Parlons de nos bureaux (physiques)

#1

ndCold: Messages déplacés depuis le thread Montrez vos bureaux (physiques) pour différencier blabla et photos.

En Suisse, depuis plusieurs années, nous avons le “clean desk policy”.

En banque c’était la norme, en assurance ça y est. Le soir, tu ranges tout sous clefs.

En gros, j’aime le bordel sur mon bureau et si je range, je ne trouve plus rien.

Je hais le compliance :stuck_out_tongue_winking_eye:

0 Likes

Montrez vos bureaux (physiques)
#2

Tu survis comment, du coup ?

0 Likes

#3

Ça arrive aussi en France avec le flex office.
Comment pourrir la vie des employés pour rien…

1 Like

#4

Il faut pas confondre clean desk policy “tu ne laisse trainer aucun document / pc / truc qui contient des infos” avec le flex office “tu ne laisse RIEN trainer, parce que demain peut être que c’est pas toi qui sera là”
Le premier est un peu logique si le contexte le justifie (banques …) et rien n’empêche normalement de “customiser” ton bureau ou de laisser trainer quelques trucs, tant que c’est pas des docs.
Le second est assez affreux à mon avis: j’ai bossé qu’une fois en tant que presta dans une boîte comme ça, et déjà j’aimais pas le concept. Tu peux pas t’installer, t’es à “ton” poste, ça pourrait être n’importe qui …

0 Likes

#5

Ça ce n’est pas du clean desk, c’est de la sécurité de base.

On parle malheureusement bien de laisser un bureau totalement vide.
(chose que personne ne respecte au final, c’est complètement déshumanisant)

0 Likes

#6

Quand je bossais chez un prestataire de Samsung (section mobile), y a une dizaine d’années, on devait même changer de poste chaque jour pour bien te faire comprendre que fallait pas trop “t’installer”.

0 Likes

#7

Mais +1.
Quand je vois le bureau d’openspace de certains de nos ingénieurs qui bosse sur des projets confidentiels… ça fait peur. On prie tout les jours pour que les industriels partenaires ne passent pas à l’improviste!

On essaie de mettre en place la politique 0 papier, tout sous clés… mais c’est pas gagné.

0 Likes

#8

pas ce souci , Je suis pas en open space. Dans ma boutique y’en a pas dans mon service. on a une grosse tour de 15 etages dans le campus et que des bureaux à 2 l’un en face de l’autre avec grande fenêtre pour la vue. Dans chaque bureau un linéaire d’armoire chacun et un grand tableau blanc pour poser les idées. Le vrai problème de confidentialité est sur les tableaux blancs où les concepts et schemas trainent. Du coup la tour entière est classé confidentielle (ils ont pas pu nous demander d’effacer les tableaux blanc).

IMG_2013

0 Likes

#9

On est sur ce mode depuis 1 an maintenant et je suis partagé.

J’étais pas vraiment adepte d’avoir plein de merdes sur mon bureau, du coup pas grand chose à ranger le soir. J’aime assez bien le concept et surtout la flexibilité que ça apporte. Avant il était impossible de bosser facilement pour de courtes périodes avec des collègues d’autres équipes (Déplacer un gars de 4m c’était 800€ et ça prenait mini 2 semaines). Aujourd’hui, tu prends ta machine, tu vas t’installer à côté de qui tu veux et c’est parti.

Le vrai truc pénible, c’est qu’ils utilisent ce prétexte pour faire de la sur allocation. On est à 105% de remplissage du coup si les journées de télétravail ne sont pas bien placés, c’est un peu la loose pour ceux qui arrivent tard la main.

0 Likes

#10

Chez nous c’est clean desk “soft” : on n’est pas censés laisser trainer 45 piles de papier sur les bureaux et ça se limite là. Par contre chacun a son propre bureau et là je retrouve un peu le problème dont parle @vylsain (peut-être en pire :slight_smile: ): c’est la croix et la bannière pour faire bouger les mecs… entre celui qui veut garder sa place à la fenêtre, l’autre qui ne veut pas s’asseoir à côté de machin parce qu’il bouffe de la salade de morue à son bureau et le troisième qui refuse d’embarquer son laptop parce que “vous avez décidé de me faire bouger, vous n’avez qu’à tout faire vous-mêmes, ça ne fait pas partie de ma description de fonction”, c’est pire que des gamins…

3 Likes

#11

Ah mais ce que je décrivais c’est même pas un problème “d’humain” c’est un problème de process.

Il faut faire une demande à machin qui doit valider avec bidule pour que truc vienne déplacer le matériel et vienne rebrasser correctement le PC et le téléphone.

Bref. La loose. Et je vous parle même pas des fois où on a dû bouger des équipes complètes (genre 20-30 personnes) de un couloir. Là il faut carrément faire venir une équipe de déménageur le week end pour 30 PC et 30 téléphones. Si, si.

1 Like

#12

Si le mec se blesse en déménagent son poste, la boîte est responsable. Voilà pourquoi on fait appel à des déménageurs ou des personnes formées à la manutention.

0 Likes

#13

Faut passer sur des solutions téléphonie du futur aussi. Genre Fuze ou assimilé :slight_smile:

Nous aussi avant le dernier déménagement on faisait ça sauf qu’au final, pèle mêle, les gens :

  • s’asseyaient toujours au même endroit
  • y laissaient leur bordel (bon, pour les RH je comprends que ce doit pas être possible)
  • semaient leur déchets de poste en poste sans nettoyer vu que le prochain occupant le fera surement à leur place
  • faisaient des esclandres publics quand on leur prenait leur place dans le coin ou dos au mur voire leur fauteuil ou qu’on se mettait en face/à côté de leur BFF…

Le plus souvent, ce sont les gens, le problème.

0 Likes

#14

Depuis on a un peu grandit, on est passé à la softphonie et au full wifi.

0 Likes

#15

Fun fact un peu HS : vous savez comment ça se passe quand un service hospitalier déménage ?
On rappelle tout le personnel un week-end, et les gens portent le matos. Je crois qu’aucune direction ne s’est posée la question de la responsabilité.

0 Likes

#16

My 2 cts, ça me fait marrer de vous voir parler de déménager un simple bureau quand je vois que de mon côté j’ai du me farcir à 8h30 du matin, avec mes 12 petits CP, un déménagement express de quasiment toute ma classe (matériel divers, livres nombreux, tables, chaises, etc…) parce que la mairie repeint les classes de notre étage depuis quelques mois, que tu es prévenu la veille qu’ils vont attaquer la tienne et qu’on ne te donne strictement rien, ni carton, ni aide… Fort heureusement les gamins sont courageux et ravis de m’aider, que le gardien de l’école est d’une gentillesse infinie et qu’il accepte de m’aider qu’on a réussi à ne faire perdre qu’une heure de classe à tout ce monde-là avec un étage à monter.
Mais évidemment il faudra tout recommencer à la rentrée dans l’autre sens…

8 Likes

#17

mouais, faut pas deconner non plus. C’est bien plus de la flemme que de la peur de la blessure. Ou alors un ego surdimensionner par rapport au autre.

On a acheter des écrans top moumoute pour nos dev… deux sont restés dans les placards car messieurs voulaient pas les installer eux même “manutention ? c’est pas sur ma fiche de poste, je vais pas le faire moi meme”…

ça me rends fou ce genre de réaction…

2 Likes

#18

Effectivement là ce ne sont pas les écrans qu’il faut changer.

0 Likes

#19

C’est hallucinant de lire ca … J’ai jamais compris cette crispation que certain ont vis à vis de leur employeur.
Et y’a aussi un peu de mepris pour la manutention que je trouve pas top top …

Ca m’a jamais derangé de deplacer mon PC / mes ecrans / les brancher moi meme. Je le fais chez moi, pourquoi je pourrais pas le faire au boulot ?

0 Likes

#20

Pareil, j’ai déjà fait de la plomberie et réparé le groom des toilettes de nos anciens locaux parce que les gens s’en foutaient et avaient la flemme (sic) d’appeler un presta pour faire ça.

C’est pour ça que le télétravail peut être pas mal : moins de gens à cotoyer :smiley:

0 Likes