Partir travailler au CANADA?

Bonjour,

Je suis contacté par une boite pour un poste au Canada. On est qu’au début, mais l’idée me plait bien…

Par contre je ne me suis pas du tout renseigné sur les comment ( comment y aller ? comment on est pris en charge ? comment se passe la scolarité ( primaire et collège ) ) , etc …

Le poste serait visiblement à Montréal .

Bref , c’est une possibilité , loin d’être finalisé, mais je préfère me renseigner un peu avant … Des gens de la zone ont-ils déjà sauté ce pas ?

Merci :slight_smile:

Il y a au moins @AnA-l qui y est en ce moment

J’ai une copine qui est dans le même cas, le mieux pour les démarches administratives, c’est de voir ça en direct avec la boîte qui t’embauche. Ce seront clairement les plus pertinents pour t’aider et généralement c’est eux qui prennent tout en main (dans le cas de ma copine, ils lui avaient même trouvé un appart provisoire en loc pour lui laisser le temps de prospecter sur place).

Et attention aux boîtes qui t’appellent en se faisant passer pour des organismes d’état et qui te proposent, moyennant finance, de s’occuper intégralement de ton dossier.
Un ami à laissé 3000€ comme ça et toute les réserves financières qui lui autorisait l’entrée sur le territoire canadien.

Merci pour ces infos :slight_smile:
pour @RS_Chops aucun problème , c’est une société qui bosse en France et au Canada. Ils m’ont déjà précisé qu’il partirait sur une embauche française le temps de faire les papiers pour le Canada.

Mais du coup je prépare le terrain :slight_smile:

Je parlais du dossier pour t’autoriser à rentrer sur le territoire, pas l’entreprise qui te fait travailler si c’était pas clair :slight_smile:

My Bad , j’avais pas capté :sweat_smile:

Pour l’autorisation d’entrée au Canada (pour bosser), le gouvernement canadien (peut-être en accord avec le gouvernement québecois?) a un site spécialisé là-dedans… Mais avec un nom à coucher dehors. Le plus simple s’est d’appeler la délégation du Québec à Paris… Sauf si je retrouve le nom du site avant.

1 « J'aime »

Oula, en effet, je l’ai fait recemment (ya 2ans), le visa de travail, mais c’etait pour la colombie britannique. La, je suis dans les trucs de RP (residence permanente), et c’est un autre niveau de fun, et ca depend des provinces. Je te fais une reponse plus detaillée ce soir :slight_smile:

Ah voilà, il s’agit du portail « Arrima » - oui ça fait Canadien! :maple_leaf:

https://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca

Si jamais vous avez des pistes pour un vieux là-bas, n’hésitez pas (Enseignement / Enseignement Supérieur - en informatique) ! :wink:

Pareil (avec les math en plus) :sweat_smile:.

Bon, j’ai bien évidemment oublié de faire un topo, il est tard, donc voila, un truc rapidos, on développera au fur et a mesure.

En gros, pour commencer ya 2 possibilités,

  • direct RP, mais je suis pas sur que ça t’autorise a travailler avant de l’avoir, et ça peut être long, 1 a 2 ans (encore que récemment, avec le covid, certains métiers sont considérés comme critique, et ça peut faciliter le truc, mais je ne crois pas que ce soit ton cas, la liste est sur le site, et je suis même pas sur que ça s’applique au Québec).
  • Permis/Visa de travail, et la, ça peut être plus facile, dés que tu l’as tu peux venir bosser et faire la suite de la paperasse (RP etc).

Il y a peut être d’autres cas de figures, Québec oblige, donc tout ce que je raconte est a prendre avec des pincettes pour cette province, je sais que ça y est assez différent.
Dans tout les cas, tout est sur le site de l’immigration (que je préfère en anglais, c’est plus clair que les termes québecois).

Voila, tu vois comment juste en 3 paragraphes c’est la merde.
Donc, ce qu’il te faut, c’est un soutien qui y connaît quelque chose.
A savoir pour mon cas, un gros cabinet d’avocats pour faire le dossier.
Payé par l’employeur, c’est mieux (on parle de quelques milliers de CA$, hors frais d’application du dossier), en plus ils ont l’habitude.

Après, je recommande vivement (toujours payé par l’employeur, c’est mieux) d’avoir un package a l’arrivé consistant en

  • le(s) billet d’avion en eco+
  • une bagnole de location pour 1-2 mois, je dirais le temps de trouver un endroit a toi
  • un appart/maison temporaire en attendant
  • de l’aide pour trouver un endroit a toi/vous, ça parait con, mais ça se passe différemment de la France, et ya un peu d’arnaque aussi. Quelqu’un qui connaît les lieux et tout, ça facilite grandement l’arrivée.
  • de l’aide (a minima financière) pour le déménagement (on parle d’un container qui traverse l’océan, ça peut prendre plusieurs mois actuellement, on a rencontré une nana il y a peu qui a attendu le sien 6 mois, nous on a tout vendu et on est arrivé avec une palette dans l’avion, ça va bien plus vite, mais ça fait 3m^3, c’est pas facile de résumer ta vie la dedans)
  • de l’aide pour les démarches administratives locales, numéro de sécu, compte en banque, impôts quand ça va tomber, etc (pareil, c’est con, mais une personne qui te prend les rdv a l’avance et tout, c’est bien), ou françaises (et oui, les impôts ça reviens aussi en France, même si tu n’y vis plus).

Ça, c’est le package de base que proposent quasi tout les employeurs qui sont sérieux pour faire venir des gens. Ya pas de négociation possible, c’est a mon avis le minimum si tu n’es pas seul avec son sac a dos. Par contre, ça coûte une douille. Pour mon cas, c’était environ 50 000$US. Sans le container qui rajoute une brique.

Et c’est partant de la que tu vois qu’en fait, être accompagné, c’est nécessaire.
Un bon conseil te proposera tout ça, le bon schéma pour le visa en fonction du poste et de ton profil, etc.
Ta famille sera rattaché a toi, madame ne pourra plus faire stripteaseuse, la sécu marche -quasi- pareil qu’en France (sauf ptet les 3 premiers mois), l’école c’est le même délire, mais uniquement a partir de 5ans.
Pour venir, le mieux ça reste l’avion, le bateau c’est un peu long. L’avantage de Montréal, c’est que c’est francophone-ish.

Et ça, c’est que le début, perso, ca a pris quasi un an de faire le move (signature debut janvier 2019, atterrissage fin novembre 2019), avec un petit trou d’air de 6 mois de la part de l’immigration, a cause d’une maladie qui, jusqu’au moment ou mon dossier est passé, était rédhibitoire pour immigrer.
Un fois que le dossier était validé, un mois et demi j’étais la bas.
C’est dense, sûrement illisible, donc je vais arrêter la, mais on peut creuser ensemble tout les points que tu veux, avec mon biais depuis l’autre côte (pacifique).

Et sinon, comme il dit @RS_Chops hein, n’avance pas une thune. je crois que j’ai du avancer, hummmm, 200€ d’exces de bagages, des frais de toubibs en france, + les deplacements, et c’est tout. Vraiment, si on te demande des thunes, c’est louche.

Et sinon, summon de @Ravine qui connait un peu le truc, puisqu’il est dedans aussi !

6 « J'aime »

super merci pour vos retours :smiley:

Tu ne t’es pas trompé d’un zéro ?

Je ne crois pas. De mémoire, c’est un petit peu pareil pour les étrangers qui veulent immigrer en France/Europe. MAIS si ta banque garantit que tu disposes de xx.xxx€ ça devrait passer. Que ça soit sur les comptes courants et/ou épargnes.

Et n’oublions pas que l’on parle de CAD et non d’USD. :wink:

Non. C’est pour ca que c’est mieux quand c’est pas toi qui paye.
Et c’est en usd, et sans aucun rapport avec les garanties que tu dois apporter quand tu immigres.

De mon côté mon expérience est peut être plus ancienne (2007) mais en tout cas, elle était pas mal différente, le monde du jeu vidéo chez les prestataires de test, ils claquent pas beaucoup de ronds (ils savent qu’en secouant un arbre, y’a 20 mecs qui postulent :smiley:

Du coup, quand j’ai été retenu pour mon poste au Québec, l’employeur proposait :

  • billet d’avion éco A/R (j’étais sur un contrat fixe d’un an, remboursé si on passait la période d’essai/ou finissait le contrat ? J’ai un doute, j’ai eu le mien remboursé en tout cas. 700 balles. Avancés par mes parents, j’avais 23 piges. je suis parti avec 2 valises et un sac à dos pour un an :sweat_smile:)
  • quelqu’un pour me récupérer à l’aeroport (je bossais dans les Laurentides, a 2h de bus de MTL, ça fait plaisir quand tu n’es jamais allé aussi loin) coup pour l’entreprise 1/2 journée de travail d’un testeur et un plein d’essence.
  • les démarches du visa faites pour moi (j’étais sur un visa et non pas un Permis Vacances Travail) mais paiement à ma charge (147CAD de mémoire, à payer en cash, je ne savais pas, et ça a brûlé la moitié des 300 CAD que j’avais sur moi :smiley: ) Je ne connais pas le cout employeur là-dessus.
  • le logement en coloc géré pendant un mois, j’aurais pu resté ou on m’a placé, mais j’ai préféré squater le canap’ de collègues 4 jours en attendant de me récupérer mon appart. (400 CAD environ une chambre en coloc, perdu à Sainte-Adèle)
  • Un autre périple dans la ville d’à côté pour faire le numéro de sécurité sociale / carte soleil (la carte vitale québécoise)

Le reste, c’était pas mal de débrouille et demander aux collègues leur banque préférée, j’ai pas eu à faire de démarches internet/électricité, c’était inclus dans mes charges (une maison divisée en chambres et en petits studios)

Selon le timing, penser à s’inscrire au consulat (pour voter à la présidentielle l’an prochain). Ca permet aussi de demander un formulaire en cas de déménagement retour pour pas payer de TVA sur ses affaires. (Je suis revenu après un an et demi avec 1 demi-palette en bateau, ça m’a couté 600USD je crois, ça a pris 1 mois et des avec le retard et 300 € de frais de déchargement au port du Havre.)

Penser au permis international (en sous préfecture, si je me souviens bien) avant de partir pour faire la conversion du permis (je l’ai pas fait, j’ai pas acheté de voiture, un regret avec le recul)

Comme tu peux le voir, c’était pas mal plus à l’arrache que les autres plus haut. J’étais jeune et impatient, il y avait peut être mieux à faire.

Tiens, en parlant de mieux à faire, j’ai aussi été candide quand je suis venu en Irlande 7 ans plus tard : s’il y a discussion pour rembourser un déménagement ou quelques frais que ce soit avec la boite, demander un écrit direct qui les engage. je l’ai pas fait, et quand je suis revenu à la fin de ma période d’essai pour mon déménagement, on m’a fait Jedi trick « quel arrangement pour un déménagement ?! »

S’il y a des choses pour lesquelles tu as des questions, n’hésite pas :wink:

EDIT: mon arrivée au Canada en 2007, comme si vous y étiez, avec des fautes d’orthographe :see_no_evil:

2 « J'aime »

Pas d’expérience avec le Québec pour ma part mais juste sur ces deux points:

Yes, mais avec une adresse « poubelle », parce les consulats aiment bien la refiler à n’importe qui :stuck_out_tongue:

This! J’ai finalement eu gain de cause mais on a essayé de me faire le coup aussi en mode ah non, je suis pas au courant qu’il y avait eu une telle promesse.

1 « J'aime »