Paranoïa Casque Audio Bluetooth

Je vous fais part d’une de mes plus grosses inquiétudes : les émissions radios.
J’avais plutôt tendance à penser que les émissions de portables étaient négligeables pour une utilisation pas trop violente de mon téléphone, mais cette année je suis dans une résidence où le réseau GSM passe très mal et mon portable émet par conséquent en puissance maximale en permanence. J’ai remarqué ces derniers mois qu’après un coup de fil d’une vingtaine de minutes, j’avais véritablement chaud à la tête, dans la partie du même côté que le téléphone (au passage, ce n’est pas l’écran qui chauffe, puisqu’il s’éteint rapidement).
J’ai commencé à m’inquiéter, mais lorsqu’un soir j’ai appelé pendant plus d’une demi-heure et que j’ai eu relativement mal à la tête, même jusqu’au lendemain.
J’ai donc décidé de réduire fortement mon forfait mobile et de faire très attention.

Bref, tout ça pour en venir au problème de mon casque sans-fil : non je ne suis pas un type moisi avec son oreillette bluetooth dans la rue, mais j’ai acheté l’année dernière ce casque (http://www.logitech.com/index.cfm/products…#Specifications) parce qu’écouter mon iPod sans le fil, ça a toujours été mon rêve (enfin bref).
Mais maintenant, je n’ose plus du tout m’en servir, puisqu’il émet lui-même en bluetooth, et que je le porte beaucoup plus longtemps sur la tête qu’un portable (puisque la musique ça dure longtemps des fois B)). Qu’en pensez-vous ? Est-ce quelqu’un a des chiffres précis sur les émissions bluetooth ?

Je te confirme, c’est bien de la parano (du moins en très grande partie) … regarde les études sur le site de l’ARCEP si tu veux te rassurer, ils ont mis en place il y a quelques années un pôle d’études “fréquences et santé” après que les médias se sont fait écho de toutes ces craintes face aux “vilaines fréquences qui veulent nous réduire en esclaves des robots”.

Je crois qu’on a très peu de chiffres sur les effets des ondes sur notre corps. En tout cas c’est clair que les ondes radio ont beaucoup moins d’effets néfastes que les micro ondes émises par ton téléphone portable (j’ai pas testé mais parait il qu’il serait possible de faire cuire un oeuf en une heure avec deux portables en communication).

En fait ça veut rien dire les gars de parler de différence micro-ondes/ondes radio parce que le bluetooth en l’occurence a une bande de fréquence comprise entre 2,4Ghz et 2,4835Ghz.
Les micro-ondes à proprement parler vont de 1Ghz à 300Ghz. On en déduit donc assez simplement que le bluetooth, c’est des micro-ondes. Mais on ne se vexera pas du fait que tout ça, c’est aussi des ondes radios (de 9Khz à 3000Ghz).
Bref, le problème n’est pas là, et il ne faut pas faire l’amalgame entre le terme micro-ondes et le four que vous avez dans votre cuisine. Oui ce sont des micro-ondes, mais tout dépend de la puissance : votre micro-onde émet (en fait la cavité est prévue pour raisonner à des modes qui se trouvent à cette fréquence pour faire entrer en résonance les molécules d’eau) à 2,450Ghz, ce qui est en fait exactement dans la bande-passante de mon casque.
A mon sens (je me trompe peut-être) la différence se situe donc au niveau de la puissance émise. Mais à long terme, est-ce que je ne fais donc pas cuire mon cerveau ?

Et sinon GiomBee, je ne pense pas qu’on puisse dire que c’est de la pure paranoïa, parce que je suis pas convaincu que les constructeurs/opérateurs aient envie que les gens gueulent que certains choppent des tumeurs avec des portables (vu le milliard de téléphones en circulation) même si ça se dit un petit peu. L’idéal serait d’avoir les statistiques des neurologues, pour savoir d’où viennent les causes récentes de tumeurs, et si leur nombre a augmenté.
D’autant que mon mal de tête, je ne l’ai pas inventé non ?

Est tu sure et certain que c’est lie au portable, et non pas a un changement dans tes habitudes quotidiennes ?

C’est normal d’avoir la tête qui chauffe après 20 minutes de téléphone scotché à l’oreille, ca le fait aussi avec un filaire…
Si tu ne veux plus d’ondes, enferme toi sous terre dans un bunker sous terre, et encore ^^.

Franchement s’il faut établir une liste des trucs à craindre parmi toute la pollution qu’on connait, à mon avis les ondes arrivent très loin derrière la clope, les voitures, la sédentarité, la malbouffe ou le stress.

Le téléphone qui chauffe la tête , à mon avis c’est plus le fait que l’oreille soit couverte plutot que la chaleurdégége par le truc.

Petit calcul :
Je prends le tel le plus gros que j’ai sous la main : batterie de 1260 mAh sous 3,6 V
On va dire qu’en une heure je la vide entièrement.
Donc ma tête recoit 1,263.6/1=4,53 J
Soit l’énergie suffisante pour élever de 1,1°C une masse de 1 g d’eau. (chaleur massique de l’eau : 4187 J/( °K
Kg)

Donc ma tête recoit 1,263.63600=16 308J
Soit l’énergie suffisante pour élever de 3,9 °C une masse de 1 Kg d’eau. (chaleur massique de l’eau : 4187 J/( °K*Kg)
Sur une heure , dans la tête une zone qu’ést super irriguée par le sang

Donc ton impressin de chaleur au début j’y croit pas.
( attention, je dis pas que les ondes ne sont pas nocives (même si je le pense, ce serait gratuit), je dis que ce n’est pas de la chaleur qui sera produit).

EDIT : confondu J et Watt

Un GSM porte à plusieurs centaines de mètres. Le bluetooth quelques dizaines de mètres, (et encore pas tous les émetteurs). C’est pas comparable…

Pour autant que je sache, il n’a pas été retrouvé de corrélation entre les tumeurs cérébrales et l’emploi des téléphones portables. La seule étude inquiétante dont j’ai entendu parler, avait seulement démontré que des oeufs de poulet placés pendant des jours sous une antenne de GSM à pleine puissance ne se développaient pas normalement.
Je n’ai pas lu non plus qu’il y a une augmentation du nombre de tumeurs cérébrales.
La vérité, c’est qu’il est impossible d’étudier l’impact réel. S’il y en a un, on le verra bientôt (ça commence à faire un moment que les Bebop sont sortis) par une augmentation des cas de maladie. Pour ton oreillette bluetooth, sa puissance d’émission est surement largement inférieure à celle d’un téléphone. Donc je pense que le danger est inexistant.
Pour ma part, je continue à utiliser mon portable sans m’inquiéter pour une raison toute simple: les neurochirurgiens en utilisent.

Par contre, j’avais lu sur une source pas sûre (un article sur le web peut-être) que certaines personnes qui travaillent dans des bureaux avec du Wifi se plaignent de maux de tête et de nausées. Mais c’était juste une constatation, on sait pas si c’est une vue de leur esprit ou si c’est vraiment dû au wifi.

Je pense à un truc: en médecine les radiations se mesurent en Gray. Est-ce que le calcul de Lukkant est convertible en Gray? Ca serait intéressant pour comparer la dose reçue par rapport aux normes autorisées pour le personnel qui travaille dans les zones à risque.

Edit: un truc en complément: l’oreille sert de radiateur pour le corps, elle est très vascularisée et bien aérée, c’est notre ventirad à nous. Quand tu téléphones tu as ta main dessus, ça altère surement la dissipation de la chaleur, parce que la main fait obstacle et qu’elle est elle-même chaude. Donc l’impression de chaleur peut tout à fait venir de ça, d’autant plus que ça se ressent aussi (comme ça a été dit) avec un filaire. D’ailleurs, tu as déjà senti cette impression de chaleur avec l’oreillette? Je parie sur non B)
Et c’est amusant que tu ressentes ces sensations en hiver, où on a tendance à surchauffer nos appartements. Et là à cet instant, je peux te garantir que mes oreilles sont rouges cramoisies, et que j’ai fortement la sensation d’avoir chaud à la tête. Pourtant pas de téléphone en vue.

Et les médecins ne fument pas, c’est bien connu…

OK, la porte est par là []

Je pense que oui ( en Sievert , je saurais pas faire par contre)
En plus mon vrai métier c’est la radioprotection.
Je refélechis et j’edit.

EDIT 1
Non , en fait ca donne n’importe quoi :
A la louche , si le cerveau pése 4 Kg , ca fait du 4000 Gray (J/Kg)
Ok, le cerveau est peu sensible mais la dose létal50 est de 5 gray ( plutot sievert, mais passons)
C’est pas possible (genre il y aurait déja eu plein de mort)

Je crois que le Gray ne s’applique que pour les rayonnements ionisant ( Alpha : particule, béta particule, neutron particule et gamma Onde EM à 5 E19 Hz )

EDIT 2

Pour continuer sur la radiocativité, au boulot j’ai un film pour enregistrer la dose que je prends ( un bout de pelloche quoi )
En théorie , il est bien rangé
En pratique : il est n’importe ou :
-dans ma poche ( avec mes deux GSM par dessus)
-chez moi (avec le WIFI de le Freebox pas loin et mon dongle Bluetoothqui branché aussi)
-dans mon sac quand je le passe au rayon X avant de rentrer dans certain endroits

Ben mon film il a jamais rien imprimé à cause ca ( je prends des doses significatives 1 mois sur 10 au cause du boulot).
Et ca limite de détection ( ramené par an) , et au niveau de ce qu’on prend naturellement ( granit etc… ).

Donc fausse piste pour démontrer la nocivité du truc.

Moi je pense que le Bluetooth et le wifi causent la mort.

[quote=“damos, post:10, topic: 32756”]Et les médecins ne fument pas, c’est bien connu…

OK, la porte est par là [][/quote]

Ben non, ne sort pas Damos. Là Jeep a utilisé un argument qui est plus ou moins caduc…cé Ha Ha Ha! B)

Bon, non, c’est vrai, c’est pas parce qu’un docteur en médecine utilise un appareil potentiellement nocif qu’il a raison. Des docteurs en médecine fûment, pourtant ils disent à leurs patients de ne pas fûmer… Un peu paradoxal, tout ça non?

Glop , trop gros … passera pas B)

[quote=“rolyat, post:13, topic: 32756”]Ben non, ne sort pas Damos. Là Jeep a utilisé un argument qui est plus ou moins caduc…cé Ha Ha Ha! B)

Bon, non, c’est vrai, c’est pas parce qu’un docteur en médecine utilise un appareil potentiellement nocif qu’il a raison. Des docteurs en médecine fûment, pourtant ils disent à leurs patients de ne pas fûmer… Un peu paradoxal, tout ça non?[/quote]

Une remarque quand même : Des médecins fument certe, mais parmis les pneumologues ?
La remarque portait initialement sur les neurochirurgien.

Euuuuuh on parle d’ondes radios, pas de rayons gamma hein. B) Les unités de radioactivité je suis pas sûr que ça soit applicable là.

Et pour essayer de faire avancer le schmilblick, oui le bluetooth émet à des fréquences proches d’un four micro-ondes, par contre les puissances :

  • un four moyen : 1000 W
  • un appareil bluetooth, de 1 à 100 mW

Donc 1 minute dans un four à fond ça correspond à 10 000 minutes de bluetooth (en supposant que t’as un modèle bien costaud de 100 mW). Ca fait à peu près une semaine, j’imagine que la chaleur a le temps de s’évacuer en si longtemps. B) On peut aussi en conclure que l’oreillette aura du mal à chauffer ton café le matin.
Pour ceux qui ont quand même des doutes, un casque à fil ça marche très bien.

je pense que les médecins qui fument, d’accord c’est scandaleux, mais j’en connais qui n’ont qu’un reve c’est d’arreter mais qui ne peuvent pas car le stress du job les en empeche.

Sinon, pour répondre à la question posée dans le titre : oui, on va tous mourir de toute façon.

le truc qui est intéressant c’est qu’on sait pas quand, ni comment. et c’est çà tout le truc marrant ( je voulais the spice of life, mais j’ai pas trouvé qq chose d’approchant en Français. mes excuses )

(sinon, un tres beau jeu de mot de Rolyat… j’ai failli choir de ma chaise)

enfin bref…

Doud

Sachant d’ailleurs que le four micro-ondes ne chauffe d’ailleurs pas directement, il agite les molécules d’eau (ce qui fait chauffer le reste). Pas sur que la puissance de ton oreillette agite grand chose B).

Après si vous avez peur des méchantes ondes, c’est pas trop du GMS qu’il faut s’inquietter, mais plutôt de la FM qui constituent la majeure partie des ondes qu’on prends dans la tronche.

Bref, écoutez pas la radio, c’est pas bon pour la santé.

Haha vraiment intéressantes les réponses.
Evidemment, vous aurez compris dans mon titre que je ne suis pas véritablement paranoïaque, même si je suis content d’arriver là où je voulais en venir : recueillir vos avis et obtenir plus d’infos.
Dans le contexte où je suis étudiant, j’ai plutôt intérêt à ne pas avoir peur de toute façon (ingénieur Télécom Paris B)) et je considère qu’il est ridicule de tourner à la vraie parano sur ce genre de trucs, car comme vous l’avez tous très bien dit, si on commence comme ça c’est sûr qu’on peut se dire qu’on va tous mourir etc.

Le truc que j’ai trouvé troublant c’est que jamais dans ma vie je n’avais ressenti une corrélation aussi importante entre le temps passé au téléphone et la chaleur ressentie. Je suis relativement serein sur le bluetooth (avec vos réactions en plus (et je précise qu’il ne s’agit pas d’une oreillette mais d’un casque audio pour lecteur MP3, parce que les oreillettes c’est pas la classe B))) parce que je savais déjà que les puissances émises étaient au moins dix fois inférieures à celles du GSM (à vérifier dans le détail).
Pour la chaleur que j’ai ressentie (et le mal de crâne), peut-être que l’effet psychosomatique a joué, peut-être que l’explication de JeeP est valable, je ne sais pas.

Enfin dans l’absolu j’avais quand même lu que d’après certaines études, des gens (?) avaient prouvé que vingt minutes de téléphone portable suffisaient à augmenter d’1 degré Celsius la zone du cerveau la plus proche de l’appareil (vous trouverez ça sur google je pense). Dans l’absolu ça paraît pas totalement stupide, parce que le cerveau contient pas mal d’eau non ? Bien sûr, même si on est à la même fréquence que le micro-ondes, la propagation ne se fait pas de la même manière (logiquement le guidage de l’onde et la génération des modes stationnaires ne se produit pas non ?) et on ne peut pas dire qu’on a un micro-ondes avec un téléphone, surtout que comme le dit Tiennos, les puissances sont bien plus faibles. Mais dans ce cas d’où vient l’augmentation de température dont parlent ces “experts” ?

De l’échauffement physique provoqué par le frottement oreille/téléphone ?
ou de l’augmentation de l’activité cérabrale car on parle à quelqu’un qui n’est pas en face de nous ?