Ghost widow of the black Shell

Et bah voila, j’aurais prié jusqu’au bout mais après de longues années de « Passe moi les droits que je réfléchisse » le tournage de GITS the live action movie en vrai a débute en Nouvelle Zélande… Oui je sais, pas a Tokyo ou a New York… En Nouvelle Zélande, le pays des moutons et des Hobbits.

« Personne va croire que je m’appelle Kusanagi… Hé mais c’est pas Gandalf là-bas? »

Savoir que les droits sont passés de Disney a Paramount il y a peu en rajoute un peu a ma déception connaissant les possibilités de la franchise, on peut de nouveau se poser LA question:
« Est ce que ce film brisera la loooongue série de films live pourris basé sur des animés », certains comme Crying Freeman ont laissé un assez bon souvenir dans les mémoires mais personne n’oubliera jamais les horribles First of the North star ou Dragon Ball Evolution.

Et quand on voit la simplicté du synopsis (qui est loin de verser dans la complexité d’un Batman V Superman par exemple :slight_smile:) . On se demande si on ne va pas avoir droit a un mix avec un peu du Project 2501 (GITS le film de 1995) et un peu de FLH (GITS:Stand alone complex 2nd GIG) en guise de Bad Guy:

Based on the internationally-acclaimed sci-fi property, “GHOST IN THE SHELL” follows the Major, a special ops, one-of-a-kind human-cyborg hybrid, who leads the elite task force Section 9. Devoted to stopping the most dangerous criminals and extremists, Section 9 is faced with an enemy whose singular goal is to wipe out Hanka Robotic’s advancements in cyber technology.

Le casting de son coté parait plus ou moins…hétéroclite, en plus de Scarjo dans le role du « Major » (Ah tiens c’est plus Motoko Kusanagi?):
Beat Kitano dans le role de Daisuke Aramaki, Michael Pitt (Kuze), Pilou Asbæk (Batou).
Pour ce qui du reste de la Section 9 les rôles restent a définir pour Chin Han, Danusia Samal, Lasarus Ratuere, Yutaka Izumihara et Tuwanda Manyimo. A vous de jouer a je relie les points entre les acteurs et les personnages de l’animé.

Bref étant fan des deux films et de Stand Alone Complex (moins d’Arise) j’en attends pas grand chose, espérons juste que l’opening du film live restera fidèle a celui du film d’animation:

2 « J'aime »

Les droits de distribution. Donc a priori pas du tout d’impact sur le traitement. Le film est et a toujours été chez Dreamworks.

Elle a le regard d’un poisson mort en apnée. Ça commence mal.
C’est peut-être une nouvelle tendance de fond dans le jeu des actrices à Hollywood???

1 « J'aime »

Ah ok, le fait qu’il y avait du Production IG a la …production m’a induit en erreur.

D’un autre coté quand on voit qu’Avi Arad va mettre des billes aussi ca a tendance a encore moins me rassurer :slight_smile:

(nan mais le mec il s’appelle Pilou quoi. PILOU)

2 « J'aime »

Nudité, nope.

Sinon une réflexion intéressante qui va au-delà du white washing:












7 « J'aime »

[quote=“Thomasorus, post:6, topic:57792”]
Nudité, nope.[/quote]

Ce que j’allais dire.

Malheureusement ce n’est pas nouveau. Il y a par exemple certains histoires/romans français, mais aussi de d’autres nationalités qui ont été remplacés par des américains. Je me souviens plus un navigateur français qui se transforme en navigateur anglais dans un film. Y’a plein d’exemples.

C’est vrai que dans un manga, comme c’est du semi-réaliste, chaque pays va imaginer les personnages proches de sa culture. Sauf pour les histoires enracinées dans leur culture comme “Le Voyage de Chihiro” ou “Inuyasha”.

Comme ce n’est pas de la culture ancienne, c’était plus facile pour Ghost int The Shell, ben non en fait bien que ça soit technologique c’est quand même de culture asiatique et japonaise comme le dit Jon Tsuei.

Ou alors c’est bien transposé. Mais je doute en voyant les précédents messages.

edit: d’ailleurs a contrario le réalisateur japonais de l’animé “Metropolis” a bien respecté le fait que l’histoire est d’inspiration européenne.

Pilou? What else?

Le titre est un poil agressif et condescendant, mais son propos est vraiment très intéressant.

Edit : pour ceux qui ne savent pas qui est le monsieur, il s’agit de Max Landis.

1 « J'aime »

Ah bah tiens… Le mec qui s’est un tout petit peu inspiré d’un truc qui s’appel Akira pour écrire… Chronicle.

L’excuse un peu falacieuse de dire “Oui mais bon, les studios mettent du pognon donc ils castent des personnes celebres pour rentrer dans leurs frais… Faut pas leur en vouloir. Soyez en colère parce qu’il n’existe pas de star d’origine asiatique.” Ah bah si on n’en caste jamais en lead role il craint pas d’y en avoir avant un bout de temps…

1 « J'aime »

Cela dit il a raison. Quand tu vas chercher ton financement, c’est vachement plus facile avec comme argument "SJ lead actress"
En ce moment, apres cet argument je pense même que tu peux mettre le pitch que tu veux, tu auras ton financement.

1 « J'aime »

Son propos élude la question de fond: pourquoi faire un film si ce n’est pas dans l’idée de respecter un maximum l’univers d’origine?

1 « J'aime »

Toutafé, pourquoi prendre un truc super original pour en faire un truc super formaté?
Avec la quantité de remake divers et variés (Ghostbusters,Jungle Book…) ou autres suites (Avatar, Star Trek…) la réponse me parait plutot simple “On sait plus comment faire dans l’original donc on va taper dans l’existant mais pas encore trop connu et on colle une star pour être sur de rentabiliser”…

Sad Nouch is sad…

1 « J'aime »

Ah si, si, il en parle : pour faire du pognon. Vous avez maté la vidéo ou vous vous êtes arrêtés au titre ?

Encore une fois, il ne défend personne, il explique juste pourquoi c’est comme ça et pourquoi on en arrive du coup à des aberrations comme vouloir “rendre plus asiatique” une actrice occidentale plutôt que d’embaucher une actrice asiatique.

C’est loin d’être fallacieux : c’est pas sur une licence risquée comme celle-là que tu vas tenter de faire exploser une nouvelle actrice. Ca ne fonctionne pas comme ça et c’est justement ce qu’il explique : sur un projet de ce genre, où les distributeurs sont frileux, ça rassure d’avoir une “lead actrice bankable” comme ScarJo.

Edit : pour être complet, je précise que je me fais ici l’avocat du diable (je trouve ça bien nase aussi au final), l’idée étant essayer de dépasser le “bouh Hollywood c’est que des méchans suprémacistes de la race blanche” pour essayer de piger pourquoi ça se passe comme ça et, tant qu’à faire, comment on peut éventuellement faire bouger les choses…

C’est le serpent qui se mord la patte… On peux pas caster une asiatque parce qu’il n’en existe pas de bankable et il n’en existe pas de bankable parce qu’on en caste jamais…
Alors le cas Jackie Chan/Jet Li ou même Donnie Yen qui va tataner dans Rogue One c’est pas compliqué: Les mecs se sont fait tous seuls a Hong Kong et ont été recupéré par Hollywood… Alors l’excuse du “on en trouve pas” c’est juste pipeau et bimbo sont sur un bateau.

Pourquoi ne pas jouer la carte du “visage connu” sans balancer un budget a 200 Millions de $? La nana a joué dans The Wolverine (budget 120M$ pour 415M$ au BO).

C’est juste de la paresse. Je trouve ça juste dommage pour une franchise que j’adore. Au final j’irais surement le voir mais comme pour beaucoup d’autre film sans en attendre grand chose.

2 « J'aime »

Jackie Chan et Jet Li, ça a pris du temps, mais ça reste malheureusement des cas assez rares, donc pas vraiment un argument qu’Hollywood entendra à mon avis. Quant à Donnie Yen, ce n’est pas du lead, le “risque” perçu n’est pas du tout le même.

Je ne crois pas. Si ça avait été de la paresse, ils n’auraient pas englouti de la thune en R&D pour tenter de rendre ScarJo plus asiatique. C’est juste de la peur, de la frilosité financière, comme l’explique très bien Landis. Qu’elle soit culturellement acceptable ou pas, c’est un autre débat (qu’on peut avoir aussi, mais il ne faut pas tout mélanger).

Mais encore une fois, je comprends parfaitement la colère des fans. J’aurais réagi pareil si on avait dénaturé un truc que je kiffe. Mais la majorité du public qui ignore tout de GITS s’en cogne : il va voir ScarJo sur l’affiche et pas un nom inconnu, du coup il sera plus enclin à mettre la main à la poche. En tous cas, c’est le raisonnement du studio et en ça, ça rend leur décision “logique” (!= indiscutable).

Et on fait passer un produit culturel (que ce soit le fond ou la forme, Ghost in the Shell restera je penses une de mes plus grosses baffes cinématographique) pour un pur produit de consomation markété…

J’ai longtemps attendu le remake de Ikiru par Spielberg, d’un coup j’en ai moins envie :smiley:

AKA Hollywood. Et c’est généralement là où le ciné indépendant est intéressant, parce qu’il sort plus volontiers des sentiers battus, sans calculs trop ambitieux. Le souci, c’est que ce genre de projets chargés en VFX, le ciné indépendant n’a pas forcément les moyens de le financer. Du coup, c’est un gros studio obligé, avec les contraintes que ça implique.

J’ai évidemment vu la vidéo c’est même pour ça que je réponds. Bref.
C’est comme dit @Nouch : le serpent se mord la queue. On nage en plein tautologisme.
Si je projet est trop risqué et bien qu’ils ne le fassent pas point.
Plutôt que de nous pondre une œuvre irrespectueuse.
Mais ils veulent quand même le faire…
Mais pourquoi si ce projet est trop risqué?

Landis apporte des infos pour ceux qui ne savent pas ce que veut dire bankable. Scarejo est bankable. Ok. Super nouvelle. En fait, pour être complet sur la question, il devrait évoquer le poids que cela représente sur un budget de payer ces superstars. Ça en fait des effets spéciaux des Scarjo :grinning_face_with_smiling_eyes:. Sa perspective est l’inverse : il faut des stars pour obtenir des budgets.

Mais pourquoi faire le film, si ce n’est pour le faire qu’ à la seule condition de mettre en scène une actrice bankable?

C’est ça le projet? C’est mince…surtout devant l’épaisseur de l’univers en question…Et ce n’est certainement pas la perspective de Peter Jackson ( le Peter Jackson du Seigneur des anneaux). Le respect de l’œuvre devrait être au centre de la perspective d’une adaptation. C’est le minimum de respect que méritent les fans. Fans qui ont participé à la diffusion de l’aura de GITS.

Wait and see hein. La référence de Landis à Lucy me fait quand même super peur, parce que si c’est ça l’étalon en terme de qualité :flushed:.