Lovecraft, l'intégrale prestige sur Ulule


#21

Je lui transmet, ça lui fera plaisir.
Il y a d’autres choses en cours chez Bragelonne sur HPL mais pour l’instant je peux pas en parler.


#22

J’ai le tome 1 sur Cthulhu, j’avais trouvé cette édition géniale à l’époque. Je ne sais pas ce qu’elle vaut par rapport à d’autres traduction.

Oeuvres de H.P. Lovecraft, tome 1 https://www.amazon.fr/dp/2221056841


#23

je me pose une question pour une amie et pour mes enfants un jour:
dans quel ordre lire lovecraft?

En se focalisant sur cthulhu.

Une question si simple mais qui parait si complexe :slight_smile:


#24

Le livre que j’ai link était se concentré dessus, du coup t’as pas à chercher huhu. Ils l’ont ré édité à priori


#25

du coup, je me dis que ça peut intéresser quelques un(e)s :slight_smile:

j’ai déjà écoute Chuchotements dans la nuit / celui qui chuchotait dans les ténèbres pas mal du tout et
Des ombres sur Innsmouth / Le Cauchemar d’Innsmouth m’a un peu sorti à la fin sur un cht’ulu (et pas un kthoulou) mais bon.

par contre, je comprends pas cette envie de changer les titres.

les 3 épisodes les plus récents sont du HPL, après il faut remonter plus loin pour en trouver d’autres


#26

Dommage que ça soit une trad’…


#27

J’ai craqué chef. Comme quoi, il est jamais trop tard pour découvrir un truc dont on n’a que l’écho sur les internets.


#28

Commencer par shadow over innsmouth, parce que ça fait partie des meilleures nouvelles tout en étant accessible, parfait pour accrocher.

Et ne pas se focaliser sur C’thulhu, parce que les textes l’impliquant directement sont loins d’être les meilleurs.


#29

Il apparaît d ailleurs peu au final dans l oeuvre de Lovecraft non? ( de mémoire )


#30

Je crois que Cthulhu (et tous les autres Grand Anciens) sont généralement mentionnés dans des écrits/témoignages. De mémoire (ça fait plus de vingt ans que je n’ai pas lu de Lovecraft), il me semble que leur simple présence suffit à rendre fou.

Le plus dingue avec l’univers de Lovecraft, c’est de voir comment ses délires ont été illustrés par les artistes et ce que c’est devenu avec le temps. Et l’influence que ça a eu sur la culture moderne. A l’inverse de Tolkien (né en 1890) par exemple, Lovecraft (né en 1892) n’a même pas pu connaitre de son vivant les films, jeux de rôles, etc. qui se sont inspirés de son oeuvre.


#31

Perso ma première rencontre avec les grands anciens ça a été au travers de l’appel de Cthulhu. Clairement pour moi la nouvelle qui te fait bien rendre compte de la grandeur et de la folie de ces choses.


#32

J’ai lu tout l’Ulule et je suis assez chaud :sweat_smile:

Comme le dit Thomasorus, le palier pour obtenir l’intégrale (passé de 4 à 5 cinq livres maintenant) est de 70 euros. Et les frais de port sont estimés à 13 euros. Comme le financement est en train d’exploser tous les paliers (il n’en reste plus beaucoup), ce sera surement une belle édition.

Il y a une note du traducteur en base de page. Il aurait presque fini la traduction du roman Charles Dexter Ward, ce qui à la louche représente un cinquième du travail (vu qu’il y a maintenant 5 tomes de prévu). La sortie de l’intégrale est prévue pour le 20 août 2019, ce qui fait moins de 14 mois pour traduire le reste (on peut trouver une ébauche du sommaire pour les 4 premiers volumes ici). Du coup, je me demande si c’est suffisant pour avoir une traduction de qualté. Si vous connaissez des gens du métier, leur avis m’intéresse :smiley: (@darkomen ? )


#33

En faisant des recherches, je suis tombé sur cette interview du traducteur David Camus, plutôt intéressante :

Je vois aussi qu’on peut télécharger librement les œuvres de Lovecraft au format ebook ici (dans la langue originale) : http://arkhamarchivist.com/free-complete-lovecraft-ebook-nook-kindle/


#34

Réponse de l’intéressé :

Fhtagn à tous !

Mon poteau Darkomen m’ayant invoqué au moyen d’un grimoire relié en peau d’écorce de quinoa (oui, c’est un cultiste vegan), je me permets d’intervenir en tant que fan de Lovecraft d’une part, mais surtout en tant que trados dudit Lovecraft. J’ai eu la chance de traduire cinq nouvelles du bonhomme (notamment L’Appel de Cthulhu, repris dans la superbe édition illustrée par François Baranger, et Le Cauchemar d’Innsmouth) aux éditions Bragelonne et je pense donc pouvoir mesurer le défi auquel s’attelle David Camus.
_Pour faire, simple je dirais qu’un an, oui, c’est très chaud, surtout pour traduire Lovecraft. (Je réduis à un an au lieu de 14 mois parce qu’il faut compter un temps de préparation/correction pour chaque texte, ainsi qu’un bon mois pour la mise en page définitive, puis l’impression/distribution). Lovecraft est un styliste, qui attache un soin tout particulier au rythme et aux sonorités de ses phrases, de sorte que bien le traduire demande une bonne oreille, de l’inspiration et un sacré paquet de drogue de temps. _
MAIS Camus dispose de plusieurs avantages :
- Il a déjà traduit les deux premiers livres (Les Contrées du rêve et Les Montagnes hallucinées et autres récits), ce qui fait donc une bonne quantité de boulot en moins. Je pense toutefois que ces traductions-ci seront revisitées - j’espère, en tout cas, n’étant pas forcément fan de certaines tournures un peu trop modernes par endroits (mais ça reste quand même du boulot très très propre, hein)
- Il traduit Lovecraft professionnellement depuis plus de cinq ans. Il jouit donc sans doute d’une affinité toute particulière avec le style de l’auteur, dont il doit maîtriser les influences, les enjeux et les “tics” sur le bout des doigts. C’est à la fois un énorme avantage, mais également un écueil potentiel s’il ne prend pas garde à éviter certains automatismes pour gagner du temps. Encore une fois, c’est un pro et je pense qu’il privilégiera tout le temps la fidélité au texte.
- La critique et le public lovecraftiens s’intéresse de plus en plus à la traduction. On peut donc espérer qu’il sera relu avec soin par des amateurs éclairés et d’autres traducteurs.
Le risque, c’est qu’il soit pris à la gorge par les délais. Traduire un monstre sacré comme Lovecraft demande de faire reposer le texte, d’y revenir, d’y réfléchir. Pour donner une idée, j’ai mis un mois plein rien que pour traduire L’Appel de Cthulhu, qui n’est pourtant pas très longue comme nouvelle. Bon, c’était le premier texte que je me suis coltiné, ce qui peut expliquer ma lenteur, mais je pense que j’ai bien fait - je voulais livrer la trad’ la plus parfaite possible, à mes yeux du moins (ce qui ne m’a cependant pas empêché de commettre certaines bourdes, dont je me suis évidemment rendu compte après publication…)
Bref, tout ça pour dire que je suis quasiment certain qu’il faudra repousser l’échéance du projet. Et tant mieux, d’ailleurs. Ceux qui souscrivent ont tous - ou presque - déjà lu Lovecraft, j’imagine, et ce qui les intéresse, c’est avant tout la qualité de cette édition qui s’annonce très belle d’un point de vue graphique. Autant prendre le temps de livrer la traduction la plus aboutie, la plus vénéneuse et la plus terrifiante qui soit !
Je souhaite donc beaucoup de courage à David Camus. Qu’il ne se presse pas, surtout, parce que s’il fait bien son boulot, il deviendra la voix française de Lovecraft pour toute une génération (et Azathoth sait combien je suis jaloux !). Mais par-dessus tout, je lui souhaite de s’amuser et de profiter de la chance qui lui est offerte !

Maxime Le Dain


#35

Oh merci ! C’est très sympa de sa part d’avoir pris le temps de répondre :slight_smile:

Vu le succès du financement, j’espère donc qu’on laissera le temps à David Camus de bien faire son taff. Je n’ai pas encore craqué pour financer le projet, mais ça ne saurait tarder. Je me suis mis un “reminder” pour ne pas oublier :smiley:


#36

Joli projet, j’en suis aussi


#37

Le dernier palier va être atteint assez vite :v:
Je me demande si ils vont avoir d’autres idées :thinking:


#38

C’est clair, pour Clark Ashton Smith ça avait été moins rapide car moins connu, du coup ça avait atteint les derniers paliers sur la fin de la campagne. Mais là, il reste un mois et l’édition est déjà équivalente à celle de CAS…


#39

Ils ont update le Ulule avec trois nouveaux paliers sympathiques qui amènent à 200000€ :heart:


#40

Un article intéressant (mais qui m’a un peu agacé tout de même)