Shoutbox


#6893

Nous la on nous a pété les genoux, et en gros vu qu’on a plus le temps on doit envoyer les gens vers des numéros surtaxés géré par des call-centers dont on sait qu’ils vont être privatisé.

Donc quand tu as une mission de service publique, tu te retrouves a dire a un mec au RSA d’appeler un numéro surtaxé pour le renseigner / regarder son dossier. Call-center dont on sait qu’il va être privatisé dans les prochaines années.


#6894

Et, une fois que tu auras résolu le fait que certains métiers ne sont pas “home officisables”, il faudra ensuite régler le fait que plein de gens ne sont pas capables de bosser chez eux.
Ca peut se compenser par des managers qui savent gérer ça … mais c’est déporter le pb un cran au dessus en fait. Et puis certains ne supportent pas de bosser de chez eux, ils veulent un coupure.

Meilleur plan je pense (mais plus compliqué), plutôt que d’avoir un gros siège à Paris et fuck it, louer plein de locaux un peu partout en France ou tu as à chaque fois une équipe de 10-20 personnes max.
=> tu désengorges les grosses villes ou l’immobilier coute super cher, et si tu te démmerdes bien, tu réduis les longueurs des trajets et les bouchons => moins de pollution et moins de stress.
(Par contre, ça c’est pas pour demain la veille)


#6895

ou bien une solution qui marche bien en allemagne, les mairies ont des batiment tertiaires qu’elles mettent à disposition des entreprises avec un loyer par nombre de bureau occupés. Pas de probleme pour moi. Je peux tge dire que si tu enleves 4/5 du traffic routier ca va vite aller mieux sur plein de niveaux.

on parle d’eviter une catastrophe ecologique . Je pense qu’on peut se faire un peu violence la dessus. C’est pas non plus un stage commando .


#6896

Si on commençait déjà par le co-voiturage… Le nombre de voitures que je croise le matin avec seulement le conducteur :confused: ou ceux qui prenne la voiture pour 2km… On a tous de bonnes raisons pour ne pas marcher, sortir le vélo ou autre mais c’est souvent plus de la flemme qu’autre chose.


#6897

non parceque le but c’est pas seulement de ne pas prendre la voiture c’est aussi de desengorger les bassins d’emplois et de redispatcher les cartes commerciales. Quand tu bosses à Paris et que tu mets 1h pour rentrer chez toi. Si tu as une courses à faire le soir apres le boulot , tu ne la feras pas là ou tu habites , tu la feras à cote de là où tu bosses . Et le covoiturage n’y changera rien . Si tu fait du home ou du bureau delocalisé dans ta municipalité . tu vas pouvoir mieux gerer tes gosses, passer moins de temps dans les transports donc du temps pour toi en plus sans taper dans les heures de bureau, si tu as une course à faire tu la fera dans ton centre ville et du coup il y aura du debouché pour de petits commercants qui pourront s’installer et esperer une honnete rentabilité. Etc etc… c’est un cercle vertueux . Le covoiturage ne permet pas ce cercle.


#6898

Mon observation se limite au trajet intramuros :wink:


#6899

Putain


#6900

Désolé, j’avais lu un peu vite apparemment.


#6901

En fait même pas vraiment.
C’est juste que la voiture est le mode de déplacement par défaut, l’idée d’utiliser un autre moyen de transport n’apparaît même pas comme une éventualité.

Depuis plus d’un an, je fais 2 fois 12 km de vélo tous les jours pour aller au boulot.
Je n’ai jamais été aussi en forme de ma vie (et ça se voit clairement).
Je vais plus vite qu’en voiture ou transports en commun (moins qu’en moto mais j’en avais marre des nuits aux urgences).
Mon budget ‘transport’ est à peu près tombé à zero.

Bref, sans même parler des avantages pour les autres/la planete, à titre purement et égoïstement personnel, c’est 100% de bénéfice.

Et malgré ça, mes collègues et amis qui constatent cette amélioration nette de mon quotidien n’envisagent absolument pas de tenter de changer de mode de déplacement. Non pas qu’ils soient opposés l’idée, elle est juste incapable de pénétrer la forteresse mentale construite depuis la plus tendre enfance “un vrai adulte ça possède et se déplace en voiture”.
(Notez que je m’en fous, je ne fais pas de prosélytisme, mais c’est ce que je constate)


#6902

C’est pas un pb de “se faire violence”. On parle de changer fondamentalement un des aspect “sociaux” du travail. Tu retrouve à ne plus avoir avec tes collègues qu’un lien virtuel à 90% Certains peuvent faire ça, d’autres non.

Après, au delà de la capacité intrinssèque d’un taf à être fait en home office, il ne faut pas oublier un truc con: un bureau est conçu comme un bureau, un logement est conçu (la plupart du temps) pour y vivre, pas pour y travailler.

Et puis bosser avec sa moitié chez soi amène aussi son lot de petits soucis …

Bref, de mon côté, je pense que le home office c’est bien à petites doses mais le rendre obligatoire et systématique par défaut ne serait pas une bonne idée. Ca résoudrait la pollution mais soulèverait pleins d’autres pbs (qui de toute façon rendraient le truc assez irréalisable je pense).


#6903

ta reflexion est interressante . On parle d’un petit changement d’habitude pour eviter un gros probleme à venir et tu y oppose plein de petits soucis pour dire que ca n’est pas possible ( no offense ) .

  • adaptation du logement
  • bosser avec sa femme
  • lien avec les collegues.

Ok je veux bien l’entendre mais de l’autre coté on a :

  • crise sociale
  • probleme d’emploi
    -desertification des centres villes
  • agonie du peri urbain
  • surchauffe et hyper congestion des hyper centres
  • Consommation energetique debridée
  • pollution avec corrolaire massif sur la santé public
  • etc…

Je ne sais pas mais si on fait une balance je pense que c’est pas si terrible …


#6904

Déjà si on mangeait un peu plus local et qu’on évitait d’acheter tout un tas de trucs inutiles, on éviterait une partie des camions et des porte containers, qui polluent quand même pas mal. Y’a plein de choses à améliorer, mais je doutes que les choses changent à temps.


#6905

Le travail chez soi, ça a comme conséquence d’augmenter la communication par mail/internet, et donc l’utilisation de serveurs qui réchauffent l’atmosphère, non?

Si les prévisionnistes et autres collapsologues ont raison, j’ai bien peur que nos priorités s’orientent vers des besoins fondamentaux : se nourrir, se loger. Les activités tertiaires pourraient en pâtir.


#6906

Le mieux c’est de pas parler aux gens et de bosser :ninja:


#6907

Fabuleux thread sur une espionne Fr. Jeannie de Clarens, qui vient de donner son nom à une salle de Science Po Paris.


#6908

Je découvre l’audio 8D… je trouve ça à chier.
Oui, je sais, je suis constructif.



#6909

Tiens, j’ai aussi découvert ça récemment grâce à cet article (assez sévère) de France Info.

TLDR : “L’équivalent musical du filtre Snapchat”
(ouch)


#6910

purée, avec la conduction osseuse, c’est juste horrible la sensation :smiley:


#6911

Bah en fait ça rejoint ce thread avec ici le calcul qui est fait sur la source…c’est une démo technique mais c’est vrai que c’est très moche là sur les chansons…encore s’ils avaient fait ça de façon créative (je suis tombé sur Bohemian Rhapsody en 8D, il y a tellement de potentiel) mais ils se contentent juste de faire tourner la source…


#6912

Discord lance officiellement son store pour les jeux vidéo, mais aussi Nitro, son service d’abonnement (pour 10 dollars par mois vous avez accès à une sélection de jeux) :

Je me demande combien de joueurs sont prêts à acheter des jeux sur Discord.