Test matos : casque Shure SRH840

Suite à l’achat d’un ampli casque dédié, me voilà en recherche d’un casque pour remplacer un Sony MDR CD2000 qui a largement vécu. Simple non ? En fait, non, pas très simple. Entre les casques qui offrent un réponse jusqu’à 40kHz pour une “meilleure précision temporelle des transitoires” et ceux qui s’inventent toutes sortes de raisons totalement non-scientifiques pour justifier les prix pratiqués, j’ai passé une matinée à faire le tri. Finalement, j’ai choisi le SRH840, un casque fermé de “studio” de la société Shure qui devrait donc offrir une bonne isolation sonore, des basses profondes et une son le plus naturel possible, le tout pour autour de 150 euros.

Configuration de test

[ul]

[li]Carte son M-Audio Audiophile Firewire[/li][li]Ampli casque Little Dot MKIII[/li][li]Sony MDR-CD2000 pour comparer[/li][li]Spotify Premium[/li][/ul]

Unboxing

Dans le carton banal, on trouve :

[ul]

[li]Le casque lui-même (surprise !)[/li][li]Un cordon détachable et enroulé de 3 mètres avec un jack 3.5mm à un bout, et un jack 2.5mm avec un système de verrouillage à l’autre[/li][li]Un adaptateur 3.5mm vers 6.35mm[/li][li]Un jeu d’oreillettes de rechange[/li][li]Une housse de transport[/li][li]Une notice qui explique dans 45 langues qu’il ne faut pas écouter à plus de 20 giga Watts[/li][/ul]

Le casque en lui-même ne paie pas spécialement de mine, mais j’avoue être ravi que Shure ait fait le choix de porter ses efforts sur les qualités sonores plutôt que sur le design du produit, qui est correct, fonctionnel, sans plus.

[center][/center]

La qualité semble être de bonne facture avec du plastique bien épais. La réputation de Shure en matière de matériel n’étant plus à faire, je ne m’attends pas à des soucis de qualité de fabrication.

Confort

Le casque dispose d’un système d’ajustement pour accommoder toutes les tailles de têtes (et même les têtes HD, private joke inside) ; c’est basique, mais ça fonctionne correctement. Les oreillettes sont douces au toucher, mais elles sont assez serrées contre la tête (pour une meilleure isolation sonore j’imagine), et peuvent coller un peu s’il fait chaud. Le câble enroulé est facile à ranger et il est difficile d’en faire des noeuds, mais je trouve la longueur un peu limite.

Qualité son

Premières impressions

Une fois déballé, je me presse de le brancher pour voir ce qu’il a dans le ventre. Je suis alors plutôt surpris par un son un peu pâle, avec les médiums en retrait. Comme certains préconisent de le “roder” un certain temps avant de l’utiliser, j’ai laissé branché plusieurs heures avant de reprendre les écoutes.

20 heures plus tard, il est temps de reprendre les écoutes.

Dire Straits - Planet Of New Orleans

Commençons ce test avec un de mes préférés de Dire Straits. Le morceau démarre doucement avec un mélange de guitare & batterie électriques, synthé et divers effets et bruits de fond, puis l’intensité augmente à mesure qu’on rajoute des instruments, pour finir en solo guitare/Sax avec la batterie qui patate à fond. Une conclusion s’impose : le casque Shure adore la batterie, et reproduit parfaitement les sons avec beaucoup d’attaque. La basse “slap” n’est pas du reste parce qu’on parvient à entendre chaque note. La seule reproche que je pourrais faire ici c’est que le Sax est quelque peu noyé dans la masse de son.

Amos Lee - Sympathize

Ce morceau a un feeling assez Jazz et le batteur s’amuse bien entre brosses sur la caisse claire et cymbales et petits coups sur la charleston. C’est alors qu’on apprécie la réponse ultra détaillée du Shure dans les aigus, qui donne une impression d’espace et de légèreté. Les graves sont également bien présentes, on entend parfaitement chaque note de la basse. En contre partie, le chant est un peu en retrait par rapport au Sony, ce n’est pas désagréable, surtout dans la mesure où le Sony présente un son assez pâle.

Dave Koz - Castle Of Dreams

Avec le volume au taquet il est temps de passer aux choses sérieuses : mais comment le casque gère un morceau aux dynamiques explosives ? Castle Of Dreams offre un mélange de sax survolté et batterie qui pète de partout, et le résultat est particulièrement impressionnant, au point je me suis senti obligé de jouer plusieurs fois la piste, en augmentant le volume à chaque fois tellement que j’y croyais pas. Les aigus sont étincelants, sans être agressifs, même à très fort volume, et on se retrouve entouré de son dans un autre monde où plus rien ne compte à part la musique qui est train de jouer. Wow !

Linkin Park - Somewhere I belong

Une fois de plus, le Shure assume parfaitement avec des graves profondes et des aigus bien présents qui ne se montrent jamais agressifs, et une excellente séparation des sons ; à aucun moment non plus la présentation devient bordélique. Un vrai plaisir pour écouter du rock un peu bourrin :]

Beyoncé - If I Was A Boy

Finissons ce test avec Beyoncé - If I Was A Boy, autrement connu comme “Le plus mauvais mixage dans l’histoire de la musique ©”. Voix pas au centre, graves qui donnent l’impression d’avoir la tête dans la boue, effet de reverbe sur le chant qui fait n’importe quoi pendant le refrain, clairement ce morceau est un must pour tester un équipement sonore en terrain ennemi. Alors que sur ma chaîne du salon le mauvais dosage des graves met directement en défaut l’acoustique de mon salon qui rentre en résonance et fait un boum boum digne de boite de nuit, le casque Shure assure. La séparation des sons est parfaite, et les graves se présentent profondes et nettes.

Et le mot de fin ?

J’adore ce casque. Les basses sont profondes et propres, et les aigus étincelants quand il le faut, sans être agressifs ; le casque convient parfaitement pour écouter pop, rock, jazz moderne, country et blues. Les médiums sont très corrects et jamais agressifs, il convient toutefois de noter que certains instruments peuvent paraitre en retrait s’ils sont noyés par d’autres à spectre plus étendu.

Wow, merci beaucoup pour ton retour détaillé (et c’est pas peu dire!).

Par contre, tu le testes avec un ampli casque, est ce que sans ton retour est toujours aussi positif, ou c’est vraiment le trio carte son/ampli/casque qui fait que c’est du tout bon?

Vraiment sympa ce petit retour.
Par contre, utiliser tout ce matos pour du Spotify, c’est vraiment dommage.
T’as pas essayé avec un CD ou du Flac ?

Spotify, c’est même pire que du MP3 320 :frowning:

C’est surtout le combo carte son/casque qui fait le son, l’ampli rajoute un ‹ petit plus › fortement subjectif.

Spotify Premium c’est du OGG 320kbit/s. Je te mets à defi d’entendre la différence avec un CD.

Et sans passer par la case ‘ampli’, donc en ayant le son le plus flat possible (ce qui est quand même le but de ce genre de casque, tant pis si du coup des morceaux deviennent fade), ça se comporte comment ?

J’ai également la version prémium de Spotify et j’entends bien une différence sur certains morceaux.
Tu va me dire tout le catalogue est peut être pas en 320, mais je vois pas trop comment vérifier.
Je viens de refaire l’essai et par exemple Animal Chin de Jaga Jazzist me parait beaucoup plus “clair” et “dynamique”.
Là où ça devient encore plus évident, c’est lorsque je branche le tout sur l’ampli du salon (pourtant, je suis pas encore vraiment équipé).
T’as essayé de brancher ton matos sur lecteur de CD ?

Ca depend ptet de la maniere dont c’est encodé non ?

Héhé, bonne question. En fait, j’ai jamais recherché le son le plus flat possible, d’où mes investissements divers en matos à tube. Mon but c’est de faire le son qui me plaît le plus possible, sans tricher (equaliseur et co interdit évidemment). Et donc pour répondre à ta question : la carte M-audio a une sortie casque plus que correcte, et très neutre, et je m’en serais certainement contenté, mais à mon sens l’ampli rajoute un petit plus que j’aime bien : une mise en avant des médiums et des basses un chouilla plus présentes. Je dirais pas que ça change la vie, mais j’aime beaucoup.

Pour les gens normaux donc : achetez une bonne carte son externe ou un ampli numérique avec une bonne sortie casque.

Comme tu as l’air de mettre ma parole en doute, je viens de faire le test :

  • quitter spotify
  • supprimer le cache de spotify
  • lancer spotify
  • mesurer la taille du cache
  • lire une seule piste
  • mesurer à nouveau la taille du cache
  • calculer le bitrate

Ce qui nous donne :

Amos Lee - Sympathize : 7Mo pour 3min04 ~ 310kbit/s
Dave Koz - Castle Of Dreams : 12,1Mo pour 4min59 ~ 320kbit/s
Dire Straits - Planet Of New Orleans : 17Mo pour 7min46 ~ 301kbit/s
Linkin Park - Somewhere I belong : 8,3Mo pour 3min35 ~ 312kbit/s
Beyoncé - If I Was A Boy : 9,5Mo pour 4min08 ~ 308kbit/s

~10Mo pour 4min07, ca fait autour de 340kbit/s.

Je te mets a défi d’entendre la différence entre du OGG 320 et du FLAC sur le même matériel :stuck_out_tongue:

Je viens de faire le test avec Animal Chin. C’est vrai que c’est un bon morceau pour tester !

CD vs MP3 à 256Kbits bien encodé (car encodé par moi, sans réserve de bit et filtres passe haut/bas) et j’entends pas mal de différences !
Lecteur CD > PC + XFi.
Ca m’étonne je pensais avoir un résultat plus proche…
J’ai testé FLAC vs CD et c’est pareil… les différences sont pas flagrantes mais y’a des petits trucs, des minis détails…

Mon PC est branché avec « XFi Xtrem Music truc muche » en petit jack → ampli stéréo RCA avec un bon cable…
Mon lecteur CD est branché direct à l’ampli en RCA avec un bon cable aussi.

J’avais voulu acheter une MAudio 192 et plusieurs potes qui font de la zik m’avaient dit que je n’aurais pas un meilleur son qu’avec la XFi… voir même moins bon et même en sortant en RCA. Donc j’ai pas fait…

Donc en gros, mon lecteur CD, sans être un truc haut de gamme, doit être un peu meilleur que du matos PC plutôt correct… étrange… mais pas non plus super étonnant.

J’avais jamais vraiment testé… j’ai appris un truc ce soir, merci :slight_smile:
Par contre du coup ça me donne encore plus envie d’acheter un vrai bon casque et plein de CDs, et ça c’est moyen :sweating:

Au final j’ai testé le même morceau sur Spotify pas premium pour rire. C’est super moche :smiley:

Voilà voilà, désolé pour l’intermède inutile en dehors du débat… hurm…

Spotify c’est du ogg vorbis q5, c’est du 160kbps pas 320kbps hein :confused:

Wokay, pas lu le « premium ».
Bon après encore une fois c’est question d’appréciation perso, les différences entre 160 et 320 sont … ah non right, y a un thread dédié pour ça.

Et tiens tu écoutes de la musique sur du matos utilisé en studio ?