Autant en emporte le temps

“Les voyageurs temporels sont priés de se faire connaître aux coordonnées suivantes : latitude 42:21:36.025 N, longitude 71:05:16.332 O, le samedi 7 mai 2005 à 22 h, heure locale du Massachusetts, Etats-Unis d’Amérique, planète Terre”. Tel est le message qu’il nous faut communiquer à nos descendants ou laisser, d’une façon ou d’une autre, à la postérité, selon le vœu d’étudiants du MIT qui sont à l’origine de la première (et dernière selon eux) Convention des voyageurs du temps.

L’idée est simple en soi, si l’on part du principe que le voyage vers le passé sera possible dans un futur plus ou moins lointain, un hypothétique voyageur ayant eu vent de ce rendez-vous pourra logiquement s’y rendre. La réunion sera d’une grande simplicité et non alcoolisée, mais des cookies seront proposés aux visiteurs en échange d’un remède contre le SIDA ou le cancer, d’une solution pour la pauvreté ou des plans d’un réacteur à fusion froide. Le paradoxe temporel ainsi créé devrait faire disparaître le Massachusetts dans un trou noir, transformer le soleil en supernova ou laisser des miettes sur la moquette. C’est selon.

Sources : branchez-vous.com boingboing.net nytimes.com (inscription gratuite)

On dois se faire chier au MIT pour organiser des conventions de ce genre… :stuck_out_tongue:
D’autant plus que plusieurs rendez-vous ont déjà été organisés et qu’à chaque fois aucun homme du futur n’est venue.
Ils devraient faire un banquet plus conséquent :P"

Si la théorie selon laquelle, pour qu’un tel voyage ait lieu, il faut un appareil « récepteur » au lieu et à l’époque cible est vraie, ben ils risquent d’être déçus.

Sinon, peut-être qu’un Doctor Who y sera incognito.

Peut-être qu’il existe une charte leur interdisant de venir dans le passé… Mais là ce serait vraiment pas de bol.

Mais peut-être aussi qu’un jour, juste avant de mourir (de honte), les organisateurs se diront qu’ils étaient vraiment débiles à l’époque. Et c’est à ce moment là qu’un jeune étudiant découvrira le secret du voyage temporel, le vendra à Microsoft et après même Tata Danielle pourra venir dire bonjour à Jésus…

en esperant que personne y tue son grand pere en lui servant un gateau avec lequel il s’etouffera …

franchement remettre en cause l’equilibre spatio temporel pour un gateau ca serait con …

@+
Bussiere

C’est aussi pour ça que certains estiment les voyages dans le temps impossibles…

[quote name=‹ LeBaronNoir › date=’ 7 May 2005, 18:38’]C’est aussi pour ça que certains estiment les voyages dans le temps impossibles…
[right][post=« 357021 »]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

bah le voyage dans le passé, c’est fort probable, mais dans le futur on sait faire, suffit de courir très vite (cf einstein) :stuck_out_tongue:

Le voyage temporel a plusieurs théories.
Celle étant choisie dans ce cas précis doit être assez fataliste, en gros “je viens du futur, mais ce futur découle de ma venue à ce moment-là”. C’est la plus favorable aux voyages, car paradoxe-proof.

Par contre, filer les plans d’un truc quelconque, c’est une couille dans la potage. Parce que ces plans du futur, ils viendraient de ce moment précis du passé. Et ils auraient spawné de nulle part en fait.
Sauf si personne les lit ou les utilise, mais ça serait con.

Bref, chauffez les DeLoreans.

Ca dépend du gateau, mais je risquerais bien un paradoxe…
De toute façon, les paradoxes existent pas (voire la bible selon Bajram)

Je beau croire au progrès scientifique mais concernant le voyage dans le temps je reste super sceptique… J’ai certe aucun connaissance physique poussée mais j’ai beaucoup beaucoup de mal à croire qu’un tel voyage soit un jour possible…

En tout cas je vois pas pourquoi les voyageurs dans le temps auraient attendu une conférence du MIT pour se faire connaître… Mais dites moi, le fait qu’aucun de ces voyageurs ne se soit jamais manifesté ça suffit pas à annihiler toute chance de voyager dans le temps? Le voyageur venant du futur il pourrait venir de n’importe quel future, d’un future infini en somme… Donc là, vu qu’on a jamais vu un vrai gars du futur je pense qu’on peut en déduire que même dans le future le plus lointain personne n’a réussi… Non franchement, au-delà des avancées scientifiques, c’est vraiment improbable. Dans le genre “des éléments de la SF peuvent-ils devenir réalité?” je serais plus prompt à croire en la téléportation.

[quote name=‘garuffo’ date=’ 7 May 2005, 19:08’]Je beau croire au progrès scientifique mais concernant le voyage dans le temps je reste super sceptique… J’ai certe aucun connaissance physique poussée mais j’ai beaucoup beaucoup de mal à croire qu’un tel voyage soit un jour possible…

En tout cas je vois pas pourquoi les voyageurs dans le temps auraient attendu une conférence du MIT pour se faire connaître… Mais dites moi, le fait qu’aucun de ces voyageurs ne se soit jamais manifesté ça suffit pas à annihiler toute chance de voyager dans le temps? Le voyageur venant du futur il pourrait venir de n’importe quel future, d’un future infini en somme… Donc là, vu qu’on a jamais vu un vrai gars du futur je pense qu’on peut en déduire que même dans le future le plus lointain personne n’a réussi… Non franchement, au-delà des avancées scientifiques, c’est vraiment improbable. Dans le genre “des éléments de la SF peuvent-ils devenir réalité?” je serais plus prompt à croire en la téléportation.
[right][post=“357030”]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]
Alors il est POSSIBLE de voyager, je crois.
Faudrait que je lise du Hawking un jour, mais je crois qu’on peut trouver des trous (vortex?) spatio-temporels.
Maintenant, voyager sans encombre dedans, et réussir à en créér un sans péter la planète, c’est une autre affaire.
Ah, et autre chose : il doit y avoir très peu de traces écrites ou restantes dans le futur de ces évènements, voir aucune parce que personne y a cru et a abandonné la page en 404.

Et pour la téléportation, je crois qu’on réussit actuellement avec des très petites molécules. On verra pour l’homme dans 50 ans.

(putain, je manque de sources là, ça m’énerve, je devrais bookmarker plus souvent).

[quote name=‘Neomattrix’ date=’ 7 May 2005, 19:13’]Alors il est POSSIBLE de voyager, je crois.
Faudrait que je lise du Hawking un jour, mais je crois qu’on peut trouver des trous (vortex?) spatio-temporels.
Maintenant, voyager sans encombre dedans, et réussir à en créér un sans péter la planète, c’est une autre affaire.
Ah, et autre chose : il doit y avoir très peu de traces écrites ou restantes dans le futur de ces évènements, voir aucune parce que personne y a cru et a abandonné la page en 404.

[b]C’est l’une des hypothèse concernant le trou noir non???

[/b]Et pour la téléportation, je crois qu’on réussit actuellement avec des très petites molécules. On verra pour l’homme dans 50 ans.

50ans avec beaucoup d’optimisme et des gouvernement qui ne suppriment pas toutes les aides à la recherche. Perso je tablerai plus sur la centaine d’année.

(putain, je manque de sources là, ça m’énerve, je devrais bookmarker plus souvent).
[right][post=“357032”]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

Edit:fautes corrigées

On oublie pas que avec le deplacement temporel, il y a aussi le deplacement réel dans l’univers. C’est bien beau de s’envoyer des siecles en arriere , faut pas louper son coup et aterrir au milieu de rien… ou de quelque chose…

Ca serait marrant de trouver à quel referentiel de coordonées spatiales se fixe la matiere qui voyage dans le temps.

Enfin bon , meme etant un amateur inconditionnel de science fiction classique et moderne, je reste persuadé que ca n’existera jamais, jusqu’à preuve du contraire, comme dirait l’autre ! :stuck_out_tongue:

Tu veux parler des trous de vers avec une entrée dans un trou noir et une sortie en « trou blanc » (aussi appelé « fontaine noire et blanche »)?

En tout cas dans ce cas la c’est une petite tricherie car il s’agit (dit simplement) d’utiliser ce trou pour parcourir instantanément une distance qui varie. (appelé « pont de Einstein-Rosen »)
En effet les trous, reliés, evoluent a différentes vitesses et donc la distance les separant evoluent. En parcourant cette distance il se crée un décalage de distance qui crée le décalage temporel qui crée donc le soit disant voyage dans le temps.

Mais comme les trous de vers se créent dans les trous noirs il faut mettre la terre juste a coté d’un trou noir :stuck_out_tongue:
Et pour utiliser un trou de vers il doit etre stable, le voyage se limite a la date de création du trou de vers et il faut que le temps s’ecoule differement entre les deux sorties du trou de vers)
Et cela crée des paradoxes (cf paradoxes de Thornes)
Donc ca marche mais en théorie :stuck_out_tongue:

"Pourquoi ne voyons-nous pas de voyageurs temporels ? Faites-vous votre propre idée.

  1. Le voyage vers le passé est impossible.
  2. Il n’existe pas de trou de ver actuellement. Les futurs voyageurs temporels ne peuvent donc pas arriver jusqu’à nous.
  3. Chaque voyage dans le temps crée une nouvelle branche temporelle. Nous sommes sur la première branche.
  4. Notre époque n’est pas intéressante, ou elle est trop dangereuse. Aucun voyageur temporel ne veut venir jusqu’à nous.
  5. Les voyageurs temporels sont parmi nous, mais se cachent. "

Ils sont déja la !!! :stuck_out_tongue:

j’ai bien fait de me renseigner sur les trous de vers… Enfin vivement 22h qu’on rigole quand ils resteront seuls avec leurs cookies :stuck_out_tongue:

plus d’infos sur :http://www.ifrance.com/timeworld/voysci.htm

moi je vote 3…

et 5 parce qu’ils savent ce qu’on leur réserve s’ ils sont découverts (chinois du FBI tout ça…)

[quote name=‘York’ date=’ 7 May 2005, 19:47’]  1. Le voyage vers le passé est impossible.
  2. Il n’existe pas de trou de ver actuellement. Les futurs voyageurs temporels ne peuvent donc pas arriver jusqu’à nous.
  3. Chaque voyage dans le temps crée une nouvelle branche temporelle. Nous sommes sur la première branche.
  4. Notre époque n’est pas intéressante, ou elle est trop dangereuse. Aucun voyageur temporel ne veut venir jusqu’à nous.
  5. Les voyageurs temporels sont parmi nous, mais se cachent. "

[right][post=“357042”]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

  1. Dans le futur, la terre n’existe plus…Comment ça pessimiste? :P"

[quote name=‹ Monsieur_Max › date=’ 7 May 2005, 19:37’]On oublie pas que avec le deplacement temporel, il y a aussi le deplacement réel dans l’univers. C’est bien beau de s’envoyer des siecles en arriere , faut pas louper son coup et aterrir au milieu de rien… ou de quelque chose…

Ca serait marrant de trouver à quel referentiel de coordonées spatiales se fixe la matiere qui voyage dans le temps.

Enfin bon , meme etant un amateur inconditionnel de science fiction classique et moderne, je reste persuadé que ca n’existera jamais, jusqu’à preuve du contraire, comme dirait l’autre ! :stuck_out_tongue:
[right][post=« 357039 »]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

Tiens ça me rappelle une excellente aventure de Donald par Carl Barks (on a les références qu’on mérite :stuck_out_tongue: ). Géo Trouvetou invente une machine à voyager dans le temps mais lorsqu’il est question de tester l’engin, vous avez deviné que Donald allait s’y coller, le canard au look marin est pris d’une soudaine angoisse: Et si le lieu de départ de voyage était une forêt il y’a longtemps? Et si juste au moment où il arrive au terme de son voyage un pauvre ancêtre se trouve à l’endroit d’arrivée? L’angoisse se communiquant à Géo ils finissent par choisir un endroit qui n’a pas bougé depuis des siècles: Stonehendge. Je vous passe le suite de l’histoire au cours de laquelle Donald fait la connaissance de vikings pour le moins violents.

Si on aborde l’arrêt du temps, le voyage au centre de la terre ou encore la matière dissolvante universelle qui dissout tout je pourrais encore briller en relatant la physique « uncle scroogienne » par Don Rosa (digne successeur de Barks). :stuck_out_tongue:

Edit:
mad_lemon> Ton hypothèse n’a rien de pessimiste vu qu’elle est absolument vraie. Dans le future, la Terre n’existe plus en effet. Le future c’est l’« infinie vers l’avant » (formule de boulay mais je trouve pas mieux) donc la Terre étant voué à disparaître (là dessus les scientifiques sont unanimes) on peut affirmer que dans le future la Terre n’existe plus. CQFD

  1. Les voyageurs temporels ont préféré prendre un verre au Dernier Restaurant avant la Fin du Monde :stuck_out_tongue:

Euh sinon je me souviens d’un reportage de territoires21 qui essayait d’expliquer en gros comment marche le système de trou noir/blanc et les paradoxes du aux voyages dans le temps… il faudrait que je le retrouve. EDIT:

Question d’un néophyte complet sur le voyage spatio-temporel :
Quid de la rotation terrestre? Je veux dire que se mettre en un lieu qui ne change pas comme Stonehenge ok mais la terre tournant autour du soleil, est-ce que le voyageur du temps n’arriverait pas… dans l’espace? C’est saugrenu comme idée à votre avis, la gravité assurerait une place absolue dans le voyage spatio-temporel?

Hop google “time travel”

Je suis en train de le lire justement… Quoi on s’en fout?