Superman Returns

Par contre je trouve que Loïs a été un peu maltraitée… Je m’en souviens comme d’une femme indépendante, forte et une journaliste de trés haut niveau… Là on la voit demander l’orthographe de catastrophe (ma chérie me soutient que c’est une blague, moi je suis pas convaincu), s’évanouir à la premiére rencontre de superman…
Et puis sa relation avec Clark Kent (bizarement, le grand absent du film) me laisse perplexe. Si on choisit de ne pas créer de tension amoureuse, ce qui est compréhensible, je trouve quand même que la réaction au retour de son partenaire est des plus froide. Le pauvre est SDF, et elle ne lui propose pas de l’heberger, et finalement se moque bien de savoir ce que Clark a fait pendant tout ce temps.
Et c’est moi ou la réaparation de Clark Kent le même jour que celle de Superman arait du mettre la puce à l’oreille de la méga journalise que devrait être Lois Lane?
Mais sinon j’ai adoré le plan d’introduction et j’avoue que le film passe bien, une fois qu’on s’est mis en tête que c’est superman et que l’on rentre dans cet univers…

Tiens moi aussi j’ai trouvé que Lois avait été maltraitée pendant le film, mais plutôt physiquement. Nan mais la pov, elle doit avoir des gènes de Superman en elle, s’pa possible sinon, parce que elle se prend de sacrés coups dans les murs lors de la scène de l’avion, sans parler de la porte du bateau super lourde qui se referme sur sa tête.

La pov, je crois que le réalisateur ne l’aime pas ^^

Bon sinon en ce qui me concerne, je classerais ce film dans les sitôt vus sitôt oubliés, ce qui fait mal pour un film de Singer quand même. On passe un bon moment, et une fois sorti de la salle, on se rappelle juste les énormes balafres que se prend Lois pendant tout le film. Et quelques chouettes moments drôles.

Enfin si tous les blockbusters étaient comme ça, je dirais pas non non plus ^^

Ah oui et j’ai aussi déploré la quasi absence de Clark, que je trouverais plus touchant que Superman lui-même (pis merde Lois, crétine, c’est juste du gel et des pseudos lunettes !). Enfin on voit le personnage “fragile” pratiquement que quand c’est Clark (je me rappelle notamment de la scène ou Lois renverse son sac et Clark l’aide à ranger, fait tomber par hasard ses lunettes et se demande si il peut lui montrer son visage sans lunettes ou pas, avant de les remettre à la dernière seconde).

Franchement moi j´ai été super déçu…
la majorité des dialogues sont une reprise mot pour mot du superman de Cris Reeve…
L´histoire, basiquement est la même avec aussi, une totale copie de certaines scènes.

Franchement… une continuité pas vraiment… plutot une pâle copie peu originale avec 2 trois trucs rajoutés + de bons effets spéciaux et des dialogues qui datent de 1978…

vaiment déçu… la seule adapt… qui sort du lot est toujours celle de spider man…

Vu hier soir dans des conditions execrables: Le son qui fait le yoyo durant tout le film, à savoir: durant 3 secondes je dois tendre l’oreille pour entendre les dialogues, la musique etc. et les 3 suivantes je me fais défoncer les tympans par le méga son dolby surround à 4’500 décibels (y’a un peu plus je vous l’met quand même?) de sa mère qui serait venu me le hurler dans les oreilles. Que du bonheur quoi. (pour les suisses qui nous lisent, n’allez JAMAIS à Balexert)

Mais sinon, contrairement à mes craintes initiales concernant le film j’ai apprécié. Il faut dire aussi que je ne connaissais que très vaguement l’histoire mais j’ai vraiment accepté les gros clichés du genre et du coup j’ai passé un bon moment. Ca en devient presque marrant finalement de voir ce type tout moulé dans son costume soulever des continents avec juste la petite crispation de la lèvre qui va bien (" aich, ouille, c’est un peu lourd tout de même").
Comme dirait ma mère (grande critique de cinéma), c’est un film bien foutu, y a de belles images et en plus dedans ils s’aiment.

Uhuhu, GUIGUI, le roi des URL stupides mais indispensables:

Pour Superman je crois qu’il n’y aura pas de fête du cinéma pour me pousser à aller le voir (contrairement à X-Men 3) donc je vais passer et réserver mes deniers pour Pirates des Caraïbes. Enfin les craintes que j’avais semble confirmé par Princeofsky, pas assez d’inédit et d’innatendu dans l’aventure…

Sinon, Frank Miller il a fait quoi comme Superman?

[HS]
Sauf que dans ce cas précis, des films comme Pale Rider ou Impitoyable avaient réellement pour but de clôturer le western à papa qui n’en finissait plus de crever depuis les années 50. Je ne pense pas que pour superman cela soit volontaire, même si vu ce qui est écrit plus haut, superman aurait peut-être besoin d’un film définitif qui lui permettrait de sortir par la grande porte…

Edit : J’avais répondu sans lire tout le thread, comme un con. Je ne pensais pas que tu parlais des western spaghettis, qui ne sont pas des western, vu que ce sont des parodies magistralement outrées, et surtout que c’est un phénomène à part. Le genre ne comporte que quelques films et il est né avec « pour une poignée de dollars » (1966) et mort avec « il était une fois dans l’ouest » (1969) ("…la révolution" étant une sombre merde je le compte pas :smiley: ). Beaucoup de films dit spaghettis ne sont que des caricatures de ces caricatures, et du coup on est très très loin du western. Non, ce sont vraiment les films réalisés par Eastwood qui ont enterré (magistralement) le genre.

Navré pour le déviage.
[/HS]

on arrete les deviages please…

Moui alors là bon drôle d’impression au final avec ce film. Je m’explique :

  • Bryan Singer j’aime bien, surtout avec les X Men I et II, que j’ai trouvés très sympathiques
  • L’acteur qui joue Clark/Superman, Brandon Routh, est fort sympathique et s’en sort pas mal du tout
  • La minette qui joue Loïs Lane, Kate Bosworth, idem
  • Kevin Spacey fait un Lex Luthor plutôt convaincant.

Mais passé ça, gaaaaaaaaaaaaargh quoi, enfin IMO. 2h30 d’un ennui profond à 7,8€ ça fait mal aux fesses. Il ne se passe rien mais alors rien d’intéressant dans ce film. Tout est cousu de fil blanc, le côté pathétique/sympa de Clark est à mon sens sous exploité (il est jaloux, il a les glandes, ben qu’il le montre quoi zut B)), et blablabla.

Bref, je ne m’etendrais pas des lignes et des lignes, je ne pense pas que le film mérite de se faire démolir mais franchement, on s’en passe sans aucun soucis voire on l’évite si on ne veut pas perdre 2h30.

Sinon, pour Princeofsky :

[spoiler]J’aurais préféré une fin ouverte, où rien n’indiquait que le fils de Lois était celui de Clark, rien à part ce truc avec le piano, dont on ne pouvait être sûr puisque n’ayant rien vu… Mais non, avec le dialogue sur le père, impossible d’espérer autre chose

Bon là j’veux pas être méchant, mais avec le coup du piano je ne vois absolument pas comment tu peux douter un instant que le gosse est le fils de Clark. J’veux dire, pour peu que t’es encore un doute quelconque, ce qui me surprend, l’appel à l’aide de Loïs à son propre fils pour ouvrir la porte laisse bien comprendre que c’est lui qui a dézingué le gus. Soit dit en passant, je ne trouve pas non plus que ce soit une idée plus intéressante que ça cette histoire de filiation, ça aide à faire passer la pilule pour Clark, toujours entiché de Loïs, m’enfin bon, c’était gros comme une maison.
[/spoiler]

Moi je plussoie GUIGUI.

Ce genre de films ( tout comme Batman) , est dédié au grand public.
Cela comprend ceux qui ne lisent pas les comics , et tous les dérivés (cf Xmen) , comme les afficionados.
Il est donc mal placé de dire “oui mais dans le comic en fait c’est ca et non pas ca et blabla” , les gestionnaires de la licence devraient donc établir un cahier des charges en ce qui concerne le scénario.
D’ailleurs à ce propos la série Smallville pourtant créée après les films , reprend bien les difficultés de Clark à nouer une relation amoureuse en étant Superman, et le besoin physiologique qu’il a de devenir humain pour y arriver.

Donc pourquoi cet oubli dans “Returns”???

Je reviens du ciné et mon verdict est sans appel B) :smiley: :stuck_out_tongue:
Ce film truc est la plus grosse bouse que j’ai vu depuis Matrix Reloaded (autant dire une date). C’est une succession de scènes aussi prévisibles que risibles (fallait me dire que c’était un film comique). La section « Clichés » du cahier des charges a été remplie bien au delà du raisonnable. Pire encore, même visuellement c’est la demi-molle (un comble pour un « blockbuster » !!)

Pourtant j’étais parti plein d’entrain, et pendant le générique je sentais que c’était bon signe (après reflexion je crois que le thème musical de John Williams était la raison de cet enthousiasme). Mais très très vite j’ai déchanté, les situations sont plus invraisemblables les unes que les autres, les dialogues sont cons à manger du foin. J’ai lu quelque part (surement sur ce thread d’ailleurs) que Bryan Singer réalisait « un vieux rêve » en faisant ça, il vient aussi de réaliser mon cauchemar de spectateur. Enumérer les défauts de ce film est inutile: ce serait du flood, du flood spoiler en plus et c’est pas beau à voir. Donc puisque l’expression dit « Si tu n’aimes pas, n’en dégoute pas les autres ». Je m’arrète là et je laisse chacun se faire son propre avis.

Moi je vais me remater X-Men 2.

Hop, a mon tour.
J’y suis aller hier soir, et j’ai passer un bon moment. C’est clairement pas aussi fouillé qu’un spiderman, mais ca reste tres sympa. J’ai adoré reentendre la musique du superman que j’ai vu en boucle quand j’etais mome. Le film est d’ailleur plus une reprise de ce dernier (meme si c’est une sequelle…).
Effectivement, on sent aujourd’hui beaucoup plus les limitations de ce hero et de ce genre de film, un peu d’une autre epoque. Mais j’ai quand meme passer un tres bon moment, et je vous trouve un peu severe B)

Voila !

Ben

Bah franchement mes seules connaissances de superman sont les films avec Reeve (et aussi un peu le DA et la série) que je me suis vu et revu gamin et en fonction de ça je trouve que le film s’en sort vraiment pas mal. Première chose : j’ai enfin une impression de puissance qui émane du personnage. Ce n’est qu’en voyant le film que je me suis rendu compte que Reeve était en fait plus Kent que superman. Deuxième point positif, on s’attarde pas trop sur Kent justement. A vrai dire c’est comme s’il était pas là. A la limite on aurait pu pousser un peu plus sa présence mais au choix je préfère qu’on le voie pas trop plutôt que trop.

Kevin Spacey en Luthor est absolument fabuleux (j’ai adoré l’entrée de son perso) mais il lui manque juste un peu de ce “demi-humour” du luthor des films de Reeve. (et puis je veux son bateau !!!)

Côté son je trouve qu’ils ont un peu abusé du “super surround qui tue de la mort des oreilles” pour souligner l’action.

Mais en gros, c’est un très bon moment passé et ça me déplairait pas d’en voir des nouveaux s’il en sortait.

Tiens allez hop, je viens de le voir ce matin…
Dès les premières notes de la B.O., je me suis pris une claque. Paf, 15 ans dans la gueule, j’ai failli pleurer. J’ai regardé tout le film comme si j’avais 12 ans, c’était trop bon. Vers la fin ça perd un peu son effet, mais globalement, sur le chemin du retour, je sifflotais le thème principal.
Alors c’est clair que ceux sur qui le “sort” n’agit pas doivent se retrouver devans un film d’action très naïf et sans grande originalité, mais moi j’ai vu Superman, point. Et comme le disait Miaouss juste avant, celui-là fait vachement plus “Superman, le gars qu’est plus fort que mon papa”, là où Christopher Reeve avait l’air un peu balaud et bébète même en Superman. En plus là le costume passe vachement bien (probablement parce que le réalisateur ne s’attarde pas dessus, gardant Superman toujours en mouvement, ou à contre-jour).
A conseiller à ceux qui ont encore gardé leur âme d’enfant, quoi B)

P.S: 'tain, Lois Lane se tape Cyclops! Bravo les super-héros!