Ouvrez votre bureau

L’alternative libre et gratuite à MS Office qu’est Open Office 2 est désormais disponible en version anglaise. La célèbre suite revient avec quelques grosses nouveautés. Il y a l’adoption d’un nouveau format de fichier, basé autour d’un standard ouvert nommé Open Document et l’amélioration de la compatibilité avec la suite de Microsoft.

Plus visible, l’interface gagne nettement en clarté et ressemble un peu plus à celle de son concurrent (devrais-je dire modèle ?) tout en s’intégrant visuellement mieux dans son environnement d’application. Enfin, un outil de gestion de bases de données à la Access fait son apparition. Nommé tout simplement Base, il est basé (!) sur un moteur nommé HSQL mais sait aussi gérer en natif de l’Acces, du MySQL et quelques autres nettement moins connues. Pour les élitistes richissimes qui ne jurent que par Oracle, c’est aussi possible avec des drivers ODBC et JDBC. Ne partez pas en courant, si vous n’avez pas compris la dernière phrase ça ne devrait pas vous concerner.

D’une manière générale, cette suite fait très bien son travail pour un usage basique ou amateur. Mais cela ne veut pas forcément dire qu’un pro ne pourra pas faire tout ce qu’il souhaite avec. Open Office lit très bien les documents crées sous MS Office. Il peut même exporter les documents en pdf. Comme pas mal de projets Open Source, Open Office 2 tourne sous Windows, MacOS X, Linux et quelques autres UNIX moins connus comme Solaris ou des BSD.

Seule ombre au tableau, la gestion des correcteurs orthographiques semble toujours aussi médiocre : pas de correcteur intégré de base, il faut les télécharger et ces derniers sont assez peu pertinents. Cela pourrait pousser certains à se tourner vers StarOffice 8 de Sun. Ce dernier repose entièrement sur Open Office 2, est payant, mais apporte quelques trucs supplémentaires comme les correcteurs orthographiques et un véritable support technique de Sun.

Quoiqu’il en soit, Open Office est une alternative idéale à tous les fauchés ayant besoin d’une suite bureautique puissante et abordable tout en souhaitant rester dans la légalité.

La version française sera disponible le 27 octobre 2005.
Donc ça n’est pas vraiment la peine de se précipiter, sauf si vous avez envie de le ré-télécharger / ré-installer dans une semaine.

Edit:
je retire ce que j’ai dit. J’ai lu cette info sur linuxfr, mais en allant sur http://fr.openoffice.org/ , j’ai pu constater qu’il y avait dores et déjà un pack français.

[quote=“etherealwtf, post:2, topic: 25521”]La version française sera disponible le 27 octobre 2005.
Donc ça n’est pas vraiment la peine de se précipiter, sauf si vous avez envie de le ré-télécharger / ré-installer dans une semaine.[/quote]

Ben on peut l’utiliser en anglais aussi… Enfin moi j’ai pris l’habitude depuis bien longtemps d’utiliser pratiquement tous les progs en anglais, au bout d’un moment tu ne fais même plus attention. Je ne vois pas trop de souci avec ça.

D’un autre côté le correcteur orthographique on s’en bat un peu hein, si le mec ne sait pas écrire français c’est pas ça qui va changer quoi que ce soit. Faut voir le nombre de neuneus qui font “corriger auto” sans faire gaffe, affligeant question résultat.

D’un autre côté, ce n’est pas non plus l’idéale pour le correcteur othographique.

[edit]un peu grilled

Au boulot, il y a plein de gens qui doivent écrire des documents et qui n’ont pas de temps à perdre à se relire pour savoir où ils ont fait des fautes de frappes, et où ils ont par inadvertence mal conjugué un verbe. Je peux t’assurer qu’un correcteur orthographique est bel et bien indispensable, et ça n’a rien à voir avec les compétences en français de l’utilisateur… sinon, les journalistes et écrivains ne débourseraient pas autant d’argent pour avoir les meilleurs correcteurs du marché.

Personnellement, ce que j’aime pas avec celui d’OOo 1.1, c’est que des tonnes de mots pourtant assez courants n’y sont pas et que le dictionnaire semble avoir une taille limitée… Bref, c’est vraiment pas le pied du tout dès qu’on veut avoir un truc un peu propre ou ne se fait plus confiance sur l’orthographe de certains mots.

Hum, j’ai déployé openoffice dans l’entreprise où je travaille.
Il n’y a AUCUN problème de correction orthographique. La solution s’appelle dicOoo.

http://fr.openoffice.org/DicOOo/index_dicooo.htm

Edit:
La correction orthographique est TRES importante.

je ne comprend pas où veut en venir cette phrase.

J’ai entendu dire que pour des calculs trèèèèès pointus, openoffice 1.1.X au niveau du tableur, posait quelques problèmes. Mes utilisateurs ne se sont, pour le moment, jamais plains d’une fonctionnalité absente d’openoffice. Autant dire que pour 99.9% des utilisateurs, rien ne manque.

Le seul véritable problème qui puisse gêner, c’est le format.

Migrosoft office fait des .doc, .xls, .ppt, … Ceux sont des format propriétaires (ce qui veut dire qu’il n’existe aucune documentation fournie par microsoft pour comprendre ces formats)
Ooo(lire openoffice), jusqu’à la version 1.1.4 fait des .sxw, .sxt, …
la 1.1.5 gère le format oasis. Ce format est conseillé par la communauté européenne. Ceux sont des .odt, .ods …

Les conversions successives sont très rébarbatives. Certains de mes utilisateurs ont des milliers de documents. Ooo possède un outil de conversion intégré, mais convertir des milliers de documents prend des heures, voir des jours (je n’éxagère pas, c’est du vécu).

Par ailleurs les administrations et les entreprises en général sont attachés à leur bon vieil ms office. Certains documents qu’ils fournissent et qui doivent être remplies par d’autres contiennent des macros qui ne sont pas compatibles avec Ooo (merci microsoft pour son obscurentisme propriétaire).

Vous voilà prévenus.

Je conseille fortement cette suite bureautique. S’échapper du joug de microsoft, ça a toujours du bon. Et puis c’est gratuit.

J’ai la version 1.1.5 et apparemment il n’y a pas de mise à jour vers la 2.0. Tant pis je desinstall et j’install la 2.0.

Ou alors j’ai mal vue ?

Il me semble qu’il est possible de faire cohabiter la 1.1.5 et la 2.0 afin de tester la nouvelle tout en gardant l’ancienne par sécurité. Par exemple certaines macros, comme l’excellente Dmath, ne fonctionnent pas sous OOo 2.

[quote=“etherealwtf, post:8, topic: 25521”]Hum, j’ai déployé openoffice dans l’entreprise où je travaille.
Il n’y a AUCUN problème de correction orthographique. La solution s’appelle dicOoo.

http://fr.openoffice.org/DicOOo/index_dicooo.htm[/quote]

C’est bien de ces dictionnaires là que je parlais.

Juste pour ajouter que pour ceux qui se servent pas mal de l’export PDF, celui çi est grandement amélioré dans cette version 2 (gestion des urls, poids moindre)

Du bon boulot.

[quote=“etherealwtf, post:8, topic: 25521”]Edit:
La correction orthographique est TRES importante.[/quote]
Ben heu mettons, m’enfin franchement pour un truc gratos et tout c’est ça que j’essaie de mettre en perspective, on s’en fout un peu. J’veux dire, comme on l’a fait remarquer un peu plus haut, le pro généralement il achète le programme tip top à la pointe qui fait ça super bien, certainement mieux que word. La secrétaire après ça commence déjà à s’gâter, parce qu’elle n’écrit pas forcément 40 pages/jour. Et le particulier ben lui hein bon vala quoi, généralement il est pas écrivain dans l’âme et il gratte pas un roman par an.
Partant de ce constat, du fait qu’Open Office est gratos, j’crois pas que le correcteur orthographique soit un critère de choix du tout. J’veux dire par là que ça s’adresse, à mon sens, de par la gratuité, beaucoup aux particuliers et que par rapport à ça, c’est sans concurrence J’vais pas aller mettre 150-170€ (prix étudiant) dans un produit MS pour un foutu correcteur orthographique :P. Après les boîtes c’est autre chose et je doute qu’elles ne puissent investir.

Ca me parait honnête de rappeler ce fait qui peut avoir son importance selon la personne. Après, on peut effectivement estimer que ce n’est pas bien grave et qu’on s’en passe. Pour ma part, ça ne va pas m’empêcher non plus d’installer la version Française quand elle sortira.

Tu viens de dire que c’était le contraire et que ça coutait beaucoup en temps de conversion et de formation.

Pour les “pros” d’office, comprendre ceux qui utilisent les macros et autres joyeusetés dans le genre, c’est pas du tout simple de passer à oo. Je parle de vraies macros bien torchées hein par du remplacement de ce qui est en italique en gras. Les réecrire et refaire tout le travail de debug et de test c’est lourd comme “investissement”.

Pour mon expérience perso d’oo… bin… c’est un peu la galère pour les docs de plus de 100 pages je trouve (plantage, macros qui déconnaient, rendu graphique corrompu, etc.)

Cela dit pour taper des CVS ou des rapports no prob hein.

tout comme nolan.

ici (dans une mairie avec 100 employés) on a bien essayé de passer à OOo.
Sauf que manque de pot, on utilise un soft qui est interfacé avec MS Word.
Et puis re-manque de pot, on avait pas prévu de re-former toutes nos charmantes utilisatrices à utiliser le nouvel outil. Du coup, sur les quelques postes où on avait installé le bouzin (et j’avais selectionné les utilisatrices pour leurs “compétences” info), OOo est resté 3 semaines. 3 semaines pendant lesquelles je suis resté pendu au tel pour résoudre des problèmes cataclysmiques (“où il est mon menu “truc” ?”).
Du coup, on a fait marche arrière. Si en plus on ajoute les problèmes d’imports de documents avec une mise en page un peu travaillée, j’ai mis sur la table toutes les choses qui nous ont fait reculer.

(Et je re-confirme, DicOoo c’est du caca de zébu atteint de dysenterie.)

Pourrais tu partager ce document ? ça m’intéresse beaucoup de partager mes impressions avec d’autres administrateurs.

Le coût immédiat de la conversion et de la formation est à mon avis amorti sur la longueur.
De plus, il n’y a plus à se soucier des licences, des enregistrements en ligne et autres activations.

J’ai eu aujourd’hui un problème avec ooo 1.1.3 : un document du tableur refusait tout bonnement d’être imprimé. Le passage à la 1.1.5 a résolu le problème.

J’avoue que c’est fatigant et que ça prend du temps, mais au final, ça paye.

Je travaille dans un hôpital et je dois avoir 15-20 utilisateurs qui utilisent ooo régulièrement. Le niveau n’est pas très élevé, il est vrai, mais ça se passe bien au niveau des fonctionnalités. Je travaille en collaboration avec l’administrateur d’un autre hôpital qui doit avoir à peu près le même nombre d’utilisateurs… Aucun problème de sont côté.

A noter que niveau correcteur orthographique, Andidote, celui qui fait référence pour le français (mais qui est malheureusement payant) peut maintenant s’interfacer avec OOo.

D’ailleurs, pour avoir visité leur stand lors d’une expo, je peux vous dire que ce sont des gars très sympas, qui ont fait l’exploit de rester zen après que tout les élèves de notre département info soient venu les lourders car leur soft foncitonnaient pas sous linux (moi à leur place j’aurai péter un cable)

2 constatations :

L’archive Oo fait 75Mo pour presque la même chose que le pack Microsoft avec un CD complet. Qui a tord ? Doit-on le grossissement du pack de Microsoft à une stratégie commerciale ? (il fait tellement de choses qu’il faut un CD complet). Ou alors le compagnon office prend-t-il tant de place?
J’avoue me poser des questions.

Je me met à la place des gars de MS qui essayent d’inventer des solutions pour faire progresser le traitement de texte/tableur, et qui se font piquer la plupart des idées par d’autres personnes qui mettent gratuitement à disposition ces idées. Je peux comprendre que ça énerve. Vive l’open source et tous le toutim, mais là c’est du CTRL+C, CTRL+V.

On pourrait aussi se demander pourquoi il faut un bon gros giga à XP pour s’installer et ne fournir que le strict minimum vital de logiciels basiques alors qu’avec la même chose, on a facilement un KDE et pas mal de trucs pour faire un peu ce qu’on veut avec une distribution Linux. C’est toujours quelque chose que j’ai pas encore compris.