Peur de l'avion

Coucou les guiques,

Beaucoup d’entre vous voyagent pas mal, je le sais (n’essayez pas de le cacher, je connais tout sur vous depuis qu’on fait des sondages ici).
Il y a un peu plus d’un siècle maintenant, l’Homme a inventé un truc bien utile pour voyage plus vite, c’est l’avion.
Malheureusement, certaines personnes semblent ne pas apprécier d’être enfermé dans une grosse boite (certes bourrée de technologies) à 30000 pieds (ça fait haut) B) D’après Air France, 20% des passagers sont mal à l’aise, 10% éprouvent une crainte plus poussée encore.
Hélas, depuis environ 2 ans et demi, j’appartiens à cette catégorie de personnes :smiley:

J’ai bien dû prendre l’avion une centaine de fois dans ma vie. Pour aller en Corse depuis Paris, c’est plus pratique quand même, mais j’ai fait aussi de plus longs voyages (Etats-Unis, Canada…). Depuis fin 2003 environ, je commence à flipper sévère à chaque fois que je prend l’avion, et ça s’aggrave à chaque voyage : au début, c’était juste une petite appréhension, maintenant ça me fait un noeud à l’estomac la veille du départ, et encore, je vous raconte même pas pendant le vol… Y a qu’à l’approche de l’atterissage que je me sens bien (et pourtant c’est l’une des phases les plus difficiles dans un vol) !

Alors je me dis ok, il faut faire quelque chose. J’ai cherché un peu sur le Net, mais je n’ai pas trouvé grand chose d’intéressant. En effet, on explique que souvent la peur en avion vient de l’incompréhension de ce mode de transport. En ce qui me concerne, sans être un ingénieur en aéronautique, je sais grossièrement comment fonctionne un avion, ses réactions en vol (pendant des turbulences, au décollage ou à l’aterrissage), etc. J’ai beau me dire aussi que les risques d’un problème sont ultra minimes (d’autant que je me cantonne à des compagnies plutôt fiables, du style Air France), rien à faire, c’est plus fort que moi, je flippe.
Le problème c’est que je n’arrive pas vraiment à savoir où est la source de cette peur chez moi… Peut-être cette sensation d’avoir 10000 mètres de vide en dessous de moi ?

Je me suis dit qu’il devait bien y avoir sur la Zone des gens qui ont peur ou avait peur en avion. Si c’est le cas, comment faites-vous pour voyager sans vous prendre trop la tête ? Connaissez-vous un moyen de réduire, voire d’éliminer cette peur ? Voir un psychologue pourrait-il régler ce problème ?

J’ai entendu parler de stages à Air France destinés à lutter contre cette peur, mais je ne sais pas si ce serait vraiment efficace dans mon cas. Surtout vu le prix de ces stages : ça a l’air de tourner dans les 500 euros le stage quand même !

Il me semble qu’ils ont aussi des médocs à te filer pour te calmer.

+1 pour le psychologue meme si plusieurs seances peuvent revenir aussi cher qu’un stage air france.

Sinon la solution que j’utilise dans un autre cas (quand je monte dans la voiture d’un copain qui roule réellement comme un taré), dormir, je fais soit une nuit blanche avant soit je prends des calmants euphytose ou des trucs plus lourd pour etre sur de dormir pendant le voyage.

J’ai un peu le même souci que toi aussi ! Au début tout allait bien et paf, c’est venu d’un coup et j’ai peur quand je prend l’avion (moi aussi pour rentrer en corse c bien pratique :stuck_out_tongue: ). Perso c’est cette sensation que tu ne pourra rien faire si quelque chose arrive, et que tu voles à 900km/h à 10.000m…

Alors j’ai quelques solutions :

  • J’ai cherché à « désacraliser » cette peur, pas l’autodérision (et ça marche pas trop mal en fait)
  • J’ai essayé aussi de dédramatiser cette peur, et du coup je me suis mater des sketches comiques / films sur les avions. Je te conseille d’ailleur le dernier spectacle de Gad elmaleh (l’autre c’est moi) qui est vraiment drole. D’ailleurs maintenant quand je monte dans la carlingue, je pense toujours à ce sketche et je rigole au decollage (j’ai peur quand même hein, mais j’ai le sourire :smiley: )

Et un truc determinant aussi c’est ma PSP B) car pouvoir regarder un bon film pendant le vol, ça aide bcp !

Prince Valium est ton ami…

Essaye de trouver un petit cours de yoga relaxation (5-6h d’initiation pour voi) pour y apprendre quelques techniques de euh… relaxation. Le coup du psy :confused: … mouéé… long, couteux et faut voir si ça va pas t’amener un surcroit de stress en plus (parce que si tu commences à vouloir comprendre le merdier interne pour juste pouvoir être peinard en avion)(fin bref je m’emporte, i hate les psys).
Le but là, idéalement, serait de revenir à la situation que tu connaissais avant l’arrivée des « crises ». Tu peux trouver quelques trucs dans les bouquins « la relaxation pour les nuls, le stress pour les nuls » concernant des techniques assez simples à apprendre et à appliquer.

la méthode radicale : la médecine par les plantes. (celles qui se fument c’est mieux)

Fais comme moi, stresse environ 1 semaine avant pour bien somatiser et le jour du départ tu te retrouve avec 40 de fièvre. C’est avantageux et les gentilles hôtesses te filent en plus des verres d’eau bien glacés pour que, si la fièvre passe, tu puisses avoir une angine pour t’occuper!

Youpi!

Sinon voyages avec Baph. Crois moi, un .44 pointé sur ton genou, ça aide vachement à oublier le vol…

(Un saut tandem en parachute, c’est dans les 250 euros, et si ça aide pas à vaincre la peur du vide/ l’anxiété dans un long courrier, t’auras passé une minute de bonheur brut)

(après tu comprends pourquoi les oiseaux chantent)

Good_boy, tour operator.

pour etre honnete la seule fois ou j’ai voyager avec un ami qui n’aimais pas l’avion on s’est bourré la gueule comme des truies au chivas regal, une fois dans l’avion on etais pas stressés et on s’est endormi treeeeees trees vite.

Tu as eu de la chance de n’embarqué. Si ils le remarquent ils peuvent t’empecher de monter à bord

Moi j’aime bien me prendre 2 whisky coca ( le whisky est inioble) dans l’avion, tu dors tres vite apres.

Et qu’est-ce qui s’est passé entre le moment où ça allait et le moment ou l’appréhension a commencé?
P’têt qu’en faisant une auto-analyse de ton toi-même, essayer de comprendre d’où vient la peur histoire de combattre le mal à la racine…

C’est marrant, moi en avion je suis tout fou, je saute et joie, tout ce que j’espère c’est qu’il y aura des turbulences, pour rigoler un peu… Comme quoi, tous les goûts sont dans la nature :smiley:

Si jamais ta peur date du 9/11 (on sait jamais) dis toi que Jack Bauer veille sur toi et y’aura pas de problème B)

Moins onéreux, la promenade en mongtolfière.
Mais je ne pense pas que ça soit une bonne idée. Se concentrer sur autre chose (magazine suivi de PSP ou autre, avant que les films de bord commencent s’il y en a) est la meilleure solution AMHA. Pour ma part, je ne suis pas spécialement tranquille en avion B) mais on s’y fait en se focalisant ailleurs. Et en écoutant “I Can’t Look Down” d’Alan Parsons.

Exactement pareil pour moi, j’ai pris l’avion pour la première fois il y a deux jours j’ai trouvé ça grisant. Et j’ai été super déçu que le “storm” annoncé au début du vol ai pas eu lieu, moi j’aurais adoré. (et pourtant j’étais dans un vieux coucou inspirant pas forcément confiance avec plein de trucs qui marchaient à bord d’une compagnie low cost de chez low cost).

J’ai juste eu une toute petite apprehension au moment de l’atterissage. Je joue à des simulations de vionvions depuis tout petit, donc je suis en quelque sorte “habitué” à voler et à trouver ça facile, mais sur amiga je foirais tout le temps mes atterissages dans FA/18 interceptor, et c’est toujours un truc qui m’a fait peur d’atterrir. (je suis pas exactement sensible au vertige, juste un petit peu comme tout le monde, par contre je ressens autant le vertige dans un jeu vidéo et en vrai. Même dans mario bros je suis capable d’avoir le vertige devant un gros trou. Donc j’ai plus ou moins “plus peur en avion” parcque habitué par mes jeux amiga.

Demande à Barauccuda et ses potes de l’agence tout risques ils auront pleins de conseils à te donner B)

Moi itou mais en plus je m’amuse à inquiété tout le monde (« tiens ? on vole pas un peu bas la ? », « c’est quoi cette fumée noire ? », « Dis, t’entends pas un bruit bizarre ? »)
Oui je sais c’est vil et mesquin, mais j’aime ça B)

Euh… ouais bon, enfin.
Ptêt que tu maîtrises pas assez le décrabage B)

Merci pour vos réponses.
C’est clair que la relaxation ce serait pas mal, ça peut valoir le coup d’essayer.
Pour la solution PSP, je vais plutôt opter pour sa variante DS Lite :stuck_out_tongue: D’ailleurs ça me fait penser qu’en revenant de San Francisco il y a 2 ans et demi, j’ai voyagé avec Virgin (Air France m’a « volé » mon billet à cause de surbooking), j’ai passé toute ma nuit à jouer aux vieux jeux de Nintendo NES sur leur écran. C’était cool B)

Pour le saut en parachute, c’est même pas la peine d’y penser ! Ca, avec le saut à l’eslastique, c’est niet.

Sined> Non, ça ne date pas du 11 Septembre. J’ai pris l’avion le 13/09/2001, j’ai pris l’avion le 1er Janvier 2000 (fear le bug :smiley: ), donc ça va.
La théorie de ma chef, c’est de dire que c’est venu depuis que je connais ma copine actuelle, celle avec qui je vais bientôt me marier (et qui voudrait me trucider quand on prend l’avion ensemble justement). J’aurais peur de l’avion parce que j’aurais peur qu’il s’écrase alors que j’ai tout à construire dans ma vie maintenant (fonder une famille tout ça quoi). Donc pourquoi pas :smiley:

C’est aussi que tu te dis que plus tu le prend, plus statistiquement il peut t’arriver qqch, alors apres 100 vols si t’as rien eut, c’est trop pour ta gueule et du coup tu internalise et plus tu voles plus tu flippes. Enfin juste une hypothese B) (si c’etait pas ca, je viens de te fouttre untruc en tete et maintenant tu me hais).