Twin Peaks : les coulisses d'une série télé essentielle

Article publié sur : https://www.geekzone.fr/2017/06/28/twin-peaks-coulisses-dune-serie-tele-essentielle/
Bien avant la « révolution télévisuelle » (comme l’appelle le critique Alan Sepinwall) amorcée par HBO avec Oz en 1997, Twin Peaks avait déjà sept ans auparavant bouleversé l’univers de la télé, brisant les murs qui séparaient les genres, et repoussant les limites narratives jusqu’alors très rigides du format. Vingt-cinq ans après son annulation par ABC, la…

9 « J'aime »

Ok, mais :
-est-ce qu’il faut l’avoir vu ?
-est-ce que ça se regarde encore “facilement” où est-ce que ça a al vieilli ?

Il y a un indice dans le titre. ^^

Pour l’avoir rematée récemment avec des amis qui ne l’avaient jamais vue, je n’ai pas trouvé que ça ait mal vieilli, au contraire. Après, le ton de Lynch a toujours été très “hors du temps”, donc ça doit jouer aussi.

1 « J'aime »

Vue pour la première fois très récemment, je confirme que ça se regarde facilement. On voit bien que les lieux et les personnages sont des années 80 évidemment mais à part le format 4/3 de l’image il n’y a absolument de choquant. Si, la musique peut-être, mais finalement elle participe à l’atmosphère barrée :slight_smile:

Ca aurait pu être essentielle à la modernisation des séries.

Bon, ok je me rattrape aux branches.

@Quercus si ce n’est que le 4/3 et des coupes de cheveux et des fringues qui sentent bons la naphtaline, ça devrait aller :wink:

Petit conseil : si vous voulez vous y mettre, privilégiez le remaster récent (celui du Blu ray que je linke) ou l’originale diffusée, les autres versions ne valent pas coup (d’autant que certaines il me semble ont été reformatées en 16/9, une hérésie pour une série où il y a un tel souci de la construction de plans).

j’ai du mal à voir le lien entre ce jeu vidéo et cette série télé… OK le monde décrit dans le jeu est onirique et donc mystérieux mais y-a-t’il une autre influence?

Super article, sinon :thumbsup:

C’est Tezuka qui le dit.

+1 pour l’edition blu-ray, vraiment splendide.

La version DVD éditée par TF1 (je ne sais plus si c’est celle avait été recadrée en 16/9), est à éviter a tout prix. Sur le premier pressage d’un des coffrets, 2 épisodes était illisibles. Si vraiment vous êtes fauché, les 2 premières saisons sont disponibles sur Netflix.

Tiens, d’ailleurs, par curiosité, Netflix propose quelle version ? Le remaster DTS-HD récent ? Ou une autre ? (Pitié, pas la 16/9).

Il diffusent la ‘bonne’ version. 4/3, HD, Dolby Digital+ 5.1.

1 « J'aime »

Et bien un grand merci pour cet article ! J’ai appris pas mal de choses (la genèse, zelda, etc.)

Concernant Zelda 3 justement, je n’ai jamais ressenti l’influence de la série sur le jeu. Après coup, il y a peut-être l’overworld qui pourrait y faire penser (à cause du changement d’ambiance). Du coup, j’ai envie de conseiller le jeu Anodyne, qui est une sorte de Zelda barré qui pourrait faire penser à une oeuvre de Lynch.

Je dis de grosse bêtises, puisque c’est Link’s awakening qui est cité :

Later on, Yoshiaki Koizumi, who had previously helped with the plot of A Link to the Past, was brought into the team.[13][28] Koizumi was responsible for the main story of Link’s Awakening, provided the idea of the island in a dream, and conceived the interactions with the villagers.[29][30][31] Link’s Awakening was described by series producer Eiji Aonuma as the first Zelda game with a proper plot, which he attributed to Koizumi’s romanticism.[32] Tezuka intended the game’s world to have a similar feeling to the American television series Twin Peaks, which, like Link’s Awakening, features characters in a small town.[13] He suggested that the characters of Link’s Awakening be written as « suspicious types », akin to those in Twin Peaks—a theme which carried over into later Zelda titles.[32] Tanabe created these « odd » characters; he was placed in charge of the subevents of the story, and wrote almost all of the character dialog, with the exception of the owl’s and the Wind Fish’s lines.[13][29] Tanabe implemented a previous idea of the world ending when a massive egg breaks on top of a mountain; this idea was originally meant for A Link to the Past. Tanabe really wanted to see this idea in a game and was able to implement it in Link’s Awakening as the basic concept.[33]

C’est amusant de voir que Twin Peaks a inspiré cette idée.

Une petite remarque sur l’article : J’aurais bien voulu que quelques autres séries soient citées quand Twin Peaks est sorti sur nos écrans, histoire de mieux replacer dans le contexte. Je chipote :slight_smile:

Pour les personnes qui ont apprécié les thèmes des 2 première saisons, il y a un trio de jazz Bookhouse qui ont repris ces classiques pour les réarranger version Jazz dans un album Ghostwood : http://welcometotwinpeaks.com/music/bookhouse-ghostwood/

C’est disponible sur Spotify également

1 « J'aime »

Perso, j’ai ce coffret (peut-être une réédition ?) et je n’ai pas eu de souci.

J’attends de voir ce qui sera proposé quand la dernière saison sortira en Blu-ray. Ce serait bien que les trois saisons et le film soient réunis dans un coffret.

Demain, il faut que j’écoute ça :slight_smile:

Ah oui, à propos de la fin alternative, elle n’est donc pas sur la version distribuée par TF1 ? (ou peut-être dans les bonus ? faudrait que je vérifie)

Il y a rapidement eu une ré-édition, qui était identifiable grace à une pastille jaune collée sur le coffret. Encore fallait-il le savoir.

TF1 avait évoqué officiellement un problème de conditionnement qui touchait 10% des coffrets, mais j’ai un peu de mal à y croire, dans la mesure ou tout le monde rapportait le problème sur les 2 mêmes épisodes. L’hypothèse d’un authoring foireux et pas vérifié me parait plus plausible.

Je ne me souviens lesquels exactement, mais j’avais au moins 2 DVD illisibles car rayés et abîmés par le packaging. Ils m’avaient été remplacés sans frais, mais ça fait un peu tache.

Du coup, je viens de vérifier. Et ces pastilles apparaissent sur les boîtiers de la saison 2 (pas la saison 1). Mais pour le voir, il faut retirer les boîtiers du coffret réunissant les trois boitiers. Peut-être que cette pastille était sur le blister quand je l’ai acheté ?

Le box set de 3 coffrets et sorti plus tard et contenait donc forcement la version corrigée. A l’époque du problèmes il fallait acheter les 3 coffrets séparément (méthode dite “On va bien vous traire tant qu’on peut”).

1 « J'aime »

À ma connaissance, elle est disponible exclusivement en stand-alone en Europe et sur le coffret Blu-ray récent. Mais très franchement, si c’est juste pour parfaire ta culture et te dire « je l’ai vu », je peux te le ripper à l’occasion, ça mérite vraiment pas tes sous. :smiley: