Impression 3D


#41

Hypnotique… :wink:


#42

Tiens question, le filament “glow in the dark” c’est abrasif à quel point?


#43

AH bein tiens je m’incruste.

Je possède une Anet A8 (transformée en AM8+E3D V6+BLTouch) et une alfawise U20.

je m’amuse comme un fou :smiley:


#44

Je suis tenté par une form2 . Est ce utile de prendre les deux cuves ( uv et nettoyage ) ? Et niveau consommable, il y a des moyen de remplir par de la resine acheté en noname si ca existe ? ( 150 balles la recharge c’est cher ou c’est le prix normal ?) .


#45

Si par les deux cuves, tu veux dire les deux machines annexes de formalbs (UV et nettoyage), elles sont très pratiques.
https://formlabs.com/fr/tools/wash-cure/

Cela fait un moment qu’on a une Form2 au boulot. Au début on faisait le nettoyage à la main dans les petits bacs fournis avec l’imprimante… et bah c’est vachement plus propre à la machine. Avant il restait souvent un peu de résine non solidifié dans les petits recoins. Et avec le passage au UV cela se solidifiait. Du coup les arrêtes vives et les fonds des trous sortaient pas trop bien. Problème réglé avec le lavage ultrason. Et accessoirement beaucoup moins de salissure sur l’établi.

La machine UV, il en faut de toute façon une pour finir les pièces après impression il me semble. Au début on en avait bricolé une avec une vielle lampe UV. Avec celle de Formlabs c’est propre, bien exposé sur toutes les faces et avec un temps d’exposition maîtrisé.

Enfin, pour les résines, à priori c’est possible, mais on est resté sur les officielles pour le moment.


#46

oui les prix sont chers, mais on est sur un type d’imprimante et une marque dédiée aux pros. On est plus dans le hobbyist. Donc les tarifs s’en ressentent clairement.
Par contre le resultat est sans commune mesures avec une fdm. Surtout au niveau intrications.
Par contre pas trop de fun sur les matériaux comme en fdm.


#47

ok ca confirme ce que je pense . Pas besoin de materiaux fun. Ce qui me botte bien c’est leur materiaux ceramique refractaire pour faire des moules.


#48

Alors la matière céramique ça semble sympa au premier abord mais tu rajoute un bon niveau de difficulté et surtout de matériel nécessaire.

La pièce que tu imprimes ne sera pas de la céramique pure si je me rappelle bien (nos essais dates d’il y a longtemps et je n’avais suivi que de loin). Donc il faut la passer au four (très très chaud il me semble) ensuite pour éliminer le polymère servant de liant… et ça génère un retrait non négligeable.
Donc pour obtenir les bonnes dimensions finales c’est pas évident. Surtout que le retrait peux varier avec les épaisseurs de parois et donc ne pas être parfaitement uniforme.

Si ce n’est pas pour couler du métal, le moule silicone sur une pièce en résine me semble plus simple.
Ou alors regarde du côté de lamatière faite pour la joaillerie. Mais la c’est du moule sacrificiel.


#49

non le moule sacrificiel ne me convient pas.
l’idée c’est de fabriquer mon propre moule à verre avec les bonnes courbures approximative des de le depart.
(apres je prends mes blankets de verre, je le chauffe suffisemment pour le ramollir dans mon moule en ceramique et je le polis manuellement pour recuperer l’etat de surface) . Ma forme est tres simple et par iteration successive je veut trouver le design de depart qui compensera le retrait .


#50

mais si c’est pour faire un moule une imprimante classique suffit si tu bosse en inversion ? et fait ton moule en 2 fois


#51

pas que . je veux aussi faire des pieces un peu precises en dimensions.


#52

Ils vont sortir une imprimante sla chez prusa aussi, ça vaut peut être le coup d’y prêter attention.


#53

À voir ce que tu entends par précise en dimension. J’ai un peu une déformation professionnelle de ce côté là :sweat_smile:

Pour moi une tolérance de 50 microns commence à devenir correcte et en dessous de 20 microns d’erreur c’est bon. Au dessus c’est retouche à la main obligatoire la plupart du temps.

Pour ça, même la Form2 est un peu limite, surtout sur les trous de petites dimensions. En dessous de 0,8mm ça a en plus tendance à se boucher. Et des parois de moins de 0,4mm gondole facilement.

Mais bon, si tu as déjà de quoi faire fondre du verre, du coup j’imagine que le traitement de la céramique ne sera pas un problème pour toi :slight_smile:
Il fallait juste le mentionner parce que l’on est loin de l’utilisation d’une imprimante FDM :wink:


#54

ah non j’ai pas encore ,je suis en train de penser à mon installation justement :slight_smile:


#55

Celle-là ? https://www.prusa3d.fr/original-prusa-i3-mk3-fr/
On regarde les imprimantes 3D avec les Black Friday qui arrive et si celle-là ne sera probablement en promo on la trouve pas mal du tout même si c’est un peu violent pour débuter ^^


#56

Plutôt: https://shop.prusa3d.com/en/3d-printers/717-original-prusa-sl1.html


#57

Je vais ajouter une Geetech A20M a mes 2 imprimantes existantes :slight_smile: (super prix grâce a un deal avec le fabriquant)


#58

Question imprimante 3D : une clé “sécurisée” de ce genre :

image

est-ce que ça peut se copier/s’imprimer (et sans risque que ça casse dans le canon évidemment) ? Parce que 80€ pour faire un double, si je veux en faire 3 ou 4, comment dire …


#59

comme dirait perry mason :
“il faut viser le doute raisonnable”…


#60

J’espère que non, parce que normalement il faut une carte pour pouvoir effectuer la reproduction.
Si tu perds ta clef, ou que l’on te l’emprunte et que l’on peut la reproduire, ça va assez à l’encontre du concept de sécurité…