[Best-Of] Vos jeux de l'année 2017


#41

2275 heures? Wow. Respect. Je vais me cacher avec mes 600 heures de KSP :smiley:


#42

Dans le fond, ca fait que 4 mois, h24. J’ai la même sur quakelive (en 3-4ans en dilettante). Rien de très foufou.


#43

Si tu veux découvrir la Nouvelle-Zélande, tu devrais penser à postuler chez eux ! :smiley:


#44

C’etait ses dernieres vacances je crois :slight_smile:


#45

Oui il est sorti sur Steam en début d’année 2016.
Mais il est sorti en stand alone bien avant en fait (j’y joue depuis la 0.11 je crois. En tout cas bien avant Steam).


#46

3 semaines en Mars 2016, c’etait tres tres bien. Mais l’embauche en NZ est soumise a des carences (preference locale), et mon espagnole ne sera pas super chaude pour partir a plus de 24h d’avion de sa famille.


#47

2017 :
2017-12-19 03_08_00-Steam

Sinon: Top 5

  • Zelda BOTW (GOTY)
  • Wolfenstein 2
  • Opus Magnum
  • Stardew Valley Switch
  • PUBG

Les jeux qu’il faut que je fasse/finisse:

  • Mario Odyssey
  • Skyrim Switch

Machine de l’année:

  • La Switch

En écrivant, je m’aperçois que je suis de plus en plus déconnecté avec les sorties actuelles et la gueule que prend le JV, je passe de plus en plus de temps sur des jeux sortis il y a 2 ans voir plus. Et il n’y a plus vraiment de jeux que j’attends (mis à part Into the breach)


#48

C’est un constat global hein.Trop d’offre, de jeu de niche fait que chacun reste dans sa niche et exploite le jeu dans ses moindres recoins. Ou alors c’est notre age avancé :smiley:

Quand j’étais plus jeune, je finissais à peine la moitié de la plupart de mes jeux. Ma vibe “finir le jeu” n’est arrivé que très tardivement.


#49

Marrant, moi j’ai toujours fini mes jeux (à part 2 ou 3 trop dur. Fortress of fear sur GB je te hais !), que ce soit sur game boy, snes ou megadrive, puis sur PC. Alors je parle d’arriver à la fin, pas de débloquer finir le jeu à 100%. Et en vieillissant, moins de temps, du coup c’est plutôt l’inverse si le jeu ne me plait pas plus que ça


#50

24h d’avion ça va, c’est large quand même :slight_smile: Tu dois pouvoir aller sur l’ensemble du globe là :slight_smile:


#51

J’étais un joueur essentiellement PC, avec un accès assez important à une ludothèque (celle du lycée notamment). Devoir finir les jeux en deux semaines, c’était pas forcément le plus facile.


#52

Ha oui si t’avais une limite de temps effectivement, ça change la donne


#53

[HS]Lyon > Maputo = 26h. Avec les correspondances, on perd vite énormément de temps[/HS]


#54

C’est juste que Nouvelle Zelande et l’Europe c’est juste diametralement oppose, et que pour visiter c’est 24h d’avion. Donc 12h de decalage horaire, et une journee de transport pour rendre visite. C’est de la logistique.


#55

Je crois que FMP s’est juste planté dans le placement des parenthèses implicites sur la phrase des 24 heures d’avion. :wink:
Trop de math…


#56

C’est surtout qu’à la base c’était une blague :slight_smile: Justement je trouvais rigolo de signaler qu’on pouvait interpréter le “24h d’avion” comme étant purement 24h dans un avion :slight_smile:

Mais bon en fait c’est pas passé, tant pis :wink:


#57

#58

'culer un mouton.


#59

Pour ceux qui ont mis Divinity Original Sin 2 dans les tops, est-ce que l’histoire est plus passionnante que le 1er?


#60

Je n’ai pas beaucoup joué cette année mais je vais essayer de faire une liste potable.

Top 4 :

Zelda breath of the wild : un vent de fraicheur et un jeu où je découvre chaque jour de nouvelles choses même en post game.

Diablo 3 : Je sais, il n’est pas sorti cette année mais l’addition mais avec le nécromancien et les petits ajouts, ça suffit à relancer l’intérêt pour moi. Je suis fan de hack & slash et j’assume :stuck_out_tongue:

Xénoblade 2 : Jeu également sur console, mais quel J-RPG !!!

Cup head : un die & retry, j’adore ça ! Un run & gun très sympa avec une direction artistique de folie.

Déception de l’année :

Woflenstein 2 : Gameplay peu novateur (même s’il est dur d’innover sur un FPS), histoire et ambiance en deçà de ce que j’espérais.

Fou rire de la décennie :

Star citizen : Pas besoin d’en dire pus, le titre seul suffit à faire rire