Pirates of the Caribbean: At World's End

Bon je vois qu’il n’y a encore aucun sujet sur ce film donc je me dévoue.

Troisième volet de la trilogie Pirate des Caraïbes, Pirates of the Caribbean: At World’s End fini l’histoire entamée dans le 2.
[center][/center]
On y retrouve les différents protagonistes des volets précèdents plus des nouveaux venu comme Chow Yun fat ou Keith Richard qui fait une petite apparition, ainsi que les différents élèments qui ont fait le succès des précèdents. La machine est très (trop?) bien rodée et tourne parfaitement.
C’est d’ailleurs ça le défaut principal pour moi, il n’y a plus l’effet de surprise du premier (avec par exemple la scène de l’arrivée de Jack Sparrow dans le port), et du coup le film peine un peu à se renouveler.
De même le film est long (2h48) et ce même si l’on ne s’ennuye pas.
Pour conclure je dirais que je l’ai tout de même préféré au 2, et que cela reste un bon film meilleur à mon avis qu’un Spiderman 3 par exemple.

J’ai été un peu perdu au début du film car ça prend directement la suite de l’épisode 2 sans rien rappeler, mais sinon j’ai passé un très bon moment, c’est très divertissant, avec quelques trucs rigolos, des pirates, de l’aventure et Keira Knightley. Les 2h50 passent très bien, c’est ni trop dense ni trop aéré. Les effets spéciaux sont bien sympas aussi. Bref, je m’attendais à un film de pirates avec de l’action et je n’ai pas été déçu. Un blockbuster plutôt réussi donc, par rapport à un Spiderman 3 parti en vrille.

N’en déplaise à certains ( suivez mon regard B) ), et bien voilà une trilogie bien foutue, où on ne s’ennuie pas.
Sur 2h50, je me suis fait chier 5 minute la scène du “je t’embrasse la jambe sur fond de couché de soleil”…horripilant.

Le reste c’est du bon film qui annonce les blockbusters de l’été.
Y a de l’action, de l’humour (un peu potache parfois mais bon), du rhum, des femmes.
On en demande pas plus à PotC.

Depp est terrible, tous les autres sont assez bons et l’ensemble tiens la route.

Là où Spidey 3 à échouer, PotC 3 réussis et on ne crie pas “Rembourser”

Bon il en faut pour tout le monde, personnellement je me suis ennuyé pendant un bon tiers du film. A trop vouloir soutenir le rythme avec des scènes de 30 minutes qui se veulent épiques, on se retrouve avec un ensemble assez brouillon et franchement fatiguant. B) Ohlala, ça y est, je suis vieux ? B)
Ca plus le choix de se focaliser plus sur les histoire de Will et Elizabeth que sur les autres personnages, une histoire de déesse assez “mouais bon” …

Je pense que si comme moi vous avez adoré le 1 et moyennement aimé le 2, vous n’aimerez pas le 3, mais au contraire ma femme qui avait beaucoup aimé le 2 a adoré celui-ci.

[quote=“DrDrakeRamore, post:4, topic: 45023”]Bon il en faut pour tout le monde, personnellement je me suis ennuyé pendant un bon tiers du film. A trop vouloir soutenir le rythme avec des scènes de 30 minutes qui se veulent épiques, on se retrouve avec un ensemble assez brouillon et franchement fatiguant. B) Ohlala, ça y est, je suis vieux ? B)
Ca plus le choix de se focaliser plus sur les histoire de Will et Elizabeth que sur les autres personnages, une histoire de déesse assez “mouais bon” …

Je pense que si comme moi vous avez adoré le 1 et moyennement aimé le 2, vous n’aimerez pas le 3, mais au contraire ma femme qui avait beaucoup aimé le 2 a adoré celui-ci.[/quote]

Ok, donc je n’irai pas le voir, je me suis grave ennuyé pendant le 2. Et puis 2H50… HAN!

J’ai beaucoup apprécié les deux premiers, gros enjoyage des familles. Le troisième est par contre une sombre merde de presque 3h selon moi. J’ai détourné le regard un nombre de fois assez affolant. L’actrice qui joue Swann, c’est bien simple je ne la supporte pas. Impossible.

[spoiler]
Alors ok, dans les deux premiers épisode, elle reste encore assez dans son rôle de potiche, fille de gouverneur à dévergonder, ça passe, mais là dans le trois c’est juste terriblement agaçant de la voir taper un speech devant tous les pirates réunis, s’imposer faces aux différents chef pirates, changer trois mille fois de tenu/rôle/importance. Le passage où elle récupère la capitainerie du bateau de Fao je sais plus quoi, est terriblement ridicule.

L’autre problème c’est que j’ai aussi beaucoup de mal avec Bloom (et là vous vous demandez comment j’ai pu apprécier les deux premiers opus), alors imaginez tous les passages ou les deux tourtereaux sont réunis, se demandent en mariage en pleine bataille, se retrouve sur la plage pour baiser. Au secours. Putain mais elle la ferme quand sa bouche?!

Jack. Aaah ce sacré Capitaine Sparrow. Qui ne fait absolument rien dans ce troisième épisode. Il est en retrait, pas drôle (je n’ai rien trouvé de drôle dans le film, je n’ai pas rigolé une fois à l’inverse des deux premiers épisodes), limite pathétique. Le passage dans le désert avec les crabes, wtf? J’ai pas du tout accroché au trip folie/schizo qu’il se tape. C’est lourd, à bout de souffle, ça n’a plus du tout la fraicheur des débuts (qui s’était déjà il faut l’avouer, estompée avec le deuxième).

C’est un très mauvais film de merde.

Edit : alors oué, faut que je lise le DrDrakeRamore (coucou Joey) pour me rappeler du graaand méchant de l’épisode. ahaha. La goddess. Super pas impressionnant après le Kraken. On sent vraiment le besoin de cloturer le truc, l’histoire d’amour avec Davy Jones (la seule chose à garder de ce troisième épisode) et la quête du chef des gentils soldat, chef qui aura lui aussi droit à son moment “wtf” quand il oubliera à la fin du film de dire “feu”. ahaha. AHAHAHAH[/spoiler]

eek, tu fais chier. Les balises spoiler c’est pas pour les chiens. Alors tu edites ton posts fissa avant de spoiler qq un d’autre !!!

[quote=“Eek, post:6, topic: 45023”]J’ai beaucoup apprécié les deux premiers, gros enjoyage des familles. Le troisième est par contre une sombre merde de presque 3h selon moi. J’ai détourné le regard un nombre de fois assez affolant. L’actrice qui joue Swann, c’est bien simple je ne la supporte pas. Impossible.


se demandent en mariage en pleine bataille
[/quote]

Ils ont osé! B) Je vois la scène d’ici, les mots qui s’échangent entre deux coups d’épée… Mais putain c’était LE truc à éviter, flagrant délit de manque d’imagination! “Lourdeur de vivre, Hollywood bling bling!”.

Bah gnagnagna c’est nul bidule machin et ci et ça.

C’est Moe qui a raison.

Les reproches que je ferais, c’est que les dialogues sont parfois peu audibles (qui a entendu Barbosa dire à peu près “nous sommes réunis ici aujourd’hui… pour étaler tes tripes sur le mât”? Vu que j’étais le seul à rire dans ma salle, je suppose que pas grand monde ne l’a capté…) et parfois un manque d’intensité dramatique dans la musique (quand le Hollandais Volant émerge après que Turner en a pris le commandement, ça manque de force).

En dehors de ça, 3 heures de détente avec ma copine sans aucune envie de dormir malgré notre épuisement commun, et beaucoup de distraction, j’ai eu ce que j’attendais. On ne peut pas demander à chaque fois d’être surpris en redécouvrant Jack Sparrow!

Et restez jusqu’après le générique.

J’ai plutôt apprécié.
J’ai pas vu le second mais le premier était sympathique.
Ca reste très Disney. Pas sang, pas de cul, pas de gros mot, une histoire d’amour, tout le tralala en fait.
Faut regarder ça sans s’attendre a voir un truc transcendants. Faut dire, je pense pas qu’on fasse vraiment partis du public visé.

Le “Nous partons en guerre” d’un des chef des pirates était mémorable.

Est-ce qu’il y a une scène dans ce goût:
"-Il faut faire [/insérer action complétement débile, un vrai suicide… mais ne pas s’engager dedans est tout aussi dangereux, ou contraire à la moral], j’ai besoin de mecs qui en ont!
[gros silence solenel, personne n’ose avancer, et là… un mec plus brave (ou plus con ^^) que les autres dit:]
-Ouais, moi je le ferais!
[bruissement dans le reste, le moment st comme suspendu… et puis il y en a un autre qui, devant tant d’abnégation se dévoue aussi:]
-Si t’y vas mec, je viens aussi.
[et là c’est la cascade]
-Ouais, moi aussi
-Moi aussi
-J’en suis!
[y en a un qui marmonne mais on l’entend jamais…]
-On lui fait une bite au cirage au premier qui s’est dévoué et qui nous oblige à le suivre?
[…c’est couvert par les:]
-J’te suis!
-Ouais!
-On va y arriver tous ensemble!
[clameur]
-OUAIS! [avec le poing levé, c’est mâle)

Voilà, c’est la règle immuable, dans un film hollywoodien, dans ce genre de situation, TOUS les personnages vont suivre le premier qui s’est dévoué, celui-ci étant le héros. Ca vous rappelle pas la fin du deuxième volet? B) Ce genre de truc est éculé (mais à mort!) mais on ose encore le ressortir. C’est un peu comme cs petites remarques, en plein combat censé être assez tendu: “cling cling cling[mini break, gros plan sur la bouille de celui qui parle Roger!] oh on peut pas dire que t’ais pris du juvamine ce matin!.. cling cling cling”. A petite dose ça va mais j’ai l’impression que PdC 2 c’était QUE ça. Uniquement sur ce mode un peu lourdingue qui passe super bien dans Last Action Hero (qui est un film sur ce genre de film, avec un regard amusé) mais qui, sur trois heures d’une fresque censée être un minimum épique, étouffe le spectateur. Même reproche pour Spiderman 3 même si là j’ai trouvé que ça passait plutôt bien puisqu’on a aussi l’impression que Sam Raimi n’est pas dupe de ce jeu et qu’il fait des clins d’oeil à ses spectateurs, qu’il grossit le trait volontairement pour se moquer de ça. Je pense vraiment qu’on peut être drôle sans ça (la magistrale, à mes yeux, scène du coucher de soleil dans King Kong!), sans cette "pitrerie hollywoodienne (Jackson n’en est pas totalement à l’abris: l’exemple type dans le SdA c’est la runing joke pourrie avec Ghimli, qui lui fait perdre toute le caractère droit et fière du personnage).

Bon, grosse digression mais j’avais pas envie de dormir. Pour refaire le lien avec PdC3: est-ce que le film est continuellement sur ce mode là? D’après vos premiers commentaires je crains bien que oui. Peut-être est-ce aussi parce que, comme le dit pr7, c’est destiné à des petits… (cela dit ça me faisait pas rire non plus quand j’étais petit, j’aurai déjà coupé quelques plans de Hook à 8 ans! ^^)

Pour répondre à Garuffo, je dirais non. Le film n’est pas sur le mode “heroes against all” (ouais je cause l’english B) ).

J’ai aimé le 1 et 2 et j’aime le 3 mais… car il y a un mais. Film beaucoup moins grand public que les deux premiers à mon gout. Ca trucide plus, des persos meurent, c’est plus sombre comme ambiance, on sent bien que tout n’est pas blanc ou noir… C’est peut être ça qui déroute par certains coté.

Sinon certains effets spéciaux sont un peu bof bof, mais ça nuit pas du tout au film. Y’a des gros clins d’oeil aux précédent volets, des gros clins d’oeil par rapport au sources d’inspiration de J. Depp…

Sinon +1 pour les decors qui sont à mon sens splendides et bien plus aboutis que dans les deux premiers.

Enfin les acteurs sont tous bons. Evidemment préférence pour M. Depp mais cela tient plus à son rôle particulièrement déjanté.

Donc pour moi, Pirate des Caraibes 3 c’est du bon mangez en (plutot deux fois qu’une même)… Et restez jusqu’à la fin du générique comme on vous l’a dit… Je trouve que c’est une belle conclusion (définitive) au film (avec encore une référence).

[Pour info j’ai pas vraiment aimé Spiderman 3 (alors que j’avais aimé le 1 et le 2).]

Quelqu’un peut il me dire à grand coup de balises spoiler ce que j’ai raté après le générique ?

(ouai, j’ai adoré le 1, moyennement aimé le 2ème, et là j’avais qu’une envie c’était de me barrer, 2h50 c’est trop long quand on ne se renouvelle pas)

et je suis le seul qui a eu du mal à suivre ce que chaque perso souhaitait ? Y’a genre 5-6 histoires imbriquées, c’est horrible

Je regrette seulement ce qui arrive au capitaine James. Il avait bien été développé dans le 2, et il joue à peine un rôle de potiche dans le 3. C’est d’autant plus frustrant de voir ce qui lui arrive quand on a vu ses talent d’épéiste dans le 2. Décevant.

Sinon, pour le reste, j’ai aimé.

[quote=“Azera, post:13, topic: 45023”]Quelqu’un peut il me dire à grand coup de balises spoiler ce que j’ai raté après le générique ?

(ouai, j’ai adoré le 1, moyennement aimé le 2ème, et là j’avais qu’une envie c’était de me barrer, 2h50 c’est trop long quand on ne se renouvelle pas)

et je suis le seul qui a eu du mal à suivre ce que chaque perso souhaitait ? Y’a genre 5-6 histoires imbriquées, c’est horrible

Alors après le générique: on est projetés 10 ans après. On voit Elizabeth en haut d’une falaise (anglaise peut-être) avec un enfant d’une dizaine d’années (haha), dont on ne sais pas trop si c’est une fille ou un garçon. Et on voit le Hollandais Volant qui revient du large. Voilà, j’ai trouvé que ça faisait “ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants”, c’est comme ça qu’on conclue les contes pour enfants!

Ah merci, le générique a été coupé (et on a eu des bouts sans le son, comme le mariage à la vite-fait).

Sinon, bon film, bien chargé en scénario (voire trop, c’est un beau bordel de savoir qui vit, qui meurt, où ils sont et qu’est-ce qu’ils pensent), ça manque de Jack, le “couple” est insupportable (mais c’est pas nouveau), Barbossa prouve bien qu’il déchire, Davy Jones gagne en charisme (ah si)…
Et la fin me semble pas tirée par les cheveux: je veux dire, au moment où Davy poignarde Will, je SAVAIS que Jack allait faire “ahahaaaaa, c’est toi qui poignarde, curse’s on you boy”.

Et il y a de grands moments:

[spoiler]- Keith Richards qui joue de la gratte peinard dans son coin, et se paie le luxe d’être encore plus Sparrow que Sparrow.

  • les hallus de Jack. Mention spéciale aux “ange/démon”.
  • Will. Contrairement à la miss “je garde la bouche ouverte et je règne sur le monde”, lui, il chope vraiment les bases de piraterie. Coups de pute (il vole le Pearl), trahisons, petites phrases… C’est celui des 3 films où il dépote le plus (et il perd tout avec sa miss, heureusement qu’il la voie que tous les 10 ans).[/spoiler]

Bref, moi j’ai aimé. Mieux que le 2, moins que le 1.

moi j’ai beaucoup aimé la fin, pas du tout grand public.

J’avais pensé qu’ils allaient oser un truc comme la deesse se pointe voit la pureté de leur amour et leve la malediction.

Bussiere

Question con : le tourbillon de la fin il est créé par la grande-déesse-gentille-méchante-faite-de-crabes ? Davy Jones dit “elle ne nous veut aucun mal” en fonçant dans ce tourbillon.

Bah oui, c’est l’amour vache. B) Elle emmerde un peu tous les marins sur ce coup.

Sinon de meme :

La déesse n’etant pas la pour l’unique journée sur terre apres 10 ans de l’homme poulpe et sparrow ayant eu une liaison avec elle.
On peut parfaitement supposer que c’est a cause de sparrow qu’elle a manqué l’homme poulpe.