou, certains par contre… B)[/quote]

255.255.254.0 :smiley:

[quote=“zontrax, post:5, topic: 45396”]Je ne veux plus entendre parler de cette appelation qui personne de sérieux n’utilise… La classe B (…)[/quote]heuu Classe B, c’est le nom qu’on m’as appris a l’école moi…
On m’aurait menti ?

Sinon c’est vrai que passer en /23 c’est plus pratique et économique en adresses…

[quote=“AcidBen, post:8, topic: 45396”]heuu Classe B, c’est le nom qu’on m’as appris a l’école moi…
On m’aurait menti ?[/quote]
disons qu’a l’école on apprend des trucs sans trop réfléchir. L’histoire des classes, c’était au début, lorsqu’il y avait 2000 ordinateurs sur internet. Puis on s’est rendu compte que c’était une idée à la con et on a inventé les sous-reseaux avec les masques. Mais les classes ont la vie dure…

Donc les classes, il faut savoir que ça existe histoire que si on tombe sur un équipement de 1986 on comprenne comment ça marche (hypothèse assez peu probable). Pour les trucs modernes on oublie et on utilise la notation A.B.C.D/E qui est bien plus souple. Qui au passage est la même notation que ipv6

Les trucs qui m’horripile le plus sont :

-lorsqu’un branque voit 192.168.0.0/255.255.0.0 et affirme tout haut : oh ! un réseau de classe B…
-Lorsque son pote voit 10.2.40.0/255.255.255.0 et soutient que c’est pas possible ça peut pas marcher il faut mettre 10.2.40.0/255.0.0.0 car c’est une classe A

Enfin, j’ai géré pendant 6 ans un réseau avec une plage illégale (comme 128.128.0.0). ça n’a jamais posé un problème, mais c’est crade (c’est pas ma faute, c’est quelqu’un d’autre qui a eu cette idée de génie)

On se comprend, je disait ca tout simplement pour ne pas se faire chier avec des calculs de sous reseaux, si les mecs mettent une adreese publique dans un reseau local, faut ptetre pas trop leur en demander non plus …

Changer du tout au tout parce que leur /24 est pleine. Haha. Les cons.
Dans ma boîte, j’ai 3 sites, avec 40, 40 et 150 utilisateurs. J’ai foutu les 3 sites avec des masques de /23, ainsi ça me laisse de la marge. Et tout le reste de la /16 est libre, donc je peux jouer avec le masque quand je veux.

Non car le routeur (celui entre votre lan et l’internet) ne routera pas le paquet “128.128.X.X on m’a dit que c’était de mon coté lan, je forwarde pas vers le wan”

Quand on parle de classe, c’est juste informatif, pour donner une idée de la plage d’adresse.
De plus, on sous-entend généralement qu’on parle d’une classe privée.
Genre si je dis que dans mon réseau j’utilise des adresses de classe A, on comprend facilement que je parle d’un réseau en 10.x.x.x/8 .
Après, si il y a des tordus pour utiliser des adresses public dans leurs réseau, c’est autre chose.

Enfin perso, utiliser les terme de classe, ça me choque pas plus que ça.
C’est juste un abus de langage, pas une vrai erreur.

Ouais mais après t’as des boulets qui vont penser que 10.2.5.0/24 c’est impossible parce que c’est une ‘classe A’.

Le problème avec les abus de langage c’est que petit à petit on ne sait plus de quoi on parle.
pour beaucoup :
255.255.0.0 = Classe B
255.255.255.0 = Classe C
255.0.0.0 = Classe A
et ça c’est archi faux. C’est pourtant ce que j’entends régulièrement.

Personnelement, je pense que personne sur terre (qui possèdes plusieurs lan) n’utilise le réseau 10.0.0.0/8 mais le découpe en petits morceaux.

Classe ou pas classe, c’est la merde au boulot. B)

Il y a des lenteurs avec la connexion internet (bcp, et les utilisateurs s’en plaignent), des timeout (un coup de F5 et ça repart) et des problèmes avec le DHCP… Mais bon c’est pas grave. B)