Et Plouf la boite !

Salut
Bon, aujourd’hui, je fais appel à la zone pour un problème un petit peu particulier, et qui fera appel à vos connaissances juridiques… J’ai l’impression de me faire avoir, et j’aime pas trop me laisser marcher sur les pieds sans réagir, mais je préfère assurer mes arrières.

Je vous résume la situasse, vous allez voir que c’est pas rigolo rigolo :
En Octobre 2003, je rentre dans une école de commerce, en rythme alterne, c’est-à-dire qu’elle a le rythme de l’apprentissage, mais sans le salaire.
Pour ce, je trouve une très jeune boite, à peine créée qui fait des fichiers marketing. (on l’appellera Plouf, la boite, pour conserver son anonymat, comme ils disent dans les journaux)
Jusque la, tout va bien, donc je termine brillamment cette formation vers Novembre 2004 (merci papa, merci maman), avec mon patron (on l’appellera Manson, même raisons), c’est le bonheur, la boite avance doucement (on ne fais toujours pas de chiffre, mais les processus sont en place, on commence à produire, la boite devient prête à devenir rentable), on ne récolte pas encore le fruit du boulot, mais c’est positif.
Manson m’explique alors qu’il souhaite que je reste avec lui dans la société, mais comme on n’a pas de quoi me verser un salaire, je deviendrai associé gérant, avec un contrat qui me verse tout les mois quelques euros et une partie des parts de Plouf. Nous sommes alors en Décembre 2004.
J’accepte. On signe le contrat. (c’est évidement le genre de projet qui font rêver à 22 balais)

Tout se passe bien, jusqu’à juillet dernier, ou, voyant le CA augmenter, je lui parle de mon désir de toucher plus d’argent. Pas forcement de devenir salarié, simplement de quoi avoir un train de vie plus confortable. Pas de problème, Manson me propose de m’embaucher en septembre, et m’envoie même une lettre d’embauche (non signée, dommage…)
On rentre de vacances, début septembre, il ne semble pas repose, et m’annonce tout de go : finalement j’ai vu le comptable, je n’ai pas de quoi te rémunérer, etc. Moi, ça m’énerve, je râle, je peste, mais rien de méchant, je trouve simplement incroyable qu’une personne se réclamant un gestionnaire puisse faire des erreurs pareilles, et je lui dit. On convient de re discuter de cela, fin septembre, après un mois de recettes.
Le temps passe, la vie reprend son court, avec toujours quelques remarques à propos de cet épisode, et en rappelant régulièrement l’échéance de fin septembre, faudrait pas que Manson pense en avoir fini avec moi…
Et la, le déclencheur : un soir il me donne une lettre et me demande de la signer

« Vous vous connectez depuis l’entreprise à votre ordinateur personnel (ip : XXxxxxXX)
En tant que chargé du développement et de la gestion de l’informatique dans la société, vous avez accès à différentes applications et à la totalité de la Base de données, propriété de Plouf, qui sont, bien évidement, stockés sur votre poste informatique »
« De ce fait, je vous demande de supprimer cette connexion et de sécuriser votre ordinateur afin que personne ne puisse y accéder de l’extérieur de l’entreprise, et par extension de faire de même sur tout les autres postes des l’entreprise »

Moi, je lis ça, il me parle de la connexion RDC qui me permet de relever mes mails perso depuis le boulot, je lui explique qu’il n’y a aucun danger, au passage, notez le poste qu’il viens de m’attribuer, ça doit pouvoir servir par la suite… Donc je refuse de signer le papier, il me demande soit de signer, soit de partir, je pars.
Le lundi suivant, je ne bosse pas, un accusé de passage de la poste m’attend chez moi à mon retour, je ne passe pas le prendre de suite, et je file au bureau. Etonné de me voir, Manson m’emmène prendre un café hors des locaux, m’explique qu’il ne veut pas me voir pendant quelques temps, « pour prendre chacun du recul » (merci, le coup du on prends un peu de recul, on me l’a assez fait, à chaque fois, je me suis fait plaqué par la suite)
On discute tout de même des différentes possibilités pour que je puisse continuer à contribuer au développement de la boite, tout en gagnant un peu plus d’argent, on discute portage salarial, mission d’intérim, etc.
Comme pour envisager une continuité de mon activité. (au passage, il a pendant le week-end employé un ancien stagiaire pour finir un boulot de mise en place de la structure commerciale que j’avais entamé, de façon à pouvoir entamer la vente en étant tout à fait indépendant de mon travail)
Concernant mon éviction (c’est bien le mot, oui), je refuse, je râle lui dit que ce n’est pas en étant hors du bureau au moment ou on lance un grand mailing pour se faire connaître que la boite va avancer, que ce n’est pas vraiment une attitude positive. Sans effet, il s’arrange pour me planter la, et file se réfugier au bureau.
Il faut ici préciser que je garde normalement un double des clés du bureau, mais qu’il me les a fourbement reprises une semaine auparavant pour les confier à sa femme « qui devait passer récupérer des affaires perso au bureau », je me suis bien fait berner sur le coup. Tant pis.
Je passe à la poste récupérer ce fameux recommandé, c’est la lettre décrite plus haut accompagnée de la mention
« ps : je vous envoi la présente en recommandé (….) car refusé de signer en main propre. Je vous demande donc de ne pas vous représenter à l’entreprise jusqu’à nouvel ordre. »

Ok, tout s’éclaire.
Le gars se fiche de moi, la boite décolle, il veut garder toutes les pistaches pour lui. On va voir ça.

J’ai depuis revu Manson, lui ai annoncé que je comprenais son petit manège, mais qu’il ne fallait pas qu’il espère se débarrasser de moi aussi facilement, qu’il y a suffisamment de petits arrangements dans cette boite pour intéresser de nombreux organismes (fisc, bsa, direction du travail, mais aussi la régie qui loue l’appartement pour habitation, entre autres)
Bref, des menaces à peine cachées. Je lui explique aussi que j’ai un intérêt à ce que la boite survive, mais que si lors de mon départ je ne suis pas vraiment heureux, je risque d’être impulsif.

Nous en sommes la. J’ai demain matin rdv avec un conseiller juridique de la ddtefp (direction du travail etc.) et demain soir avec Manson.

Dernière précisions :
Plouf est une sarl, Nous sommes deux co-gérants sur le papier, mais en pratique je n’ai pas de poste défini, il y a trois actionnaires dont un actionnaire en blanc (pour une sombre histoire de travailleur non salarié en cas de gérant actionnaire majoritaire)
J’ai actuellement des papiers prouvant que je possède 15% des parts.
Cette boite repose sur l’informatique et emploi de très nombreux stagiaires.
La majorité des licences ne sont pas en règles.
Manson offre des dîners à sa femme à Annecy aux frais de la princesse (abus de biens sociaux ?)
Il a du bidouiller les comptes de résultats pour faire apparaître un solde positif.
J’ai chez moi les sauvegardes de la société (dont la base de données, oui)

Voila, maintenant, ma question :
Que feriez vous à ma place (mis à part inventer des sévices plus cruels les uns que les autres), en restant absolument légal ?
Et risque-je quelque chose dans cette affaire ? (Il me semble que les risques sont limités à mes apports, en l’occurrence, du temps de travail.)

Merci par avance de vos conseils et de vos éclairages juridiques, cette histoire devient pesante, je trouve que 22 ans c’est un peu jeune pour se réveiller la nuit avec des pensées de la sorte.

PS : il me semble que ce thread peut rapidement virer border-line, ça m’ennuierai vraiment qu’il se fasse locker avant que je ne reçoive des conseils pertinents.

Prends un avocat specialisé dans le droit des affaires et/ou du travail.
propose lui un interessement sur les sommes recuperée pour le motiver et que ca te coute pas trop cher.
Ton pb est trop precis pour proceder autrement. Ici tu vas recolter plein d’avis de gens de bonne volonté mais pas forcement specialiste dans le domaine.
De plus, ton soucis (justifié !) d’anonymat fait que tu pourras pas donner toute les info necessaire, alors qu’un avocat a une devoir de confidentialité.

Bref, entours toi comme il faut, et je pense que tu le baises :stuck_out_tongue:

Lache pas ! et Bon courage!

Ben

pff, si tu savais quelles sommes sont en jeux (on parle meme pas de dizaine de milliers d’euros…

[quote]Ton pb est trop precis pour proceder autrement. Ici tu vas recolter plein d’avis de gens de bonne volonté mais pas forcement specialiste dans le domaine.
De plus, ton soucis (justifié !) d’anonymat fait que tu pourras pas donner toute les info necessaire, alors qu’un avocat a une devoir de confidentialité.[/quote]

D’ou l’interet de la zone, j’espere avoir des avis contradictoires et ne pas m’enfermer dans mon propre mode de pensée

[quote]Bref, entours toi comme il faut, et je pense que tu le baises :stuck_out_tongue:

Lache pas ! et Bon courage![/quote]

Merci beaucoup, si je m’en sort honorablement, je vous offre une tournée virtuelle (c’est déjà ça…)

Edit : et si vous avez des sites d’explications du droit pour les conflits entre associés gérants, ca m’interesse aussi, pas evident à trouver… Merci

Ce que j’ai du mal à comprendre c’est pourquoi tu as refusé de fermer ta connection au boulot. Je sais que c’est bien pratique pour tout un tas de choses mais il faut bien reconnaitre que niveau sécurité ça peut être un peu limite.
Et puis si les relations étaient tendues, c’etait peut-être pas le moment de se montrer peu coopératif.
Maintenant on est d’accord que je te souhaite de bien récupérer ce qui t’es du et que je n’essaie pas de troller ou de te mettre en accusation… je m’interroge juste!

[quote name=‘pug’ date=’ 20 Sep 2005, 15:27’]Ce que j’ai du mal à comprendre c’est pourquoi tu as refusé de fermer ta connection au boulot. Je sais que c’est bien pratique pour tout un tas de choses mais il faut bien reconnaitre que niveau sécurité ça peut être un peu limite.
Et puis si les relations étaient tendues, c’etait peut-être pas le moment de se montrer peu coopératif.
Maintenant on est d’accord que je te souhaite de bien récupérer ce qui t’es du et que je n’essaie pas de troller ou de te mettre en accusation… je m’interroge juste!
[right][post=“399449”]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

C’etait une goutte qui a fait deborder le vase, depuis quelques temps, il denigrait mon travail, je me suis emballé, et par sécurité, aussi, n’accepte jamais de signer un document te mettant en cause, c’est comme reconnaitre l’erreur.

Eclairé ?

Je serais tenté de te donner le même conseil que cben, à savoir un avocat du travail…
par contre, le rémunérer sur les sommes percues, je sais pas… on est pas aux états-unis ou en angleterre, ou ces pratiques sont courantes, et puis dans la mesure ou le mec perd, il paye tous les frais de justice, non ?
Le coup de la base de donnée que t’as chez toi, je suis pas sur du tout que tu puisses l’utiliser en justice, il faudra peut-être te contenter de celle que devra fournir ton ex-patron, parce que le simple fait de l’avoir sauvegardée sur ton ordi perso, c certainement un peu limite (sauf peut-être si tu peux justifier que t’en avais besoin pour bosser dessus chez toi, et encore…)
Sinon, tu peux peut-être regarder du coté du log des connections qui a était fait… je ne connais pas du tout la législation actuelle sur ce point, mais je suis pas persuadé que ca soit totalement légal… enfin a vérifier, hein
pour la bouffe a anecy, hélas, je sais pas si tu peux prouver grand chose (style “j’étais avec un client potentiel qui n’a pas donné suite…”).
Par contre pour la bidouille de bilan, ca peut faire très mal, mais ca t’apportera pas grand chose, je pense. Au contraire, tu prends le risque de voir baisser la valeur de tes parts de la boite.
Pour les licenses pas valides, le dis pas trop, je pense. Le titre de chargé de gestion de l’informatique tu fous certainement dedans (style “bah il m’a dit que c’était bon… je m’en suis pas chargé… Si j’avais su, je lui aurais bien entendu filé l’argent nécessaire a la régularisation de tout ca”)
ah, aussi, présente toi a ton taff tous les jours, parce que c’est considéré comme une faute grave de ne pas s’y présenter, donc motif de licenciement (bon, en même temps, il t’envoie un recommandé te demandant de ne pas venir, c’est vrai)… avec un magouilleur pareil, je ferais gaffe.

Je conserve les DVD de sauvegarde, c’est tout, mais ca peut faire un bon argument dans la négociation de mon départ (comment ca vous n’avez pas les sauvegardes, je les ai amenées la semaine dérnière -oui, c’est moche mais on risque d’en arriver la)

Meme si c’est frequent? et que le client en question est TRES difficile à joindre (vous avez fait un faux numéro, etc.)

Si la rupture se passe mal, ca ne me gene pas que la boite coule

[quote]Pour les licenses pas valides, le dis pas trop, je pense. Le titre de chargé de gestion de l’informatique tu fous certainement dedans (style “bah il m’a dit que c’était bon… je m’en suis pas chargé… Si j’avais su, je lui aurais bien entendu filé l’argent nécessaire a la régularisation de tout ca”)
ah, aussi, présente toi a ton taff tous les jours, parce que c’est considéré comme une faute grave de ne pas s’y présenter, donc motif de licenciement (bon, en même temps, il t’envoie un recommandé te demandant de ne pas venir, c’est vrai)… avec un magouilleur pareil, je ferais gaffe.[/quote]

Je n’ai pas le statut de salarié, mais celui d’associé gérant, donc ca, ca devrait aller.

Voila, merci de votre aide, continuez à explorer l’histoire, et n’hesitez pas à proposer touts les failles qui pourraient me mettre dans la m…de. Et prenez le comme une immense satisfaction si je peux réfuter vos attaques, ca m’aide à preparer ma defense (sans parler de tribunal, mais au moins dans nos negociations)

J’ai jamais fait de droit ,donc mon avis compte pour du beurre mais bon , ton statut d’associé gerant ne ferait pas de toi un responsable de l’irrégularité de cette entreprise ?

Parcequ’ill ne faudrait pas que tu te tire une balle dans le pied non plus…

Je pense comme les autres qu’il faut que tu ailles voir un avocat.

L’interêt de ce post n’est forcément d’avoir de nous des réponses, c’est aussi d’avoir commencé à mettre de l’ordre dans tes idées en rédigeant cela plutôt que de continuer à te réveiller à 2h du matin :stuck_out_tongue:

salut, à priori, en temps que co-gérant tu es également responsable de l’activité de la société. qu’il te file des parts de la boîte c’était probablement une bonne chose, mais te nommer gérant peut-être pas tant que ça… c’est lui le second co-gérant ?

autre chose que je ne comprend pas, si tu es co-gérant, tu peut décider toi même de “t’embaucher” et de te salarier. as-tu la signature et un chéquier ou carte bancaire ?? maintenant, évidemment, si l’on veut faire tourner serainement une boutique, il faut que les associés et gérants s’entendent bien, mais si tu es co-gérant, tu as autant de pouvoir que lui et tes actions engage la société…

autre chose, tant que tu es co-gérant, tu peut te présenter à la société comme tu l’entends, il ne peut pas t’interdire d’y venir, que tu soit salarié ou pas. ensuite il faut voir dans les statuts de la société s’il y a des clauses spéciales pour défaire un gérant ou co-gérant, mais à priori il devra faire une assemblée extraordinaire pour demander l’accord des associés.
en tous cas fait attention, c’est assez étonnant qu’il te nomme co-gérant et te traite comme un vulgaire salarié. tu devrais t’informer aussi sur la manière de démissionner de ton poste de gérant. en tant qu’associé tu n’es responsables qu’à hauteur de tes parts dans la société, mais en tant que gérant tu es bien plus responsable. si jamais ce n’est pas lui le second co-gérant, je t’invite à une extrème prudence. et dans ce cas fait très attention avant d’engager la moindre procédure, car elle se retournerait contre toi.

concernant les sites avec des infos sur ton statut de co-gérant, je n’ai pas trop de lien ici, je regarderai si j’ai toujours ceux que j’avais regroupés à la boite, mais je ne te promet rien car j’ai fait du ménage là-dedans tout récemment…

il faut regarder sur des sites de ce style et y faire quelques recherche :
Portail PME
coachinvest.com - démission d’un co-gérant

[Edit: ] tu peut également aller sur Societe.com et y rechercher ta boîte “Plouf”. s’il n’a jamais déposé ses bilans, tu n’auras pas beaucoup d’infos, mais ça te permettra au moins de vérifier si tu es officiellement inscrit comme co-gérant…

Gerant ca te donne droit a rien si ce n’est des ennuis. Gerant et avoir des parts c’est pas pareil, en bosser dans la boite (employe quoi) une autre chose encore. Si t’as des parts, que t’etais au courant de la mauvaise gestion et de la fraude et que t’as rien fait, t’es responsable a la limite (et potentiellement coupable). A ma connaissance il n’y a pas de loi en France du type « whistleblower » comme aux US qui permettent a un employe l’immunite en cas de demasquage d’activitees illegales. Du tout. Donc ou t’es 100% blanc ou meme si tu denonce tu prends ce qui te revient. Et c’est pas parceque tu as des parts dans la societe que tu es capables de te pointer quand t’as envie c’est n’importe quoi ca. Celui qui gere la societe c’est le …gerant, le mec qui a des parts il a le droit d’ouvrir sa gueule au conseil d’administration et … c’est tout… C’est pas parceque j’ai des parts de Loreal dans mes actions que je peux me pointer sur les sites et reclamer quoi que ce soit :stuck_out_tongue: Meme si t’es majoritaire a la limite…

Le fait d’avoir des parts et d’etre present dans la societe au jour le jour ne te donne droit a rien si ce n’est une possible responsabilitee legale par rapport a la gestion de la societee… peut etre par rapport au bilan comptable mais surtout par rapport a l’utilisation de logiciels pirates (et si t’etais responsable informatique c’est dans le terme… responsable…). T’es autant mouille que lui a ce niveau la et a faire exploser cette bombe tu vas tu la prendre en pleine tronche a mon avis. En debut de carriere, risquer de commencer a avoir ce genre de casier, meme si le risque est potentiellement faible, c’est pas forcement le risque bien vu…

Ensuite, officiellement c’est lui le patron, si il te demande de faire un truc legal genre la lettre recommandee qu’il t’as envoye et que tu refuses, c’est faute grave. A mon avis c’est ta plus grosse erreur dans cette histoire, et le moyen en or pour te degager pour lui. Maintenant il est parfaitement dans son droit de te virer aussi fourbement qu’il en a envie. Le fait que tu ais des parts ne change rien. Si t’avais plus de 50% ou que t’etais majoritaire tu pourrais le virer/l’emmerder au prochain conseil d’administration a la limite mais c’est loin d’etre le cas…

Je suis desole hein je veux surtout pas etre mechant ou faire le rabat joie et tout mais de ce que tu decris moi je vois un peu un mec jeune sans experience au sang un peu chaud qui reagit mal et qui se fait mettre. T’as envie de te venger et ce genre d’idee va t’ammener que des ennuis (bien que je comprend parfaitement le sentiment). Le represailles serviront pas a grand chose si ce n’est a te mettre encore plus dans la merde. Parles a un avocat pour voir tes options, clair de chez clair et ecoutes bien ce qu’il te dit LUI. Les opinions ici valent rien a part celles qui te disent de parler a un avocat (y compris ce message). Mais si il te dit que t’es nique, laisse tomber l’affaire. T’es jeune, profites en comme une experience enrichissante et fais pas de conneries :stuck_out_tongue:

je suis daccord concernant les parts, elles ne donnent dans ce cas aucun droit particulier, mais pas grand risque non plus, tout au plus elles seront perdues (les parts) et voilà tout…

par contre être gérant (même co-gérant) lui donne quasiment tous les droits, enfin le droit (et le devoir) de gérer la boutique, mais c’est l’essentiel et surtout l’engage dans toute les actions entreprise par la société. donc si délit il y a eu, les responsabilités seront partagées entre les gérants. en tous cas il faudra se battre pour bien dissocier les torts…

et trucmuche n’est pas beaucoup plus le patron, mais également co-gérant (enfin apparement), avec plus de poids s’il est majoritaire au niveau des parts, mais théoriquement tous les co-gérants on les mêmes pouvoir de gestion (et aussi et surtout les mêmes engagements), à moins que ce soit défini autrement dans les statuts de la société…

Hum si j’ai bien compris tu es encore à l’école en même temps que dans la boite puisque tu parles d’alternance ? Ou tu as quitté l’école depuis ?
C’est un peu flou dans ton message (tu ne parles de l’école qu’au début, je ne vois pas trop ce qu’elle vient faire là).

Si tu es encore à l’école, alors il y a des statuts spéciaux pour les stages pratiques qui à priori te protègent.
Renseignes-toi déjà à ton école, il doit y avoir des gens compétents qui t’aideront.

Dans tous les cas, prendre les conseils d’avocats est LA bonne solution (il y a des organismes qui donnent des conseils gratuits : renseignes-toi à ta mairie, ou éventuellement directement au tribunal, au pire. Je ne sais pas ce qu’ils valent mais bon ça existe.)

Je plussoie pour l’avocat.
Quelques détail en vrac:

-Si t’a pas de revenus corrects, l’aide juridctionelle exitse ( direction le palais de justice ou le tribunal de grande instance).

  • En france les avocats n’ont pas le droit de se faire payer au résulat
    -Le droit francais ( contrairement droit anglo saxons je crois), autorise ton avocat a te savoir coupable (même a tons insus) et a plaider le contraire ( ca peut être pratique,mais un avocat te le dira mieux).
  • L’avocat tu pourras lui donner tous lesdétails que tu ne peux pasreveler ici

Bonjour à vous,
effectivement, être co-gérant, peut t’ apporter des ennuis en cas de mauvaise gestion de la boite. Les données que tu as chez toi peuvent être utilisées à conditions qu’ il soit inscrit dans ton contrat que tu peux travailler de chez toi. Sinon elles seront irecevables par le tribunal. Outre les tribunaux, pour prendre des renseignements (beaucoup d’ avocats gratuits mais souvent jeunes et pas très expérimentés) je te conseil de téléphoner à la maison des syndicats de ta ville( tu choisis un syndicat qui te correspond ) : Gratuits, expérimentés et peut rapporté gros si tu vas au tribunal…
Bref tu dois bien relire les contrats, documents que tu as en ta pocession.
Pour conclure, le recommandé que tu as reçu ne sert à rien, a priori il ne t’a pas mis à pied. Soit il y a un conseil d’ administration et on te demande ta démission mais en aucun cas on ne peut exclure de la société en tant que associé, co-gérant parceque tu n’ as pas voulu signé un papier.
A+ et bon courage :stuck_out_tongue: :stuck_out_tongue: :stuck_out_tongue:

ROUND 2
Hop la, mercredi matin, j’avais rendez vous avec un conseiller juridique de la DDTEFP (direction du travail, pour resumer), une charmente controleuse qui ne pouvait malheureusement pas beaucoup m’aider, son truc c’est le droit du travail, pas celui des societes, j’aurai du m’en douter… Elle m’a malgré tout donné une piste interessante : le travail dissimulé, la piste est faible, mais peut etre, on verra…

Mercredi soir, la ca se corse.
RDV avec Manson, je passe le prendre au bureau, on s’installe à une terasse, on discute, je lui refait mon argumentaire/menace. On convient donc qu’il faut me donner une somme d’argent pour que je parte “le coeur leger”.
Je propose de lui ceder 4% de mes parts pour 6500€, il se leve, hurle, me parle de proces, de petit peteux, et se barre sans regler. Cool.
Je paye, et quitte le troquet, sur la route, je rencontre des gens, passe quelques coups de fil, et la, surprise, Manson me rapelle (ne s’excuse pas, evidement), mais me dit qu’il est pret à faire un effort. Ok, on se retrouve dans le meme café.

Re-discussion, plus detendue, je prend des nouvelles de la boite, comment vont les affaires (pas terrible), et on aborde à nouveau le sujet pognon.
Il me propose 750€ (!)
On en reste la, je le quitte, il vient de se taper un aller retour a patte depuis chez lui, ca lui fait du bien de marcher.
Je lui demande de me rapeller lorsqu’il aura une proposition decente à me faire, il me dit la meme chose.

Voila pour l’histoire.
Maintenant, au niveau des conseils, je cherche effectivement à voir un avocat, sur Lyon, 'parait qu’il y a des consultations gratuites, faut que je me renseigne.
Niveau négo, Manson est pressé, il veut cloturer cette affaire avant fin septembre, et m’a demande de lui faire une lettre de demission de la gérance, que je ferais avec plaisir, mais pas tout de suite. (après avoir recu un cheque, oui) Je pense que ca, c’est à mon avantage, ca ne me gene pas de faire trainer, surtout si lui ca l’emmerde.

Maintenant, vous savez tout, les prochains rounds seront certainement plus agités encore, la pression va monter.
Merci pour tout vos conseils, je vous raconterai la suite au fil des evenements.

Encore une fois je veux pas jouer les rabats joies et tout hein. Je suis pas du tout du cote du gars mais faut pas que tu t’emballes non plus.

Je connais pas assez de details sur la boite mais 4% pour 6500 euros. Ca fait une boite a 162 000 euros. Si j’ai bien pige et je sais pas combien vous etes et combien vous faites de chiffres par an et quel est la valeur du capital de la boite et tout, mais heu, si vous etes moins de 3/4 employes et que les affaires marchent pas top c’est beaucoup trop d’argent pour ce que c’est.

750 pour 4% ca faut une boite evaluee a 18750 euros. Encore une fois en fonction du capital et du nombre d’employes ca me parait un peu bas. Apres il faut voir. A vu de nez au pifometre complet en se basant sur la description que tu donnes de la boite il tape en dessous mais il est plus proche que toi de la valeur « normale » de la boite. Il y a des moyens d’evaluer la valeur d’une societe, ca se fait meme sans etre trop trop complique, mais une toute petite PME, a moins d’avoir des gros clients et des rentrees super regulieres ou des perspectives de folies, si c’est a l’equilibre ou avec un peu de benefs ca vaut au pifometre et en generalisant au mieux son CA annuel. Si ca fait des pertes, ou que les perspectives sont nuageuses, moins, voire beaucoup moins… Je sais pas combien vous vendez mais si vous faisiez 200 000 euros annuels de CA a mon avis il aurait pas tant de mall que ca a te payer ton salaire…

Gloppy: le roi de la stock option qui vaut plus rien du tout :stuck_out_tongue:

[quote name=‹ GloP › date=’ 23 Sep 2005, 10:15’]Encore une fois je veux pas jouer les rabats joies et tout hein. Je suis pas du tout du cote du gars mais faut pas que tu t’emballes non plus.

Je connais pas assez de details sur la boite mais 4% pour 6500 euros. Ca fait une boite a 162 000 euros. Si j’ai bien pige et je sais pas combien vous etes et combien vous faites de chiffres par an et quel est la valeur du capital de la boite et tout, mais heu, si vous etes moins de 3/4 employes et que les affaires marchent pas top c’est beaucoup trop d’argent pour ce que c’est.

750 pour 4% ca faut une boite evaluee a 18750 euros. Encore une fois en fonction du capital et du nombre d’employes ca me parait un peu bas. Apres il faut voir. A vu de nez au pifometre complet en se basant sur la description que tu donnes de la boite il tape en dessous mais il est plus proche que toi de la valeur « normale » de la boite. Il y a des moyens d’evaluer la valeur d’une societe, ca se fait meme sans etre trop trop complique, mais une toute petite PME, a moins d’avoir des gros clients et des rentrees super regulieres ou des perspectives de folies, si c’est a l’equilibre ou avec un peu de benefs ca vaut au pifometre et en generalisant au mieux son CA annuel. Si ca fait des pertes, ou que les perspectives sont nuageuses, moins, voire beaucoup moins… Je sais pas combien vous vendez mais si vous faisiez 200 000 euros annuels de CA a mon avis il aurait pas tant de mall que ca a te payer ton salaire…

Gloppy: le roi de la stock option qui vaut plus rien du tout :stuck_out_tongue:
[right][post=« 400657 »]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

Tout a fait d’accord avec toi, mais la, c’est plus le prix pour ses manieres cavalieres de me foutre a la porte et celui de mon silence, aussi.
On change de referentiel !
Edit : et aussi un peu celui de mon travail (qui ne m’a jusqu’a present quasi-rien rapporté - 125€ et 0.83% du capital /mois, en esperant que les parts me rapportent un jour, et que Manson, actionnaire majoritaire, distribue ses benefices…)

C’est plus du chantage c’est de l’extorsion. Je sais pas si tu ralises mais c’est aussi passible de poursuites et de condamnation. Surtout qu’il peut argumenter qu’en tant que co-gerant tu es tout autant responsable que lui. Tu joues un jeu super dangereux et bon je veux bien etre comprehensif et tout et ses manieres sont pourries, 100% d’accord, mais un mal plus un mal ca fait pas un bien. Moi j’essaye de donner mon avis pour etre honnete et dire ce que je pense, tu le prends comme tu veux, et t’en fait ce que tu veux. Mais la pour moi c’est clair, tu deviens pire que lui et je desapprouve completement l’extorsion/chantage que t’es en train de faire… Prend ce qui te revient, ce que ca vaut et part la tete haute. A t’abaisser a ce niveau tu vas te retrouver dans la merde et t’auras pas un rond a mon avis…

Je suis d’accord avec GloP sur tes manières de faire, cependant je te comprends.
Fait bien attention à la démition et ce que cela entraine derriére : 0 indemnité (par la loi) et pas d’ assedic. Il me semble zarbi qu’ il n’y est pas eu de conseil d’administration pour discuter du chiffre, de l’ avenir de la boite et de ces prétentions, de toi !!!.
Petits conseils :
un licenciement avec indemenité s’est payer en moyenne :

  • 6 mois de salaire
  • tout les congés en cours
  • plus une somme qui correspond aux dividendes que cela aurait pu te rapporter (primes, indemnisations pour le trajet …).Donc, négocie une somme pour ton départ basé sur ce que tu aurais pu gagner ou prétendre et non pas sur des parts que l’ont t’a donné .
    Il faut faire le calcul… :stuck_out_tongue:
    Bon courage :stuck_out_tongue:
    Mister dump