[santé] oreilles qui sifflent

Hello à tous.
Je me permet de poster sur ce sujet vu que c’est pas la première fois que je vois des threads “médicaux” B)

//3615 mylife
Je m’explique. A mon job d’été hier, j’ai poncé du béton sans protection auditive. Faute partagée entre mon patron qui a oublié de me donner un casque anti bruit et moi même qui sur le moment n’ai pas pensé à le demander.
le ponçage à duré 1/2h - 45min et après gros biiiiiiiiiiip dans les oreilles. B) allant en s’atténuant avec le temps mais présent. J’entends parfaitement bien mais y’a un sifflement. J’ai passé la nuit dans l’espoir que ça partirait mais non. le sifflement est atténué mais encore présent dans une oreille (il a disparu dans l’autre).

J’ai terminé le boulot trop tard hier pour prendre RDV avec un ORL et à cette heure ci leurs cabinets sont pas ouvert/fermés samedi. je persévère et vais voir si je peux consulter aujourd’hui.
n’empêche que c’est la grosse flippe, d’où quelques questions. Ce genre de sifflement après une exposition au bruit vous est il déjà arrivé? il a duré combien de temps? si vous etes allés consulté on vous a prescrit quoi? Hormis une consultation, que pourriez vous me coinseiller dans l’immédiat?

[quote=“oliver, post:1, topic: 34923”]Hello à tous.
Je me permet de poster sur ce sujet vu que c’est pas la première fois que je vois des threads “médicaux” B)

//3615 mylife
Je m’explique. A mon job d’été hier, j’ai poncé du béton sans protection auditive. Faute partagée entre mon patron qui a oublié de me donner un casque anti bruit et moi même qui sur le moment n’ai pas pensé à le demander.
le ponçage à duré 1/2h - 45min et après gros biiiiiiiiiiip dans les oreilles. B) allant en s’atténuant avec le temps mais présent. J’entends parfaitement bien mais y’a un sifflement. J’ai passé la nuit dans l’espoir que ça partirait mais non. le sifflement est atténué mais encore présent dans une oreille (il a disparu dans l’autre).

J’ai terminé le boulot trop tard hier pour prendre RDV avec un ORL et à cette heure ci leurs cabinets sont pas ouvert/fermés samedi. je persévère et vais voir si je peux consulter aujourd’hui.
n’empêche que c’est la grosse flippe, d’où quelques questions. Ce genre de sifflement après une exposition au bruit vous est il déjà arrivé? il a duré combien de temps? si vous etes allés consulté on vous a prescrit quoi? Hormis une consultation, que pourriez vous me coinseiller dans l’immédiat?[/quote]

J’ai entendu parler de truc de ce genre.
Ca se calmait tout seul.
( ca l’air d’être le cas, peut être avec plus de temps)
Mais je suis pas médecin
A défaut d’ORL, va voir un généraliste ( il serait plus compétent que la zone - sauf peut être les médecins de la zone ( quoique sans osculter)
Peut être que juste exliquer ton cas au médecin par téléphone suffira.

Sinon dans l’immédiat évite les concerts de rock.

Par contre si tu vois un médecin, n’oublie pas qu’il s’agit “d’un accident de travail”.

Batteur dans un groupe de rock pendant 5 ans. Pleins de gros concerts dans les oreilles. Musique au casque à fond quand j’étais jeune et con. Résultat : ça siffle tout le temps, parait qu’il n’y a rien à faire.

Mon conseil : protège tes oreilles, mets des bouchons de protection quand tu vas voir des concerts, quand tu fais de la zik…

Quand ça siffle c’est que tu as fait souffrir quelques cellules sensorielles. Il n’y a pas grand chose à faire, en général dans ce cas là le sifflement cesse de lui-même en quelques jours.
Ca ne t’empêche pas de prendre rendez-vous aujourd’hui avec un ORL, d’autant plus que, comme dit Lukkant, c’est un accident du travail et que tu dois donc faire constater le problème rapidement. Si tu n’as pas d’ORL dispo, va voir le généraliste, mais il n’a pas les mêmes outils à disposition (il peut être utile de te faire un audiogramme, le test avec le casque qui fait des bips). Par contre il peut faire la déclaration d’accident du travail.
Certains prescrivent un traitement de quelques jours, mais ça n’est pas très efficace.
Edit: pas très réconfortant mon post. Alors je complète: ça n’est pas grave, ça ne va pas non plus empirer. Tu n’entendras pas plus mal demain qu’aujourd’hui, et très certainement ton sifflement va disparaitre. Voilà, c’est mieux B)

Ca m’est arrivé une fois après un concert sans protection.
Ca a durée quelques jours mais j’ai vraiment flippé.

Depuis je met toujours des protections (les bouchons gratuits qu’ils distribuent)
Ca m’arrive quand même quelques fois.
Generalement, ça continue un peu le lendemain matin et ça se calme.

+1 que fabiouchka: un jour, moi, je les ai gardé plus longtemps que d’habitude (3-4j)… et c’est jamais parti. En prendre soin (protections auditives all the way) et éviter les casques audio aide à ne pas faire resurgir le mal. Pour le moment, il n’existe aucun moyen de guérison des acouphènes si elles sont liées à des dégâts.

Il faut hélas très peu de choses pour flinguer les oreilles. Heureusement pour toi, il y a de fortes chances pour que ça passe dans les 24 heures, si ça ne t’ai jamais arrivé avant. Mais tu seras prévenu, donc oublie pas de faire gaffe les prochains coups B)

Je vais consulter mon généraliste, me pointer chez lui en début d’aprem, voire s’il peut me faire passer entre deux RDV.
J’espère en effet que ça partira avec le temps. quelqu’en soit l’issue, ça me servira de leçon pour la suite.

moi aussi j’ai poncé un peu cet été et quand j’ai entendu le bruit que ca faisait pendant qu’on me montrait comment ca marchait, ma première pensée a été de chercher mes bouchons d’oreille. la ponceuse ca fait effectivement pas mal de bruit.

Edit : une quarantaine de minutes c’est peu. je pense que ca reviendra vite à la normale ta situation, mais bon, je ne suis ni ORL, ni médecin…

moi j’en ai fait pres de 6 heures en trois jours, toujours avec mes bouchons. tres pratique.

j’espère que ton problème s’atténuera rapidement…

bon courage ! B)

Doud

Boh dans ton cas, j’ai eu la même chose, c’est juste passé avec le temps…question de semaines…évite les prochains mois de reproduire ce genre d’expériences sans protection, range l’ipod dans la comode et tout ira bien B)

NON NON STOP
SI C’EST ARRIVE HIER TU DOIS TE RENDRE TOUT DE SUITE AUX URGENCES DE L’HOPITAL LE PLUS PROCHE. ON PEUT FAIRE QUELQUE CHOSE SI LES CONDITIONS SONT BONNES ET SI C’EST PRIS DANS LES 48/72H APRES L’ACCIDENT.
TON MEDECIN GENERALISTE VA JUSTE TE DIRE TANT PIS, TU DOIS VOIR UN ORL EN URGENCE ; FAIS CHIER A L’HOSTO S’IL LE FAUT MAIS FAIS LE.

Pour le reste, sinon … bienvenue au club :confused:

(je mets en gras parce que ça pourrait te sauver la situation) (mais vu que c’est de la ponceuse, c’est pas gagné)
(been there, done that… many times)

Pas mieux que Jeep.
Ce genre d’acouphènes sont à classer dans la catégorie médicale “Pas grave, pas grand chose à faire, potentiellement très casse-couilles”.
Il n’y aura pas de vrai traitement efficace à 100%, et c’est le temps qui va être ton meilleur ami sur ce coup là.

Tu dois juste savoir que :

  • sauf ré-exposition à un traumatisme sonore, ça ne va pas empirer
  • ça va s’arranger progressivement jusqu’à très probablement régresser complètement (immense majorité des cas)
  • personne ne peut te dire en combien de temps ça va s’arranger. De quelques jours à quelques semaines.

Et protection pour les fois suivantes.

Edit : houla Nolan B)
Je ne vois pas de quel remède miracle tu veux parler, je me renseignerai un peu plus parce que tu m’intrigues, là.
Si on parle de caisson, ce n’est à ma connaissance indiqué qu’en cas de surdité brusque, pas d’acouphènes. Mais je peux me planter.
Cela dit, ça va quand même pas bien la tête de crier comme ça ?

Nolan a raison, va TRES vite à l’hosto. Un sifflement post-agression sonore ca peut partir si c’est pas trop grave, mais ca peut aussi ne jamais partir, et ca on peut pas le savoir à l’avance. Si ca dure plus d’une nuit, FONCE à l’hosto. 45 minutes c’est suffisant pour te rendre sourd si tu travailles à plus de 110 db.

Sache que si c’est des accouphènes, à moins de prendre un traitement dans l’urgence (un truc qui va dilater tes vaisseaux sanguins qui sont dans l’oreille il me semble), tu n’as aucune chance de guérir. On sait envoyer des hommes dans l’espace, on sait cloner des brebis, mais réparer des acouphènes, on peut pas.

Quand tu seras revenu de l’hosto, et pour tout les autres qui trainent sur ce topic et qui se sont dit “c’est pas grave ca passera”, je vous invite à lire cet excellent site web : http://www.audition-prevention.org/
Parce que vu les réactions générales des gens face à ce genre de problème “ca passera”, “c’est pas bien grave”, “ca empirera pas” (ce qui est faux au passage, des acouphènes fragilisent tes oreilles, et de futures agressions moins fortes ne pourront QUE faire empirer, ca s’arrangera jamais), il est important que les gens soient un peu plus au courant.

Ca c’est faux et archi-faux. Un sifflement après un concert ca disparait dans les heures qui suivent, parfois dans les jours qui suivent si ton oreille s’est vraiment prise un coup. Mais si l’acouphène s’installe, il ne partira plus jamais.

Comme l’a dit nolan : been there, done that, j’étais pas prévenu, et maintenant ya plus rien à faire.

Je sait pas pourquoi vous etes si alarmistes, quand j’était plus jeune que j’allais en fete tekno, j’ai eut tres souvent ces sifflement ca s’estompe en 24h apres la fin de l’exposition au bruit.
Puis bon 45Mn ca me parait quand meme pas beaucoup beaucoup…

Ca c’est si t’as de la chance. Les fêtes techno sont généralement soit des grosses rave en plein air, auquel cas la puissance sonore que tes noreilles supportent est bien moins grande qu’en intérieur, soit la fête entre potes estudiantins, auquel cas ils ont pas le matos pour monter très haut dans les décibels, soit dans une boite/club, auquel cas ils sont tenus par la loi d’avoir un limiteur de décibel.
Et puis de toutes facons, il suffit d’une fois. J’ai fais des tas de concerts dans ma vie, tous plus bruyant les uns que les autres, à chaque fois je ressortais avec un sifflement qui disparaissaient le lendemain. Un jour il a pas disparu, et il est toujours la. C’était pourtant pas un concert beaucoup plus fort que les autres, j’étais même pas près des enceintes, c’est juste que ce jour la, ca a suffit. Beaucoup de choses rentrent en compte : rien que la fatigue fragilise tes oreilles.

Tout dépends de la pression sonore (en décibel). Un organisme américain a mis au point une “norme” de temps d’exposition au bruit, qui spécifie par exemple qu’il ne faut pas être exposé plus de 15 mn à un bruit de 115 db. Et 115 décibel, on y arrive très vite quand on bosse avec des outils bruyants. En plus il faut savoir qu’on est tous différent face au bruit, on réagit tous différement, et comme je l’ai dis au dessus, plein d’autres facteurs sont à prendre en compte, comme la fatigue, la santé, les traumatismes précédents (ton oreille peut etre fragilisée sans que t’aies d’acouphènes ou de pertes d’audition), une petite perte d’audition (on s’en rends pas forcément compte tant qu’on a pas fait un audiogramme) etc…

Alors si, nolan a raison de gueuler en gras, il FAUT être alarmiste. A moins qu’il n’en ait rien à battre d’avoir un sifflement dans les oreilles toute sa vie.

J’ai vécu ça très récemment (concert de Pelican sans protection) et j’ai évidemment super flippé. Je suis allé aux urgences parce que 1/ j’avais un petit sifflement et 2/ j’entendais comme à travers du coton d’une oreille.

Aux urgences ils m’ont dit que bon j’étais pas sourd et que pour le reste ils pouvaient rien faire…

Par contre je suis allé voir un généraliste (le lendemain au soir) et elle m’a prescrit des médocs qui sont censés revasculariser l’oreille (bon je repette ce dont je crois me souvenir). J’ai pris ces 2 trucs pendant une semaine et c’est parti. Depuis ce coup de flip, je mets toujours des bouchons en concert, enfin quand c’est trop fort.

Conclusion : ORL si tu peux > urgences, ne serait-ce que pour te rassurer (il y a des urgences ORL) > généraliste

Bon courage!

[quote=“AcidBen, post:13, topic: 34923”]Je sait pas pourquoi vous etes si alarmistes, quand j’était plus jeune que j’allais en fete tekno, j’ai eut tres souvent ces sifflement ca s’estompe en 24h apres la fin de l’exposition au bruit.
Puis bon 45Mn ca me parait quand meme pas beaucoup beaucoup…[/quote]

Peut-être qu’on est alarmistes parce qu’on sait malheureusement ce que c’est que d’avoir en permanence une oreille qui siffle…
J’ai un acouphène à l’oreille gauche depuis avril, après une malheureuse sortie en boite de nuit anglaise (c’est des malades du dB là bas) et il est pas parti. Et qui dit pas parti après 3 mois…
J’ai encore pas mal de chance, son niveau est pas super élevé et surtout j’ai aucune perte d’audition (deux audiogrammes à 2 mois d’intervalle m’ont bien rassuré), je l’entends que dans le silence et il m’empêche pas du tout de dormir, mais c’est toujours stressant de se retrouver dans une atmosphère silencieuse avec un -biiiiiip- en fond sonore.

Depuis ça, c’est plus de sorties en boîte, plus de concerts et bouchons quand ça devient trop bruyant (genre film d’action au ciné) pour éviter que ça empire (manquerait plus que ça).

Donc OUI je pense que Nolan avait parfaitement raison d’écrire en très gros-très gras, parce que franchement quand on voit le nombre de gens qui connaissent pas du tout les risques liés aux traumas sonores…
Et comme dit précédemment, dans les 3 jours post-traumatisme, on peut encore agir dans une moindre mesure, donc fonce (normalement on te prescrira des vaso-dilatateurs/cortisone pour essayer de diminuer ton sifflement, voire de le faire disparaitre si le traumatisme était pas énorme).

Et sinon, le seul “traitement” c’est malheureusement l’habituation du patient au sifflement pour l’instant (réparation des oreilles -> on sait pas faire)

[quote=“AcidBen, post:13, topic: 34923”]Je sait pas pourquoi vous etes si alarmistes, quand j’était plus jeune que j’allais en fete tekno, j’ai eut tres souvent ces sifflement ca s’estompe en 24h apres la fin de l’exposition au bruit.
Puis bon 45Mn ca me parait quand meme pas beaucoup beaucoup…[/quote]

Parce que chaque cas est différent et que, comme signalé, ce n’est pas parce que ça s’estompe chez quelqu’un que c’est le cas chez un autre. Et comme dit plus haut (bonjour, c’est moi l’as de la synthèse) le temps d’exposition n’est pas le facteur le plus grave, c’est le nombre de db que les tympans se sont mangés qui va surtout compter, même si le temps d’exposition aggravera la situation.

Et, entre nous, c’est plus prudent d’être alarmiste, on a moins à perdre.

Baah je serais assez vite “fixé” RDV dans une clinique de garde d’ici 45 min. Je vous tindrais au courant.
Merci pour vos conseils. B)

Bon, mea culpa …

C’est vrai qu’a entendre vos histoires ca fais peur, le sifflement qui reste B)

Puis entre temps j’ai lu un article dans le site proposé plus haut qui parle d’un DJ qui lui a une hyperacousie, ce qui a l’air encore pire… et CA aussi…

Donc 1 j’ai eut de la chance (car inversement a ce que dit AthenA714 dans ces soirées là, ya du dB et pas qu’un peut …),
et de 2 je mettrai des bouchons pour les concerts boites fetes etc…

Ptin vous m’avez fait fliper là… B)

J’en profite pour demander aux autres acouphéniques si ils ont des infos à ce sujet, parce que j’ai entendu les deux versions de la part d’un médecin du travail (qui taffe dans l’industrie, là où ça fait pas mal de boucan et il était donc pas mal calé sur tous les sujets de l’audition) et d’autre part de plusieurs témoignages lus sur le net.
Le médecin m’a garanti que, n’ayant subi aucune perte d’audition, je restais aussi sensible au bruit qu’avant, ni plus ni moins (en gros, son explication -> si j’avais pas de perte d’audition, j’avais pas détruit de cellules cillées, donc oreille en bon état du point de vue physique).
Et ça fait plusieurs fois que je lis sur le net que l’oreille se fragilise après chaque traumatisme sonore. Sans explications.
Bon j’avoue que je préfèrerais que la théorie du médecin soit la bonne mais malheureusement on choisit pas…
J’avais pas eu la présence d’esprit de poser cette question à mon ORL quand j’étais allé le voir…