[langue]Mots connus en anglais et oublies en francais

Pour m’entrainer en anglais, je lis de plus en plus de livre UK/US car j’avais pas mal de lacunes dans la langue. Maintenant, je me rend compte d’effets plus ou moins pervers et qui commencent a m’inquieter, alors j’aimerais avoir vos avis.

Je fais, actuellement, beaucoup de formation en Informatique (monde linux notamment), donc le melange anglais/francais est frequent et, generalement, pas tres grave. Seulement, j’ai remarque que, pendant mes cours, si je me souvenais de mots courant en anglais, j’avais oublie l’equivalent en francais.
Dernier mot en date: accurate.

Imaginez un formateur qui s’arrete en plein cours et qui dit « euh… mince, j’ai oublie le mot francais et je connais le mot anglais, c’est accurate… »

Personnelement, je trouve ca tres genant (j’aime pas passer pour un con). D’abord parce que je suis pas JCVD et ensuite, parce que ca pourrait etre pris « ouah le formateur, il se la pete en anglais », ce qui est absolument pas le cas. (surtout que j’ai un accent pourri et que j’ecris le mot pour pas montrer mon accent tout naze)

Bref, j’ai besoin de vos lumieres:

_Est ce que je suis le seul stupide a avoir ce genre de « side effect » a lire de l’anglais regulierement (oui je l’ai fait expres celui la :stuck_out_tongue: )?
_Et pour ceux qui auraient le probleme, avez vous une solution pour minimiser le probleme?

LoneWolf
Cursed by Jean Claude VanDamme

Des solutions ? non

Mais ne te sens pas seul, ca m’arrive aussi ce genre de choses. Même assez souvent en plus (c’est le mot anglais qui me vient de temps en temps en premier en tête).

Sinon, ca me le fait aussi pour l’alsacien. C’est même pire. Ce sont défois des phrases complètes que je serais incapable de traduire en français… :stuck_out_tongue:

ouais moi aussi ça m’arrive pas mal, je vois très bien un truc en anglais, mais je suis infoutu de retrouver l’équivalent en français. et générallement il me faut du temps pour retrouver le bon terme, j’y arrive pas en 1 seule seconde pour finir une phrase. dans ce cas là : changement de tournure de phrase, mais c’est relou.

Figures toi que j’ai egalement le meme “probleme”.

Mon ecole demande un bon niveau en Anglais et le niveau des cours est pitoyable de chez pitoyable. Resultat je me suis mis a regarder des films en VO pure, lire des bouquins en Anglais et meme maintenant faire un stage de 6 mois aux USA.
Resultat des courses : la comprenehsion orale s’est retrouvee boostee, je parles anglais sans m’en rendre compte et je switch du francais a l’anglais en 1/4 de seconde. Ca c’est bien.

Par contre, je perd mes mots, les mots anglais viennent souvent en premier et les mots techniques n’en parlons pas … pour la plus part, je n’ai jamais essaye de les traduire tellement ca me parait evident dans la langue de Shakespeare alors quand on me demande de traduire je suis pas dans la $%^&* … Autre chose : certaines de mes tournures grammaticales francaises commencent a serieusement se deteriorer (la par exemple je voulais utiliser “laissent a desirer” mais je suis plus dutout sur de comment on l’utilise alors je change vite fait :P)

Donc comme le dit mmenfin, j’aiguise mes talents de reformulation express et des que je butte et que ca revient pas dans la seconde, je cherche a le dire autrement …

Ca ira surement mieux en rentrant en France, mais en attendant comme je parles Anglais H24 ca aide pas vraiment.

Une chose que j’essaye de faire chaque jour : lire un article du monde.fr que je recois par mail (c’est gratuit) ca me tiens au courant de ce qui se passe au pays et ca me fait lire du francais correct (normalement) donc l’un dans l’autre je suis sur que c’est benefique …

Bon courage en tout cas !

tiens ça m’arrive aussi. pourtant je suis loin d’être bilingue.

J’ai souvent le même soucis, mais généralement je retrouve le mot français assez rapidement.

Hazadess> en même temps, l’alsacien est souvent intraduisible en français.

Non, moi aussi :stuck_out_tongue:
Après 7 ans à vivre en Gb et Australie, quand je suis revenu en France ( y’a … 1990) La moitié des mots de mes phrases étaient prononcées en Anglais. Maintenant ça vas mieux…
Je jure toujours en anglais mais c’est tout.

Fucking Hell -----> They probably do !!! Ca c’est un jeu de mot :stuck_out_tongue:

m’arrive souvent à moi aussi (on m’a déjà fait des vannes JCVD sur #cafzone), le pire c’est quand tu utilises des mots anglais en français sans te rendre compte qu’ils sont anglais (ex : “c’est mon point” (that’s my point) au lieu de “c’est mon opinion/point de vue”) ou des mots français rarement utilisés en français mais proche des mots anglais (ex : “je suis desapointé” (I’m disapointed) pour “je suis déçu”).

Et effectivement acurate est un mot sur lequel j’ai déjà buté puisqu’il existe pas de traduction totalement fidele (“précis” c’est pas tout à fait ça), ou les differents sens du mot “business” (que ce soit un deal, le marché, une entreprise…)

Bah c’est peut-être tout simplement parce que pour certains mots anglais, il n’y a pas de réel équivalent, ou alors ils les trop long pour être prononcé en moins de 5 minutes…
Donc t’en fais pas trop non plus… moi, le “truc” que j’utilise, c’est de toujours regarder quel est l’équivalent français le plus fidèle pour tel ou tel mot anglais, et comme ca, je vois même la traduction de certains mots dont je ne soupçonnais même pas l’existance.
Et puis desfois, les mot anglais est tout simplement plus utilisé que le mot francais (mail, spam, hardware, software et certainement plein d’autres que j’utilise pas).

J’ai ça quelques fois aussi, souvent quand je pratique l’anglais parlé pendant une longue période en général. Après je rêve et pense même en anglais. Mais ça passe après une période relativement courte d’utilisation…

bah apres il faut savoir que quand tu glisses c’est que le sens anglais de ce terme anglais te parait plus approprié ou qu’il est a norme dans le domaine ou tu compte l’utiliser.
En apprenant pluseirus langues on enrichit son vocabulaire, ce qui fait que parfois on a tendance a utiliser les mots qui inconsciemment son les plus adaptés dans notre vocabulaire. Plus adapté peut ce rapporter au sens du mot , à sa longueur (plus court donc plus facile) ou au fait qu’il est dominant dans le contexte utlisé (aka referentiel).

Bussiere
qui melange souvent anglais allemand francais alsacien et belge (et qui trouve certaine similitude marrante comme le fait que les belges disent chercher apres alors que nous disons chercher tout court et les anglais look after ou encore l’expression belge ca rosse devenue it rox etc …).

Euh… “ça rosse” et “it rox (rocks)”, aucun rapport hein.

Un peu comme « ça roule » et « it rules » ? :stuck_out_tongue:

[quote=“Clad, post:8, topic: 26254”]le pire c’est quand tu utilises des mots anglais en français sans te rendre compte qu’ils sont anglais (ex : “c’est mon point” (that’s my point) au lieu de “c’est mon opinion/point de vue”) ou des mots français rarement utilisés en français mais proche des mots anglais (ex : “je suis desapointé” (I’m disapointed) pour “je suis déçu”).[/quote]En lisant quelque fois des sites canadiens j’ai l’impression qu’il y a certes des expressions françaises plus appropriées qu’en France mais par contre ils utilisent aussi des traductions directes américaines du style “c’est mon point de vue” ou pire quelque fois des barbarismes (je n’ai pas d’exemple en tête).

[quote=“Bussiere, post:11, topic: 26254”]comme le fait que les belges disent chercher apres alors que nous disons chercher tout court et les anglais look after ou encore l’expression belge ca rosse devenue it rox etc …).[/quote]Un truc frappant pour quelqu’un qui met les pieds la première fois en Belgique. “Tu sais ouvrir la fenêtre ?” “Ben oui je sais l’ouvrir” tsst tsst.

Dans le même style moi je prends facilement un accent que cela soit quand j’avais été en Belgique une semaine et ces temps-ci dans l’est de la France près de la frontière Suisse un mois.

Ouaip ami Lonewolf, t’es pas tout seul.
Le problème est même pire pour moi parce que j’utilise presque plus le Français. Merci aux forums et aux messageries instantanées parce que sinon j’utiliserais carrément plus le Français.
Je bosse dans une boîte où la langue de communication est l’Anglais, j’habite dans un pays où ça parle beaucoup Anglais, je ne lis plus qu’en Anglais, je sors avec une Allemande et 80% de mon travail est en Italien.
Alors autant te dire que parfois j’ai du mal à m’exprimer correctement. Ca m’arrive régulièrement de dire une phrase entière, longue, en Italien à mon chef, qui parle Anglais, avant de me rendre compte qu’il me regarde :stuck_out_tongue:

Plus sérieusement,j’ai passé le plus clair de mon temps à l’étranger ces dernières 5 années, et j’ai constaté un étrange appauvrissement de mon vocabulaire, j’ai commencé à faire des fautes d’orthographes (ce qui m’arrivait presque jamais) et à me torturer l’esprit pour savoir s’il fallait un ou deux « n » à tel ou tel mot.
Quand t’en es là tu commences à te faire du souci…

Mais non voyons on n’a pas d’accent, c’est vous qui en avez un :stuck_out_tongue:

Sinon moi aussi ça m’arrive de temps en temps de ne plus retrouver le mot français, et ça m’énerve parce que ça me bloque complètement.

Quant à « ça rosse » je ne sais pas où (dtc proof) vous avez été chercher ça mais en Belgique, enfin à Liège précisément, on utilise « ça rosse » uniquement pour parler d’une boisson qui rend particulièrement ivre (ex: mmmh la bonne sangria qui rosse!) et on ne dit jamais « it rox »

Edit: par curiosité Madsnail tu bosses où/dans quoi? (je vous rappelle le dtc proof)

[HS]
OUiiii c’est horrible. Quand on passe son temps a switcher (encore un mot qui ne vient pas facilement en Francais) d’une langue a l’autre, on finit par ne plus savoir dans quelle langue on parle. Et effectivement des fois je parle francais a des anglais et vice versa … ce qui me vaut des regards interloques assez regulierement.
[/HS]

[quote=« JakeGrafton, post:17, topic: 26254 »][HS]
Quand on passe son temps a switcher (encore un mot qui ne vient pas facilement en Francais) d’une langue a l’autre
[/HS][/quote]

« changer de langue » ,« utiliser plusieurs langues », etc :stuck_out_tongue: :stuck_out_tongue:

j ai aussi quelques déviances mais ce serait plutôt une influence MSN pour ma part, du genre « yep », « oki » ,etc , j aime pas mais ca vient tout seul

A ce sujet y’avais un reportage sur arte fait à la frontière israelo-palestiennienne où les gens parlent hébreux, arabe et anglais.
On voit un soldat dire qu’il se mélange dans toutes ces langues. Des palestiniens parlent hébreux, des israéliens parlent arabes etc … :stuck_out_tongue:

Désappointé c’est un mot français à l’origine hein :stuck_out_tongue: Bon, peu usité c’est vrai.

Personnellement j’ai rarement le problème, vu que je suis loin d’être bilingue. Je sais écrire en anglais assez facilement, mais je trouve quand même mes mots en français.

A mon avis ce genre de problème vient du fait que tu n’as jamais vraiment réfléchi au sens des mots français, vu que tu les utilises depuis ta naissance. Alors que comme tu as appris récemment les mots anglais, bah ils viennent plus facilement, ils sont plus « frais » et leur définition est plus fraiche aussi.
Pour y remédier, je pense qu’il faut lire des bouquins en français, pour réactiver le vocabulaire (et tu te rends compte qu’en fait y a beaucoup de mots communs dans les deux langues, au final :stuck_out_tongue: ).