La flemme

[quote name=‹ Petzi › date=’ 4 Apr 2005, 15:37’]Bref … du fait de cette facilite, j’ai jamais du travailler en primaire (equivalent des  CEmachin en France). Resultat : un flemmard grave (qui s’assume), et qui n’a aucune idee de ce que travailler veut dire. Par la suite, j’ai continue sur ma lancee de glandeur, et ma scolarite s’en est ressentie … J’ai perdu mon annee d’avance, et encore d’autres :confused:

Que ceux qui se reconnaissent dans cette description plussoient :P[/quote]

Over-plussage !

  • passage par un certain nombre de phases de grosses conneries pour m’occuper avant de prendre conscience qu’etre inteligent, c’est bien, mais que c’est encore mieux si c’est les autres qui s’en rendent compte, et si ca peut servir à autre chose qu’a improviser quand le prof de math te fais passer au tableau pour refaire l’exercice-à-preparer-pour-aujourd’hui.
    Mais attention, ca ne veut pas pour autant dire se mettre à travailler, non, plutot parvenir à garder un niveau suffisant en faisant le minimum, et atteindre ses objectifs sans devoir faire de choix forcé et obligé.

La flemme, le grand problème de ma vie. Depuis plusieurs années je ne peux plus faire de longs posts.

… j’ai déjà mis le liens dans un autre post (pour tout ceux qui l’aurait déjà vu, je m’en excuse d’avance), mais moi aussi j’ai la flemme …

En fait je passe souvent mon temps à m’emmerder, alors plutot que de ne rien faire, sans pour autant refuser de glander (là je joue ma dignité de glandeur), je raconte ce qu’il se passe autour de moi. Chaque bd est une découpe de 30 minutes de ma vie (trépidante comme vous le verrez certainement) et chaque minute et représenté par une page/un dessin.

allez regarde ce qu’on peut faire quand on est un VRAI branleur :stuck_out_tongue: :

La page en question

[quote name=‹ ThomakWarheaD › date=’ 4 Apr 2005, 20:48’]allez regarde ce qu’on peut faire quand on est un VRAI branleur :stuck_out_tongue: :

La page en question
[right][post=« 347115 »]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

super marrant :stuck_out_tongue: j’adore trop :stuck_out_tongue:

Huhu :stuck_out_tongue:

En parlant de flemme, je l’ai carrément pour faire des news… :stuck_out_tongue:

Ah que ça fait du bien de se sentir moins seul :stuck_out_tongue: Le pire des trucs dont je fasse mon quotidien, c’est d’être tiraillé entre un truc important mais chiant qu’il faut que je fasse, et un autre truc ludique. Je me refuse à faire le truc ludique par culpabilité, mais je ne fais pas le truc important par paresse, et au final je ne fais rien et je réalise ensuite que j’ai juste perdu mon temps. Snif.

Hep Petzi, si un jour t’as envie de t’emmerder en prenant un verre sur la place de Mons, fais signe :stuck_out_tongue: J’avais pas encore remarqué que t’habitais si près.

Ça m’arrive beaucoup ces temps. Pas mal de boulot, je dois passer mon permis ( pfff ), et le reste du temps … il ya WOW.

Résultat, je bosse, autoécole, WOW. Rien d’autre. Et pourtant j’aimerais bien faire du sport, mais “pas le temps”. La peur de ne pas avoir du temps pour loquer au moins 2h par jour. C’est terrible mais c’est comme ça. “Mais je vais être tout fatigué” me dis-je.

C’est marrant ma période la plus “active”, genre levé 8h du mat, petit dej, 3h de sport, boulot, lecture, etc. c’etait cet été quand j’avais pas le net.

Franchement, pas internet, moins de jeux, pas de news, pas de WOW, pas de nouvelles séries manga, RIEN, ça donne vraiment BEAUCOUP de temps libre. Depuis que j’ai de nouveau le net je loque au moins 4h par jour devant mon ordi.

C’est lamentable.

Je vais me coucher :P.

[quote name=‹ good_boy › date=’ 4 Apr 2005, 10:18’]Motivations ?

Quitter la bresse.

[right][post=« 346834 »]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

Pourquoi ? C’est trop bien la Bresse, t’as des poulets ^^, du brouillard un jour sur trois, des platanes pour pas te faire chier en voitures, ça occupe de les compter, t’es à coté de Lyon sans te faire chier avec la vie citadine, tu peux pas te perdre dans le bus de Bourg-en-bresse, y’a que 7 ligne, comparé à Paris ou à Lyon … sinon vous avez pas un dslam tout neuf de chez free ? non ? bon, en même temps 512 ça suffit :stuck_out_tongue: pour WoW en tout cas

Sur ce j’ais un poulet qui vient de se sauver … :stuck_out_tongue:

[quote name=‹ Drealmer › date=’ 4 Apr 2005, 21:40’]Ah que ça fait du bien de se sentir moins seul :stuck_out_tongue: Le pire des trucs dont je fasse mon quotidien, c’est d’être tiraillé entre un truc important mais chiant qu’il faut que je fasse, et un autre truc ludique. Je me refuse à faire le truc ludique par culpabilité, mais je ne fais pas le truc important par paresse, et au final je ne fais rien et je réalise ensuite que j’ai juste perdu mon temps. Snif.

Hep Petzi, si un jour t’as envie de t’emmerder en prenant un verre sur la place de Mons, fais signe :stuck_out_tongue: J’avais pas encore remarqué que t’habitais si près.
[right][post=« 347132 »]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

Là !! C’est exactement ça ! Horripilant au possible, et en plus ça a le don de me faire culpabiliser à mort.

Ben moi c’était ça aussi, tout pareil…

mais ma solution ça a été… WoW. Plutôt paradoxal en soi mais les résultats sont là :

Comme je sais que si je fais pas ce que je dois faire je vais pas m’autoriser à faire ce que j’aime faire (i.e. jouer à wow) je file faire ce que je dois faire pour “avoir le droit” de jouer à WoW.

Et le plus dur c’est d’arriver à poser son cul devant son bureau, apres “ça va tout seul”, et même j’ai tendance à m’as m’arreter (genre “bon, je fais le truc X et je joue à WoW, je ferais Y demain”, pis finalement apres avoir fait X je fais aussi Y en continuant sur ma lancée en me disant que comme ça le lendemain je pourrais commencer WoW plus tôt). Et au final je sais pas ce qui est le plus agréable de WoW ou de la satisfaction de la besogne accomplie.

On va finir par croire que tous les Bressans sont des procrastinateurs. ^^

En tout cas, je rentre dans le moule mais n’ai jamais trouvé de solution viable. Même quand je jouais à WoW, j’avais exactement la même réaction que Petzi ou Mister_Moi : par remords, on ne s’autorise pas d’activités ludiques avant d’avoir été productif, mais la flemme nous empêche de l’être réellement. Alors, comme beaucoup, je travaille dans l’urgence. Et le fait que scolairement parlant, cela ait marché pendant des années n’aide probablement pas (jusqu’à la fac, magistralement loupée).

Et en ayant remplacé WoW par un travail à mi-temps, on aborde l’autre face du problème : sortir d’une journée de boulot de 8-9h pour enchaîner sur quelque chose qui demande un effort ou une motivation. Et dans mon cas, un BTS Informatique par correspondance à faire en 4 mois dont 2 à mi-temps. J’attaque les deux derniers mois, j’approche de l’urgence et je travaille plus.

Mais où doit-on caser ces rêves/objectifs/envies qui ne rentrent ni vraiment dans le ludisme, et donc dans ce qu’on fait pr se récompenser ou se détendre, ni vraiment dans le travail car à but entièrement personnel ? Ben dans mon cas, nulle part. Mon site web n’a jamais vu le jour en plein, pas plus que mon blog, que mes projets de musique sous Fruity Loops ou Live, que mon initiation au japonais ou au C#. Et la liste est très longue.

Voilà, c’était la minute d’auto-lapidation de la journée avant d’aller travailler mes cours. Flemmards, ne vous sentez pas isolés, nous sommes une grande famille.

[quote name=‘onisad’ date=’ 5 Apr 2005, 10:04’]Et la liste est très longue.
[right][post=“347209”]<{POST_SNAPBACK}>[/post][/right][/quote]

c’est un peu ça aussi le probleme: quand on a trop de choses à faire, on commence tout et on ne finit rien.

avoir une passion et une seule, permet de s’y mettre à fond et d’en faire réellement quelque chose, plutot que de s’éparpiller dans des tas de projets improductifs.

Arrêter de regarder des écrans. Tv et ordi :stuck_out_tongue: Ca fait peur, hein !
C’est marrant, mais on a l’impression d’être productif quand on n’est pas cathodophile.

Aie la flemme d’allumer tes écrans !!! :stuck_out_tongue:

:stuck_out_tongue: ARGH …

:stuck_out_tongue: Pour moi, c’est certainement une très mauvaise idée de la part de tes géniteurs. tout simplement parce que ça ne t’oblige pas à être actif, mais à tout simplement faire juste ce que l’on t’a demander pour pouvoir glander …

J’ai un pote qui avait l’obligation de bosser pour avoir un ordi et WoW … il l’a fait évidemment, mais à quoi sert une si matérialiste carotte, pusiqu’elle n’est pas accompagnée d’une réelle volonté.

quand une action est aussi intéressée, je ne considérerai pas celle ci comme une « victoire », mais comme un probleme de plus …

(mode SuperRelou-briseConfiance OFF)

Bon, et comme je le dis plus haute, je pense que c’est ce que l’on nomme la volonté de « grandir » qui nous pousse à nous bouger…

Ahhhhhhh fière société moderne plongée dans le mirage grandissant de la facillité (putain les mecs, c’est ma liscence poétique qui parle Wooouuuuu), où os problème d"antan étant résolus (famine, pestes, etc) nousnous en inventons des nouveaux …

Qu’est une vie sans problème ?

Mouarf … faut vraiment que j’arrête Huxley, ces lectures vont me rendre dingue :stuck_out_tongue:

Euh… pour info je suis un grand garçon et le géniteur le plus proche est à plus de 1000 kilometres, c’est tout de même moi qui fait l’effort de me poser devant mon bureau (apres ça va tout seul) et de faire un minimum de travail pour me donner le droit moral de jouer à WoW. C’est ma méthode pour être productif ces derniers temps et ça marche, d’autant qu’entre la satisfaction du boulot fait et WoW lui même je sais pas ce que je prefere le plus. (enfin si, en fait jouer à WoW tout en sachant que mon devoir est accompli, c’est ça qui est agréable, je culpabilise pas et tout du coup)

et franchement la procrastination fait que comme dit, une fois le cul devant le bureau, c’est gagné.

Si le sujet vous interresse vous ne pouvez faire l’économie de lire Oblomov de Ivan Goncharov.
Sauf si bien sur vous ne pouvez concevoir d’aller chez le libraire :stuck_out_tongue:

Tiens je vais aller me rematter Alexandre le bienheureux moi.

J’ai répondre aumessage d’origine, sans même lire les autres posts, hop, j’suis comme ça ce soir (la flemme… rah merde ! ce thread est contaminant !)

[la foule] Bonjour ami flemmard !

Oui mais alors voilà ! Si tu envoies chier ceux qui veulent t’aider, te sortir, etc, c’est pas bon !
Bon primo, je sais, quand un ami te propose de sortir je ne sais où, de faire du roller ou que sais-je, tu réponds direct “non, j’peux pas [inserer excuse bidon]”. Je sais, j’l’ai fait pendant des années. Aujourd’hui, j’ai arrêté après m’en être rendu compte tout seul. Aujourd’hui, je suis franc, je leur dis : “j’ai pas envie” (enfin, avec du tact et aux amis qui m’ont connu dans cette periode reponse-bidon, en fait c’est nul, à force on se fait capter et quand j’avais de vraies excuses, ils croyaient que c’était bidon). Résultat, cela révèle EN MOI la flemme, me donne mauvaise conscience, et du coup parfois, je dis oui et je m’y tiens.

Ensuite, il faut que je l’avoue, je ne suis pas totalement guéri, je reste très glandouilleur. En fait, j’ai un défaut, c’est que comme pleins de gens, je voudrais faire pleins de trucs, mais que cela soit sans effort et tout de suite. Ouais j’voudrais faire un sport régulièrement, mais sans que ca me prenne du temps (du tout, meme pas 1h par semaine), j’voudrais parler japonais mais que ce soit trop facile, j’voudrais manger un truc au chocolat mais sans lever mon cul de la chaise et sans lacher mon clavier pour écrire ce message, j’voudrais bosser pour le CNRS mais que ce soit eux qui viennent me chercher pour me proposer un job, j’voudrais être prof à l’université mais sans avoir à passer un concours… non j’voudrais que ce soit l’éducation nationale qui vienne me chercher en fait (pas l’temps ! pas l’temps !)

Pas facile, je sais… trouver soi-même la motivation qu’ils disent… pas facile, mais cela peut se faire, il suffit de faire le premier pas. Mais aussi comme dit juste au dessus, c’est parfois un élément inattendu extérieur qui entre dans la partie, quelquechose qui te pousse à réagir (exemple simple : quelqu’un sonne à ta porte, une erreur, pas grave, tu es debout, tu peux aller chercher du chocolat), mais si j’attend qu’on sonne pour bouffer, j’risque d’être mort avant; c’est facheux.
Allez, trouve un truc et lance toi !
C’est pas une solution miracle (ô non), ca retombera dans moins d’un mois, et faudra que tu te relances sur la même chose ou autre chose, mais courage !

Edit : J’viens de me souvenir d’un truc SUPER important : la privation/la récompense. Exemple : Tu as un truc important à faire (je sais pas, tu te décides… à changer de job), bon, et bien sans aller trop loin dans la privation, tu stoppes WoW et les consoles de jeux. HOP ! Comme ça ! Et tu te dis “je recommence que quand j’aurais trouvé un autre job”. Au début, ca aide pas, mais au bout d’un moment, l’icone de WoW te narguera, raaaaah, et enfin tu ouvrira le journal des petites annonces, raaaah, la fleme de passer un coup de fil et d’être déçu, je sais… mais ta GameCube pleure ! ecoute comme elle pleure ! Raaaah, enfin tu passera un premier coup de fil, un deuxième, etc. Et ENFIN ! Tu as un engagement d’un patron, tu tiens ton job ! tu peux rallumer ta GC ou lancer WoW (pas les 2 en mêmes temps, après un sevrage c’est l’overdose sinon)

Voilà moi j’ai rien à répondre d’intéressant, on commence à avoir fait le tour de la question/solutions.

Je m’inscris juste au club des flemmards voilà tout :stuck_out_tongue:
Mister_Moi, tu n’es pas seul !
On fonde un club ? :stuck_out_tongue:

:stuck_out_tongue: heu … ah … euh … oups … euh … j’ai quleque chose sur le feu qui sonne à la porte … salut :stuck_out_tongue:

Simplement une question de volonte et de motivation. Sans l’un ou l’autre, z’etes fichus les amis.