Crack : pourquoi ? comment ? qui ?

Ben voila , je me sert d’un super editeur de texte pour coder du html/php/svg (ultraedit pour ne pas ne nommer) et le nag screen , me dis qu’il ne me reste plus que 2 jours pour m’enregister …
Comme g vraiment pas envie de sortir la carte bleue , je vais donc sur mon site de crack favori (non, je ne file pas l’url) et la … crise de concience (oui la petite voix au fond qui dit “c’est mal” ). J’ai commence a reflechirr … pour me poser quelque question :
-Mais qui fabrique ces cracks ? a chaque fois on a droit qu’a des nom de groupe , et a des pseudonimes, meme pas d’email …
-A qui profitent ces cracks ? a la mafia russe qui ecoulent des logiciel pirate ?
-Pourquoi les logiciel ne sont pas protege contre les cracks ?

Bon , je sais ce que vous allez me dire , que c’est fait par des hacker qui veullent utiliser des appli sans les payer ect… , mais moi je ne pense pas … Car quand on vois la somme de programme piraté on se dit que c’est pas qq1 qui les a tous cracke pour le plaisir … parceque faire sauter des protections c’est pas si simple .

Perso (ça n’engage que moi…), je pense que les compagnies qui font des shareware doivent faire expres de se laisser cracke (protection nulle , ou carrement crack donné) pour que leur appli soit le plus diffusées possible (oui tout comme M$ que l’on arrange bien lorsque l’on pirate office)

Bon, je crois que j’ai fait un nombre incalculable de fautes de français … mea culpa …

certain g ete stagiaire ds une boite et 100% des logiciels etaitent piratés

Je suis plutôt d’accord avec les définitions…
et je ne résiste pas au plaisir de vous replacer ce lien, pour les non-initiés :wink: :
<a href=’ http://membres.lycos.fr/azerty0/’ target=’_blank’> http://membres.lycos.fr/azerty0/

et au fait, lamer ça prend un seul « m »…
pfff, bande de L4M3ZZZ !! :slight_smile:

Ouais pour les def’ j’avais un peu ça aussi dans ma tete :

cracker : un mec qui rentre et qui prend son pied à foutre le bordel
hacker : un mec qui prend son pied à déjouer les systèmes de protections
lammer : j’en sais rien… c’est pas un grand truc bleu ou on se baigne ?

ouais ouais ok, dsl… :wink:

Hey, mais on parle de piratage là !!! Oulala ! CAf’ va pô être content…

J’veux pas rentrer dans le débat, mais j’vais en profiter pour poser une petite question de terminologie…

La différence entre cracker, hacker et lammers ?

J’ai déjà des débuts de réponses (voire les réponses tout court), mais chui curieux de voir comment vous interprétez ces mots…

Pour moi, en faisant simple :

  • Cracker : un biscuit apéritif et dans notre cas, le mec qui fait sauter la protection des logiciels…
  • Hacker : le pirate informatique dans toute sa splendeur, s’il fait des dégats, c’est un terro, s’il fait que franchir les barrières de sécurité, il assouvit sa masturbation intellectuelle quotidienne et donne du travail aux ingénieurs réseau…
  • Lammers : nous qui récupérons et utilisons le fruit du travail du cracker…

Bon, allez je sors et j’vous laisse vous cassez la tête sur le sujet…

Moi j’en ai lu que 2 dans ma vie : celui de M$ Windows (mais je me suis endormi avant :smiley: ) et le contrat de Free (mon provider), même s’il est écrit en caractères si petits que j’ai du prendre une loupe (et je déconne pas)

Le reste du temps, c’est I agree à tous las coups :slight_smile:

[quote]Pour répondre a Fenix: tous les programmes sont crackés. Que ce soit l’appli à 100.000€ ou à 1€. Ce qui compte c’est la taille que celle-ci prend qui permettra au groupe d’avoir des credits.

Bien sur le cracker sera plus heureux de cracker un ACDSee que un truc dont personne n’a jamais entendu parler :wink:

Si tu cherches bien il y a des sites qui te donnent tous les programmes crackés dans les dernieres 24h et y en a beaucoup dont j’ai jamais entendu parler :)[/quote]
/agree :cool:

[Edité le 24/7/2002 par Fenix83]

Oui c’est vrai que j’en ai jamais lu un seul de contrat :slight_smile:

Cracker nécessite une vrai réflexion et une bonne dose de matière grise. Les nombreux vrai crackeurs (je ne me considère pas comme un crackeur) que j’ai rencontré sur le net n’ont rien du « lamer » au sens propre du terme. Je les vois plutôt comme des joueurs d’échec. Contrairement aux sois-disant hacker, dans la communauté des crackeurs ( :wink: ), il n’y a pas l’utilisation massive de logiciels (mis à part des softs basiques comme les desassembleurs). D’ailleur il n’y a pas de « sois-disant » crackeur…

En tout cas c’était comme ça il y a quelques années :smiley:

Pour répondre a Fenix: tous les programmes sont crackés. Que ce soit l’appli à 100.000€ ou à 1€. Ce qui compte c’est la taille que celle-ci prend qui permettra au groupe d’avoir des credits.

Bien sur le cracker sera plus heureux de cracker un ACDSee que un truc dont personne n’a jamais entendu parler :wink:

Si tu cherches bien il y a des sites qui te donnent tous les programmes crackés dans les dernieres 24h et y en a beaucoup dont j’ai jamais entendu parler :slight_smile:

Bon alors je vais tenter d’expliquer un truc qui peut paraitre un peu nébuleux pour certains.

Alors tout d’abord, les crackers sont une sorte de grande famille. Ils sont regroupés en groupe. Ceux ci comprennent des crackers mais aussi des couriers et des suppliers. Les crackers crackent des programmes donnés par des suppliers. Ceux-ci donnent donc le travail au cracker. Une fois le programme cracké, il doit etre distribué et pour ce faire les groupes pirates utilisent des FTP. Il y a des WHQ (World HQ) pour chaque groupe. C’est la que le crack du groupe sera mis en premier. Apres cela les couriers doivent passer les applis crackées d’un FTP à un autre. Ils le font pour avoir des crédits et ainsi peuvent pomper les applis crackées par les autres groupes.

Tout se résume donc à avoir acces à un FTP. Le cracker generalement aura un acces leech dessus (il pompe tout sans limites, que ce soit jeux, cracks, MP3 etc …). Les couriers auront un acces restreint avec quotas et les suppliers recevront des credits par rapport au nombre de programmes qu’ils ont amenés et qui ont ete crackés.

Voila en gros ce qui pousse les crackers à cracker: avoir tous les jeux et applis qui sortent. Je suppose qu’il y en a qui en profitent pour faire des compilations ou bien les revendre à des contacts etc … et c’est là que l’argent intervient :wink:

J’espere que c’est un peu plus clair :slight_smile:

Je crois pas que la perspective d’utiliser un soft gratuitement et si “primordiale”. Si on regarde la nature des softs crackés, on y trouvera des utilitaires professionel que seul une minorité (comparé a WinZip) de personnes utiliseront mais aussi des logiciels utilisés par une grande majorités d’internautes ou de “geeks”. D’après moi, le choix des logiciels à cracker se fait selon la difficulté de l’opération et l’engouement du public pour le logiciel.

Fenix83 oui avoir un no-cd est surement legal mais , dans la pluspart des cas tu viole le contrat d’utilisation (oui le truc qu’on le lit jamais) qui exisge que l’on ne modifie en aucune sorte le programme …

Sinon, comme le dit Rahan , il y a une vraie reflexion a avoir , et ne pas cracker betamant tout les programme en fesant le fier d’etre d’un hors-la-loi [quote]“ouai , g nique la scocité , hahahaha bilou qu’est-ce que je lui est mis dans le cul !”[/quote]
Pour ma part j’incite a l’utilisation du freeware mais bon …je me vois mal me passer de photoshop en cas de retouche phto , ou de dreamweaver pour faire un joli site (bien que j’utilise blocnote de temp en temp…) ou office XP pour taper du texte, bien que de tres bonnes alternaives freewares existent … et la je me dis que en fait c’est les grandres compagnie (MS , Adobe, Macromedia) qui on gagne la guerre du piratage …

je pense en effet que l’aspect “défi” est primordial dans la démarche des craqueurs en plus de la perspective d’utiliser le soft gratuitement.
maintenant pour ce qui est des entreprises je ne sais pas si ça découle forcément d’une volonté consciente de frauder ou d’économiser quelques milliers de francs. Il peut s’agir dans la plupart des cas d’une réelle négligence ou méconnaissance des réglementations en vigueur, en particulier dans le cas de PME. Pour ma part dans ma boîte ils sont très à cheval là dessus et nos softs sont 100% légaux et il y a vraiment un licence par poste, ça leur coûte sûrement un pognon fou, mais ils sont réglos.

c0unt0 a raison : cracker c’est un défi et c’est d’ailleur pour cette raison que les “CRACK ME” existent. La plupart d’entre vous ne font pas la différence entre un hackeur et un crackeur. Cracker un logiciel demande de l’astuce et de la réfléxion. De plus, avoir un logiciel cracké NO CD n’est pas illégal du moment qu’on possède une license valable.
En gros, cracker et une façon marginale de se faire reconnaitre au sein d’un groupe ou d’une communauté, au même titre qu’un hacker ou, dans un registre plus “légal”, un codeur sur un mod ou un shareware…

ah mince, moi qui voulait filer une URL super sympa de w4r3z pr0n XXX t33nz avec des chevaux qui hackent le pentagone en succensored

Messieurs et messieurs, vous savez bien entendu que ce sujet est un sujet sensible et potentiellement illégal. Je vous prierais donc d’être précautionneux à l’égard de la Cafzone, en évitant des propos trop tendancieux.

Nous sommes nous mêmes (admins et modos) suffisamment conciliants pour vous faire confiance et laisser le fond du thread (intéressant il est vrai) s’exprimer, je me permets donc juste de vous rappeler qu’il existe des règles que nous aimerions vous voir ne pas oublier, même par inattention. Je vous demande donc de réfléchir à deux fois avant de poster, afin que l’intérêt réel de cette discussion de soit pas sappé par une nécessité d’effacer ce thread découlant de propos trop… mmm… « limite ». Merci de votre compréhension :wink:

en tous cas ce qui est sur c’est que 3dsmax par exemple a fait sa renommée sur les version pirates. tous les apprentis modeleur 3D en herbe bossent dessus. Discreet n’est pas fou: ils savent que les societes de design 3D (jeu essentiellment) acheteront en priorité un logiciel que leurs employés savent utiliser facilement. et pour couronner le tout diffusent tres facilement dans toutes les librairies le manuel officieux quasi complet pour 200balles.

maintenant les producteurs de maya et lightwave suivent ce chemin en diffusant des versions demos debridables (adobe aussi d’ailleurs: les demos etaient incompletes avant, mais desormais sont completes limitées dans le temps… c’est y pas un aveu ca?).

57% des logiciels utilisés dans les entreprises françaises sont piratés. record d’europe.

source: un récent “L’Expansion”. [/quote]
t’es sur!!! moi au boulot 100% des logiciels sont achetées [/quote]
99% Des softs de ma boite sont crackés … et pourtant, on brasse beaucoup.

Pour continuer dans le sens de Nighthunter, une boite qui se fait craquer l’aide beaucoup dans certains cas. Prenons le cas de 3Ds max (ça marche pour tous les logiciels aussi), je pense que 100% des particuliers ont une versions crack, et personne n’achèterai une version à plusieurs milliers d’euros pour son plaisir…

Bon après le gars qui il arrive dans une boite 3D ou autre il dit “voila, je maitrise 3Ds max” donc le patron (qui ouvre une section infographie dans sa boite imaginons) dans qui l’a embauché achète la licence et c’est tout bon pour les boss de 3Ds.

Donc j’magine que Discreet (l’éditeur) ne va pas perdre ses précieux dollars pour une protection qui sera foutu de toute façon.

Et je crois meme que de grands logiciels (Maya, c’est dire) offre leur logiciel gratos TANT que c’est pas commercial…

Et moi que dis qi’ils ont tout compris.

A quand un tel sondage pour les Geeks ? J’imagine d’avance le résultat :wink: !