La Colline a des Yeux

[center][/center]

Les revoilà ! la famille de mutans cannibales du chef d’oeuvre de Wes Craven ont décidés de se remettre à table, avec une nouvelle famille au menu. Sous la gouverne du petit Français qui monte (Aja, avec le brutal Haute Tension à son actif)

Bon alors, c’est un remake, Ok. Mais un PUTAIN de remake ! Ca fait un long moment que je n’avais pas vu un film aussi trash/choquant/violent au cinéma. Pour une fois le -16ans est vraiment justifié. L’histoire ? une famille typique Américaine va se perdre dans le désert, et tomber dans une ambuscade… le pretexte idéal pour un survival nerveux et sans concessions.

Le film commence, en 4mns le ton est donné, un carnage complet. (D’ailleurs vu la violence de la première scéne, pleins de gens dans la salle se sont cassés, tant mieux, car la suite est pire) Présentation des personnages, on s’y attache, et là c’est le drame. Oui le drame, car pour une fois qu’un survival prend le temps de faire une bonne présentation des personnages, c’est encore pire quand ils se font massacrer.

Plus que violent, c’est le glauque, malsain, crasseux qui reigne en maitre.

Bon, perso je trouve que c’est un PUTAIN de bon film, une bonne claque dans la tronche. Sur grand écran, je ne me souviens pas avoir vu un truc pareil. Humm, j’espère que je vous donne envie de voir ce film.

Ps : je déconseillerai ce film aux personnes qui viennent d’avoir un bébé (il y a une scène osé), une amie avec moi ne s’en ai pas remi (facon de parler, mais elle a été super choquée).

Fiuuu, je vais aller le revoir. Plusieurs fois.

D’ailleurs, un petit enculage de mouche.

Pourquoi l’avoir titré « LA colline à des yeux » alors que le titre anglais (film d’origine) est « The Hills have eyes » ? Pas me faire croire que ça sonne mieux quand même.

Mais pour revenir au métrage, je me réjouis de le voir, maintenant reste à trouver une salle en Suisse qui le diffuse… :stuck_out_tongue:

Bah petit clin d’oeil au fait que c’est un remake fait par un Français ^^ pour un coup c’est la classe vu la qualité du film :]

Merci de ton post, MordOrion! Je ne pensais pas aller le voir, mais du coup je pense que je vais y aller ce week-end!

Y’a une pub pour ce truc dans le jeu SWAT 4, ça traîne sur un PC dans la mission de la boîte de nuit A-Bomb, j’me demandais ce que c’était…

Ce film il est censé être sérieux ?
Je veux dire réaliste.
Où bien c’est à la hollywood ?

C’est pour savoir si je classe ça dans la ligné des “Hostel” “blairwitch” "deliverance"
ou plus “detour mortel” “massacre à la tronçonneuse” “the descent”.

Je viens de voir la bande annonce et j’arrive pas trop à cerner.
Certaines choses comme le chauffeur le pompiste sont trés immergeat.
D’autres comme le fait que la nana soit une belle gosse ou certains effets de cameras le classe plus dans
la catégorie film divertissant classique.

En gros c’est du “Audition” ou du “The ring” américain ?

[quote=“winny, post:6, topic: 29609”]Ce film il est censé être sérieux ?
Je veux dire réaliste.
Où bien c’est à la hollywood ?[/quote]

Réaliste oui, très, et c’est cela qui est bien. Pas d’horrible monstre, ni de tueur déguisé, juste la cruauté humaine. Ce que l’on est capable de faire lorsqu’on souffre. C’est pas hollywoodien dans le sens ou la morale Américaine s’en prend plein la tronche dans le film (via Big Bob, vous verrez). Voir une scéne dans le genre “nianiania moi le Francais je vous merde les Usa”

C’est pas du audition dans la pureté de la mise en scène, ici c’est plus brutal, speed. Ce n’est pas du tout du tout The Ring V.us non plus. C’est… ca me rapelle Texas Chainsaw Massacre, Last House On Dead End Street toussa.

edit, ah et pour la zolie Emilie de Ravin, on oublie sa beauté très vite, vu… vu VU. Nan rien. peu pas dire.

Ah, et à noter que la version salle est une cut (j’ai croisé sur le forum de mad-movies, plus certain, que certaines salles le passent en uncut), il y a déjà le dvd uncut de prévu.

j’ai vu ce film avant-hier et bon… tout un foin pour un film correct. Sans gros plus a mon avis. Certes quelques scenes assez derangeantes genre t’es content quand ca se finit :stuck_out_tongue: qui font prouve que c’est bien mis en scene mais voila.
Dans l’ensemble c’est moyen+.

Oho, enfin un thread sur ce film.

Le film est une boucherie, dans tout les sens du terme, non seulement la première scène donne le ton du film mais le « générique » avec les images pseudo-subliminales vous donnent envi de militer contre le nucléaire :stuck_out_tongue: .

En gros, je conseil ce film à tout les amoureux des films d’horreurs.

Et par rapport a Hostel (que beaucoup on trouvé assez choquant) c’est pire ? moins gore ? y’a une histoire au moins ou c’est comme Histel pretexte a des scenes de boucherie ?

Hostel n’est pas très crasspec par rapport à La colline. Je trouve ce dernier plus glauque. Il y a une histoire, une petite, c’est pas Macbeth non plus ^^ mais assez pour que le film ne tombe pas dans la violence gratuite, les scènes de massacre sont justifiées.

Hostel est mille fois plus glauque/crasspec que The hills.
Ah MordOrion tu m’as eu. J’ai mal interprété ce que tu disais.
Du coup je m’attendais vraiment à autre chose j’ai été super déçus.

En fait il est à classé dans la section “détour mortel”. en bien filmé mais n’empêche que ça reste un film spectacle.

Je met le reste sous balise parce que ça spoile un peu et je veux pas trier.

Mon avis :
Je le trouve super banal. Rien de transcendant. Le scénario est vraiment prétexte à mettre en pâture une petite famille qui a rien demandée. Ok on était prévenu. Mais je m’attendais à ce que leur comportement soit au moins logique face à une telle agression. En fait non, les gens sont toujours aussi cons dans les films d’horreurs. J’avoue qu’ils n’avaient pas beaucoup d’options pour s’en sortir mais quand même.
Ensuite, je le trouve pas plus violent qu’un autre. Et de toute manière comme on ne se met jamais à leur place on ne ressent pas du tout leur terreur.

Le truc qui m’énerve un peu c’est aussi le coté on se venge des bombes, c’est vous les méchants, tout ce qu’on fait est justifié. Fallait pas nous atomiser. Qu’est ce que le message sur la bombe atomique vient foutre dans un film de massacre ? Franchement je trouve ça trop important comme message pour qu’il soit utilisé de cette manière. Les images d’archives du début auraient suffit à poser le tableau. ça présente le lieu et ça explique leur faciès, basta. Mais la petite conversation avec le mec sur sa chaise est vraiment de trop.
Et le drapeau américain planté dans le crâne pour dire “on aime pas les américains” aussi.
(Surtout qu’ils les mangent donc ils doivent bien les aimer un minimum)

Donc voilà ce que je reproche. en clair on est “spectateur”. D’une boucherie, certe, et c’est horrible.
Mais, comme on est pas du tout immergé avec eux on s’en fou. ça se regarde en bouffant du pop-corn et en disant :
-“Attention derrière toi !!”
-“Règles numéro un : on ne se sépare jamais. Alors pourquoi vous le faites ? Revenez. Part pas tout seul.
Pas dans le noir en plus.”
-“Mais pourquoi tu fais ça ?”
-“Mais gardes là ta hache du con pourquoi tu la laisses ?”,
-“Le fusil ! Ah non ne le lâche pas. Ah mais non ! il est pas mort abruti, il va s’en servir contre toi dans deux secondes… Et voilà, je t’avais prévenu.”

Bon je dénigre, je dénigre. Mais j’ai quand même passé un bon moment. Une fois que j’ai compris de quel type de film il s’agissait je me suis tout de suite pris au jeu. Y a beaucoup d’absurdités qui énervent mais c’est comme dans tous les films du genre. Et il est quand même bien tourné. Il y a une belle image.

[quote=« winny, post:12, topic: 29609 »]Hostel est mille fois plus glauque/crasspec que The hills.
Ah MordOrion tu m’as eu. J’ai mal interprété ce que tu disais.[/quote]

:stuck_out_tongue: Arf sorry alors.
Mais perso Hostel m’a fait rire, et j’ai trouvé la violence plsu « propre » que dans « La colline »

Par contre, là ou je suis d’accord avec toi :

sur le côté tentative de justification du carnage des bombes toussa, pas besoin , le côté « la meute » (l’épisode d’X-files) aurait suffit wé

Mais pour le côté con des personnages, je trouve le rôle père du bébé assez bien fait, il va se vanger méthodiquement, dans l’absolu, pour son tcho. Les autres paniquent, vu la violence de la 1ère scène de violence

Et pour une fois que tout le monde crève à la fin… je suis content

ça c’est vrai. ça mérite d’être souligné.
Et oui le rôle du père est pas mal joué, disons qu’il percute au moins.

Au sujet de Hostel :
Je comprend que tu puisses en rire. J’ai moi même pouffé un certain nombre de fois.
J’ai beaucoup parlé avec pas mal de gens sur ce qui leur faisait peur ou pas et le bilan est que c’est vraiment trop personnel. ça doit surement se jouer dés l’enfance avec les premières frayeurs marquantes.
Pour certains comme moi on a peur des non montré et on est fan de ring. C’est la terreur profonde qu’on recherche. et rien de tel que de ne pas identifier la source. Une scéne qui a un grand effet sur moi: “blairwitch, la tante de nuit avec les bruits d’enfants qui tournent autour” pas besoin de plus.
Pour d’autres il faut voir l’objet de la peur pour que ça devienne insoutenable, un scalpel ou autre.
Bref, personne ne réagi aux mêmes choses finalement.
D’autant que la peur est un sentiment tellement profond que parfois on peut même pas analyser et savoir pourquoi ça plus qu’autre chose.
Mon film insoutenable c’est l’exorsiste, or ça va à l’encontre de ce que je viens dire. (substance verdatre et tour de tête. un peu n’importe quoi en somme)et bien je peux pas le voir. Rien que les bruits de chiens du début dans la carrière me mettent dans l’ambiance.

Dans Hostel ce qui m’a vraiment marqué c’est le coté “snuff movie”. On se dit à la fin que des endroits comme ça doivent surement exister. ça rappel les camps ou autres choses dans ce gout là.
J’étais vraiment avec eux dans la salle. Au moment ou tu sais ce qui va t’arriver. J’avais la sensation de devenir un bout de viande. Le mec là va te faire souffrir tu le sais et tu sais aussi que tu ne peux rien faire.
Ajouté à ça un grain de pellicule genre reportage en campagne et on y est.
D’ailleur je condamne ce genre de film qui au final fait appel au voyeurisme des gens.
Entre un film comme hostel et un snuff movie la barière est trés étroites.
C’est en ça que je le trouve plus crade et glauque. ça fait réel donc on est touché.

J’hésitais à débourser une fortune pour aller le voir au ciné, et ô joie je viens de le voir en vitrine au vidéoclub de mon quartier. Bon bah voila, la question est réglé. Je le tenterai dès que je me sentirai les tripes assez bien accrochées :stuck_out_tongue:

Bah pour le côté snuff movie, je trouve que c’est trop… hum “cinématographique” pour un film sur ce sujet, je lui prefere 8mm ou Témoin Muet, on voit beaucoup moins, mais les rares scènes dévoilant cela sont trés intenses. Toute la 1ère partie d’Hostel est trop “film de djeunz” je trouve, pour un tel sujet. Cependant, quelque scène ou l’on se dit “bordel de merde, NON”. Et la séparation du sujet par rapport à la réalistation est bien mince dans Hostel (plan insistant, long et détaillé, alors que le film dénonce justement cela) Hum encore heureux qu’il dénonce d’ailleurs ^^

Ouaip, l’Exorciste, on a peur, c’est incompréhensible, mais ca marche, on a la trouille. Dans la Colline, pas de peur, juste du trash en effet. Pour la peur, elle vient dont ne sait ou… “The Darkness” par exemple, j’ai flippé comme un porc, “La secte sans nom” aussi.

Han et dans Fire Walk With Me, je flippe sans savoir pourquoi, toute la scène dans le train à la fin.

Je viens de visionner ça :

généralement je suis plutôt film d’épouvante, genre fantastique, des zombies et tout le reste, pas fan de gore (aucunement tenté par Hostel d’ailleurs).
J’aime le suspens et les sous-entendu, l’ambiance angoissante et les surprises.

Et j’ai trouvé ce film pas trop mal, le côté histoire est effectivement assez mince et plus « prétexte » qu’autre chose mais passons.
Le début est assez angoissant, on sent les évènements arriver, reste à savoir quand et comment.

L’attaque de la caravanne met assez fortement dans le bain, gros massacre, cris de partout, panique générale.
J’ai été d’ailleurs assez surpris par l’enchaînement, les gars se tirent et laissent en plan le groupe - et paf ils repassent à table - aucun repis! (plutôt étonnant je trouve, on est assez habitué aux scènes entrecoupées).

Petit bémol ensuite, ils sont en plein désert, de jour qui plus est, et ils restent jamais en terrain découvert pour se défendre, non non, mieux vaut se coller autour de la voiture pour se faire prendre par surprise, raah :stuck_out_tongue:

Le reste du film est un peu plus banal, la grosse revanche, l’enne-a-mi, le piège et la fin - avec le carnage sous entendu - qui devient de plus en plus répétée (dawn of the dead entre autres).

Mais je dois admettre que certaines scènes m’ont fait légèrement plisser les yeux et que je dormirai pas tout à fait sur mes deux oreilles :stuck_out_tongue:

Sympathique en somme!

J’ai pas trop lu le thread pour éviter les spoilers (ça vaut mieux puisque je n’ai même pas vu la version de Wes Craven) mais juste pour souligner que Haute Tension était très intéressant dans son genre, un film de genre d’ailleurs qu’on voit malheureusement trop peu dans le cinéma français. Et quand on voit que grâce à cette première réalisation à petit budget Aja a réussi à avoir une commande d’un studio américain on se dit que l’originalité paye. Bref, quoiqu’il en soit bravo monsieur Aja et un blame à l’industrie cinématographique française qui finance trop peu de films de genre (et bien trop de comédies vaseuses type Les Bronzés au Camping de Brice de Nice…).

La Colline est un bon film, bien réalisé mais il reste un film d’horreur banal. Un scénario vu et revu (Plusieurs personnes se retrouvent coincés en plein milieu du trou du cul du monde et se font tous buter par un tueur/une bande de tueur souvent très laids). Après, en découle les comportements ridicules que toute personne non suicidiaire n’auraient même pas idée.

Et là dans le style gros con qui font tout pour se faire buter on est encore une fois biens servi.

Pour moi c’est un film que l’on va voir pour son côté violence gratuite mais c’est sur qu’il ne restera pas dans les annales du film d’horreur.

Sympa bien gore gore, plutôt oppressant et malsain. Un bon film d’horreur. Peut-être un des meilleurs que j’ai pu voir au cinéma. J’en ai pas vu des masses en même temps.

Petit clin d’oeil à Cunningham et Rubber Johnny ? Dans le faux village envahi par les mineurs irradiés, le mec dans son fauteuil roulant, complètement déformé, bras recroquevillés et énorme crâne tombant en arrière.

Ah euh, ils ne meurent pas tous à la fin non ? Enfin c’est pas aussi clair que certains le laissent entendre.