The Witness

La sortie de The Witness approche à grand pas ! Il aura fallu 8 ans à son développeur (Jonathan Blow, le papa de Braid) pour achever sa nouvelle oeuvre.

Pour rappel, The Witness se présente comme un jeu d’exploration et de réflexion. Le joueur est largué sur une île. Un peu à l’instar d’un The Myst (dont le jeu s’inspire), il va devoir faire preuve d’observation et de déduction pour résoudre de multiples énigmes dont certaines sont, parait-il, très corsées. La durée de vie du jeu serait de 80 heures ! De plus Jonathan Blow a été assez avare en explications, laissant planer un certain mystère sur son jeu.

Les premiers retours semblent très bons (polygon, pc gamer) et le jeu est déjà premier des ventes sur Steam ! The Witness sort le 26 janvier et sera disponible au prix de 37 euros environ, sur Steam et PS4. En passant par le widget Humble, le pourcentage sera un peu plus élevé pour le développeur (et vous aurez le choix entre une version sans DRM ou la version Steam). Vous pouvez aussi tenter votre chance sur le compte twitter de Jonathan Blow qui lâche parfois une clé Steam à compléter grâce à un indice.

Le site officiel du jeu : http://the-witness.net/

Et pour patienter, voici deux belles vidéos panoramiques de l’île :


.

J’ai principalement entendu parler du jeu à cause de la polémique autour de son prix. Après avoir vu le trailer, il y a de bonnes chances pour que je le prenne. L’ambiance a l’air très sympa et réfléchir un peu, ça ne peut pas faire de mal.

Perso, 20h+ de casse-tete de suite, je peux pas…

1 « J'aime »

Depuis qu’ils ont montré le premier trailer lors de la conf PS4 je bave devant ce jeu. Jonathan Blow est un des très rares mecs que je suis avec plaisir sur Twitter, et j’espère vraiment qu’il va se (re)faire des couilles en platine avec ce jeu. Il a pris beaucoup de risques, il y a mis quantité d’argent et de temps, il s’est investi à mort.

Et là il se prend des 10/10 et des 5 étoiles de partout depuis que les critiques ont l’autorisation de publier les revues… Après le succès de The Talos Principle et de The Vanishing of Ethan Carter ça me redonne foi : les joueurs PC ont du goût et savent récompenser la prise de risque quand il y a du talent derrière :slight_smile:

J’avais ce nom en tète sans savoir de quoi il s’agissait réellement, maintenant que je suis informé, le concept me plait beaucoup.
Myst ca me parle carrément, ça a l’air joli pour ne rien gâcer, ça promet probablement beaucoup de petite session bloqué sur des énigmes tordues :smiley:

J’hésite à insta buy, mais je vais attendre les retours !

Néanmoins, je fais confiance au bonhomme, j’avais beaucoup aimé Braid, là c’est carrément pas les mêmes moyens et la direction artistiques (les couleurs, l’ambiance, il y a eu aussi pas mal de recherche pour tout ce qui touche à l’architecture) à l’air d’être bien sympa.

Bref, on sent qu’il s’est donné et à part être allergique à ce type de jeu, normalement ça promet !

N’hésitez pas à le prendre sur le Humble Bundle Store, 10% versés à une oeuvre luttant contre la malaria.

1 « J'aime »

Jeu dispo.

Pfff, j’en ai pour 2 heures de téléchargement… (3.5 Go) J’aurais bien voulu pouvoir le télécharger avant sa sortie officielle.

Insta buy hier, je test ca en rentrant ce soir :slightly_smiling:

10% reversé a l’œuvre que tu veux en fait. La dernière fois tu as juste choisi celle ci, mais tu peux choisir a chaque fois.

J’adore Braid, j’adore mister Blow.
Mais depuis le début voir un monde si magnifique où l’on va passer son temps devant des panels tout moches me pose problème ; j’attends donc des retours avant de me jeter dessus !

J’ose esperer que ca sera juste une partie des puzzle :slight_smile:

Sauf erreur il y a les habituels 10% que tu peux choisir de donner à une organisation au choix, mais il me semble que le studio de Jonathan Blow donne aussi 10% pour l’organisation de lutte contre la malaria pour les achats sur le Humble Bundle.

Sans divulgâcher* le jeu, dis-toi que le monde est aussi un support pour les puzzles. Les panneaux ne sont qu’une interface de saisie finalement.

  • j’adore les québécois, ils trouvent toujours de très bons mots-valises pour remplacer les anglicismes comme “spoiler”

Ha ok ! Tres bien !

J’y ai joué deux heures hier soir et je me régale ! D’abord, j’adore l’esthétique, les décors, etc. C’est super beau. J’ai déjà fait une tonne de screenshots. Mon petit regret : l’absence de musique et l’ambiance sonore plutôt pauvre.

Ensuite, les puzzles. Pour le moment, la plupart sont en effet sur des panneaux (je rappelle que je n’en suis encore au début). Je pense en avoir fait au moins une cinquantaine. Ils se présentent comme une sorte de labyrinthe où il faut tracer une ligne d’un point A à un point B. J’ai mis un screenshot d’un des tous premiers pour ne pas gâcher la découverte. Au fur et à mesure, ces puzzles vont se complexifier et surtout prendre d’autres formes. Et c’est là où ça devient intéressant. Jonathan Blow fait vraiment preuve de créativité ! Je ne spoilerai rien, mais il y a des moments dans le jeu où vous allez avoir une sorte de déclic et vous marrer devant votre écran pour avoir remarqué un détail que vous n’aviez pas vu avant. Ce moment où en regardant de loin un lieu, je me suis dit “mais bien sûr !” A ce propos, Blow a dit que certains tests spoilaient un peu, donc faites gaffe. Attention aussi à certains screenshots. J’ai vu des joueurs se plaindre d’être spoilés.

Bref, j’ai qu’une hâte, y retourner !

Ca a l’air chiant…

J’ai regardé la vidéo de Choca. Sur les points qu’il aborde :

  • Oui, la version PC manque d’options de paramétrage. Mais je n’ai pas eu besoin de changer quoi que ce soit pour profiter du jeu qui tourne sans accroc.
  • Perso, je joue à la manette. C’est devenu une habitude sur ce genre de FPS (Talos Principle, etc), car les mouvements de caméra sont plus « smooth ». Je rejoins Choca sur le fait que ce soit dommage que les puzzles ne se fassent qu’à la souris et pas au clavier (mais il y a peut-être une raison, faut voir les puzzles plus avancées)
  • Il dit que les puzzles sont simples, mais je vois qu’il galère un peu (j’ai même l’impression qu’il fait un puzzle au pif, sans comprendre la logique)
  • En effet, il ne semble pas y avoir de réelle histoire, mais là dessus, j’attendrai d’avoir fini le jeu pour me prononcer.

Bref, il faut aimer les casses-têtes, sinon passez votre chemin :stuck_out_tongue:

J’adore les casse-tete mais pas les labyrinthes… je suis encore plus perplexe en voyant la vidéo :confused:

Après environs 6h de jeu je peux dire quelques choses qui aideront peut-être ceux qui hésitent :

D’abord ce qui est évident mais qu’il faut répéter : le jeu est sublime. C’est beau, c’est beau, c’est beau ! J’ai eu les mêmes moments de contemplation que quand j’avais entamé The Vanishing of Ethan Carter. L’absence de musique est un choix que je comprends finalement bien. J’ai eu un doute par rapport à ça quand j’ai lu les news, mais une fois dans le jeu, avec le casque sur les oreilles et uniquement le bruit des vagues, ou du vent, il y a une vraie ambiance qui émerge de tout ce silence. C’est reposant.

Sur le plan du gameplay le seul défaut majeur je trouve pour l’instant c’est qu’il n’y a pas d’option pour passer en Azerty de manière simple. Du coup je joue avec les flèches. Ce n’est pas gênant, le jeu est lent et n’implique pas de réagir à l’environnement. S’il n’y a qu’un bémol à ajouter, c’est l’absence d’une mécanique dans le jeu pour prendre des notes et/ou des photos. Là c’est papier, crayon et impr. écran (et sur steam ça va dans un folder aléatoire perdu au fin fond de mon disque, grrr).

Je n’ai rencontré aucun bug technique. La gestion des déplacements est très bien foutue, pas moyen de se retrouver coincé dans le décor. Le fait de ne pas avoir de saut rend de toute façon tout le level-design très clair. C’est d’ailleurs marrant de se balader au hasard au début et de voir ce qu’on veut bien nous montrer. L’usage des couleurs, des perspectives et de l’architecture est omniprésent, et toujours avec le souci du détail. Le résultat c’est qu’on ne peut pas rater les choses importantes si on prend le temps de bien explorer.

Pour ce qui concerne les puzzles, jusque là je n’ai pas eu de mauvaise surprise. Tout est basé sur la logique, la réflexion, et avec une progression dans la difficulté. Si un puzzle semble impossible à résoudre c’est soit parce que je l’ai trouvé au hasard, et je sens qu’on m’invite à le laisser tomber jusqu’à ce que je trouve un puzzle plus simple qui m’éclaire sur les règles qui s’appliquent, soit parce que je n’ai pas assez réfléchi, auquel cas je lache la souris, je vais prendre un bon moment pour me demander ce que j’ai de faux dans mon approche, je vais me balader un peu plus loin, faire un tour (virtuel), et revenir pour essayer d’approcher le problème sous un autre angle. Tout le jeu se construit autour d’une idée simple : on ne nous donne aucune règle ! A nous, en tant que joueurs, de comprendre les règles.

Et du coup j’en vient à la notion de scénario. Alors oui en première apparence il n’y en a pas. Mais de la même manière que les puzzles n’ont pas de règles explicites, et que c’est au joueur de les inférer, je pense que l’île est un puzzle aussi. Le jeu, l’île, n’ont pas de règles. Mais il y a quelque chose à comprendre par soi-même de tout ça. Et je crois que plus le joueur avance dans le jeu, plus ça va se développer. Un peu comme dans The Talos Principle finalement, mais sans même les mots (et les écrits) pour le dire.

Au début on se perd un peu. Mais sincèrement tout est fait pour inviter le joueur à aimer se perdre, alors là aussi pas de problème. Il n’y a pas de labyrinthe dans le sens où on pourrait passer des dizaines de minutes à trouver une sortie. Là, si on ne s’en sort pas d’une énigme, ou d’un lieu, on peut toujours partir pour revenir plus tard. Il n’y a pas de réelle barrière, mais plutôt des lieux emboités à la manière de poupées russes. On n’est jamais forcé de finir un puzzle pour repartir en tout cas.

Bref ce jeu est vraiment agréable. Et hier j’ai quitté ma séance sur un puzzle qui m’a vraiment laissé perplexe. Et je sais que ce n’est pas parce qu’il est difficile. C’est parce que je n’ai pas encore compris ce qu’il attend de moi. J’ai cru, en résolvant les trois précédents avoir tout compris, et sur ce dernier puzzle je me rends compte que non. Moi j’adore ce genre de challenge :slight_smile:

2 « J'aime »