[DEBIAN] Intérêt des partitions multiples

Bonsoir,
Je traîne sur quelques sites traitant de GNU/Linux, et j’ai vu à mon installation de Debian que tout foutre dans une seule partition était recommandé pour les nouveaux.

Je ne comprends tout simplement pas l’intérêt de mettre /home sur une partition, /usr sur une autre, etc. surtout si les partitions sont sur le même disque : en cas de défaillance, le disque se fout de la partition…

Quelqu’un pour m’expliquer ? Merci ! :stuck_out_tongue:

je n’y connais pas grand chose, mais la logique me dit qu’un /home sur une partoche à part permet un formatage sans douleur de la partoche systeme si le besoin se fait sentir

/home contient les répertoires personnels des utilisateurs, leurs documents et la configuration de leurs logiciels/bureaux/sessions.
La mettre sur une partition à part permet de pouvoir réinstaller Linux, ou même changer de distrib, sans perdre les données utilisateurs et documents (en gros après avoir réinstaller Linux, tu te loggue et tu retrouve ton bureau exactement comme tu l’avais laissé avant de réinstaller).

Pour /usr et le reste, je ne vois pas trop d’intérêt pour le commun des mortels, mais ça peut avoir son utilité dans certains cas. Enfin moi je n’ai jamais eu besoin de les coller sur des partitions à part.

D’accord, mais les fichiers avec les utilisateurs/mots de passe ne sont pas enregistrés dans /home, donc il faut ajouter de nouveau les utilisateurs non ?

Si, mais tu peux très bien recréer tes utilisateurs existants en réutilisant les paramètres précédents ( user_id, group_id, répertoire home, … )
( man adduser pour les paramètres exacts)
Duffy

Oui, tu rajoutes les utilisateurs, en leur réattribuant les bons UID et GID, et hop ! Ca roulotte…

Edit: grilled… Pour les bons paramètres, cherches du côté de “adduser -u -g” ce me semble…

Sinon tu backup /etc/group /etc/passwd et /etc/shadow mais bon…

Désolé de dévier, mais vous faites pas pareil sous windows, de partitionner pour créer au moins une partition système et une partition de données en cas de pépin ?

Par exemple mettre /var, où les fichiers sont régulierements modifiés, sur une partition différente permet d’optimiser l’acces à ces fichiers …
C’est important de partitionner le systeme de fichier aussi pour se prémunir des grosses pertes de données a cause d’un crash disque. Ainsi mettre /usr sur une autre partition permet d’eviter de tout paumer si / est corrompu…
Aussi mettre /home sur une autre partition pourra eviter qu’on sature / ce qui pourrait entrainer bien des des problemes …
Voila généralement on partitionne donc avec / , /home , /usr , /var

Personnellement, je conseille de prévoir 4 partitions pour installer et utiliser un *nix dans de bonnes conditions :

  • / [4 à 10Go] et swap [1 à 2Go] (le minimum vital)
  • /tmp [1 à 2 Go] (en noexec pour des raisons de sécurité)
  • /home [le reste] (pour les raisons déjà évoquées)

Après, certaines bases de données (postgres, mysql) vont installer leurs fichiers dans /var donc ça peut etre une bonne idée de mettre cela sur une partition à part. Sur beaucoup de distros les www_root est dans /var/www donc cela peut justifier aussi la partition supplémentaire. /etc contient la plupart des fichiers de configuration que le geek perfectionniste passe beaucoup de temps à editer…

Dans cette logique, il faut une partition par type de dossier, ce que je trouve particulierement pénible, personnellement. Sans oublier qu’il faut bien connaitre son systeme d’exploitation pour optimiser la taille de ces partitions (par exemple sur BSD, un / de 500Mo-1Go suffit, la quasi totalité du systeme etant dans /usr). Et quand on se plante on se retrouve avec des partitions trop grandes (perte d’espace disque) ou trop petites (“filesystem is full”).

En conclusion, je pense qu’il est mieux de faire peu de partitions (cf debut de mon post) et soigner ses backups (a l’aide de System Rescue CD, par exemple).

[quote]Désolé de dévier, mais vous faites pas pareil sous windows, de partitionner pour créer au moins une partition système et une partition de données en cas de pépin ?[/quote]Oui.

[quote]Par exemple mettre /var, où les fichiers sont régulierements modifiés, sur une partition différente permet d’optimiser l’acces à ces fichiers …[/quote]Dans le même genre, corrigez moi si je me trompe, mais je pense qu’il vaut mieux s’arranger pour mettre les partitions sur lesquelles on souhaite avoir un accès le plus rapide possible vers l’extérieur de la surface du disque, non?

Oui, tout à fait… En régle générale je fais (avec fdisk, les installeurs graphiques ne pemettant pas forcément de créer ses partitions dans l’ordre que l’on souhaite :stuck_out_tongue: ) :

  • swap
  • /tmp
  • /
  • /home

Je sais que l’installeur de Debian (et d’Ubuntu) permet de choisir où l’on place ses partitions. J’espère que ce sera préservé dans le futur installeur graphique d’Ubuntu.

En fait je pensais surtout aux distros basées sur Anaconda : Fedora, CentOS, RHEL…

edit : fallait lire “Fedora”, pas “Redora”… /me enleve ses mouffles.

Vous… m’avez largué ! :stuck_out_tongue:

Alors, diviser son disque dur en plein de partitions, d’accord, mais alors, /home pour éviter de saturer la racine, /tmp parceque ça change souvent, /var pour éviter de paumer les bases MySQL et PHP, swap, :stuck_out_tongue:

Et quel type de système de fichiers ? Moi j’utilise ReiserFS, parceque je pensais que comme il était nouveau, il était meilleur, mais je me trompe peut-être…

Je n’ai pas les spécificités des systèmes de fichiers en tête, mais tu peux trouver pas mal de benchmarks sur Internet (j’avais déjà fait des recherches là dessus).

Les tests prouvent que certains systèmes de fichiers sont plus rapide avec de gros fichiers, d’autres avec de petits fichiers, etc… bref => vois quelques benchs comparatifs et choisit celui qu’il te faut en fonction de l’usage que tu en fais.

Les meilleurs FS pour linux sont :

  • JFS [d’IBM]
  • XFS [de SGI]

Non seulement ils sont beaucoup plus performants que l’ext3/reiserFS et co, mais ils offrent parfois des features qui déchirent. Le XFS permet, entre autres, de freezer le FS. Sans rentrer dans les gros details du truc (mais je peux si cela interesse des gens :stuck_out_tongue: ), cela permet de réaliser des opérations complexes de backup à chaud (tout en garantissant à 100% l’intégrité du backup réalisé). C’est le seul FS qui permet cela.

Le XFS est bien pour toi.

[quote=« Metzgermeister, post:15, topic: 28798 »]Vous… m’avez largué ! :stuck_out_tongue:

Alors, diviser son disque dur en plein de partitions, d’accord, mais alors, /home pour éviter de saturer la racine, /tmp parceque ça change souvent, /var pour éviter de paumer les bases MySQL et PHP, swap, :stuck_out_tongue:

Et quel type de système de fichiers ? Moi j’utilise ReiserFS, parceque je pensais que comme il était nouveau, il était meilleur, mais je me trompe peut-être…[/quote]

Comme dit, pas forcément la peine de faire 36000 partitions. Personnellement, je pense que 3 suffisent : une pour /, une pour le swap et une pour /home. Le reste, je pense que c’est plus dur de calculer les bonnes tailles et tout et que ça sert pas à grand chose de s’embêter pour ça.

J’ai lu ce truc, et ils ont l’air de dire que XFS est à la traîne… et que ReiserFS est cool pour les petits fichiers.

Bon, ce bench doit dater aussi, donc… t’as des infos la-dessus unreal ?

LeBaronNoir > J’y pense aussi : home c’est pratique, pour éviter de saturer le système, mais le reste… bordel Linux c’est sencé être stable non ? De toute façon, je vais me mettre au bash pour faire des scripts automatisés :stuck_out_tongue:

http://www.debian-administration.org/articles/388

[quote]Based on all testing done for this benchmark essay, XFS appears to be the most appropriate filesystem to install on a file server for home or small-business needs :[ul]
[li] It uses the maximum capacity of your server hard disk(s)[/li][li] It is the quickest FS to create, mount and unmount[/li][li] It is the quickest FS for operations on large files (>500MB)[/li][li] This FS gets a good second place for operations on a large number of small to moderate-size files and directories[/li][li] It constitutes a good CPU vs time compromise for large directory listing or file search[/li][li] It is not the least CPU demanding FS but its use of system ressources is quite acceptable for older generation hardware[/li][/ul]While Piszcz (2006) did not explicitly recommand XFS, he concludes that “Personally, I still choose XFS for filesystem performance and scalability”. I can only support this conclusion.[/quote]

Et puis, l’enorme avantage de XFS par rapport aux autres FS c’est xfs_freeze, xfsdump, xfsrestore.