Pi-hole 5 : un trou noir qui protège votre logement des pubs

Article publié sur : https://www.geekzone.fr/2020/05/13/pi-hole-5-un-trou-noir-qui-protege-votre-logement-des-pubs/
Le concept de Pi-hole est très simple : on installe un service sur une machine de votre réseau local (historiquement, une Raspberry Pi, mais depuis un moment ça gère aussi différentes versions de Linux et Docker), qui va se charger de bloquer pubs et autres trackers divers, directement au niveau des DNS. Résultat ? Plus de pub sur les appareils…

11 J'aimes

Génial ! Pratique et élégante solution.

Ce que j’aime bien dans ce genre d’article, c’est que maintenant, on est a peu près sur que geekzone ne sera jamais financé par de la publicité, sauf hébergée directement sur le serveur :laughing:

Même si je comprends le besoin d’un bloqueur de pub, comme le précise l’auteur de discourse linké dans l’article de @Cafeine :

Personally I don’t even want to run ad blockers, and I didn’t for a long time – but it’s increasingly difficult to avoid running an ad blocker unless you want a clunky, substandard web experience.

Je suis 101% d’accord avec cette citation mais ca veut dire aussi que les sites sur lesquels je vais ne sont pas rémunérés. Oui, on peut faire une whitelist, mais honnêtement, vraiment honnêtement, est ce que vous continuez a gérer la whithelist 15 jours après avoir installé le bloqueur de pub?
Voila.
Reste le mode premium, qui n’existe pas partout, ou alors, vu hier soir sur twitch, une vidéo sans le son « ouais faut sub pour avoir le son »… :cold_sweat: Ca tombait bien, j’avais des videos un peu longue a regarder sur Youtube… :roll_eyes:

Assez limpide sur les 5 dernières années je pense. :wink:

Le modèle classique de pub s’effondre, le sponsoring peut se faire malgré ces solutions, tout va bien. Le problème du modèle « classique » avec pub c’est qu’il est devenu totalement stupide dans son « agressivité », et associé avec une collecte des données insupportable (et efficace). Je suis sur un feed instagram avec mon iPhone ? J’ai des pubs pour coque iPhone. Sur mon S10+ ? J’ai la même pub avec les modèles Samsung… mais uniquement S10+ hein ! J’adore (non). Bref, vaste débat et c’est pas ici que ça se passera, ouvrez un fil si vous voulez des réflexions philosophiques sur le sujet.

Ce thread est là pour parler de la solution et des problèmes liés à son installation.

1 J'aime

Bon, l’installation sur le Syno c’est faite en 2 minutes chrono. Reste à décider lequel entre Pi-Hole et AdGuard Home est le meilleur?

J’adore le taf d’AdGuard mais pas du tout eu le temps de tester pour le moment. :wink:

Du reste sur iOS :

Ça bosse… :slight_smile:

Ah bordel, mais je suis trop con moi !.
Y’a du docker sur Syno, let’s go installer Pi-hole la dessus.

:slight_smile:

Merci pour cet article :slightly_smiling_face:

Dans le même genre, j’ai rédigé il y a quelques temps un tutoriel pour bloquer les pubs sur Android, sans rooter son smartphone:
Bloquer les publicités sur Android
J’utilise cette méthode quotidiennement depuis des mois, et ça marche vraiment bien, ça bloque la quasi totalité des pubs dans les jeux et applications, et sur Internet !

1 J'aime

Je vais regarder ça de très près dès que j’ai le temps, merci ! :slight_smile:

Donc ca y est, il gèle en enfer !
Super article :slight_smile:

1 J'aime

Je suis exactement dans la même situation. J’avais installé PiHole 4.x il y a quelques mois et je suis passé à AdGuard suite à des conseils ici même moins de 24h avant la sortie officielle de PiHole 5.0

Je vais laisser un peu de temps pour que la peinture sèche sur les nouvelles fonctions qui m’intéresse sur la version 5.0 et je verrais à ce moment là.

@Cafeine il y a un entre deux pour la configuration de PiHole en tant que DNS par défaut. Il suffit de changer la valeurs des DNS primaire et secondaire distribué par le DHCP (quand ce n’est pas le PiHole qui fait DHCP)

Suite du sujet Pi-hole 5 : un trou noir qui protège votre logement des pubs :

Excellent article donnant envie de passer à pihole (ct déjà le cas depuis quelques temps entre le nas qui permet ça et un raspberry qui trouverait une utilité). Toutefois j’ai quand même une question. Ayant une énorme partie de mes appareils en ip fix (sur le dhcp de la Livebox) et de nombreux objets connectés en wifi si j’opte pour l’adoption de pihole et donc que ce dernier prenne en charge le serveur dhcp du foyer il m’est nécessaire de reconfigurer entièrement ces différents objets connecté et recréer les ip fix de ceux ci dans pihole? (sans oublier effectivement que la durée de vie des micro sd pouvanr rendre l’âme rendra alors ce serveur hs à ce moment là).
J’aime beaucoup la présentation des statistiques de blocages et les multiples configurations possible de pihole mais j’avoue que ce point (serveur dhcp à reconfigurer pleinement) me rebute un peu.

C’est sur que c’est un peu de boulot mais c’est à faire qu’une fois. Pour ce qui est de la SD mon Pi 2B tourne depuis 4 ans avec la même alors que je n’ai pas fais d’effort pour limiter l’écriture. Et le backup/restore de la conf de PiHole est facile, ce qui n’est pas le cas d’une conf de Livebox.

@MrPatate
Dans mon routeur j’ai changé une option qui redirige vers le pi hole. Du coup ça change rien en terme de configuration pour toutes les machines. Elles continuent de pointer vers le routeur, et c’est lui qui se démerde. J’ai pas trop constaté de baisse de performances
J’utilise pas le DHCP. Mais c’est sans incidence ici, il me semble.

@Cafeine pour l’adresse 1.1.1.1 sur livebox 4, je crois que c’est résolu
Je sais que je l’utilise directement sur ma livebox 5, mais je l’avais mis avant de changer de box…
De mémoire j’ai fait le malin sur un forum en répondant « si t’es chez Orange utilise pas ça » et on m’avait répondu que j’étais pas à jour… mais je retrouve pas l’info :slight_smile:

À tester ?

Quand j’ai installé mon Pi-Hole, il y a plusieurs mois, j’étais exactement dans la même situation que toi : une Livebox (4) avec beaucoup d’équipement configuré en DHCP statique via le serveur de la Livebox. Étant donné qu’il n’est pas possible de modifier le DNS distribué par le serveur DHCP de la Livebox, j’ai donc tout basculé sur le DHCP du Pi-Hole.

Dans ce cas-là, oui, tu seras obligé de tout reconfigurer. Néanmoins la reconfiguration est très simple sur Pi-Hole. C’est même beaucoup mieux fichu que sur la Livebox, notamment grâce à une interface claire et à un historique des baux DHCP qui est absent sur la Livebox (très utile pour trouver l’adresse MAC des objets connectés qui ne se connectent qu’une fraction de seconde au Wi-Fi).

Sinon, si tu as vraiment énormément d’adresse IP a configuré, tu peux éditer directement le fichier « 04-pihole-static-dhcp.conf » avec le format suivant :

dhcp-host=adresse_MAC,adresse_IP,nom_de_l’équipement

J’ai installé DNSFilter, je verrai au fur et à mesure, mais merci déjà !
Pour Youtube que tu cites dans ton tuto, je peux te conseiller ceci : https://vanced.app/

1 J'aime

Je vais poser une question bête mais pourquoi vous avez tous autant d’éléments sur vos réseaux en IP fixe ?

Merci très bon a savoir que tout cela peu se créer via un fichier à éditer, cela simplifie grandement les choses et la passassion de serveur dhcp de la Livebox à un pihole.

Quel modèle de pi recommanderiez vous ? (sachant que nombreux sont les devices connectés)
De plus je vois un bémol à la solution raspberry c que lorsque la micro sd se est corrompu alors il n’y a plus d’adressage dhcp donc plus de connexion dispo…